Ville de Sochi (Southern)

russie

Présentation

Ville balnéaire russe située en bordure de la Mer Noire et rendue célèbre grâce aux Jeux Olympiques d’Hiver de 2014, Sotchi ou Sochi est une ville côtière de 500 000 personnes qui s’étend sur 140 kilomètres et se compose de 4 districts, anciennes villes.

Sotchi, ancienne ville successivement géorgienne, ottomane et russe (1917), a été fondée en 1961 à la suite d’une réforme instaurée par Kroutchev, dans le but de concurrencer les villes américaines, du moins au niveau de la superficie, mais avant sa formation actuelle, elle était déjà connue pour être une ville salvatrice durant la seconde guerre mondiale lorsque les nombreux centres de cure thermale qu’elle abrite, furent transformés en hôpitaux.

Durant la saison hivernale, la population de Sotchi peut être multipliée par 12 ! Pour cause, cette ville russe située entre la frontière géorgienne et à 1000 kilomètres du sud de Moscou que l’on surnomme la Riviera Russe, est l’une des plus grandes stations balnéaires du pays qui attire des touristes toute l’année.

Baignée par un climat très doux et protégée des vents de Sibérie et du Nord grâce au Caucase qui l’abrite, la station balnéaire de Sotchi est une destination touristique idéale pour tous, car elle abrite bon nombre d’équipements récréatifs, de plages, de sites naturels, de sites de divertissement, de sites culturels, entre autres.

Localisation : Kraï de Krasnodar, Russie
Fuseau horaire: UTC+ 4

La ville de Sochi appartient au district Southern, à la région Krasnodar krai et à la zone Sochi.

La ville de Sochi s'étend sur 3 508 km² et compte 337 947 habitants (recensement de 2009) pour une densité de 96,34 habitants par km².
Le maire de la ville de Sochi est actuellement Anatoli Pakhomov.
Le nom français de la ville est Sotchi.
La ville de Sochi a été fondée en 1838. Le site Internet de Sochi est http://www.sochiadm.ru

Points ou centres d'intérêts

Découvrir les œuvres d’art soviétiques exposées au Musée d’Art de Sochi

Bien que le Musée d’Art de Sochi ait élu domicile dans un petit bâtiment érigé en 1936 avec la contribution de l’architecte soviétique I.V. Zholtovsky, le musée n’a été fondé qu’en juin 1971 et a ouvert ses portes au public en octobre 1976.

Escapade culturelle incontournable de la ville de Sochi, le Musée d’Art de Sochi dédié à l’histoire et à l’art (peinture), est un musée complet qui permet aux visiteurs de découvrir des collections d’œuvres d’art soviétiques et russes, réalisées aussi bien par des artistes célèbres que des artistes moins connus, exposées dans quasiment 8600 m² de superficie (8000 m² rien que pour les expositions permanentes).

La visite du Musée d’Art de Sochi permet également d’apprécier l’architecture du bâtiment qui l’abrite, notamment les colonnades du portique ainsi que les éléments décoratifs d’architecture classique qui donnent à l’édifice une allure festive et auguste. Pour le confort de ses visiteurs, le Musée d’Art met à leur disposition une boutique dans laquelle il est possible d’acheter des œuvres d’art ou des souvenirs, une librairie publique ainsi qu’un café avec terrasse, l’idéal pour se reposer et siroter une boisson chaude ou goûter à une douceur locale.

Site web : http://www.sochiartmuseum.ru/ 
Numéro de téléphone : 8622 – 924 375
Adresse : 354 000, Krasnodar area, 51 Kurortny pr., Sochi

La Datcha de Staline, villa camouflage, ancienne demeure de Staline

Situé entre les pistes de neige et la mer à proximité de l’aéroport international d’Adler, la Datcha de Staline est un site incontournable que tout visiteur de Sotchi devrait prendre le temps de visiter, soit le temps d’une escapade culturelle soit le temps d’une sortie à la mer en famille ou en amoureux. Cette villa nichée au milieu d’une végétation verdoyante, est une sorte de villa camouflage dont les murs couleur olivâtre se fondent au milieu des pins et attestent de l’importance que l’ancien président de Russie, Staline, accordait à sa sécurité.

En visitant la Datcha de Staline, aujourd’hui transformée en hôtel confortable, les visiteurs pourront ainsi découvrir une demeure restée quasiment intacte depuis sa construction, déambuler dans différentes pièces de la villa tout en écoutant les explications du guide, découvrir le lit dans lequel Staline sommeillait, les lourdes voilures qui parent les fenêtres, les immenses salles de bal faisant office de salles collectives ainsi que les admirables boiseries de la demeure.

Tout autour de la forêt qui encadre la villa, des immeubles design au style architectural moderne ont vu le jour ces dernières années et accueillent la jet-set russe. L’originalité du site tient également au fait qu’il se trouve à proximité de la Kourortny Prospect, route bordée de sanatoriums aux noms vintage.

Côtoyer la jet-set russe le long de la Promenade des Anglais

Idéale pour une ballade en début d’après-midi durant la saison hivernale ou en matinée lors de beaux jours, la Promenade des Anglais mène jusqu’au port de la ville de Sochi, de se laisser envelopper par l’air provincial qui règne dans cette banlieue chic de Moscou. Tôt le matin, on peut observer les pêcheurs revenir de la mer grasse et sombre, en journée, les visiteurs peuvent se restaurer en s’installant à la table du restaurant Brigantin ouvert par les français Martial, le père, et Bastien, le fils, Simoneau, afin d’y déguster une bouillabaisse ou siroter une boisson chaude au Napoléon, le petit salon de thé rattaché au Brigantin.

Fréquenté par la jet-set locale, le restaurant Brigantin qui longe la Promenade des Anglais est une adresse incontournable à Sochi pour tous les noctambules et amateurs de fêtes qui s’y rendent avant de continuer au London Bar fréquenté par de plantureuses poupées russes, en hiver, ou au Platforma, situé en plein milieu de la Promenade des Anglais, fréquenté par de magnifiques lianes en bikini et doté d’un sous-sol en verre dans lequel on peut observer des sirènes des temps modernes nager. Le long de la Promenade des Anglais, les visiteurs peuvent admirer la belle architecture de la bibliothèque à l’intérieure de laquelle le contrat des Jeux Olympiques aurait été signé ainsi que l’ancien club privé d’Oleg Deripaska devenu un hôtel de luxe.

Assister aux compétitions sur glace au Palais des Glaces Bolchoï

Utilisé comme patinoire, salle de concert, centre de conférences et terrain de glace pour les matchs de hockey sur glace, le Palais des Glaces Bolchoï est une salle omnisport d’une capacité de 12 000 places dont la construction a débuté en 2009 pour s’achever en 2012. Erigé à l’origine pour les Jeux Olympiques d’Hiver de 2014, le Palais des Glaces Bolchoï accueillera des compétitions de patinage et de hockey sur glace durant les jeux olympiques, mais également des compétions locales, européennes ou internationales à venir.

Stade moderne parfaitement équipé, le Palais des Glaces Bolchoï est un édifice moderne à l’architecture inédite et aux dimensions impressionnantes, une superficie de 95 000 m², qui se transforme en écran gigantesque sur lequel des images en tout genre sont projetées la nuit tombée. Cette arène dont la forme fait penser à une goutte d’eau gelée, est doté de vitres au niveau de sa toiture qui deviennent transparentes la nuit tombée, de sièges en tissu qui protègent du froid, d’un écran à bords arrondis de 22 tonnes réalisé sur mesure pour le stade, de 12 vestiaires dédiés aux équipes, entre autres.

Bien qu’il ait été conçu pour les jeux olympiques, le Palais des Glaces Bolchoï continuera d’accueillir des compétitions sportives dans le futur, ainsi que des événements culturels et professionnels. 

Assister aux épreuves de patinage de vitesse au complexe Adler-Arena

Complexe de forme ovale situé en plein cœur du parc olympique, le centre de patinage Adler-Arena va accueillir quelques unes des compétitions des Jeux Olympiques d’Hiver de 2014 qui se dérouleront en Juillet, notamment les compétitions de patinage de vitesse, avant d’être transformé en centre d’expositions. Cette arène dédiée aux épreuves sur glace, permet de bénéficier d’une température constante de 15° à 17° maintenue grâce à un système de ventilation moderne qui offre un rideau d’air entre les pistes de patinage et les tribunes, même lorsque le mercure grimpe de quelques degrés.

Le complexe de patinage Adler-Arena doté d’une paroi vitrée, de vitraux triangulaires et de façades de couleur gris / blanc, entre autres, abrite deux pistes de compétition ainsi qu’une piste d’entraînement de patinage de vitesse, toutes les trois conçues dans le but d’assurer aux athlètes les meilleures performances chronométriques possibles. Ce complexe d’une capacité de 8000 places dont la construction débuta en 2012 et fut achevée en 2013, est doté de dimensions impressionnantes qui en font le plus grand centre du parc olympique. Hôte des championnats russes de patinage de vitesse l’année passée (2013), le centre de patinage Adler-Arena a nécessité un budget de 32,8 millions de dollars.

Assister aux Jeux Olympiques d’Hiver de 2014 à Krasnaïa Poliana

Petit village du kraï de Krasnodar situé à 60 kilomètres de Sochi et culminant à 600 mètres d’altitude, Krasnaïa Poliana est l’hôte d’épreuves nordiques et alpines sur neige des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 de Sochi. Entourée de deux immenses chaînes de montagnes, Krasnaïa Poliana abrite le parc national et 4 stations de ski, Alpika-service (créée dans les années 1990), Gornaïa-Karoussel, Laura encore appelé Gazprom (tournois de ski nordique, de ski de fond et de biathlon) et Rosa Khutor (tournois de ski alpin, de freestyle, de snowboard, de ski acrobatique et de sports extrêmes), qui accueilleront plusieurs épreuves sur neige.

Se promener dans le Parc Diendrari, poumon vert de la ville

Gigantesque parc botanique situé en plein cœur de la ville de Sochi, le Parc Diendrari qui abrite plusieurs espèces d’arbres originaires du monde entier ainsi que des allées boisées et plusieurs fontaines, est idéal pour effectuer des promenades en amoureux ou en famille. Fondé à la fin du XIXe siècle par Sergeï Nikolaievitch Khoudiekov, journaliste russe, le Parc Diendrari qui était d’abord un cadeau du journaliste pour sa femme, est devenu un parc public au milieu duquel les visiteurs peuvent découvrir l’ancienne maison du fondateur aujourd’hui transformée en musée d’histoire. Pour accéder au Parc Diendrari, véritable poumon vert de Sochi, situé sur l’une des collines qui dominent Sochi, il est possible d’emprunter un funiculaire. 

Admirer les sauts à ski des athlètes en se rendant au centre RusSki Gorki

Le centre RusSki Gorki situé à Krasnaïa Poliana dans le village Esto-Sadok, est une arène d’une capacité de 7500 places qui abrite deux tremplins de saut à ski, K95 (altitude de 95 mètres) et K125 (altitude de 125 mètres), conçus pour les épreuves de combiné nordique et de saut à ski pour les Jeux Olympiques d’Hiver de 2014 de Sochi. Utilisé pour la première fois en 2012, le centre RusSki Gorki abrite également 3 autres tremplins de petite taille, K72 (hauteur de 72 mètres), K45 (hauteur de 45 mètres) et K25 (hauteur de 25 mètres), utilisés pour l’entraînement des jeunes athlètes et amateurs.

Assister aux épreuves de glisse sur la piste Sanki

Spécialement érigée pour les épreuves de luge, bobsleigh et skeleton qui se tiendront lors des Jeux Olympiques d’Hiver de 2014, la piste Sanki se trouve à proximité de Sochi, à Krasnaïa Poliana à une altitude de 1215 mètres et est entourée par 10 000 places. La construction de cette deuxième piste dédiée aux Jeux Olympiques d’Hiver de 2014 de Sochi a nécessité près de 135 millions de roubles d’investissement. Comme tous les autres parcs, stades et arènes construits pour les Jeux Olympiques d’Hiver de 2014, la piste Sanki sera utilisée par la suite pour différentes épreuves locales et autres événements sportifs / de loisirs. 

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
RU
Code postal :
354000
Latitude :
43.64955
Longitude :
39.75128
Zone horaire :
Europe/Moscow
Fuseau horaire :
UTC+3
Heure d'été :
Y
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

En raison des Jeux Olympiques d’Hiver de 2014 qui se tiennent à Sochi, de nombreux travaux ont été effectués afin d’équiper la ville et ses environs, de voies de communication ainsi que d’équipements de correspondance.

Par la voie des airs, on peut ainsi se rendre à Sochi grâce à l’Aéroport International de Sochi, la ville de Sochi est accessible par la voie des airs. De nombreux équipements ont été rajoutés à l’aéroport de Sochi pour en accroître la capacité d’accueil. Aujourd’hui, cet aéroport international s’est équipé d’un nouveau terminal et d’une seconde piste d’atterrissage (2,5 kilomètres), ce qui lui permet d’accueillir 1600 personnes en moyenne par heure. L’aéroport est aujourd’hui desservi par près de 37 compagnies aériennes et permet de desservir 66 destinations nationales et étrangères.

Par la voie routière, il est possible de faire la navette entre les montagnes et les côtes séparées par une distance de 48 kilomètres en une demi-heure, par le biais d’un tunnel, le tunnel routier Adler-Krasnaya Poyana. Sur place, les visiteurs ont la possibilité de louer un véhicule pour se déplacer de façon autonome, d’emprunter un taxi en fonction du budget dont ils disposent, d’emprunter un bus local qui leur permet de faire le tour de la ville ou un bus intercommunal afin de se rendre dans des villages voisins, les montagnes ou les côtes.

Les transports de Sochi

Aéroport international
Sochi ~28 km