Ville de Zakopane (Małopolskie)

pologne

Présentation

Tout au sud de la Pologne, capitale des Tatras, Zakopane l’est certainement. Seule ville réelle au cœur de ces montagnes, la station de ski de 30 000 habitants est bien plus que cela. Fondée au XVIIème siècle, le village se résumait alors en une fonderie et une forge (l’une des plus grandes d’Europe centrale).

Puis, le tourisme commença à se développer dans les Tatras. Devenue sanatorium puis capitale des sports d’hiver dans le pays, la station ne dénombre pourtant pas plus d’une trentaine de kilomètres de pistes. C’est sans compter le cadre enchantereur qui l’entoure et qui confère une neige de qualité et des panoramas extraordinaires. C’est ainsi que Zakopane accueilli à plusieurs reprises des épreuves de championnat du monde de la FIS et d’autre compétitions nationales et internationales.

Parallèlement, Zakopane est devenu un grand centre culturel. Beaucoup d’artistes comme Stanislaw Witkiewicz ou Karol Szymanowski y élurent domicile. Aujourd’hui encore, plusieurs évènements culturels sont organisés chaque année.

La ville de Zakopane appartient à la province Małopolskie et au quartier Tatrzański.

La ville de Zakopane s'étend sur 8,4 km² et compte 27 481 habitants (recensement de 2006) pour une densité de 3 271,55 habitants par km². L'altitude minimum est de 833 m, l'altitude maximum est de 1 130 m.
Le maire de la ville de Zakopane est actuellement Janusz Majcher.
Le nom français de la ville est Zakopane, le nom anglais de la ville est Zakopane.

Points ou centres d'intérêts

Le musée des Tatras (bâtiment principal)

Fondé par l’industriel (et grand passionné de naturalisme) Adolf Scholtze avec l’aide de quelques enthousiastes, le musée des Tatras ouvrit en juillet 1889, en rendant hommage au travail du docteur Tytus Chalubinski. Il se trouve aujourd’hui dans un bâtiment qui, bien qu’en pierre, se réfère au style Zakopane.  

C’est l’un des plus anciens musées régionaux de Pologne. Basées sur l’histoire naturelle et l’ethnographie, les expositions dévoilent aux visiteurs l’environnent naturel et l’histoire des montagnes Tatras au cœur de la région de Podhale, de la faune et la flore en passant par l’histoire de l’alpinisme, ainsi que les modes de vie et la culture de ses habitants.

Le musée est ouvert du mercredi au samedi de 9h à 17h, et le dimanche de 9h à 15h. Entre le 1er mai et le 30 septembre, il est ouvert en plus le mardi de 9h à 17h. L’entrée coute 7 zt (5.50 zt au tarif réduit). Le musée comporte aussi une bibliothèque et une salle de lecture, ouvertes du mardi au vendredi de 9h à 16h.
Adresse : Zakopane, ul. Krupówki 10, 34-500 Zakopane
Téléphone : 0048-18-20-152-05 ou 0058-18-20-129-35
http://www.muzeumtatrzanskie.pl

Le musée du style Zakopane (villa Koliba)

Avec l’agrandissement de Zakopane au cours du XIXème siècle et l’influence du style Suisse, Stanisław Witkiewicz souhaitait un retour aux sources en offrant une architecture plus régionale qui reprendrait des motifs locaux. Ce fut la naissance du style Zakopane. La villa Koliba est le premier bâtiment érigé selon les dessins de l’architecte : c’est la toute première maison de style Zakopane.

Construite entre 1892 et 1893 pour son propriétaire Zygmunt Gnatowski grand amoureux des Tatras, elle se situe sur la plus vieille rue du village, près de plusieurs maisons anciennes. Caractérisée par un socle en pierre et une structure tout en bois,  ses formes triangulaires à motifs solaires rappellent la représentation du soleil dans l’artisanat montagnard (notamment dans les gravures sur bois).

La statue du barde Sabala, à l’extérieur du vestibule, s’inspire tout autant de la culture populaire de la région de Podhale. La villa Koliba a subi plusieurs modifications au cours du XXème siècle : l’aile ouest fut rajoutée en 1901 et des ouvertures furent créées en 1936. L’intérieur fut aussi sévèrement modifié, même si 5 pièces ont été, depuis l’ouverture du musée en décembre 1993, réaménagées dans le but de montrer leurs fonctions d’origine.

Le musée est ouvert du mercredi au samedi de 9h à 17h, et le dimanche de 9h à 15h.  
Adresse: Villa Koliba, ul, Kościeliska 18, 34-500 Zakopane
http://www.muzeumtatrzanskie.pl

Le musée Karol Szymanowski (villa Atma)

Ouverte en 2013 après une longue rénovation, la villa Atma héberge le musée dédié à la vie et au travail de Karol Szymanowski, pianiste et compositeur, souvent cité comme le plus fameux en Pologne après Fréderic Chopin, et l’un des plus grands du XXème siècle. Szymanowski, qui se rendit régulièrement à Zakopane durant sa jeunesse, acheta la villa Atma lorsqu’il fut diagnostiqué de tuberculose en 1930.

Il y résida jusqu’en 1936, quelques mois avant sa mort en mars 1937. La région et le folklore marqueront d’ailleurs sa musique. La maison fut rachetée en 1976 par le comité Atma, et léguée au Musée National de Pologne. L’exposition retrace la vie du compositeur et montre plusieurs notes dont sa fameuse symphonie numéro 4 et son second concerto pour violon. La visite se fait accompagnée du son de ses œuvres.  

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h (de juin à aout il est ouvert le vendredi de 10h à 17h et chaque dernier week-end du mois de 12h à 10h). Le tarif est de 9 zt.  
Adresse: Villa Atma, ul. Kasprusie 19, 34-500 Zakopane
Téléphone : 0048-18-202-00-40
atma@muzeum.krakow.pl
http://muzeum.krakow.pl/

Le musée Kornel Makuszyński (villa Opolanka)

C’est dans la villa Opolanka que se rendaient l’écrivain Kornel Makuszyński et sa femme chaque année, et où ils s’installèrent définitivement après la Seconde Guerre Mondiale. A la fois journaliste, critique de théâtre, écrivain pour enfants,  il était aussi un féru collectionneur d’art, et comptait dans ses amis beaucoup d’artistes.

Si la plupart de ses collections et de sa bibliothèque périrent à Varsovie pendant la guerre, une infime partie reste toujours visible au sein du musée. On y retrouve plusieurs éditions de ses livres, ses collections et manuscrits, des lettres écrites par des écrivains, peintres, musiciens, savants, gens de théâtre, politiciens, des correspondances ainsi que des coupures de magazines et des photographies.  

Devant la villa se trouve le buste de l’écrivain, ainsi que la tête de Koziołek Matołek, sa célèbre chèvre, héro de ses contes. Le musée a ouvert ses portes en 1966, après une donation de sa veuve Janina Gluzińska-Makuszyńska (décédée en 1972). La tombe de l’écrivain se trouve quant à elle dans le cimetière des personnes de grand mérite, à Zakopane.

Le musée est ouvert du mercredi au dimanche de 9h30 à 13h30.  
Adresse: ul. Tetmajera 15, 34-500 Zakopane
http://www.muzeumtatrzanskie.pl

Le musée Jan Kasprowicz (villa Harenda)

Connu pour ses poèmes et ses traductions d’œuvres célèbres, Jan Kasprowicz acheta la villa Harenda en 1923, et y résida avec sa femme Maria jusqu’à sa mort en 1926. La villa en bois se trouve sur la route entre Poronin et Zakopane. Elle fut construite en 1920 en tant que petite auberge, puis fut achetée par un ami artiste à qui, finalement, Jan Kasprowicz la racheta.

Elle possède un intérieur particulièrement bien préservé, empli d’œuvres d’art provenant principalement d’amis du poète, d’articles ménagers, de meubles, et une bibliothèque de plusieurs centaines de volumes. A côté du musée se trouve un mausolée où sont placées les cendres du poète et de sa femme. Une petite église en bois se trouve tout près.

Le musée est ouvert du mardi au vendredi de 9h à 16h et le samedi et dimanche de 10h à 15h30. Le tarif est de 5.50 zt.  
Adresse: Harenda 12a, 34-500 Zakopane
Téléphone: 0048-18-206-84-26
sptjk@interia.pl
http://www.harenda.com.pl

Le téléphérique du mont Kasprowy

Le téléphérique du mont Kasprowy (qui culmine à 1987 mètres d’altitude) est accessible aussi bien en été qu’en hiver. Là-haut, en hiver, 2 remontées mènent aux pistes pour skieurs avancés et snowboardeurs : ce sont les plus hautes qu’offre Zakopane. la piste Gasienicowa, de 1400 mètres de long et 400 mètres, et la piste Goryczkowa, qui offre une piste de 2000 mètres de long sur un dénivelé de 600 mètres. Le funiculaire de la colline Gubalówka part du centre-ville jusqu’au sommet, à 1100 mètres d’altitude. Du haut de cette zone skiable s’offre une vue spectaculaire sur Zakopane et les montagnes Tatras.
Pour plus d’informations sur toutes les pistes de ski (au total 6 sites non reliés entre eux) : http://en.pkl.pl/pl/home

Le mont Giewont

Si les légendes font mention de chevaliers endormis dans les Tatras, et qui se réveilleront lorsque le pays sera en danger, le mont Giewont serait l’un d’entre eux. C’est un massif composé de 3 pics, dont le plus haut, Wielki Giewont (le Grand Giewont), culmine à 1895 mètres d’altitude. En son sommet se trouve une croix en acier de 15 mètres de haut qui attire bien des pèlerins. On l’atteint en une randonnée de 2h30 à 3h qui commence tout au bout de la rue Kasprusie. La dernière partie de la route est quelque peu hasardeuse. La descente peut se faire via Kondratowa et Kalatówki vers Kuźnice, en 3 heures. De là, des minibus retournent à Zakopane.

Le lac Morskie Oko

C’est le plus grand lac des Tatras, et le plus profond (en moyenne 51 mètres) au cœur du parc national des Tatras. Son nom, qui signifie « l’œil de la mer » et fait référence à une vieille légende selon laquelle un tunnel souterrain relierait le lac à la mer. Les eaux limpides du lac sont chargées de truite. Le chemin est d'environ 8 kilomètres depuis l’entrée du parc. Il est aussi possible de faire la balade en carriole à chevaux moyennant une cinquantaine de zlotys. Une fois au lac, il est possible d’en faire le tour (comptez environ 1 heure), avec en fond, le massif du Rysy du haut de ses 2499 mètres.

Chocholow

Le village de Chocholow se trouve à moins de 20 kilomètres de Zakopane. Se rendre dans ce petit village pittoresque et typique du folklore goral, c’est retourner doucement dans le passé. Il est caractérisé par ses maisons anciennes en bois le long de la rue principale. Au milieu d’entre elles, trône une petite église gothique en pierre. La plupart des maisons datent du XIXème siècle et inspirèrent le travail de l’architecte Witkiewicz qui développa le style architectural Zakopane. Parmi les maisons, se trouvent un petit musée qui retrace l’histoire du village notamment dans le soulèvement contre les autrichiens de 1846 ; une maison faite, selon la légende, s’un seul arbre (au numéro 24), ainsi que plusieurs artisans et artistes qui seront heureux d’accueillir le visiteur de passage.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
PL
Code postal :
34-500
Latitude :
49.27663
Longitude :
19.97235
Zone horaire :
Europe/Warsaw
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

En avion :
Les deux aéroports les plus proches de Zakopane sont :
-L’aéroport international Jean-Paul II de Cracovie – Balice (code IATA : KRK) : http://www.krakowairport.pl/en/ L’aéroport est relie a la gare de trains et la gare de bus adjacente. De là, la compagnie de bus Szwagropol rejoint Zakopane en 2h.  
-L’aéroport international de Katowice-Pyrzowice  (code IATA : KTW) : http://www.katowice-airport.com/en/
Prendre le bus Matuszek (www.matuszek.com.pl) jusqu’à Cracovie, puis bus Szwagropol jusqu’à Zakopane. Il est aussi possible de prendre un transfert privé ou de louer une voiture.  

En voiture:
Depuis Cracovie, prendre la route appelée Zakopianka. Elle est en partie la route internationale 7 et devient la route nationale 47 à partir de Rabka. En été, le trafic peut-être très dense. Depuis Katowice, le mieux est de passer par Cracovie.  

En train :
Il y a environ 5 trains par jour entre Cracovie et Zakopane. Le trajet dure environ 3h30. Des trains de nuits relient Zakopane à Varsovie et Wroclaw toutes les nuits.
Pour plus d’informations: 0048-18-201-45-04  

En bus :
Les principales compagnies qui relient Cracovie a Zakopane sont : Trans-frej, Szwagropol et PolskiBus. Le trajet s’effectue en 2h. Entre Varsovie et Zakopane : Polskibus (environ 7h30). Entre Budapest et Zakopane, la compagnie Eurobusways, qui offre un service porte à porte.  
Pour plus d’informations:
http://www.szwagropol.pl;
http://www.polskibus.com/en
http://www.eurobusways.com/    

Circuler en ville :
Les bus PKS (http://pks.zakopane.pl/) ou les minibus, des sortes de van privés, permettent de circuler en ville. Les minibus offrent des parcours fixes mais pas vraiment d’horaire.

Les hôtels de Zakopane (Małopolskie)

Reserver votre chambre

Willa Żbikówka budget

Bulwary Słowackiego 29C
34-500 - Bystre

Prix indicatif: 120 PLN - 240 PLN