Ville de Belgrade (Région Wallonne)

belgique

Présentation

L’homonyme belge de la capital de la Serbie se trouve dans la ville de Namur, elle-même une ville médiévale importante qui à travers l’histoire a appartenu à de nombreuses puissances européennes, et qui est l’actuelle capitale de la province qui porte le même nom, dans la région wallonne. Un des 24 arrondissements actuels, Belgrade a été une ville à part entière pendant 80 ans. En 1897, elle se sépara avec la commune de Flawinne, et ce n’est pas avant le regroupement des communes en 1977 que Belgrade cessa d’être une ville pour redevenir un arrondissement. Par conséquent, en 1973, Belgrade était toujours éligible pour le programme de jumelage, et il n’est pas étonnant, que le Belgrade belge choisisse de se jumeler avec le Belgrade de Serbie. Ce qui créa quatre ans plus tard une situation insolite : La capitale serbe s’est retrouvée jumelée non pas avec une ville, mais un arrondissement !

La ville de Belgrade appartient à la région Région Wallonne, à la province Namur, à l'arrondissement Namur et au canton Namur.

Points ou centres d'intérêts

Les Arts Traditionnels

Faisant partie de Namur, Belgrade est à seulement quelques pas d’un grand nombre de sites architecturaux réputés. Un d’eux est Saint Aubin, la seule cathédrale de la fin de la période baroque en Belgique, avec un style distinct de l’architecture italienne. Les passionnés d’art qui visitent la cathédrale apprécieront de pouvoir admirer plusieurs peintures de grands maîtres tels que Anthony van Dyck, Jacob Jordaens et Nikolaï, l’étudiant de Rubens. Les cathédrales sont traditionnellement de l’architecture médiévale, et il en est de même pour les fortifications. En 1542, l’empereur Charles V entreprit la construction de la ‘Médiane’, qui peut être vu comme réel prédécesseur de la célèbre Citadelle du XXIème siècle. De nombreux musées témoignent de la richesse artistique locale. D’abord, le Musée des Arts Anciens qui expose des chefs d’œuvre de l’art mosan (nommé d’après la rivière de la Meuse dont la vallée est partagée entre les territoires modernes de la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas) d’un peintre et un orfèvre du XIIIème siècle, Hugo d’Oignies ; Il y a aussi un musée d’archéologie locale, situé Rue du Pont 21 5000 Namur, téléphone : +3281231631, et un musée à part consacré au célèbre graveur et illustrateur de le livre Félicien Rops qui était ami avec Charles Baudelaire (12 Rue Fumal, Namur, Belgiique +32 81 77 67 55).

Un paradis des gourmands

Bien que s’intéresser à l’art soit un besoin spirituel, manger en est un basic. Pas étonnant que les traditions de restauration soit aussi fortes, voire plus forte que celles associées avec l’art. De nombreux endroits dans le monde ont leurs carnavals et autres festivités culinaires, mais la petite Belgrade est  assez unique en son genre. Les origines de cette singularité remontent au XIXème siècle lorsque la communauté décida de se spécialiser dans la restauration. Belgrade abondait de tavernes et de gargotes, pratiquement toujours pleines, particulièrement le dimanche. Cet afflux du dimanche inspira les taverniers d’inventer une friandise spéciale du dimanche, une tarte  que de nombreux clients faisaient descendre avec une bière ou deux. Le succès appelle le succès, plus de clients engendraient plus de tartes, et la tradition est  toujours maintenant fortement établie. Cette tradition est immortalisée par cette expression ‘C’est toujours la kermesse à Belgrade’. C’est le mot ‘toujours’ qui rend cette singularité mentionnée auparavant, car la plupart, voire toutes les fêtes culinaires sont saisonnières. La tradition culinaire est conservée de nos jours par de nombreux restaurants, dont certains reçoivent d’excellentes critiques, dont La Plage d’Amée, qui ressemble même à un paquebot.

Pour les passionnés d'histoire

L’importance des tavernes liée à l’identité de Belgrade, peut s’expliquer aussi par le fait que lorsqu’elle était toujours un hameau dans la commune de Flawinne, elle reçut son nom d’une taverne. Plus précisément, d’une brasserie qui était rattachée à un bar dont le nom lui avait été donné en 1717 lorsque les autrichiens sous le commandement d’Eugène de Savoie vainquirent les turcs près des rives de la Save et du Danube. La bataille s’est décidée presque par accident lorsqu’un obus de mortier explosa sur un entrepôt de poudre de la forteresse, et tua environ 3000 défenseurs d’un seul coup. Aperçu comme un signe favorable, cela encouragea une attaque qui prit les défenseurs complètement par surprise, et c’est ce qui décida de la bataille. La chute de la forteresse de Belgrade s’avéra être un tournant important dans la guerre Austro-vénitienne-ottomane, et lorsque les soldats du Prince Eugène retournèrent à la maison, ils furent tous salués dans toute l’Europe de l’ouest. Appeler la brasserie ainsi, a dû sembler une idée appropriée du propriétaire qui voulait montrer son respect  pour ses clients militaires.  En d’autres mots, le lien entre la Serbie et le hameau/ville/arrondissement belge n’est pas une coïncidence mais plutôt un geste réconfortant de solidarité internationale qui peut être bien apprécié des passionnés d’histoire.

Un esprit sain...

C’est toujours la kermesse à Belgrade, mais certaine fêtes sont plus traditionnelles que d’autres. D’abord, elles sont organisées annuellement et à un temps particulier de l’année. Comme toute communauté saine sait, les divertissements sont une question sérieuse, et pour cette raison, il existe à Belgrade un Comité spécial des affaires culturelles qui est responsable des fêtes annuelles (par opposition à celles qui sont permanentes) et d’autres évènements similaires. A en juger par les descriptions disponibles, il semble que le Comité souhaite faire revivre l'esprit de foires médiévales avec leur ambiance de fête incomparable. Ceux qui aiment bien faire la fête se sentiront en mai comme chez eux à Belgrade lorsqu’il y a de la nourriture de la musique partout, des diners communaux au karaoké et à la danse en grand groupe. Ceux qui aiment observer les rituels et les cérémonies vont probablement aimer un tout autre genre de messe : une qui est célébrée pour honorer les couples qui ont atteint un anniversaire de mariage. La fête de septembre est en quelque sorte similaire, mais avec une touche d’histoire- avec le levé du drapeau provinciale et reconstitution costumée des événements passés. De nombreuses attractions font également de cette fête,  une fête pour les enfants. Ce même comité est aussi impliqué dans l’organisation des évènements moins folklorique mais internationaux comme Halloween et le Nouvel An.  

...dans un corps sain.

Les gens de Belgrade sont belges et ils semblent influencés par leur héritage spirituel. La Belgrade d’origine est une capitale d’un pays ou le sport n’est rien d’autre qu’une religion comme source de succès et qu’une importante base de la fierté nationale, et sa ‘petite sœur’ fait beaucoup pour être à sa hauteur. L’arrondissement possède un centre de sport universel pour la plupart des sports de balle comme le basketball, volleyball et le tennis, et une vingtaine d’équipes de sport. Remarquablement, le nom des équipes reflètent le double héritage de l’arrondissement qu’ils représentent. Alors que l’équipe de football est l’homonyme du plus célèbre club de Serbie, Red Star Belgrade, l’équipe de basketball rompt avec l’allégeance. Un des noms commença comme BCB (Basketball Club Belgrade), puis plus tard ‘Futur Namur’ fut rajouté. Un autre club commença avec le nom de New Belgrade, mais les deux clubs se sont par la suite associés et ont combiné leurs noms pour créer New BC Belgrade. L’histoire de ce club de sport témoigne d’une certaine façon l’histoire de Belgrade dans son ensemble, un hameau du XVIIIème siècle qui allait changer son statut, mais qui en même temps a conservé au cours des siècles son esprit amical international.

Une touche de vert

La population actuelle de Belgrade est de 5000 habitants, et l’arrondissement est bien trop petit pour contenir des oasis naturelles. Cependant en 2011 un jardin d’environ 3 hectares a été créé à l’intersection de l’Avenue des Vignes et de la Rue des Fraisiers. La plus grande partie du jardin est utilisée par vignoble dont 30 vignes produisent des raisins rouges et blancs. Même s’il y seulement qu’une touche de vert à Belgrade, la région est dotée de nombreux sites naturels proche de Belgrade. Il existe même des chapitres spécifiques dans les guides touristiques belges consacrés aux ‘Châteaux et Jardins’. Comme celui se trouvant à Annevoie.

Des jardins uniques

Les jardins d’Annevoie sont considérés être le seul en son genre. Réalisés et appartenant à Charles-Alexis Montpellier, un représentant d'une riche famille de marchands de fonte, les jardins ont été créés selon trois grandes philosophies, qui se complètent et se contredisent à la fois. L’approche française ‘l’art rectifie la nature’ se concentre sur de longues et majestueuses perspectives. La devise italienne est  ‘L’art s’adapte à la nature’ et considère l’eau comme étant ‘l’âme des jardins’. Enfin, le style anglais soutient que ‘L’art imite la nature’ et reproduit les effets naturels artificiellement.
Les jardins sont ouverts au public depuis 1930.  

Le partage avec ses hôtes

Namur semble passionné pour monter leur hospitalité en partageant son passé et son présent avec ses nombreux hôtes. Une visite très prisée, ‘Découvrir le Vieux Namur’ a lieu tous les lundis du mois de mai, juin et septembre. Elle débute à 14h30, et elle est présentée en trois langues (français, néerlandais et anglais), pour un prix de €3 (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans). Le prix et l’heure reste le même en haute saison (juillet, août), mais les visites sont doublées par six puisqu’elles ont lieu tous les jours sauf le jeudi. La visite commence Place Léopold, près de la Maison du Tourisme.

La brocante de Temploux

Tous les ans, à Temploux (à seulement 10 km du centre de Namur), pendant le troisième week-end d’Août, se déroule une grande brocante qui s’étend sur 6 km, avec plus de 1500 stands. Des brocanteurs et des collectionneurs viennent non seulement du Benelux et des pays voisins comme la France et l’Allemagne, mais aussi du Danemark et de Grande-Bretagne, avec entre 200.000 et 300.000 acheteurs potentiels désireux de faire la meilleure affaire. Et la particularité de cette brocante, c’est qu’elle est non-stop, même pendant la nuit !

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
BE
Code postal :
5001
Latitude :
50.47151
Longitude :
4.82597
Zone horaire :
Europe/Brussels
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Saint-Servais ~1 km
  • Flawinne ~2 km
  • Saint-Marc ~3 km
  • Namur ~3 km
  • Rhisnes ~4 km
  • Jambes ~3 km
  • Emines ~5 km
  • Suarlée ~3 km
  • Malonne ~5 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Puisque Belgrade se trouve dans Namur, il faut donc se rendre d’abord à Namur qui est à 60 kilomètres seulement de Bruxelles. Le trajet avec de beaux paysages prend environ une heure en voiture, ou le train est également une excellente option (avec un aller-retour pour €9 tous les week-ends). Vous pouvez louer une voiture à la gare. Namur est également très accessible depuis les pays voisins : il faut 2,5 heures pour arriver de Paris avec le TGV Thalys, et le Luxembourg qui est à seulement 2 heures. La ville dispose de nombreux transports, comme les bus (gérés par TEC sur la place de la gare-d’où partent également les bus régionaux), le bateau (puisque Namur est situé sur les bords de rivière), où tout simplement marcher puisque tout est à proximité. La rivière offre également des routes régionales pittoresques (comme à  Wespion (un aller-retour coûte 9 euros pour un adulte et 7,5 euros pour un enfant) ou Dinant (respectivement 19 et 16 euros). Enfin, pour plus de renseignements, vous pouvez contactez l’Office de Tourisme qui se trouve place Léopold (tél : +32 81246449).

Les transports de Belgrade

Aéroport international
Brussels Natl ~54 km
Autres transports
Florennes ~28 km
Beauvechain ~32 km
Brussels South ~26 km
Sint Truiden ~44 km
Brussels Gare du Midi ~47 km

Les hôtels de Belgrade (Région Wallonne)

Reserver votre chambre

Domaine d'Arthey

Rue d'Arthey,1
5080 - Rhisnes

Prix indicatif: 160 EUR - 230 EUR

Reserver votre chambre

L'instant Kado

66 Rue d'Emines
5080 - Rhisnes

Prix indicatif: 90 EUR - 110 EUR