Ville de Sint-Andries (Région Flamande)

belgique

Présentation

Située dans la Flandre de l'ouest, en Belgique, Sint-Andries fut d'abord une commune à part entière avant de devenir une partie de la ville voisine de Bruges. Sint-Andries se trouve à l'ouest du centre de Bruges et, au cours de son histoire, la ville accueillit de nombreux châteaux de manoirs. Cependant, nombre de ceux-ci furent détruits ou démolis. La région au sud de Sint-Andries est une forêt dense et certains parcs furent construits par la noblesse à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème siècle en tant qu'ajouts extravagants aux demeures, aux châteaux et aux manoirs. Les espaces verts abritaient des abbayes et des monastères qui étaient chargés d'entretenir les forêts et la verdure de la région. La proximité de Bruges fait en sorte qu'il y a une foule de choses à voir à Sint-Andries, qu'elles soient historiques ou contemporaines, et vous ne manquerez certainement pas d'activités lors de votre visite.

La ville de Sint-Andries appartient à la région Région Flamande, à la province Flandre Occidentale, à l'arrondissement Bruges et au canton Bruges.

La ville de Sint-Andries s'étend sur 20,65 km² et compte 19 427 habitants (recensement de 2007) pour une densité de 940,77 habitants par km².
Le nom français de la ville est Sint-Andries, le nom anglais de la ville est Sint-Andries.

Points ou centres d'intérêts

Beffroi de Bruges

L'un des plus beaux lieux de Belgique est le Beffroi de Bruges. Ce clocher médiéval se situe dans le centre historique de la ville. Il servit de poste d'observation: les cloches retentissaient dans toute la ville dès qu'un feu ou un autre danger étaient aperçus. Vous pouvez grimper au sommet du clocher en montant les 300 marches. Cette ascension comporte des frais. Le Beffroi de Bruges fut construit aux alentours de 1240, mais il fut presque détruit par le feu en 1280 et la majeure partie du bâtiment dut être reconstruite. À l'époque, l'industrie textile flamande était en plein essor, mais la plupart des archives furent détruites par le feu. Une flèche ornée d’une statue de Saint-Michel fut complétée entre 1483 et 1487 et le dernier étage fut construit en forme d'octogone. Par contre, la flèche fut frappée par l'éclair en 1493 et elle fut détruite, de même que les cloches. La flèche en bois qui la remplaça resta pendant environ 250 ans avant d'être brûlée en 1741. Aucune flèche ne fut construite pour remplacer celle qui brûla au XVIIIème siècle, et le clocher visible aujourd'hui est plus petit qu'il aurait été à son plus haut point.

Basilique du Saint-Sang

Une visite à Sint-Andries ne serait pas complète sans aller voir la Basilique catholique du Saint-Sang. Elle fut construite au XIIème siècle et elle servit de chapelle et de maison au comte de Flandres. La Basilique du Saint-Sang tire son nom de la relique qui se trouve à l'intérieur. Le Saint-Sang aurait été recueilli par Joseph d'Arimathea avant d'être amené en Belgique de la Terre Sainte par le comte de Flandres, Thierry d'Alsace. La Basilique du Saint-Sang fut bâtie entre 1134 et 1157 et elle n'eut pas son statut de basilique catholique mineure avant 1923. Si vous visitez le bâtiment, assurez-vous d'aller dans la chapelle basse, un merveilleux exemple d'architecture romane qui a encore toutes ses qualités d'origine et qui est dédiée à Saint-Basile. Le Saint-Sang se trouve dans la chapelle haute, un bâtiment qui fut reconstruit dans un style gothique au XVIème siècle et fut rénové au XIXème siècle. La Basilique du Saint-Sang se situe sur le place Burg. Assurez-vous de vous informer sur l'histoire intéressante de cet endroit par rapport à l'histoire de Bruges et de la région.

Cathédrale Saint-Sauveur

Une visite à Sint-Andries ne serait pas complète sans aller voir la magnifique cathédrale Saint-Sauveur. Même si elle fut rénovée de nombreuses fois, elle ne subit jamais de dommages, contrairement à nombre d'autres églises de la région. L'église ne devait jamais être une cathédrale, mais elle obtint ce statut au XIXème siècle. La cathédrale Saint-Sauveur fut d'abord une église de comté puisque la ville de Bruges possédait déjà une cathédrale, la cathédrale Saint-Donatien, qui se situait devant l'hôtel de ville pendant de nombreuses années. Malheureusement, celle-ci fut détruite à la fin du XVIIIème siècle quand l’évêque de Bruges fut évincé par les occupants français, qui détruisirent la cathédrale. En 1830, la Belgique obtint son indépendance, et quatre ans plus tard un évêque fut installé à Bruges. Comme la cathédrale avait été détruite par les Français, l'église Saint-Sauveur fut nommée la nouvelle cathédrale. L'église ne possédait pas beaucoup des caractéristiques d'une cathédrale, alors de nombreuses rénovations eurent lieu pour que son architecture corresponde à son importance dans la religion catholique.

Le béguinage de Bruges

Lors de votre passage à Sint-Andries, assurez-vous d'aller visiter le béguinage de Bruges, dans le centre historique de la ville. Le lieu est quelque peu isolé de la ville en tant que telle grâce à ses murs et au fossé qui l'entoure. En 1927, les sœurs bénédictines le convertirent en monastère bénédictin. Le béguinage est l'un des lieux les plus célèbres de Bruges. C'est d'ailleurs un lieu du patrimoine mondial de l'UNESCO. Certaines des maisons du béguinage remontent au XVème siècle, et tout le lieu est empreint d'histoire. Ce genre d'emplacement est assez commun en Belgique, au nord-est de la France, aux Pays-Bas et au nord-ouest de l'Allemagne. Ils tirent leur nom des béguines, un mouvement religieux féminin. Au XIIème siècle, quand les béguinages commencèrent à apparaître, les guerres avaient tué de nombreux hommes et les béguinages et les couvents survécurent grâce à de riches bienfaiteurs. Les béguines recherchaient une organisation moins stricte que la normale et elles finirent par former leur propre ordre, car nombre d'entre elles ne voulaient pas entrer dans les couvents stricts. Être admise dans un couvent ne posait pas seulement des problèmes moraux, mais cela coûtait aussi cher, ce qui aida la cause des béguines.

Église Notre-Dame

Ne passez pas à côté de l'église Notre-Dame, connue dans la région sous le nom de Onze-Lieve-Vrouwekerk. Le clocher de l'église surplombe la ville de Bruges. C'est le plus haut immeuble de la ville: elle s'élève à 122 m au-dessus des rues. Si vous visitez l'église Notre-Dame, vous pourrez voir les tombes de Charles le Téméraire et de sa fille, la duchesse Marie, ainsi que leurs statues, coulées en bronze, qui sont couchées sur les tombes. Ils appartenaient à la royauté, donc ils portent tous deux une couronne. L’effigie de Charles le Téméraire comporte un homme en armure de l'Ordre de la Toison d'or. Ces tombes se situent derrière le maître-autel. Le joyau de l'église Notre-Dame est sans conteste la magnifique sculpture de la Vierge et l’Enfant, qui fut réalisée par un artiste célèbre, Michel-Ange, vers le début du XVIème siècle. L'œuvre d'art devait être placée dans la cathédrale de Sienne, mais deux marchands de Bruges l'achetèrent en Italie et en firent don à l'église en 1514. Depuis son don, la statue fut volée par les révolutionnaires français en 1794 et par les Nazis en 1944, et elle dut donc être récupérée à deux reprises.

Markt

Si vous visitez le Beffroi, alors assurez-vous de passer du temps à Markt. Après avoir grimpé dans l'énorme clocher, allez vous détendre dans cette place, l'un des endroits qui sert les meilleures frites en Belgique. Les frietkoten servent des frites fraîches aux voyageurs affamés pendant toute la journée et, si vous avez passé votre journée à marcher dans la ville, Markt est un endroit fantastique pour vous arrêter et vous reposer en admirant le décor. Vous pourrez profiter des paysages et des odeurs de l'une des plus belles villes de Belgique.

Château de Loppem

Le château de Loppem est l'un des plus beaux lieux de la région. Comme son nom l'indique, il se situe à Loppem, dans la municipalité de Zedelgem, à dix minutes en voiture de Sint-Andries. Ce château fut construit pour la famille du baron Charles van Caloen. Dessiné par E.W. Pugin et Jean-Baptiste de Béthune en 1856, il fut construit entre 1859 et 1862. Le château de Loppem est un merveilleux exemple d'architecture néo-gothique. Il possède encore une grande partie de cette architecture, et c'est l'un des châteaux les mieux préservé en Belgique.

Groeningemuseum

S'il ne fait pas beau, alors rendez-vous au musée Groeninge, un endroit fantastique pour les amateurs d'art. La collection, qui compte des tableaux belges et flamands magnifiques, couvre plus de 600 ans d'histoire de l'art. Le musée présente aussi de belles œuvres d'art primitives flamandes qui incluent de nombreuses pièces de l'époque baroque et de la Renaissance, ainsi que des œuvres des XVIIIème et XIXème siècles, en particulier des tableaux néo-classiques et réalistes. Groeningemuseum est un superbe endroit à visiter et une façon fantastique de vous familiariser avec les grandes œuvres d'art belges.

Boudewijn Seapark

Si vous aimez les animaux ou que des enfants vous accompagnent, alors vous devez prendre le temps de visiter le Boudewijn Seapark. Comme dans la plupart des autres parcs du genre, les dauphins sont très populaires et se trouvent, bien sûr, dans le Dolphinarium. Si vous n'aimez pas ces animaux, ne vous inquiétez pas: il y aussi des lions de mer, qui donnent un spectacle dans le théâtre extérieur. Vous pouvez admirer les créatures d’un point de vue unique grâce aux vues sous-marines qui vous permettent de les observer agir naturellement sans devoir entrer dans l'eau. Le parc animalier contient une aire de jeu pour les enfants et c'est un lieu formidable où passer une journée si les enfants ne sont pas impressionnés par les nombreux musées et églises de la région.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
BE
Code postal :
8200
Latitude :
51.19717
Longitude :
3.18027
Zone horaire :
Europe/Brussels
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Sint-Michiels ~2 km
  • Varsenare ~3 km
  • Loppem ~5 km
  • Bruges ~3 km
  • Meetkerke ~5 km
  • Snellegem ~5 km
  • Oostkamp ~6 km
  • Zedelgem ~7 km
  • Zuienkerke ~8 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Si vous arrivez de l'extérieur de l'Europe, alors de nombreux avions atterrissent à Bruxelles, la capitale de la Belgique. L'aéroport principal du pays offre des vols directs vers la plupart des grands aéroports du monde. Si vous êtes déjà en Europe, de nombreuses compagnies aériennes économiques offrent des billets à bas prix vers l'aéroport de Bruxelles. Celui-ci possède même sa propre gare de trains. C'est donc un très bon point de connexion vers de nombreuses grandes villes européennes en train. Cela rend aussi Sint-Andries facilement accessible. Les trains arrivent deux fois par heure à la gare Bruxelles-Zuid, ou Bruxelles-Midi. Le trajet dure moins d'une heure, mais il est très populaire et les trains sont souvent remplis, alors vous passerez peut-être ce temps debout. Certains traversiers se rendent à Bruges et en partent. Il y a des traversiers en provenance de Hull, au Royaume-Uni, mais vous devez savoir que le coût du billet n'inclut pas l'autobus entre l’arrêt du traversier et la gare de trains.

Les transports de Sint-Andries

Autres transports
Brugge ~3 km
Brugge ~3 km
Knokke-Heist Westkapelle Heliport ~16 km
Ursel ~21 km

Les hôtels de Sint-Andries (Région Flamande)

Reserver votre chambre

Cosy Corner

Edward de Jansstraat 33 8200 Brugge
8200 - Sint-Andries

Prix indicatif: EUR - EUR