Ville de Ath (Région Wallonne)

belgique

Présentation

Ath est une ville de Belgique située dans la province de Hainaut. Il s'agit d'une ville francophone dans laquelle vivent environ 30 000 personnes. Le climat y est de type tempéré océanique. Deux rivières confluent au nord de la ville. Il s'agit de la Dendre et de la Petite Dendre. Leur présence ajoute au charme de la ville. Séjourner à Ath est très agréable et permet également de se trouver en un point stratégique pour visiter d'autres villes et régions voisines. Effectivement, Ath ne se trouve qu'à soixante kilomètres de Bruxelles, ainsi qu'à seulement  soixante-cinq kilomètres de la ville de Lille dans le nord de la France. Par ailleurs, pour effectuer ses achats à Ath, ce sont des euros qu'il faut avoir en main. Les euros belges arborent sur leur face nationale le portrait du roi Albert II. Les numismates seront heureux d'apprendre qu'il existe également onze pièces spécifiques qui ont été créées par la Belgique pour diverses occasions.

La ville de Ath appartient à la région Région Wallonne, à la province Hainaut, à l'arrondissement Ath et au canton Ath.

Le bourgmestre de la ville de Ath est actuellement Jean-Pierre Denis (Parti socialiste).
Un habitant de la ville de Ath est appelé un Athois. Le nom français de la ville est Ath, le nom anglais de la ville est Ath.
Le site Internet de Ath est http://www.ath.be

Points ou centres d'intérêts

La tour Burbant

La tour Burbant est le très très très imposant donjon du château d'Ath. L'édifice date du 12ième siècle. Sa fonction défensive était assurément bien remplie si l'on en juge simplement par ses dimensions. Effectivement, chaque côté du carré de base du bâtiment mesure 14 mètres de long et l'ensemble des murs ont une épaisseur de 4 mètres. Oui, vous avez bien lu : 4 mètres d'épaisseur pour chaque mur. Voici de quoi donner du fil à retordre à d'éventuels envahisseurs ! Pour sa part, la base sur laquelle repose la tour descend jusqu'à 10 mètres de profondeur. Enfin, mentionnons la hauteur du donjon qui est de 20 mètres. L'on comprend aisément à la lecture de ces hallucinantes dimensions la sensation grandiose qui ne manque pas de saisir tous les visiteurs de la tour Burbant. Entre chacun des niveaux, l'on peut encore visualiser le système de protection qui avait alors été mis en place. Il consistait en une échelle qui permettait d'accéder à une porte dont le seuil donnait sur le vide. Visiter la tour Burbant, c'est se plonger littéralement dans l'ambiance médiévale typique de la ville d'Ath.

La maison des géants

La maison des géants est un musée inauguré à l'automne 2000. Sa mission est de présenter les géants, ces mannequins d'osier qui participent aux processions et cortèges de la région. Les géants d'Ath sont une trentaine parmi lesquels l'on retrouve le célèbre Coupi le renard (renard habillé en moine), le baudet, la cantinière, Baden-Powell, Vauban, les sympathiques Dodol et Grisette ou encore Louis le tailleur de pierre. Les géants sortent principalement lors de la ducasse d'Ath qui a lieu le quatrième dimanche d'août. Cette grande fête populaire annuelle a d'ailleurs été inscrite en 2008 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité par le prestigieux UNESCO.
Lors de la visite de la maison des géants, plusieurs étapes attendent les visiteurs. Il y a tout d'abord le parcours spectacle. À travers différentes présentations audiovisuelles, l'on découvre ici comment sont nés les géants au Moyen-Âge, puis comment ils sont fabriqués et enfin quelle est l'étendue du phénomène des géants dans toute l'Europe. Vient ensuite la visite du château Cambier au sein duquel se trouve la maison des géants. Enfin, avant de repartir, l'on ne devrait pas manquer de se procurer le calendrier de la ronde des géants afin de retrouver les fameux personnages dans d'autres villes tout au long de l'année.

Les édifices religieux de la ville

Plusieurs édifices religieux méritent l'attention des visiteurs de la ville d'Ath. Mentionnons tout d'abord l'église Saint-Julien qui fut construite en 1394 et consacrée en 1415. Par la suite, une tour fut ajoutée qui comportait une flèche haute de 90 mètres. Cette dernière fut détruite par une tempête en 1606, puis reconstruite. Mais, cette fois-ci, c'est la foudre qui la détériora. Finalement, un incendie ravagea l'ensemble de l'édifice en 1817 et l'église fut alors reconstruite dans le style néo-classique. De nos jours, il ne reste de la première église que la tour gothique et la chapelle de la Bonne Mort. Autre attrait de l'église Saint-Julien à ne pas manquer : son carillon. Cet instrument formidable comporte 49 cloches et date de 1953.
Autre édifice religieux très intéressant de la ville d'Ath : la chapelle de Lorette. Son style néo-gothique date de sa reconstruction qui a eu lieu en 1903.
Terminons avec le refuge de l'abbaye Saint-Martin sur la place Ernest Cambier qui date de la fin du 18ième siècle et le refuge de l'abbaye de Liessies sur la rue des Récollets. Ce dernier aurait reçu à plusieurs reprises la visite de Louis XIV lui-même.

L'espace gallo-romain

L'espace gallo-romain d'Ath est un musée qui regroupe les fabuleuses découvertes faites sur le site de Pommeroeul daté du 2ième siècle de notre ère par les experts. L'attrait majeur des fouilles effectuées à cet endroit demeure les cinq épaves de bateaux que l'on y a mises à jour et qui font d'ailleurs partie intégrante du musée. Parmi celles-ci se trouvent trois embarcations de type celtique dont l'une s'élève de manière impressionnante sur deux niveaux de l'espace gallo-romain. L'on découvre bien sûr aussi au sein du musée les outils qui servaient à fabriquer ces bateaux ainsi que les différents métiers liés à ces mêmes bateaux. Le deuxième étage du musée propose des reconstitutions de l'époque gallo-romaine criantes de vérité et l'on peut y découvrir la vie du potier, ainsi que le quotidien du cordonnier et du métallurgiste. Puis, l'on peut venir s'asseoir à la taverne où, en tendant l'oreille, l'on peut écouter ce que se disent les autres clients et découvrir ainsi leurs préoccupations du moment. C'est une expérience à vivre !

Coordonnées
Adresse : 2, rue de Nazareth à Ath
Téléphone : 068/ 26 92 33 et 068/ 26 92 35
E-Mail : esapce.gallo-romain@ath.be

Le musée national des jeux de paume

Pour tout savoir sur les jeux de balles du monde entier, c'est ici au musée d'Ath qu'il faut venir. Rien ne manque. L'on apprend une multitude de choses sur la fonction sociale des jeux de balle, ainsi que sur la fabrication de divers articles servant à leur pratique. La balle pelote, la pelote basque et le tennis sont présents ici bien sûr parmi de nombreuses autres disciplines dont certaines sont parfois très peu connues. L'on peut également admirer dans ce magnifique musée des trophées et des documents retraçant l'histoire de ces activités que l'on retrouve dans toutes les communautés du monde.
Attention ! Pour visiter le musée, le mieux est de téléphoner au préalable afin de prendre rendez-vous. Sinon, le musée est ouvert sans faute tous les dimanches entre les mois d'avril et d'octobre et seulement le deuxième dimanche de chaque mois entre novembre et mars. Le musée ouvre alors ses portes entre 14h30 et 18h. 
L'entrée au musée est gratuite. Une boutique permet de se procurer quelques souvenirs.

Coordonnées
Adresse : 45, Grand-Place (Hôtel de ville) à Ath
Téléphone : 00 + 32 68 28 15 81
E-Mail : camille.rasson@skynet.be
Site internet : www.museenationaldesjeuxdepaume.be

Le plan-relief de Vauban

Certains voyageurs ne viennent dans la région que pour le voir : le fameux plan-relief de Vauban. C'est au palais des beaux-arts de Lille qu'il est conservé, mais une copie a été réalisée pour le musée d'Ath.
L'histoire de ce plan remonte à l'année 1668 lorsque Vauban se trouvait à Ath pour en réaliser l'enceinte défensive. Il reçut alors ordre du ministre de la guerre français Louvois de réaliser un plan de la ville. Ledit plan avait pour but de pouvoir contrôler à distance les travaux effectués sur place. La maquette occupe une superficie de 18 mètres carrés.

Les moulins

Lorsque l'on admire les paysages tout autour d'Ath, l'on remarque la présence de plusieurs moulins. Il y a, par exemple, le moulin de la marquise qui est situé à Moulbaix (environ 15 minutes de la ville d'Ath) et qui date de la fin du 18ième siècle. Datant sensiblement de la même époque, le blanc moulin se trouve pour sa part à Ostiches (15 minutes également de la ville d'Ath). Il est constitué de briques recouvertes de chaux et son toit tourne en fonction du vent. La meunerie y a été pratiquée jusqu'a la veille de la seconde guerre mondiale.

Le musée de la pierre à Maffle

Le musée de la pierre se trouve tout naturellement au milieu du site des anciennes carrières dans la maison du maître de carrière. L'extraction de la pierre date à Maffle du Moyen-Âge. La roche que procurent ces carrières est ce que l'on appelle le petit granit ou encore la pierre bleue. L'industrie locale liée aux carrières est présentée au sein de ce très beau musée dont le prix d'entrée ne coûte que trois euros.    

Coordonnées
Adresse : 419, chaussée de Mons à Maffle (à 5 minutes de la ville d'Ath)
Téléphone : 068 26 92 36
E-Mail : musee-de-la-pierre@ath.be

La gastronomie locale

Chaque ville possède ses propres spécialités gastronomiques, mais certaines les partagent cependant avec des villes voisines. Ce n'est pas le cas de la ville d'Ath qui a sa spécialité bien à elle : la tarte à masteilles. Ces derniers ne sont pas du tout des fruits, mais bien de petits pains secs. Il faut ajouter à cela du sucre, du lait, des oeufs, des macarons, des amandes et des raisins secs. Pour la recette en tant que telle, c'est assez variable selon les familles, mais une chose demeure toujours : on ne mange de la tarte à masteilles qu'au moment de la ducasse, ni avant, ni après !

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
BE
Code postal :
7800
Latitude :
50.62900
Longitude :
3.77475
Zone horaire :
Europe/Brussels
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Bouvignies ~2 km
  • Irchonwelz ~2 km
  • Maffle ~3 km
  • Rebaix ~3 km
  • Lanquesaint ~3 km
  • Ormeignies ~4 km
  • Villers-Notre-Dame ~3 km
  • Arbre ~3 km
  • Villers-Saint-Amand ~3 km

Mairie de Ath

Adresse de la mairie de Ath
Mairie de Ath
Gemeentelijke administratie Rue de Pintamont 54
7800 - Ath
Numero de téléphone de la mairie
+(32) 068 26 91 10
tarif (1,50€/min)
Numéro de fax
Site officiel de Ath
http://www.ath.be

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Ath ?

En avion
L'aéroport le plus proche de la ville d'Ath est celui de Bruxelles.

Site internet de l'aéroport de Bruxelles : www.brusselsairport.be 

Par la route
Depuis Bruxelles, les voyageurs peuvent louer une voiture et se rendre jusqu'à Ath en empruntant les routes E40, E19 et E429. Il faut, lorsque l'on se trouve sur cette dernière voie, emprunter la sortie numéro 30. Il faut compter un peu moins d'une heure pour effectuer l'ensemble du trajet. 

En train
Le billet de train standard entre Bruxelles et Ath pour un adulte coûte environ 15 euros (aller simple). Des changements doivent parfois être effectués et la fin du trajet s'effectue en autobus.

Site internet de la compagnie nationale ferroviaire belge (SNCB) : www.belgianrail.be

En autobus
C'est le réseau TEC (Transports En Commun) qui assure les transports dans la région Wallonne.

Site internet du TEC : www.infotec.be

Les déplacements sur place
La voiture est un excellent moyen de rayonner à l'intérieur et autour de la ville d'Ath en raison de la présence d'un vaste réseau de routes nationales et communales ainsi que de l'autoroute A8 (la sortie pour Ath sur cette dernière porte le numéro 30).

Les transports de Ath

Autres transports
Chievres Ab ~7 km
Gent Sint-Pieters ~45 km

Les hôtels de Ath (Région Wallonne)

Reserver votre chambre

Mara Ath

Place de Rebaix 42
7804 - Rebaix

Prix indicatif: 79 EUR - 103 EUR