Ville de Montevideo (Montevideo)

uruguay

Présentation

Montevideo est la capitale de l'Uruguay. On y parle l'espagnol de type rioplatense soit le même que celui employé en Argentine. L'influence italienne sur cette langue apporte quelques légères modifications comparativement à l'espagnol standard. Par exemple, au niveau de la prononciation, on dira phonétiquement « Como te jamas ? » plutôt que  « Como te yamas ? » pour demander à quelqu'un comment il s'appelle. On trouve par ailleurs des traces de l'influence italienne dans la forme impérative : le « Ven ! » espagnol devient en rioplatense « Veni ! » et il n'est pas rare aussi d'entendre des gens se saluer d'un chaleureux « buongiorno ».
Les voyageurs qui séjournent à Montevideo doivent se munir pour payer leurs achats de pesos uruguayens. Pour avoir un ordre de grandeur de la valeur de cette monnaie, il faut retenir qu'un euro équivaut plus ou moins à 30 pesos uruguayens. 
Terminons en mentionnant que Montevideo est considérée comme la ville d'Amérique Latine au sein de laquelle la qualité de la vie est la plus élevée !

La ville de Montevideo appartient au département Montevideo.

La ville de Montevideo s'étend sur 525,54 km² et compte 1 319 108 habitants (recensement de 2011) pour une densité de 2 510,00 habitants par km². L'altitude moyenne est de 43 m.
Le maire de la ville de Montevideo est actuellement Ana Olivera.
Un habitant de la ville de Montevideo est appelé un montevideano. Le nom français de la ville est Montévidéo.
Le surnom de la ville est "La Muy Fiel Y Reconquistadora" et la devise de Montevideo est "Con libertad ni ofendo ni temo". La ville de Montevideo a été fondée en 1724. Le site Internet de Montevideo est http://www.montevideo.gub.uy

Points ou centres d'intérêts

La vieille ville

Commencer la visite de Montevideo par la vieille ville est une excellente idée. C'est effectivement le meilleur moyen de « plonger » dans l'atmosphère typique de cette ville au charme indéniable. Il fait bon déambuler dans ce quartier aux minuscules ruelles pavées très bien entretenues et aux bâtiments magnifiques. Ces derniers sont autant d'invitations à voyager dans le temps. Les petites places ombragées ont toujours quelques bancs à proposer à celles et ceux qui souhaitent faire une halte avant de poursuivre leur périple. Beaucoup de zones sont ici piétonnes ce qui permet de profiter encore plus des lieux. Lorsque vient le soir, le quartier se transforme un peu et se prépare pour des nuits toujours très animées au rythme de la si envoutante salsa. Les bars y sont nombreux et les boissons sont bon marché. L'on y fait de belles rencontres et l'on s'y amuse jusqu'au bout de la nuit ! La vieille ville de Montevideo est très bien préservée et il est amusant par ailleurs de saisir le contraste qui existe entre ce quartier et le reste de la ville qui est par endroit à la pointe de la modernité.

Le palais Salvo

Le majestueux palais Salvo est le pendant à Montevideo du palais Barolo de Buenos Aires en Argentine. Ils ont tous deux été conçus par le même architecte d'origine italienne, Mario Palanti (1885-1978). Notons ici que ce dernier n'obtint jamais dans son propre pays le même succès qu'en Amérique Latine. C'est en 1925 que fut construit à Montevideo le palais Salvo à l'un des coins de la célèbre Plaza Independencia. Ses 27 étages lui permettent d'atteindre la hauteur très respectable de 105 mètres. Ceci fait dire à certains que l'édifice fut un temps la plus haute tour d'Amérique Latine, mais ce record n'a jamais été ni homologué, ni officialisé. Lors de sa construction, le bâtiment fut très vertement critiqué en raison de sa forme vraiment particulière et de son style indéfinissable. Cette originalité lui valut par la suite de devenir finalement l'un des emblèmes de Montevideo et un point de repères très utile pour toute personne visitant la ville. Pour les habitants de Montevideo, le palais Salvo est également un rappel de l'époque de grande prospérité que connut la capitale uruguayenne au début du 20ème siècle.

Les plages

Playa Verde, Carrasco, Pocitos, Malvin, Playa de los Ingleses, Buceo et Punta Gorda. La simple évocation de ces noms des plages de Montevideo nous fait déjà entendre le bruit de la mer et sentir la caresse du soleil sur notre peau. Chaque plage de Montevideo a ses adeptes, car chacune a sa propre personnalité. Sur Pocitos, par exemple, il fait bon se  prélasser durant la journée et se promener lorsque la nuit est tombée. Effectivement, depuis ce point, on a une vue sur la ville toute éclairée absolument magique. Détail important à signaler : les plages de Montevideo sont d'une rare propreté. Quelle que soit l'affluence durant le jour, le soir venu, l'on peut marcher pieds nus dans le sable sans craindre aucun papier d'emballage ou détritus quelconque. C'est un véritable plaisir. Pour ne rien manquer des fabuleuses plages de Montevideo, une promenade le long du front de mer en guise de repérage est une bonne option. Ensuite, l'on peut se décider pour l'une d'entre elles à la manière des habitants de Montevideo, ou bien visiter une plage différente chaque jour. Le choix est vaste, mais le sable est toujours aussi doré !

Le musée Torres Garcia

Joaquin Torres Garcia (1874-1949) est assurément l'artiste le plus célèbre d'Uruguay. Peintre et sculpteur né à Montevideo, il a passé une partie de sa vie en Europe. Il est revenu dans son pays d'origine vers la fin de sa vie. Cubisme et surréalisme font partie de ses inspirations au même titre que l'art précolombien. L'une de ses oeuvres parmi les plus fameuses se nomme « America Invertida » et peut être vue au musée de Montevideo dédié au grand artiste. Les interprétations de ce dessin à l'encre sur papier sont multiples. La façon dont le dessinateur a inversé le nord et le sud en renversant la carte de l'Amérique du Sud peut effectivement contenir de nombreux messages. L'ajout de symboles tels que la lune, un bateau, le soleil, un poisson est aussi significatif.
Le musée Torres Garcia est de petite taille, mais très bien conçu afin de mettre les oeuvres efficacement en valeur. Le coût de l'entrée est de 120 pesos uruguayens et une librairie se trouve également à la disposition des visiteurs.     

Coordonnées
Adresse : 683, Peatonal Sarandi
Téléphone : (+598) 2916 2663
E-Mail : coordinacionmtg@gmail.com
Site internet : www.torresgarcia.org.uy (ce site internet est disponible uniquement en espagnol)

Le palais législatif

Le palais législatif est, de l'avis de très nombreux voyageurs, le plus bel endroit de Montevideo. Effectivement, c'est un lieu exceptionnel qu'il faut absolument visiter. Ses murs de marbre, ses dorures et ses peintures murales sont exceptionnelles. On ne sait pas où poser le regard tant l'on est entouré de beauté. Il ne faut surtout pas hésiter à effectuer la visite avec des enfants. Ces derniers sont toujours émerveillés lorsqu'ils pénètrent au sein du palais et restent bouche bée devant ce fascinant spectacle. Les petites filles s'imaginent naturellement en princesses et le palais occupent par la suite une grande place dans leurs rêves. 
De retour sur terre, mentionnons que c'est dans ce palais législatif, construit en 1925, que siège la chambre des sénateurs et des députés. Une visite guidée est proposée qui permet de recueillir de précieuses informations sur l'histoire de l'Uruguay, ainsi que sur celle du bâtiment et sur les légendes qui y sont associées. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin encore ou simplement pour le plaisir des yeux, une halte à la bibliothèque du palais s'impose. De nombreux ouvrages anciens très précieux s'y trouvent.

Le mausolée du Général Artigas

José Gervasio Artigas (1764-1850) participa activement à la guerre d'indépendance de l'Uruguay. L'on parle souvent de lui comme étant « le père de la nation uruguayenne » ou encore « el libertador ». L'une de ses célèbres citations dit ceci : « Mon autorité émane de vous, et elle cesse en votre présence souveraine. » Une statue du général se trouve au centre de la Plaza Independencia. Le mausolée se trouve juste au-dessous de ladite statue, les restes du général y sont conservés. Il s'agit d'un lieu de recueillement dans lequel l'on demande aux visiteurs de demeurer silencieux.

La source de Los Candados

La source de Los Candados est un passage obligé pour les amoureux qui séjournent à Montevideo ainsi que pour toutes les personnes romantiques en général. En espagnol, « los candados » signifie « les cadenas ». L'on peut effectivement voir une multitude de ces cadenas accrochés tout autour de la fontaine. Ils ont été placés là conformément à la légende décrite sur la pancarte placée devant la fontaine et racontée par les habitants du quartier. L'histoire dit que ceux qui déposent ici un cadenas sur lequel sont inscrites leurs initiales verront leur amour durer éternellement.

Le théâtre Solis

Théâtre, danse, chant, jazz, tango, et bien plus encore ! La programmation du théâtre solis est absolument époustouflante ! Les personnes qui souhaitent assister à une représentation doivent réserver à l'avance pour s'assurer d'avoir une place. Les visiteurs qui le désirent peuvent aussi participer aux visites guidées qui ont lieu en matinée afin de découvrir plus en détails les deux salles du théâtre et le travail des comédiens. Le théâtre Solis existe depuis 1856.    

Coordonnées
Téléphone : (+5982) 1950 3323
E-Mail : info@teatrosolis.org.uy
Site internet : www.teatrosolis.org.uy (Attention ! Ce site internet n'est disponible qu'en espagnol)

La cathédrale

La cathédrale métropolitaine de Montevideo se trouve en plein coeur de la ville. Elle est de culte catholique. Le début de sa construction remonte à 1790 et c'est en 1804 qu'elle fut officiellement inaugurée. Son style est néoclassique et les visiteurs pourront donc apprécier les lignes épurées de son architecture et la grande sobriété de l'ensemble de l'édifice. Depuis 1975, la cathédrale métropolitaine de Montevideo est classée monument national. L'on remarquera lors de la visite un fait surprenant : le choeur de l'édifice est orienté vers l'ouest alors que les choeurs des églises catholiques sont généralement orientés vers Jérusalem.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
UY
Code postal :
11000
Latitude :
-34.89412
Longitude :
-56.06745
Zone horaire :
America/Montevideo
Fuseau horaire :
UTC-3
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Paso Bonilla ~1 km
  • Parque Carrasco ~4 km
  • Paso de Carrasco ~4 km
  • Aeropuerto ~7 km
  • Colonia Nicolich ~9 km
  • Shangrila ~9 km
  • Biarritz ~10 km
  • Santa Ana ~11 km
  • 19 de Abril ~11 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Montevideo ?

En avion
Montevideo possède son propre aéroport : l'aéroport de Carrasco.

Site internet de l'aéroport de Montevideo : www.aeropuertodecarrasco.com.uy

Par la route
Un peu moins d'une demi-heure est nécessaire pour effectuer le trajet entre l'aéroport de Carrasco et le centre de Montevideo.

En autobus
Depuis l'aéroport, les voyageurs peuvent emprunter plusieurs autobus pour se rendre au centre-ville. Trois compagnies proposent leurs services pour ce faire.

Site internet de la compagnie C.O.P.S.A : www.copsa.com.uy
Site internet de la compagnie Cutcsa : www.cutcsa.com.uy
Site internet de la compagnie COT : www.cot.com.uy

Les trois sites internet cités préalablement ne sont disponibles qu'en espagnol.
 
Les déplacements sur place

Le tram et un moyen de transport très pratique pour se déplacer entre les différents quartiers de Montevideo. Cependant, il est important de considérer, lorsque l'on séjourne à Montevideo, la possibilité d'utiliser les taxis qui y circulent.

En taxi
Les taxis de Montevideo sont facilement repérables. Ils sont effectivement tous noir et jaune. Le prix des courses est très peu cher comparativement à la plupart des autres villes du monde. Deux tarifs existent, l'un pour les jours de la semaine, l'autre pour la nuit, les fins de semaines et les jours fériés.

Les transports de Montevideo

Aéroport international
Carrasco Intl ~7 km
Autres transports
Tres Cruces ~9 km
Casa Central ~13 km
Angel S Adami ~21 km