Ville de Jerusalem (Jerusalem)

israel

Présentation

Son climat méditerranéen et son statut de ville religieuse font de Jérusalem une destination très prisée des voyageurs. La ville « fondée par Shalem » comme l'indique son nom regorge de bâtiments historiques et religieux à visiter. Prévoyez de rester suffisamment longtemps à Jérusalem car les découvertes se succèdent à un rythme effréné dans cette ville qui semble avoir toujours plus à offrir à ses visiteurs. A votre arrivée, pensez à ajuster votre montre à GMT+3 et munissez-vous de quelques shekels pour payer vos achats et visites. Jérusalem, c'est le Proche-Orient, ses religions, son mur des lamentations, mais c'est aussi ses marchés, son université, ses artistes ainsi que différents quartiers ayant chacun leur caractère spécifique. Jérusalem, comme le dit la chanson, est une « ville de cuivre et de lumière », dont l'atmosphère unique laisse un souvenir impérissable à tous ceux qui la visitent.

La ville de Jerusalem appartient au district Jerusalem.

La ville de Jerusalem compte 801 000 habitants (recensement de 2012). L'altitude moyenne est de 754 m.
Le maire de la ville de Jerusalem est actuellement Nir Barkat.
Un habitant de la ville de Jerusalem est appelé un Jerusalemite. Le nom anglais de la ville est Jerusalem.
Le surnom de la ville est "Ir ha-Kodesh". Le site Internet de Jerusalem est http://www.jerusalem.muni.il

Points ou centres d'intérêts

Le mur des lamentations

C'est un incontournable à Jérusalem. Ce mur est le seul vestige du fameux temple de Jérusalem construit par le roi Salomon. Ce temple fut effectivement incendié et pillé par Titus en 70, puis détruit par les Romains en 135. Aujourd'hui, c'est un lieu saint fondamental pour les Juifs qui viennent y pleurer les malheurs de leur peuple d'où le nom donné au mur. Le mur des lamentations est considéré comme une synagogue à ciel ouvert et, par conséquent, les rituels et les consignes s'appliquant aux synagogues s'y retrouvent. Ainsi, en arrivant, chaque visiteur doit passer sous un portique afin de vérifier qu'il n'apporte pas avec lui d'objet qui ne devrait pas se trouver dans un lieu saint. Puis, hommes et femmes se divisent. Les premiers se dirigent vers la gauche et les secondes vers la droite. Par ailleurs, sur le plan vestimentaire, les hommes doivent se couvrir la tête à l'aide généralement d'une kipa. Des kipas en carton sont fournies gracieusement à cet effet sur la place avant d'entrer. Pour ceux qui le préfèrent, une casquette est suffisante. Il est apprécié que les femmes se couvrent elles aussi la tête, mais ce n'est pas obligatoire.

Le dôme du rocher

Ce bâtiment est absolument somptueux. Il fut construit sur ordre du calife Abd al-Malik ben Marwan en 691 et il se trouve sur la grande place qui surplombe le mur des lamentations. Le rocher sur lequel il prend place est celui d'où Mahomet serait monté aux cieux, puis descendu aux enfers sur sa fameuse monture du nom de Bouraq lors du Miraj.
L'accès à la place est interdit aux personnes non-musulmanes les jours de fêtes islamiques et les vendredis. Le dôme en lui-même ne peut être visité par les voyageurs d'autres confessions que l'islam. L'architecture du dôme du rocher présente diverses influences à la fois byzantines, perses et romaines.
Par ailleurs, une grotte se situe sous ce fameux rocher à laquelle il est possible d'accéder par un escalier. Cette grotte est considérée comme une mosquée et renferme donc un mihrab indiquant la direction de La Mecque vers laquelle doivent se diriger les hommes en prière. La datation exacte du mirhab de la grotte du rocher à Jérusalem fait débat depuis de nombreuses années parmi les experts.
La vue du dôme depuis le mont des Oliviers est merveilleuse, c'est à voir absolument !

L'église du Saint-Sépulcre

Ce lieu saint est grandement vénéré par les chrétiens puisqu'il a été bâti autour de l'endroit où aurait eu lieu la crucifixion du Christ. Le tombeau de Jésus aurait été enterré ici. L'endroit est donc également le lieu de sa résurrection.
Au Ier siècle, l'endroit était uniquement constitué d'une grotte et de jardins sur le mont Golgotha. Puis, à l'époque des croisades, sous l'impulsion de Godefroy de Bouillon, ce sanctuaire est devenu une immense bâtisse. Malheureusement, plusieurs incendies endommagèrent l'édifice qui fut finalement reconstruit au XIXème siècle dans le style ottoman baroque. Pour se rendre à l'église du Saint-Sépulcre, les visiteurs empruntent la Via Dolorosa jalonnée de neuf des quatorze stations du chemin de croix. C'est seulement une fois à l'intérieur du bâtiment que l'on peut admirer les cinq dernières stations. Le respect et le silence sont de mise en tout temps et en tous lieux lors de la visite. Des répliques du Saint-Sépulcre existent à travers le monde (en France, en Allemagne, aux États-Unis), mais c'est uniquement à Jérusalem que l'on ressent cette sensation intense de se trouver véritablement dans LE lieu saint historique.

Le musée d'Israël

Ce musée, fondé en 1965, se trouve sur la colline de Guivat Ram. Quatre activités distinctes attendent les visiteurs de ce musée. Tout d'abord, il est possible d'admirer la maquette de Jérusalem à l'époque du Second Temple. Topographie et architecture de Jérusalem au Ier siècle sont reconstituées avec grande précision.
Puis, le musée propose ensuite le Sanctuaire du livre au sein duquel l'on peut découvrir les fameux « Rouleaux de la Mer Morte ». Ces « rouleaux» sont des parchemins bibliques trouvés dans les années 50 en Transjordanie. En plus de ces joyaux, le Sanctuaire du Livre doit également sa popularité à son architecture en dôme blanc se reflétant dans un plan d'eau qui l'entoure. Le bâtiment est si particulier qu'il a été choisi pour figurer dans divers films de science-fiction.
La troisième section du musée d'Israël est le pavillon des enfants. Bien sûr, des jouets y sont exposés, mais il s'y déroule également de nombreuses activités pédagogiques. Le jardin des sculptures modernes complète ce musée aux multiples facettes avec des oeuvres de Picasso, Calder, Maillol, Bourdelle et Rodin entre autres grands artistes.

Le parc national Bet Guvrin-Maresha

Pour sortir un peu de la ville entre deux visites de monuments, le parc national Bet Guvrin-Maresha est idéal. Il est situé à environ une heure de route de Jérusalem. Le parc est immense et les visiteurs y découvrent de drôles de grottes ainsi que des sites archéologiques. Les grottes ont ici la forme de cloches et sont ouvertes en leur sommet. Autre particularité : elles sont blanches ! Les couches géologiques dans lesquelles se sont formées les grottes sont effectivement constituées de calcaire et de craie qui leur donnent leur couleur. C'est à voir ! L'acoustique dans les grottes est très bonne et des concerts y sont fréquemment organisés. Informez-vous afin de pouvoir assister à l'un de ces spectacles durant votre séjour à Jérusalem. Soyez bien attentifs lors de votre visite car certaines grottes présentent des détails spécifiques. Par exemple, le mot « Varsovie » gravé dans la grotte de Pologne, ou bien les « niches » de la grotte du Colombarium qui accueillaient les colombes lorsque la grotte servait à leur élevage au IIIème siècle. Deux sites archéologiques ainsi qu'un amphithéâtre, une église et un cimetière se trouvent également dans le parc.

La Knesset

Il s'agit du parlement israélien. La Knesset existe depuis 1949 et se compose de 120 députés. Ces représentants ont pour délicate mission de voter les lois et le budget, de contrôler le gouvernement, ainsi que d'élire le président de l'État. Il est possible de visiter la Knesset. Cette activité est gratuite et dure environ une heure. Il faut, pour y participer, se présenter à la Knesset tous les jours sauf les vendredis et samedis. Les visiteurs qui souhaitent assister aux débats des députés peuvent le faire les lundis et mardis à 16h.

Le mémorial de Yad Vashem

Tous les visiteurs qui se rendent à Yad Vashem en ressortent ébranlés. L'Holocauste est ici dépeint simplement et justement. Ce mémorial a été créé pour préserver la mémoire du passé et lui donner un sens aux yeux des générations futures. Yad Vashem a vu le jour en 1953 et remplit tout à la fois des missions de commémoration, de documentation, d'éducation et de recherche.
Le mémorial peut être visité tous les jours sauf les samedis entre 9h et 16h et le jeudi jusqu'à 20h. Yad Vashem est fermé lors des fêtes juives.

La promenade Haas

Cette promenade se trouve dans le sud de Jérusalem dans le quartier appelé Talpiot. Elle offre un merveilleux point de vue sur la vieille ville. Certains voyageurs disent même que le panorama est encore plus beau ici que depuis le Mont des Oliviers. Il est très agréable de se promener ici parmi les sentiers qui partent en tous sens et de s'arrêter sur les bancs pour profiter de la paix de l'endroit. Il y a également des terrains de jeux pour que les enfants puissent s'amuser. C'est donc une très belle sortie à faire en famille.

La porte de Jaffa

On l'appelle également la porte de l'Ami ou encore la porte de la Tour de David auprès de laquelle elle se trouve. Ce passage qui se trouve dans les fortifications de la vieille ville est le seul à déboucher du côté ouest de la vieille ville.
Par le passé, la porte de Jaffa était surmontée d'une tour de l'horloge qui avait été construite en 1908. Une étoile et un croissant y étaient représentés pour symboliser la domination ottomane. Mais, elle a été démontée dix ans plus tard par les Britanniques lorsque ceux-ci occupaient Jérusalem.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
IL
Code postal :
91000
Latitude :
31.76832
Longitude :
35.21371
Zone horaire :
Asia/Jerusalem
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Oranim ~1 km
  • M.A Tamar ~2 km
  • M.A Sha'ar Hanegev ~2 km
  • M.A Iotbth ~2 km
  • Allenby terminal ~2 km
  • Ramat Rachel ~3 km
  • Sde - Skmim ~4 km
  • Beit Zayit ~5 km
  • En Karem-B.S.Haqla'i ~6 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

L'aéroport situé à proximité de Jérusalem est l'aéroport international Ben Gourion. Il est situé entre Jérusalem et Tel-Aviv. Le trajet entre l'aéroport et Jérusalem dure environ une trentaine de minutes, mais il est difficile de le dire avec certitude car la circulation est très variable sur cet axe. Les principales compagnies aériennes internationales (British Airways, Swiss Air, etc) sont présentes à l'aéroport Ben Gourion.

Si vous prenez la voiture, c'est l'autoroute numéro 1 qui relie Jérusalem et Tel-Aviv que vous emprunterez pour venir de l'aéroport et également par la suite pour débuter vos voyages vers les différentes régions et villes du pays.

Les habitants de Jérusalem utilisent beaucoup l'autobus, aussi bien dans la ville même que pour leurs déplacements vers une autre localité. L'avantage pour les voyageurs est que ce moyen de transport est très peu cher. De plus, il permet de passer à travers des quartiers que l'on ne prendrait peut-être pas le temps de visiter par ailleurs. Il faut toujours monter dans l'autobus par la porte de devant sauf si vous êtes en fauteuil roulant ou si vous devez embarquer avec une poussette.

Les transports de Jerusalem

Aéroports internationaux
Jerusalem ~11 km
Ben Gurion ~41 km
Autre transport
Sde Dov ~56 km