Ville de Brasília (Centro-Oeste)

bresil

Présentation

Peuplée de plus de 2.5 millions d'habitants, Brasilia est la capitale du Brésil. Elle se trouve, au centre du pays, bien loin des côtes et à plus de 1000 kilomètres de Sao Paulo ou de Rio Janeiro. La ville a l'étrange particularité de faire partie des capitales les plus récentes au monde. La plupart de ses bâtiments politiques et administratifs furent construits dans les années 60 sous l'impulsion du président Juscelino Kubitschek… La ville a en effet été imaginée par des architectes de génie, Niemeyer et Costa. Ces derniers réussirent à construire - en moins de 3 années - une ville nouvelle, aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette construction   laissera pourtant un goût amer aux deux architectes. Ils ne purent réaliser l'ensemble du projet, sans oublier les conditions abominables du chantier qui coûtèrent la vie à de nombreux ouvriers. L'ensemble ressemble à un avion et comprend plusieurs monuments à visiter comme le palais présidentiel ou la cathédrale. Si vous êtes de passage à Brasilia, allez admirer de plus près l'architecture moderne et audacieuse des différents ministères, du Congrès et du Parlement qui siègent à Brasilia.

La ville de Brasília appartient à la région Centro-Oeste et à l'état Distrito Federal.

La ville de Brasília s'étend sur 5 802 km² et compte 2 562 963 habitants (recensement de 2011) pour une densité de 441,74 habitants par km². L'altitude moyenne est de 1 172 m.
Le maire de la ville de Brasília est actuellement Gouverneur.
Un habitant de la ville de Brasília est appelé un brasiliense et la langue officiel de la ville est Portugais. Le nom français de la ville est Brasilia, le nom anglais de la ville est Brasília.
Le surnom de la ville est "Capital Federal, BSB, Capital da Esperança" et la devise de Brasília est "Segurança, Desenvolvimento, Integração". La ville de Brasília a été fondée en 1960. Le site Internet de Brasília est http://www.brasilia.df.gov.br

Points ou centres d'intérêts

Une ville créée ex-nihilo

En avril 55, Juscelino Kubitschek est candidat à la présidence de la République brésilienne. Pendant sa campagne, il fait la promesse de construire une nouvelle capitale : Brasilia. Le projet de délocaliser la capitale vers l’intérieur des terres existait de longue date mais n’avait jamais été concrétisé. La réalisation de ce projet monumental est confiée à l’urbaniste Lucio Costa et à l’architecte Oscar Niemeyer, tous deux disciples du Corbusier - qui suivra l'entreprise des deux brésiliens de loin et les conseillera- et fascinés par le béton armé. Sa promesse devenue célèbre est de faire progresser le Brésil de 50 ans en 5 ans, et elle est tenue puisque Brasilia voit le jour en à peine 3 ans et dix mois et frappe encore aujourd’hui par son architecture futuristique et son urbanisme résolument moderne.

Lucio Costa remporte le concours pour la construction de Brasilia contre 65 autres projets inscrits. Son projet, très simple, repose sur l’intersection en angle droit de deux axes : Eixo Rodoviario (ou Eixāo, axe routier) et Eixo Monumental (axe monumental). L’axe routier traverse les zones résidentielles, l’axe monumental traverse les bâtiments officiels et monuments. La ville, qui prend la forme d’un avion ou d’un oiseau avançant sur le lac artificiel Paranoa, repose sur une organisation ultra rationnelle des espaces. L’ Eixo monumental, droit comme une flèche, coupe la ville symétriquement d’est en ouest, à sa pointe est se situe la Place des Trois Pouvoirs où sont regroupés les pouvoirs judiciaire, exécutif et législatif ainsi que l’esplanade des ministères. L’ Eixāo, courbe, traverse la ville du nord au sud. Brasilia regroupe plusieurs concepts urbanistiques : c’est une ville monumentale, organisée à partir de deux axes principaux qui définissent une structure symétrique et distinguent clairement les espaces ; c’est une ville fonctionnelle, chaque zone correspond à une fonction (résidentielle, commerciale, hôtelière, culturelle...) bien définie qui détermine sa forme et son architecture ; c’est une ville-parc où Lucio Costa a laissé une grande place pour les immenses espaces verts et l’horizon, ce qui lui donne une apparence unique en son genre ; c’est une ville radiale, organisée en grands blocs de bâtiments nettement séparés et autonomes : chaque zone résidentielle, en effet, possède ses propres centres commerciaux, ses espaces verts, ses écoles, ses églises etc...

La construction de Brasilia reposait sur une utopie urbanistique socialiste. Lucio Costa et Oscar Niemeyer avaient prévu que toutes les classes sociales se retrouvent dans des zones résidentielles égalitaires pour qu’ouvriers et fonctionnaires vivent ensemble en harmonie. Cette philosophie et la promesse d’emplois et de bons salaires a attiré beaucoup de brésiliens qui ont commencé à migrer dès l’inauguration de la capitale le 21 avril 1960. Les plans initiaux prévoyaient que quand la capacité maximale de la ville - 500 000 habitants - était atteinte, des villes satellites seraient construites. Ce projet n’a pas été respecté et Brasilia comptait en 2010 plus de 2 millions d’habitants. Les plus pauvres habitent désormais dans des favelas et les plus riches ont fui leurs appartements égalitaires pour se faire construire des villas au luxe ostentatoire au bord du lac. Malgré l’échec de la révolution sociale souhaitée par Niemeyer et Costa, Brasilia demeure une grande fierté brésilienne et son architecture étonne encore le visiteur.

La patte Niemeyer

Si l’on va à Brasilia, et que ça n’est pas pour travailler, c’est pour voir les plus beaux accomplissements architecturaux de Oscar Niemeyer. Si son style s’inscrit dans la pure tradition internationale et dans l’héritage du Corbusier, il se distingue par son goût prononcé pour les courbes et la légèreté. Niemeyer explique cet amour dans un entretien : « Alors que l'angle droit sépare, divise, j'ai toujours aimé les courbes, qui sont l'essence même de la nature environnante ». Il travaille main dans la main avec Costa pour faire de Brasilia un modèle d’urbanisme et d’architecture moderne et harmonieuse, équilibre que l’on retrouve dans tous les monuments majeurs de la capitale brésilienne.

Le lieu le plus célèbre de Brasilia est sans doute la Praça dos Três Poderes (la Place des Trois Pouvoirs), située à l’extrémité est de l’Eixo Monumental. Sur cette place se situe le Palacio do Planalto (palais présidentiel), siège de l’exécutif, le Suprême Tribunal Fédéral, le judiciaire, et les bâtiments du législatif, les monuments les plus célèbres de la ville : le Congrès et le Sénat avec leurs coupoles, respectivement concave et convexe, formant un ensemble que le monde entier connaît. Chaque forme est riche en signication : la chambre des Députés est concave, symbole d’ouverture, le Sénat convexe pour la réfléxion. Au milieu, deux tours reliées par une passerelle forment le H de «Humanité». L’axe est fait de telle sorte que le 21 avril, jour de la commémoration de la mort de Tiradentes, révolutionnaire brésilien, le soleil se lève précisément au milieu des deux tours. La façade du palais de justice est parcourue par des cascades d’eau entre les arches qui atterrissent dans un bassin traversé par un pont par lequel on accède au bâtiment.

Une autre construction surprenante est la majestueuse cathédrale Métropolitaine Notre-Dame de l'Apparition de Brasilia. Il s’agit d’une structure hyperboloïde, composée de 16 colonnes blanches qui représentent deux mains se rejoignant vers le ciel. Son entrée est souterraine et le plafond constitué principalement de verre et vitraux ce qui permet un éclairage exclusivement naturel. En entrant, le visiteur est accueilli par les statues des quatre évangélistes, Matthieu, Marc et Luc sur la gauche, Jean à droite, façonnées par l’artiste Ceschiatti qui a aussi fait les anges en aluminium qui se trouvent dans la nef. Un autre bâtiment religieux incontournable est le sanctuaire Dom Bosco. Ce saint italien avait fait le rêve d’une capitale gouvernée avec justice et qui comblerait tous les besoins d’une nation. Cette capitale aurait été située entre le 15ème et le 20ème parallèle, précisément là où se trouve Brasilia. Les murs sont plus vitraux que murs, composés de pièces en verre de Murano et formant un grand dégradé de tons bleus, ce qui donne l’impression d’un ciel étoilés. Alors que la cathédrale est très lumineuse, cette église construite par Vasconcelos Naves est beaucoup plus sombre, mais tout aussi belle et s’inscrit pleinement dans l’univers architectural pensé par Niemeyer.

Le musée national de Brasilia, bien qu’inauguré seulement en 2006, a également été conçu par Oscar Niemeyer. Il s’agit de la plus grande coupole jamais construite et ressemble à une sorte de soucoupe volante en béton, entourée d’une rampe circulaire qui relie les deux niveaux. Si cette construction saturnienne vaut le coup d’oeil, l’espace de collection déçoit un peu, les murs et les espaces immenses sont vides ou presque, mais au moins c’est gratuit et on peut s'imaginer dans un film de science-fiction le temps de la visite.

Place au vert

Loin de vouloir opposer béton et nature, Costa et Niemeyer ont réservé une place privilégiée à la verdure. Le lac Paranoa tout d’abord, un lac artificiel de 48km2, aménagé au moment de la construction de Brasilia. Entouré de petits restaurants et d’un parc, c’est un lieu de promenade idéal et l’emplacement rêvé pour admirer le couché de soleil. On peut même s’y baigner par endroits ou admirer la résidence présidentielle, la Palacio da Alvorada (le palais de l’Aube) ou visiter le centre olympique.

Côté parcs, le Parque da Cidade, plus grand encore que le Central Park de New York, est le paradis du cycliste, du patineur ou du joggeur. Pas trop éloigné du centre-ville, on peut y faire des barbecues ou tout simplement profiter du soleil. Plus excentré et sauvage, le Parc National est une réserve naturelle de 30 000 hectares. Il abrite une importante faune locale et des espèces en voie d’extinction, des tatous, des singes, des loups ou encore des capivaras (grands rongeurs) par exemple. Il est connu sous le nom d’Agua Marina pour ses sources et ses piscines naturelles. Côté flore on admirera la végétation typique du Brésil, dense et difficile à parcourir que l’on ne trouvera nulle part ailleurs.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
BR
Code postal :
70040-010
Latitude :
-15.78015
Longitude :
-47.92917
Zone horaire :
America/Sao_Paulo
Fuseau horaire :
UTC-3
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Cruzeiro ~2 km
  • Guará ~6 km
  • Candangolândia ~9 km
  • Lago Sul ~9 km
  • Núcleo Bandeirante ~10 km
  • Taguatinga ~12 km
  • Lago Norte ~12 km
  • Riacho Fundo ~14 km
  • Paranoá ~16 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Brasilia est la plaque tournante du trafic aérien brésilien, elle est donc très facilement joignable en avion d'un peu partout dans le pays. En revanche, et ceux malgré sa qualité de capitale, Brasilia est mal desservie par les vols internationaux. Le voyageur arrivant de l'étranger devra faire un changement au Brésil ou à l'une des quelques destinations reliées directement, à savoir Lisbonne, Bogotá, Miami, Panama City, Montevideo ou Atlanta. Rejoindre la ville est ensuite assez simple, le réseau de bus est dense et les taxis nombreux. Une fois en ville, oubliez l'idée de vous déplacer à pied, Brasilia n'a pas été construite pour ça. En revanche la circulation en voiture est très agréable et fluide, la ville ayant été pensée autour du véhicule automobile. Les brésiliens conduisent le plus silencieusement possible, on oublie donc le klaxon, et s'arrêtent systématiquement pour laisser passer les piétons. La voiture est aussi le meilleur moyen d'apprécier pleinement la ville. Cependant pour les récalcitrants il existe un vaste réseau de bus et de métros, ces derniers ne desservent cependant que très peu les lieux touristiques.

Les transports de Brasília

Aéroport international
Presidente Juscelino Kubitschek ~10 km

Les hôtels de Brasília (Centro-Oeste)

Reserver votre chambre

A Casa da montanha

Residencial oeste Casa
71691-633 - Brasilia

Prix indicatif: 113 BRL - 113 BRL

Reserver votre chambre

ABC Apart Hotel

SHN Quadra 02 Bloco J - Ed. Garvey Park
70702-909 - Brasilia

Prix indicatif: 119 BRL - 180 BRL

Reserver votre chambre

Airam Brasília Hotel

SHN Quadra 05 Bloco A
70705-900 - Brasilia

Prix indicatif: 200 BRL - 230 BRL

Reserver votre chambre

Alfa Plaza Hotel

Avenida Central, Lote 1.040
71720-550 - Brasilia

Prix indicatif: 115.5 BRL - 203 BRL

Reserver votre chambre

Allia Gran Hotel Brasília Suites

SHN Qd. 05 - Asa Norte
70705-000 - Brasilia

Prix indicatif: 149.1 BRL - 244.65 BRL

Reserver votre chambre

Alta X Apart Hotel

SHN QUADRA 2 BLOCO E LJ 159 TERREO
70702-904 - Brasilia

Prix indicatif: 120 BRL - 220 BRL

Reserver votre chambre

Alvorada Residence

Rua 01 Lote 07 - Tamboril - Vila Planalto
70801-010 - Brasilia

Prix indicatif: 150 BRL - 170 BRL

Reserver votre chambre

América Bittar Hotel

SHS Quadra 4 Bloco D
70314-000 - Brasilia

Prix indicatif: 135 BRL - 220 BRL

Reserver votre chambre

Apart Hotel Asa Norte

Setor Hoteleiro Norte Quadra 5 - Asa Norte, Brasilia - DF, Brazil Bloco I, 12 º Andar, Apartamento 1214
70705-912 - Brasilia

Prix indicatif: 140 BRL - 180 BRL

Reserver votre chambre

Apart Hotel Garvey - Ciany

SHN QUADRA 02 ASA NORTE HOTEL GARVEY 720
70702-909 - Brasilia

Prix indicatif: 110 BRL - 180 BRL

Reserver votre chambre

Apart Hotel no Ed. Fusion

SHN QD 1 - Ed. Fusion Work Live Bl D, Flat 1305
70701-040 - Brasilia

Prix indicatif: BRL - BRL

Reserver votre chambre

Apart-Hotel Setor Hoteleiro Norte

Setor Hoteleiro Norte quadra 1 Bloco D
70701-040 - Brasilia

Prix indicatif: 180 BRL - 252 BRL

Reserver votre chambre

APARTAMENTO 1QTO NA 410 - ASA SUL

SQS 410 BLOCO D
70276-040 - Brasilia

Prix indicatif: BRL - BRL

Reserver votre chambre

Apartamento Bonaparte

SHS Bloco I e J, Quadra 2, SW APT 907 hotel bonaparte
70312-000 - Brasilia

Prix indicatif: 200 BRL - 200 BRL

Reserver votre chambre

Apartamento Brasília

SQN 404, Bloco N
70845-140 - Brasilia

Prix indicatif: BRL - BRL

Reserver votre chambre

Apartamento Life Resort

SHTN Trecho 2 lote 3 Asa Norte
70800-230 - Brasilia

Prix indicatif: BRL - BRL