Ville de Adana (Güneydoğu Anadolu)

turquie

Présentation

Située sur la rivière Seyhan, à l’embouchure de la mer Méditerranée, dans le sud de l’Asie Mineure, Adana, qui compte 2,1 millions d'habitants, est la cinquième ville la plus peuplée en Turquie. Elle se trouve au centre d'une région qui se nomme la plaine Aléienne, une des zones les plus fertiles et productives au monde en terme d'agriculture. Fondée il y a 8 000 ans, la ville doit son nom à un mot hittite, et elle est souvent mentionnée dans les textes anciens d'Égypte, de Grèce et de Rome. Adana comprend un vieux centre-ville et des banlieues remplies de nouvelles tours surplombant le barrage Swyhan au nord, qui procure l’énergie hydro-électrique à la ville depuis les années 1950. La ville est célèbre car elle possède le plus long pont en Turquie et la plus grande mosquée, Sabanci, construite en 1999. Située dans la zone de l'Europe de l'Est (UTC +2), la Turquie utilise la lire turque comme devise.

La ville de Adana appartient à la région Güneydoğu Anadolu, à la province Şanlıurfa et au district Ceylanpınar.

La ville de Adana s'étend sur 14 256 km² et compte 1 130 710 habitants (recensement de 2012) pour une densité de 79,31 habitants par km². L'altitude moyenne est de 23 m.
Le maire de la ville de Adana est actuellement Zihni Aldırmaz pour le mandat 2 009.
Le nom français de la ville est Adana.
La ville de Adana a été fondée en 6000. Le site Internet de Adana est http://www.adana.bel.tr

Points ou centres d'intérêts

Sabancı, la plus grande mosquée de Turquie

L'impressionnante mosquée Sabancı, qui domine le parc Doğa et la rivière tel un gâteau de mariage géant, est impossible à manquer. L'extérieur du bâtiment ressemble à la Mosquée Bleue d'Istanbul, mais l'intérieur ressemble davantage à la mosquée Selimiye d'Edirne, un espace tapissé avec de magnifiques carreaux ottomans d’Iznik et des chandeliers. Ce lieu est aussi inondé de lumière grâce à la multitude de petites fenêtres situées sous le dôme. Certains des carreaux vernissés sont les plus grands de n'importe quelle mosquée, et le bâtiment comprend aussi de splendides vitraux et des accessoires en marbre. Les six minarets sont visibles de tous les coins de la ville, et ils furent construits à l'intersection des grandes routes et des principaux chemins de fer, sur une terre qui fut jadis un cimetière arménien. Le dôme principal est soutenu par huit piliers et l'espace qu'il couvre peut accueillir 28 500 personnes, ce qui en fait l'une des plus grandes mosquées dans les Balkans et le Moyen-Orient. Les sermons qui sont donnés dans ce lieu sont mis à la disposition de 275 autres mosquées, et l'immeuble abrite aussi une bibliothèque de documents matériels et numériques, accessibles aux chercheurs et au public. Lors des fêtes religieuses, vous pourrez même boire un délicieux breuvage au miel glacé.   Adresse Reşatbey Mh., 01120 Adana

Découvrez l'histoire au Musée d'archéologie d'Adana

Le Musée d'archéologie d'Adana (Adana Arkeoloji Müzesi en turc) se situe à l'ouest de la mosquée Sabancı, alors il est facile à trouver. C'est l'un des dix plus vieux musées en Turquie, et il présente des objets en lien avec l'héritage culturel et historique de la ville, et avec la plaine Aléienne, un lieu au passé riche. La statue romaine des portes de Cilicie au nord de Taurus montre l'importance de ses portes en tant que passage vers les menaçants monts Taurus, même dans l'Antiquité. Le musée présente aussi un sarcophage du IIème siècle décoré de scènes que les amoureux des classiques connaîtront peut-être: elles dépeignent des événements de l'Iliade, le poème épique d'Homère. Il y a aussi des objets hittites, hellénistiques et romains qui sont exposés: pierres funéraires et inscriptions, poteries, bijoux, figurines de dieux, de déesses et d'animaux. Au rez-de-chaussée, vous trouverez des objets anciens en pierre, dont un sarcophage décoré de la terrifiante Méduse, et un bronze de taille humaine. Il y a aussi une magnifique mosaïque montrant Orphée qui joue de la lyre et qui fut découverte à Adana, ainsi qu'une grande collection de verre, de carreaux vernissés, de sceaux et de pièces de monnaie. L'entrée est gratuite.

Barrage de Seyhan, Love Island et American Island

Joignez-vous à la population et passez du temps dans la région du barrage de Seyhan, au nord du centre-ville. Il fut construit dans les années 1950 grâce au financement de la Banque mondiale afin de produire de l'énergie hydro-électrique pour la Turquie. La construction du barrage ne bénéficiait pas seulement au reste du pays, car elle encouragea la très grande croissance d'Adana et les investissements. En effet, des grands projets d’infrastructure comme la construction d'un système d'égouts dans la ville et des nombreux parcs et espaces verts bénéficiaient aux résidents. La zone autour du barrage est un endroit idéal pour se détendre, boire ou manger dans l'un des nombreux restaurants et cafés tout en observant la grande étendue bleue du splendide lac et la forêt avoisinante. Le lac comprend deux îles: Love Island (île de l'amour, qui possède même une enseigne au néon clignotant), et American Island (île américaine, plus grande et bruyante). Les deux îles et la zone autour du lac sont des lieux populaires pour le jogging, les pique-niques et les promenades calmes. Le lac possède aussi un club nautique et un club de sports aquatiques, et de nombreuses personnes font du voilier. Le barrage de Seyhan a transformé Adana: de ville provinciale est devenue la nouvelle ville tendance en Turquie, et les résidents en profitent pleinement.

Ponts d'Adana: Sangarius, Taşköprü et Çatalan

Le pont Sangarius fut construit par l'empereur de l’empire romain, Justinien I, à la fin de l'époque romaine. C'était une partie de son projet pour améliorer les communications entre Constantinople, la grande capitale (aujourd'hui appelée Istanbul) et les provinces de l'est. Le pont devient très connu, même au moment de sa construction, grâce à sa longueur de 430 mètres, et il fut mentionné par de nombreux auteurs, dont Pline le Jeune. C'est un pont en arc constitué d'énormes blocs de calcaire qui remplaça un ancien pont flottant en bois. Les sept énormes arches furent décorées de petites croix chrétiennes, mais deux seulement existent encore. Avec le temps, la rivière cessa de couler sous ce pont impressionnant. À proximité, le pont Taşköprü, ou "pont de pierre" est une autre construction romaine qui remonte à 384 av. J.-C. et qui, fait incroyable, supportait encore des voitures jusqu'en 2007, quand il fut réservé aux piétons. Le pont Taşköprü est maintenant un lieu de choix pour les événements sociaux et culturels, dont le théâtre et la musique, ainsi que pour les expositions d'art en plein air. Les voitures et les autres véhicules qui désirent traverser la rivière empruntent maintenant le pont moderne Çatalan, supporté par des entretoises, qui mesure 1 575 mètres, continuant ainsi la tradition de la construction de ponts d'Adana.

Musée d'ethnographie d'Adana: une fenêtre sur le passé

Découvrez les riches et complexes traditions des résidents d'Adana en visitant le Musée d'ethnographie d'Adana (Adana Etnografya Müzesi en turc), qui a rouvert ses portes après un an d'importantes rénovations. Ouvert en 1983, le musée se concentre sur diverses formes d'art populaire, ainsi que sur l'histoire de la vie à Adana et sur la vie de certaines personnes parmis les plus célèbres de la ville. Le jardin du musée est rempli de pierres tombales et d'inscriptions de l'ère ottomane. Certaines pierres sont mêmes ornées de chapeaux comme des fez et des turbans. De nombreuses pierres tombales appartiennent aux personnages historiques les plus connus d'Adana. Dans le musée, vous découvrirez une foule d'objets ethnographiques intéressants qui vous permettront de comprendre la vie dans la région dans les années passées. Le musée regorge d'objets intéressants: sandales en cuir, urnes à café en cuivre, tissus aux broderies magnifiques, bijoux en argent, instruments de musique... Dans la section du tissage, vous pourrez voir des métiers à tisser manuels et divers outils utilisés pour créer les magnifiques tapis kilim traditionnels, dont des exemples sont exposés sur les murs. Le musée abrite aussi une tente nomade conçue en crin de cheval, et une salle orientale comprenant de magnifiques Corans en or, des armes et des habits.   Adresse Kuruköprü Mh., 01060 Adana

Natation et bronzage à Karataş

Si vous désirez plonger dans les eaux de la Méditerranée, la petite ville de Karataş, se situe à moins de 50 km d'Adana. Cette ancienne ville fut sans doute colonisée par les peuples pré-hittites, et elle contient les ruines d'églises, de caravansérails et d'un amphithéâtre. C'est un lieu de reproduction important pour de nombreux oiseaux et les tortues de mer. Karataş offre aussi des plages magnifiques où vous pourrez vous détendre en mangeant du melon de la région.

Les ruines de Castabala à Kırmıtlı

L'ancienne ville grecque de Castabala, aussi appelée Hierapolis, a été intégrée à la ville moderne de Kırmıtlı, à un peu plus d'une heure d'Adana. Castabala fut jadis la capitale de la dynastie régionale qui contrôlait la majorité des plaines de l’est, et c'était un sanctuaire d’Artémis Pérasia avant d'être christianisée et de tomber aux mains des Arabes au VIIème siècle. Vous pourrez vous promenez dans les vastes ruines de cette ancienne puissance coloniale, qui incluent les sièges de l'ancien amphithéâtre et l'acropole de la ville qui s'élève au-dessus du paysage. Parsemée de colonnes corinthiennes, elle s'élève au sommet d'une imposante colline. La région est aussi un sanctuaire pour les oiseaux: on peut y voir buses, milans noires et des faucons.

Explorez les grands espaces au parc national Aladağlar

Situé au nord d'Adana, le parc national Aladağlar est une grande zone protégée d'environ 55 000 hectares où vous pourrez faire de la randonnée, de l'escalade et de l’alpinisme. Le sommet de Demirkazik est le plus haut point au milieu de la chaîne de montagnes Taurus. Le parc regorge d'animaux et de flore, incluant des rivières pleines de truites, des chèvres sauvages, des ours et des lynx. Ce lieu abrite aussi les uniques chutes d'eau Kapuzbaşı, qui sont sept chutes sortant d'une paroi rocheuse. L'eau est si propre qu'elle est buvable, car elle provient de la même source que l'eau Hayat, une marque populaire d'eau minérale.

Lagon Akyatan : magnifique zone humide

Nommé zone humide d'importance internationale par la Convention de Ramsar, le lagon salin Akyatan est un écosystème de presque 15 000 hectares situé sur la côté méditerranéenne de la Turquie. C'est l'une des plus grandes plages de nidification des tortues vertes: elle compte 43 % de la population qui construit des nids. C'est aussi un lieu d’hivernage des oiseaux migrant vers le sud, et il abrite de nombreux autres animaux, notamment le chacal doré. Le lac et les lagons se formèrent il y a environ 10 000 ans, et la région comprend aussi les plus grandes dunes de sable au pays: certaines d'entre elles mesurent 20 mètres. Il y a aussi d'importants marécages et roselières. Vous pourrez ainsi admirer les oiseaux, partir en randonnée, ou faire de la pêche.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
TR
Code postal :
63570
Latitude :
36.84610
Longitude :
40.04900
Zone horaire :
Europe/Istanbul
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Ceylanpınar ~0 km
  • Cumhuriyet ~0 km
  • Damlacık ~0 km
  • Dikili ~0 km
  • Düzova ~0 km
  • Evrenpaşa ~0 km
  • Gaziantep ~0 km
  • Gümüş ~0 km
  • Han ~0 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Vous pouvez arriver en avion à Adana en atterrissant à l'aéroport Şakirpaşa, situé aux abords de la ville (une courte balade en taxi suffit à rejoindre le centre-ville). L'aéroport relié à la ville par les dolmuş (prononcé dolmouche), des taxis partagés qui suivent des routes prédéfinies dans les villes et entre celles-ci. L'aéroport Şakirpaşa d'Adana offre des vols vers le reste de la Turquie, l'Iran, l'Irak, le Liban, la Chypre du Nord, l'Arabie saoudite et de nombreux villes allemandes, ce qui reflète le nombre de Turcs vivants en Allemagne. Un train lent, appelé İçanadolu Mavi Tren, part quotidiennement d'Istanbul à 23 h 50 et arrive le lendemain à Adana, à 18 h 40, ce qui vous permet d'admirer les paysages turcs. Quant à Anakara, elle se situe à douze heures de route à bord du train de nuit appelé Çukurova Mavi Tren. Des autobus de partout au pays arrivent à Adana: le trajet depuis Istanbul dure environ 12 heures et coûte 50 TL. Faites attention de rester dans l'autobus jusqu'au centre-ville, car il s'arrête d'abord en banlieue. Les routes de Turquies sont généralement bien développées, mais conduire peut être compliqué, alors faites attention si vous décidez de louer une voiture. Dans la ville, vous pouvez facilement découvrir le centre en marchant, mais il existe de nombreux autobus de ville, des dolmuş et un système de métro comprenant huit stations.