Ville de Ekaterinburg (Urals)

russie

Présentation

Yekaterimburg, quatrième ville de Russie, a été fondée sur le versant est des montagnes de l’Oural, en bordure des rives de la belle rivière Iset. Elle occupe aujourd’hui une place majeure dans le pays, tant au niveau industriel que culturel. Sa position géographique unique, sur la frontière entre l'Europe et l'Asie offre de larges possibilités qui lui permettent d'assumer un rôle d'un important de coopération entre l'est et l'ouest. Au fil du temps, elle est devenue un carrefour international incontournable. Yekaterimburg a une apparence unique. Il semble que l'histoire elle-même est inscrite dans ses rues et avenues, les ensembles architecturaux et sites touristiques. Plus de 600 monuments d'histoire et de culture sont situés dans la ville. De plus, son dynamisme dans la vie contemporaine et le soin apporté à l’entretien de son patrimoine culturel donnent à Yekaterinburg un statut de ville historique. La découverte de la ville vous apportera chaque jour des émotions exceptionnelles et fascinantes.

La ville de Ekaterinburg appartient au district Urals, à la région Sverdlovsk oblast et à la zone Ekaterinburg.

La ville de Ekaterinburg s'étend sur 490 km² et compte 1 350 136 habitants (recensement de 2010) pour une densité de 2 755,38 habitants par km². L'altitude moyenne est de 237 m.
Le maire de la ville de Ekaterinburg est actuellement Ievgueni Porounov.
Un habitant de la ville de Ekaterinburg est appelé un Ekaterinburgués. Le nom français de la ville est Iekaterinbourg.
La ville de Ekaterinburg a été fondée en 1723. Le site Internet de Ekaterinburg est http://www.ekburg.ru

Points ou centres d'intérêts

Une ville historique

La ville possède une histoire de près 300 ans. Yekaterinburg, capitale de l'Oural, a été fondée en 1723 par le tsar Pierre le Grand (et a été nommée ainsi à cause du nom de son épouse, Catherine). La date plus précise de sa fondation est le 7 novembre 1723. C'est ce jour-là que l'une des meilleures forges de cette époque fût mise en service. L'usine-château d'Yekaterinburg, le siège de gestion de toutes les entreprises minières et métallurgiques de la région, est devenue essentielle pour le développement des vastes régions de l'Oural et de la Sibérie. Au XIXème siècle, elle s'est transformée en un grand centre de l'industrie, du commerce et, par la suite, du secteur bancaire. En 1923, Yekaterinburg est devenu le centre administratif de la grande région de l'Oural (sous le nom de Sverdlovsk de 1924 à 1991). Dans les années 1930, de gigantesques usines ont été construites, ce qui a entraîné une considérable augmentation de la population. Pendant la seconde guerre mondiale, la ville s'est transformée en un énorme arsenal de technologie militaire et d'armement. Après la guerre, Sverdlovsk a continué de se développer comme un grand centre industriel et culturel de l'Oural.
Mais au niveau historique la ville est connue pour l’assassinat du dernier tsar russe Nicolas II, tué avec sa famille, dans la maison Ipatiev par les bolcheviks le 16 juillet 1918. D’ailleurs, de nombreux visiteurs font une halte sur le Transsibérien pour se rendre à l’endroit, où a été exécutée la famille impériale. Une excursion est même consacrée à ces événements dramatiques. La maison Ipatiev, théâtre des évènements, a été rasée en 1977, sur l’ordre de Boris Eltsine, qui était alors un dirigeant du parti à Sverdlovsk, pour empêcher qu’elle ne devienne un lieu de pèlerinage. Une croix en bois et une chapelle ont été installées plus tard. Cette place a été reconnue par l'église russe orthodoxe comme sacrée et maintenant la Cathédrale-sur-le-Sang est construite exactement là où se trouvait la maison Ipatiev. Ganina Yama, à l’orée d’Yekaterinburg est également intéressante. Comme la maison Ipatiev, ce site, où les membres de la famille impériale et des serviteurs ont été enterrés, est devenu un lieu de pèlerinage assidu. Le bus 17 part de la gare vers le monastère. Un bus spécial fait la visite en moins de trois heures pour 12 euros.
Les églises de Ganina Yama sont construites dans le style ancien des campagnes russes, avec des rondins de bois et coiffées de bulbe d’or. Le décor est totalement féérique. Le monastère étant en activité, les femmes sont priées de se couvrir la tête et de porter la jupe longue. Les visites guidées sont dispensées en russe. La vie quotidienne de la ville est facilitée par son infrastructure de qualité. Ses nombreux tramways, trolleybus, autobus et métros rendent service à ses résidents et visiteurs en desservant magasins, restaurants, cinémas, opéra, salles de concerts et musées. La ville possède également des dizaines de bibliothèques publiques, écoles de musique et d'art théâtre, un théâtre de comédie musicale, un théâtre de la jeunesse, un théâtre de spectacles de marionnettes. Sa société philharmonique et son cirque sont bien connus dans le pays. Les musées de Yekaterinburg sont célèbres pour leurs collections uniques.
Les visiteurs de Ekaterimbourg ont donc accès à un à programme touristique exceptionnel et à de nombreuses surprises. Yekaterinburg est riche en monuments et mémoriaux remarquables, certains parmi eux sont consacrés aux événements historiques importants, d’autres sont assez originaux et même comiques. Il s’agit vraiment d’une ville idéale pour déambuler tranquillement et se laisser porter par des atmosphères différentes. Après avoir flâné le long du canal et admiré quelques œuvres d’art intéressantes, on débouche sur le coin Beatles. Difficile à dire pourquoi Yekaterinburg abrite un lieu dédié au groupe britannique, mais l’endroit vaut le détour, avec son grand graffiti et ses messages écrits à même le mur. 
Parmi les découvertes les plus intéressantes, on peut distinguer les monuments d’architecture, dont la demeure des Rastorguev-Kharitonov. Il s’agit d’un ensemble de palais et de parcs créés au XVIIIème siècle. Aujourd’hui, beaucoup de légendes sont liées à ce lieu. Certains pensent que le sous-sol du palais abrite un grand réseau de galeries dont l’entrée secrète n’a pas encore été trouvée. La demeure est entourée d’un grand parc, qui invite à entreprendre une promenade inoubliable.
Un autre monument, la maison Sévastianov, construite au début du XIXème siècle appartenait à un grand marchand. C’est un bâtiment remarquable du point de vue de l’architecture, il est réalisé dans les styles gothiques et mauresques. On peut passer des heures entières à admirer cette maison ancienne avec de hautes fenêtres et les arcs sculptés. Dans le monument aux soldats situé dans la rue de Lunacharsky, créé en l’honneur des victimes de la grande guerre nationale, brûle une flamme éternelle. Parmi les curiosités originales il faut mentionner le monument « KLAVA ». Il représente une copie exacte d’un clavier, réalisée à l’échelle 30:1. Le monument est fait de gypse, chaque touche pèse près de 80 kg. Ce monument ouvert en 2005 a été immédiatement très apprécié par les habitants et les visiteurs de la ville qui utilisent les 86 touches comme les bancs pour se reposer.
À Yekaterinburg, de nombreux musées vous ouvrent également leurs portes, le plus connu est le Musée de l’histoire de l’architecture et de l’industrie de l’Oural, situé dans l’ancienne zone industrielle. Les visiteurs peuvent découvrir les ateliers et les bureaux anciens et découvrir le passé industriel de la ville. Le musée ferroviaire est aussi très intéressant à visiter. À côté de l’ancienne gare, on peut découvrir quelques sculptures de bronze. On trouve également plusieurs musées consacrés à la bijouterie et l’art. La collection « Shigir » est reconnue pour la sculpture de bois la plus âgée dans le monde. Des événements culturels intéressants ont lieu dans le centre d’exposition Ouralexpocentre, il sera surtout apprécié par les passionnés d’arts.
Mais la ville offre également de nombreuses possibilités de loisirs et une vie nocturne très riche avec des clubs de nuits, des casinos (le casino «Monte Carlo» est très populaire chez les habitants) et des bars variés. Comme Saint Petersbourg, la ville de Yekaterinburg est considérée comme un centre de la musique rock en Russie. On peut y écouter le genre « rock Oural » unique à la région. Le club de nuit le plus populaire est «2КU» («2КУ»). Des concerts y ont lieu plusieurs fois par semaine. On y propose aussi d’autres animations musicales diverses et des shows féeriques. Un autre club aussi sympathique : le «Azart» sera sûrement apprécié par les amateurs de la musique moderne et de danse. Il offre à ses visiteurs une grande piste de danse et un bar à l’ambiance agréable où l’on peut déguster des cocktails exotiques. Le club de nuit «Dj Pub» rappelle de par son décor un bar à bière Irlandais traditionnel. C’est l’endroit préféré pour les amateurs de cette boisson. Le plus populaire des centres de loisirs est «Q-zar». Une salle de cinéma moderne, une salle de billard, un centre de bowling et des cafés sympathiques vous permettront de vous distraire. Le centre des loisirs propose aussi des zones de jeux pour les enfants. Les adolescents préfèreront peut-être l’espace des jeux électroniques. Pour se reposer avec sa famille, on recommande aussi de visiter le centre de loisirs «Bluhera 58». Yekaterinburg offre un grand nombre de restaurants et de boutiques qui, en arrivant de Moscou, apparaissent comme très bon marché. Un repas entrée, pizza, dessert revient à 8,70 euros. Les gens sont accueillants et chaleureux, toujours généreux en conseils et bons plans. 
Si vous voulez revenir chez vous avec quelques souvenirs, arpentez l’avenue piétonne en centre-ville nommée Vainera. On y trouve quantité de magasins, cafés, bijouteries, et sculptures en bronze. Le boulevard Lénine présente également un bazar touristique en plein air.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
RU
Code postal :
620000
Latitude :
56.84278
Longitude :
60.58944
Zone horaire :
Asia/Yekaterinburg
Fuseau horaire :
UTC+5
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Lesnoy ~4 km
  • Oktyabrsky ~8 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

La ville est une étape importante du mythique chemin de fer transsibérien. Il faut compter trois jours à partir de Moscou. Tous les horaires de train utilisent le nom « Sverdlovsk » pour Yekaterinburg (c’est l’ancien nom de la ville, de 1924 à 1991). Les avions des principales compagnies aériennes comme Lufthansa, Finnair, et Malév volent jusqu’à l’aéroport International Koltsovo. Il s’agit de l'aéroport ayant le développement le plus dynamique en Russie. Plus de 30 lignes russes et étrangères relient Yekaterinburg à 104 villes dans le monde. Compter environ 17h de Paris à Yekaterinburg avec une escale à Moscou. L'aéroport Koltsovo est relié à Yekaterinburg par une voie automobile rapide. L'agence Ekaterinburg Travel fournit les services d'accueil et de transfert dans de véhicules confortables. Ces services sont accessibles 24 heures par jour et 7 jours par semaine. Des transports en commun sont également à votre disposition :

• Bus 1 : Station ferroviaire Koltsovo - Aéroport Koltsovo - Gare Ferroviaire Sverdlovsk (Gare central d'Yekaterinburg) : un billet coûte 9 roubles, les bus circulent de 6h30 à 23h00.

• Taxi collectif : Station ferroviaire Koltsovo - Aéroport Koltsovo - Gare Ferroviaire Sverdlovsk (Gare centrale d'Yekaterinburg) : un billet coûte 100 roubles, les minibus circulent de 7h00 à 22h00.

De Paris à Yekaterinburg, il vous faudra compter pour le trajet le plus direct 4766 km (en passant par E30), soit rouler 52h33 environ. Nous rappelons que tous les ressortissants étrangers sont tenus d'avoir un passeport en cours de validité et le visa d'entrée pour se rendre en Fédération de Russie.

Les transports de Ekaterinburg

Autre transport
Uktus Airport ~20 km