Ville de Alcossebre (Comunidad Valenciana)

espagne

Présentation

La municipalité d’Alcossebre fait partie de la communauté valencienne en Espagne, dans la province castillane. Elle appartient à la ville d’Alcala de Xivert. Elle abrite environ 2 200 habitants au centre-est du pays, le long de la mer Méditerranée. C’est un petit village côtier et l’une des rares villes espagnoles de bord de côte qui n’a pas été totalement urbanisée. Il est situé au nord de Peniscola Torreblanca et le sud. Alcossebre fait partie d’un environnement naturel magnifique, entre montagne à la flore florissante et mer aux eaux turquoise. Il regroupe des plages sublimes (elle fait partie de la Costa del Azahar), classées parmi les plus belles d’Espagne et des réserves naturelles d’exception. Ce village est depuis peu, une cible de choix pour les touristes en recherche de calme et de soleil. Ses murs aux couleurs chaudes et son climat méditerranéen sauront vous séduire !

La ville de Alcossebre appartient à la communauté Comunidad Valenciana et à la province Castellón.

La ville de Alcossebre compte 2 152 habitants (recensement de 2008). L'altitude moyenne est de 7 m.
Le maire de la ville de Alcossebre est actuellement Francisco Juan Mars (PP) pour le mandat 2 007.
Le nom français de la ville est Alcocebre.
Le site Internet de Alcossebre est http://www.alcossebre.org

Points ou centres d'intérêts

Histoire et patrimoine

Les richesses architecturales de la municipalité d’Alcossebre sont immenses et immanquables. Prenons le groupe architectural qui réunit l’église de San Juan Bautista, le musée de la paroisse et le clocher. L’église San Juan Bautista a été édifiée entre 1735 et 1776. En forme de croix latine, elle est composée de trois nefs, dont deux sont occupées par des chapelles. Agrémentée de décorations baroques, elle a reçu en 1996 une œuvre du peintre Vicentre Traver Calzada représentant le caractère intemporel de la violence et de la cruauté. Le musée Paroissial, à l’intérieur de l’église, a permis la réhabilitation et la rénovation de nombreuses œuvres d’art chrétiennes (peintures à l’huile, orfèvrerie…). Quant au clocher, dont les plans datent de 1783, il s’agit du monument le plus élevé de la communauté valencienne. Avec ses quatre étages, il se dresse sur le flanc droit de l’église et domine de ses 68 mètres de hauteur le Corridor d’Alcala. La région d’Alcossebre regroupe de nombreux ermitages. L’Ermitage de Santa Lucia du XVIIème siècle, situé à 312 m d’altitude sur la montagne San Benet offre une vue incroyable sur les îles Columbretes et le désert de las Palmas. Elle regroupe les fidèles lors de pèlerinage organisé le 11 juin (Saint Benet) et le 13 décembre (Sainte Lucie). L’ermitage du Calvare, dans le style architectural typique du baroque valencien, offre ses œuvres représentant les scènes de la Passion aux visiteurs. Une aire de détente a été installée tout autour, pour une pause dans un paysage rural et atypique très agréable. A voir également : la Chapelle Notre-Dame des Abandonnés, l’ermitage San Anton mais aussi des lieux en hauteur comme la Tour Ebri (496 m au-dessus de la mer).

On trouve également dans cette région des vestiges de la période médiévale, avec le château fort de Xivert. Basé sur les contreforts sud-ouest de la Sierra d’Irta, son origine est arabe et ses remaniements relèvent de l’influence chrétienne. Avec ses imposants remparts en pierre de taille, ses tours (dont la tour de Capicorb), sa chapelle gothique, le château Fort de Xivert est grandiose. Selon la légende urbaine, il aurait été le lieu de la signature de la reddition des musulmans aux chrétiens de 1234. La porte de Saint-Jean témoigne de la résistance héroïque des habitants de la région d’Alcossebre face aux attaques de pirates au XVIème.

Plages d'Alcossebre

La municipalité d’Alcossebre s’étend sur 10 kilomètres de littoral. Cette large zone située le long de la mer Méditerranée propose une grande variété de plages petites et grandes, animées ou plus calmes, ainsi que des petites criques isolées. La majeure partie est équipée de toutes les installations et services nécessaires au repos et à la détente (location de pédalos, de parasols et de chaises longues). La plage Carregardor est la plus grande. Les « Trois Plages » sont un agrégat de trois criques, offrent le climat le plus intimiste. La plage Romana est reconnue pour sa qualité d’accueil, elle détient un drapeau bleu. La plage del Moro est encadrée par des zones rocheuses et la plage Manyetes offre son sable fin aux vacanciers en recherche de tranquilité. Le sport est aussi de mise sur ces étendues sableuses avec la plage de Las Fuentes, qui accueille un championnat nocturne de beachvolley. Immanquablement, les plages rejoignent les grands parcs naturels de la région d’Alcossebre. Les plages dénommées « La Cala Mundina » et « La Cala de Ribamar » se trouvent au cœur du parc naturel de la Serra d’Irta.

Parcs naturels

Le parc naturel de la Serra d’Irta est immense et regorge de qualités. Ce parc naturel protégé s’étend sur plusieurs communes de la région d’Alcossebre, dont Alcala de Xivert. Il offre aux visiteurs des paysages magnifiques montrant la rencontre entre la montagne et la mer. Une flore luxuriante et une faune riche égayent ce parc naturel. Témoin de l’époque des Croisades, le parc de la Serra d’Irta regorge de détails historiques suite aux transformations géographiques orchestrées à l’époque arabe. Par exemple, le visiteur peut découvrir les « casetes de Volta » (réservoirs d’eau), les « Barraquetes de pastor » ou encore les fours à chaux. Une autre réserve naturelle, d’ordre plutôt maritime, est également visitable : il s’agit des Columbretes. Elle regroupe quatre îles volcaniques : la Columbreta Grande, la Ferrera, la Foradada et El Carallot. Elle est un lieu de visite idéal pour les plongeurs par ses eaux transparentes et la somptuosité de ses fonds marins. La Duna est un autre lieu unique. Située entre les plages du Carregador et Romana, elle est assaillie par des vents contraires lui donnant une forme irrégulière de lune et une flore disséminée. Un sentier de bois permet de visiter ces dunes de sable, tout en protégeant la régénération naturelle de cette réserve.

Activités sportives et randonnée

Alcossebre est une municipalité sportive. Il est possible de faire de la randonnée pour découvrir les paysages d’Alcossebre et ses alentours. Plusieurs circuits sont proposés par l’office de tourisme au public : la route urbaine d’Alcalà pour les richesses architecturales de la région (1.5 km), la route des criques pour les familles (4 km, pour visiter les petits coins de paradis reculés ), la route des belvédères (12.3 km, difficulté moyenne) menant dans des sentiers à l’ombre des pins, ou encore pour les habitués de la discipline la route des ravins et des cimes (12km) permettant d’accéder au point culminant de la Serra d’Irta, à 572 m au-dessus du niveau de la mer. De plus, une ribambelle de sports est proposée pour que chacun puisse trouver l’activité lui convenant le mieux ! On trouve des écoles de voile, football, tourisme nautique... On peut même louer un bateau pour une virée en Méditerranée… D'autres activités de plage attendent les visiteurs en saison estivale. La municipalité d’Alcossebre accueille également de nombreux événements sportifs : course à pied, compétition de VTT, biathlon, randonnée de nuit, trail

La gastronomie du sud

La gastronomie proposée à Alcossebre est typique de la cuisine méditerranée : fruits et légumes cuisinés selon les traditions de la région, poissons agrémentés à l’huile d’olive… La tomate est véritablement le produit emblématique de la municipalité d’Alcossebre : vous la retrouverez agrémentée à toutes les sauces (bocaditos de camembert avec marmelade de tomate …). Vous pouvez découvrir des plats typiques comme le Rostit (rôti), le Tombet (fricassée de viande), le Suquet de Peix (marmite de poisson) ou la Olla (potée). Pour les amateurs de sucré, succombez aux suspiros, rollets de cullera ou encore coca celesstial...

Du soleil !

Bénéficiant de l’agréable climat méditerranéen, la région d’Alcossebre est particulièrement agréable dès les premiers beaux jours. Les températures restent raisonnables, même en hiver ! Le soleil est de la partie toute l’année et ses chauds rayons sont atténués par l’air marin des brises de la côte. Les précipitations sont rares et peu intenses. Mais attention cependant aux mois d’été, connus pour leurs grosses chaleurs et canicules, car les températures oscillent entre 25 et 40 degrés ! Mieux vaut partir à la fin du printemps et au début de l’automne, souvent délaissés par les touristes et où le climat est plus supportable.

Les bonnes adresses

Vous pouvez trouver de nombreux restaurants tout au long des 10 kilomètres de littoral. Toutes les cuisines sont proposées (chinoise, italienne) mais vous trouverez également des restaurants traditionnels proposant des plats typiques de la région. Réservez par exemple au restaurant de fruits de mer Can Roig ou au Restaurante El Pinar, qui offre une vue panoramique sur la baie d’Alcossebre... Des glaciers, des bars et des boîtes de nuit animeront votre excursion. L’esprit de la fête et la convivialité sont deux traits de caractères forts chez les Espagnols. Toujours prêts à profiter des pistes de danse et des terrasses, cette population est toujours en mouvement. Le rythme de vie y est différent : en effet, ne chercher pas à aller au restaurant avant 14h ou 20h, vous risquez de trouver porte fermée. N’oubliez pas de laisser un pourboire, les Espagnols étant extrêmement généreux, ils apprécient qu’on leur rende la pareille. La bonne humeur est toujours au rendez-vous dans ce pays !

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
ES
Code postal :
12579
Latitude :
40.24575
Longitude :
0.27612
Zone horaire :
Europe/Madrid
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Torrenostra ~7 km
  • Alcala de Xivert ~8 km
  • Torreblanca ~7 km
  • Santa Magdalena de Pulpis ~12 km
  • La Ribera de Cabanes ~16 km
  • Torre de la Sal ~16 km
  • Peñiscola ~17 km
  • Mas d'En Rieres ~19 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

La voiture reste le transport le plus utilisé pour se rendre en Espagne. Pour cela, il faut emprunter la chaîne des Pyrénées, soit par l’ouest avec l’autoroute d’Hendaye, soit par l’est avec celle de Port-Bou, ou bien via les routes tortueuses de montagne (franchir les cols comme le Somport, le Pourtalet, l’Envalira …) depuis la France. Attention aux panneaux : la signalisation est différente ! Pour Alcossebre, il faut prendre l’autoroute AP7 jusqu’à la sortie n°44 Alcoceber (Alcossebre)/Torreblanca. La route N-340 passe également à proximité. L’Espagne est également très bien desservie par les avions : pour se rendre à Alcossebre, il est possible d’arriver à l’aéroport de Valencia ou bien celui de Manises et utiliser les bus / un taxi jusqu’au village. Une gare ferroviaire permet également d’arriver à Barcelona-Valencia : il faudra ensuite prendre une navette. En effet, le bus reste le moyen le moins cher pour se déplacer en Espagne. Vous pouvez aussi louer une voiture pour la durée de votre séjour (environ 40€ par jour pour une petite citadine).