Ville de Khao Lak (South)

thailande

Présentation

Petite ville de la côte occidentale de la Thaïlande, à quelques 60 kilomètres au nord de la célèbre île de Phuket, Khao Lak est une destination encore discrète de ce pays aux mille merveilles. Loin du bouillonnement touristique des fameuses destinations du pays, Khao Lak est un refuge de tranquillité et de calme au bord des eaux merveilleuses de la mer d’Andaman. Située face aux îles Similan, elle est au bord de l’un des spots les plus célèbres du monde pour pratiquer la plongée. Mais les atouts nature du lieu ne s’arrêtent pas là car la ville est entourée de montagnes à la végétation luxuriante et de splendides parcs naturels. Entre le rafraîchissement d’une baignade dans des cascades, des randonnées pédestres aux panoramas magnifiques et des balades à dos d’éléphant, ce surprenant paysage peut être découvert de multiples façons. On y trouve un tourisme de qualité, plutôt familial, encouragé par des infrastructures respectant l’environnement et une fréquentation encore bien maîtrisée. C’est l’un des rares lieux où l’on peut profiter de la nature thaïlandaise avec pour seule compagnie celle des palmiers et de la mangrove de la mer d’Andaman. Khao Lak, la « ville des montagnes », bat encore d’un cœur authentique qui ravira les amateurs de nature sauvage et de tranquillité.

La ville de Khao Lak appartient à la région South et à la province Phangnga.

Points ou centres d'intérêts

Les plages sublimes de Khao Lak

Dans l’imaginaire collectif, la Thaïlande renvoie évidemment l’image de plages paradisiaques au sable blanc et à l’eau turquoise. Khao Lak n’échappe pas à la règle et ses plages, baignant dans la mer d’Andaman, restent l’une des attractions principales de la ville. Toutes les plages longeant la ville sont publiques et s’étendent sur plus de 25 kilomètres. On compte, parmi les plus célèbres, Khao Lak Beach, qui marque la limite sud de la zone urbaine, Nang Thong Beach, dans le village de Bang La On ou encore Bang Niang ou Khuk Khak, au même endroit. Dans le nord, on trouve Cape Pakarang ou Bang Sak.

Une économie tournée vers le tourisme

L’économie locale est clairement dominée par le tourisme. Hôtels, restaurants et autres bars ont vu le jour pour mieux répondre aux besoins des visiteurs toujours plus nombreux. La plupart des touristes fréquentant Khao Lak sont européens, même si l’on peut croiser des visiteurs venant de toutes les parties du monde. Le reste de l’économie est basé sur la production de caoutchouc naturel et d’huile de palme. Une certaine forme d’agriculture subsiste également, bien que représentant une faible part de l’activité locale. La ville a été particulièrement touchée par le Tsunami de décembre 2004. La plupart des hôtels furent alors détruits en partie ou en totalité, ce qui affecta durablement le tourisme de cette destination prometteuse. Mais la région a su rebondir, les travaux de reconstruction menés avec détermination ont été rapidement terminés et un système d’alarme au tsunami a été mis en place. Ce nouveau développement des infrastructures a ramené le centre de gravité de la ville plus près de la route principale et plus loin des plages. On distingue du sud au nord trois centres principaux à Khao Lak : Bang La On, le centre le plus touristique, Bang Niang, plus thaï, et Khuk Khak, le site le plus authentique des trois. Ces trois points définissent les principaux centres de population et l’ensemble porte le nom de Khao Lak.

Le climat de Kao Lak : la vie au rythme des moussons

Bien évidemment, le climat fait partie des attraits de Khao Lak. Il existe deux moussons à Khao Lak, l’une venant avec un vent du sud-ouest et une autre venant du nord-est. La mousson du sud-ouest est humide et dure d’avril à octobre, les mois les plus pluvieux de Khao Lak. La mousson du nord-est est sèche et court de novembre à mars. C’est un air sec venant de Chine, qui amène à la ville la période la plus sèche de l’année. Mars est ainsi le mois le plus chaud et il est recommandé pour les visiteurs de venir profiter de Khao Lak durant cette période.

Des paysages époustouflants

En dehors des plages paradisiaques de Khao Lak, il est facile de se perdre dans les paysages de rêve qui entourent la ville. Un peu plus au sud, on trouve les chutes de Lampi. Situées à un peu plus de 30 kilomètres de Khao Lak, ces cascades offrent un spectacle étonnant très tôt le matin au lever du soleil. Les jeunes rayons passent alors au dessus des montagnes, traversent les feuillages pour inonder de lumière les eaux claires des chutes dans lesquelles il est possible de se baigner. Rien n’est laissé au hasard et les visiteurs peuvent ensuite acheter des boissons rafraîchissantes auprès d’une petite échoppe basée près du site. A Bang la, c’est un autre spectacle qui attend le voyageur. Le parc national de Khao Lak Lam Ru offre une promenade aussi plaisante que bien aménagée. On y trouve notamment des restaurants de qualité. Les chutes de Chong Fah se situent à sept kilomètres dans les terres et permettent de se baigner dans une eau fraîche devant une vue merveilleuse. Pour une visite plus culturelle, le bateau de police 813 a acquis une triste célébrité en étant le seul rescapé des deux bateaux officiels qui étaient en mer le jour du tsunami. Déposé par la vague à deux kilomètres dans les terres, il a été laissé à ce même endroit, en signe commémoratif.
Plus au nord de Khao Lak, on trouve le lac de Cheow et le barrage de Rachaphrapha qui lui est associé. Toujours dans la direction du nord à une heure de Khao Lak, on trouve le parc national de Khao Sok. Là il est possible de s’adonner à des activités en pleine nature comme la randonnée à pied ou à dos d’éléphant, visiter et se baigner dans des cascades naturelles, descendre les rivières en rafting ou en canoë ou encore découvrir le petit musée d’histoire naturelle ouvert dans le parc et présentant plus en détail la faune et la flore locale. Les plus curieux peuvent également visiter la fondation Saori, un atelier de textiles tenu par des femmes, initiées à la pratique par un moine japonais après le Tsunami. Enfin, les visiteurs de cette zone ne peuvent pas passer à côté de la ville de Takua Pa et de son centre historique sans y faire une petite incursion. Ancienne cité minière dans les années 20 et 30, on peut encore observer l’architecture sino-portugaise des bâtiments de la vieille ville. La nouvelle ville propose un marché local haut en couleur et des restaurants de qualité aux voyageurs qui désirent faire une pause dans cette ville bordant la rivière.

Les nombreuses activités de Khao Lak

S’il n’existe pas de bâtiments historiques à visiter à Khao Lak, les activités ne manquent pas. Entre mer et nature, le site ne cesse de surprendre les visiteurs par les mille façons de le découvrir. Si les parcs nationaux et sites naturels ont déjà été décrits plus haut, il faut également parler des activités plus ludiques et sportives que la ville propose. Après une randonnée pédestre et des baignades dans les eaux cristallines des cascades environnantes, il faut bien sûr revenir près de Khao Lak profiter de ces attrayantes possibilités. Les plus calmes pourront se faire tatouer ou masser sur la plage dans l’une des boutiques longeant le littoral. Les plus actifs quant à eux se dirigeront vers les sports praticables dans les environs. Le site est particulièrement intéressant pour les passionnés de plongée puisque Khao Lak se situe en face des îles Similan et Surin, spots de plongée de réputation internationale. Il suffit de choisir l’une des compagnies offrant d’accompagner les visiteurs sur ces sites spectaculaires pour découvrir une faune richement colorée évoluant dans des eaux bleu turquoise. Les novices pourront se rabattre sur le snorkeling dans la barrière de corail, autre belle expérience et qui nécessite moins de préparation. Khao Lak a également l’atout non négligeable d’être un spot de surf. Des tours professionnels sont organisés pour amener les amateurs de sensations de glisse jusqu’aux meilleurs spots. Enfin, pour les visiteurs qui préfèrent profiter du paysage depuis la terre ferme, deux golfs peu fréquentés proposent des parcours de toute beauté entre vallées et montagnes.

Faire le marché à Khao Lak

Parmi les activités les plus authentiques auxquelles peut s’adonner un touriste à Khao Lak, une visite sur les marchés locaux semble être l’une des plus recommandées. Le Bang Niang Market dans le quartier du centre de Bang Niang est ouvert trois après-midi par semaine et propose des produits frais sur des stands extérieurs. Il est possible d’y manger quelques spécialités déjà préparées comme du poulet au barbecue. Sur les côtés, on trouve également des vêtements, bagagerie et autres DVD et jeux. Tout est négociable et entre deux achats, il est possible de déguster une bière dans l’un des bars du marché, pour observer tranquillement cette scène de vie. Autre marché, le Fresh Market basé au centre de Khuk Khak est ouvert tous les jours et est le fournisseur de la plupart des restaurants de la ville. Curiosité du lieu, on peut également s’y procurer quelques produits étrangers comme du saucisson, du beurre, de l’huile d’olive ou du fromage.

La gastronomie thaï de la ville

Il n’est bien sûr pas nécessaire de vanter la qualité de la cuisine thaïe. Parmi les restaurants offrant les plats les plus fins, on peut citer O’Rendez-vous à Bang La On qui propose les cuisines thaï ou françaises dans une atmosphère multilingue et multiculturelle. Pour une cuisine plus typique, il faut se rendre à Bang Niang qui concentre la plupart des restaurants. Ici il faudra faire un choix parmi les établissements et privilégier ceux qui semblent les plus familiaux. Le Green Pepper propose une cuisine savoureuse et donne même des cours pour ceux qui cherchent à apprivoiser l’art des saveurs asiatiques. Le Hill Tribe Restaurant propose des plats venus du nord de la Thaïlande, une façon originale de s’ouvrir au reste du pays. D’autres restaurants comme le Ingfah, le Khao Niau ou le Lucky Seafood ont des cartes assez modernes et ouvertes sur l’international. Sur les menus se retrouvent évidemment beaucoup de produits frais venus de la mer, poissons et crustacés. Khuk Khak possède également quelques établissements pour se restaurer, avec comme atout sa situation à même la plage. On peut ainsi déguster les pieds dans le sable fin les spécialités thaï dans les restaurants comme le Mama’s Greeting ou le Phen Restaurant.

La vie nocturne à Khao lak

Khao Lak est un petit paradis pour un tourisme familial et respectueux de la nature, aussi les visiteurs qui choisissent cet endroit de villégiature viennent y trouver calme et tranquillité. Rien de surprenant donc à ce que les soirées consistent plutôt en des dîners tranquilles dans une ambiance sereine et que l’activité nocturne se concentre ensuite quasiment uniquement dans les bars des hôtels. Ceux qui recherchent les sensations fortes de nuits plus folles peuvent se rendre à Phuket. Pour des spectacles couleur locale, le village tout proche de Bang Niang propose le soir des combats de boxe thaïe et des cabarets qui raviront les amateurs d’authenticité traditionnelle.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
TH
Code postal :
82190
Latitude :
8.63194
Longitude :
98.247457
Zone horaire :
Asia/Bangkok
Fuseau horaire :
UTC+7
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Lamkaen ~4 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

La question se pose donc de savoir rejoindre ce paradis thaïlandais encore préservé d’un tourisme de masse et jouissant d’une belle tranquillité. La façon la plus commune de se rendre dans cette ville de rêve est d’arriver par avion à l’aéroport international de Phuket. De là, des taxis mènent directement jusqu’à Khao Lak pour un peu plus de 1 100 Bahts (environ 25 euros). Avec les vols arrivant de jour, il est possible de rejoindre la ville en prenant le bus qui relie l’aéroport à Khao Lak, soit plus de 80 kilomètres. Cependant, ces bus ne se prennent que durant la journée et depuis les routes principales 4 ou 5 situées à quatre kilomètres de l’aéroport. Les taxis essaient de décourager les arrivants d’utiliser les transports en commun et il est souvent plus facile de prendre un taxi directement jusqu’à destination. Pour ceux qui ne se décourageraient pas, les bus menant à Khao lak sont ceux ayant pour destination Takua Pa, Ranong ou encore Surat Thani. Le bus s’arrête à Khao Lak sur demande des voyageurs pour un coût de moins de 100 bats (un peu plus de 2 euros).

Une fois sur place, les moyens de transport ne manquent pas et l’on peut facilement parcourir la ville à moindre coût à bord d’un touk-touk, d’un moto-taxi, d’un samlo ou encore d’un bateau privé (long-trail boat). Il faut cependant garder à l’esprit que les tarifs se négocient avant la course. Pour les visiteurs séjournant plusieurs jours en ville, il est recommandé de louer des scooters, moyen le plus rapide et pratique de se déplacer partout en ville et dans les alentours.