Ville de Puerto Princesa (Region IVB - Mimaropa)

philippines

Présentation

Selon la légende populaire, Puerto Princesa ou le « Port Princesse » a reçu son nom d’une sirène aux allures majestueuse que, paraît-il, l’on peut apercevoir certains soirs aux alentours de la ville. D’autres sources attribuent ce nom à la géographie de l’endroit : parfaitement protégé des courants, avec une profondeur d’eau qui permet à tous les bateaux d’accoster, « Puerto » comme on l’appelle localement, serait la princesse des ports. C’est ce qu’indiquent d’anciennes cartes des colons espagnols. Les historiens, enfin, ont découvert que la Reine Isabelle II avait souhaité donner le nom de « Puerto de la Princesa » à cette ville où périt sa fille, la Princesse Asuncion.
C'est la capitale de la province de Palawan aux Philippines. Puerto Princesa offre un cadre exceptionnel pour des vacances nature. Bordée par la mer de Sulu à l’est, par la mer de Chine à l’ouest et à proximité des municipalités de Saint Vincent, Roxas et Aborlan, la ville compte environ 230 000 habitants. Excellent point de départ pour des excursions vers les régions centrales et sud de Palawan, la ville propose aussi de nombreuses activités qui sauront séduire ses visiteurs.
Que vous ayez envie de plongée sous marine, de randonnées en forêt, de moments à lézarder sur des plages de sable blanc, que vous ayez un faible pour la vie des animaux ou un goût immodéré pour la spéléologie, Puerto Princesa saura vous envoûter.

La ville de Puerto Princesa appartient à la région Region IVB - Mimaropa et à la province Palawan.

La ville de Puerto Princesa s'étend sur 2 381 km² et compte 222 673 habitants (recensement de 2010) pour une densité de 93,52 habitants par km².
Le maire de la ville de Puerto Princesa est actuellement Edward S. Hagedorn (United Nationalist Alliance).
Le nom français de la ville est Puerto Princesa, le nom anglais de la ville est Puerto Princesa.
Le surnom de la ville est "The Greenest city in the Philippines". La ville de Puerto Princesa a été fondée en 1872.

Points ou centres d'intérêts

La nature préservée

Puerto Princesa a plusieurs fois été décrite comme la ville la plus propre et la plus écologique des Philippines. Le site sera donc grandement apprécié par les amoureux de la nature. Des parcs nationaux, des sites exceptionnels de plongée, de petits villages, un jardin au papillons et une fameuse « ferme de crocodiles » : voilà ce qui attend le voyageur qui passe à Puerto Princesa. Outre des escapades dans les alentours, le visiteur doit aussi se rendre à l’aiguille de Cléopâtre pour avoir une vue panoramique sur le paysage époustouflant de la région. Pour se faire, il est possible de s’adresser à l’une des associations locales qui organisent des expéditions en fonction de tous les goûts et de tous les niveaux. Les randonnées sont souvent l’occasion de belles découvertes naturelles et humaines.
Le jardin aux papillons est également un lieu à visiter. Il est peuplé d’espèces typiques du Palawan que vous ne pourrez pas apercevoir ailleurs. Ses portes sont ouvertes à chacun, tous les jours de la semaine, de 8h à 17h. La végétation et les ailes multicolores réjouiront la famille entière.

Le Conservatoire de la vie naturelle ou « la ferme aux crocodiles »

Pour continuer la découverte des surprises écologiques de Puerto Princesa, il faudra aussi se rendre au « Palawan Wildlife Rescue & Conservation Center », également appelé l’Institut de l’Elevage de Crocodile, et connu localement sous le nom de « ferme aux crocodiles ». Bien plus qu’un site touristique, c’est un centre de recherche sur les grands reptiles où travaillent des scientifiques de tout le continent. 
Situé à une quarantaine de minutes du centre de la ville, accessible par des minibus, cette ferme un peu particulière abrite également un mini-zoo présentant des espèces spécifiques à la région. La visite commence généralement par un tour guidé d’un quart-d’heure sur les pensionnaires de la ferme. Suite à cette présentation, le visiteur est libre de se déplacer comme bon lui semble dans la réserve à la rencontre de ses habitants.

Le Parc national de Puerto Princesa et sa rivière souterraine

Enfin, ce serait dommage de passer à Puerto Princesa sans se rendre au Parc national dont la ville s’occupe depuis 1992. Le site est situé dans la chaîne de montagne de Saint-Paul, sur la côte nord de l’île, à proximité du fleuve Babuyan, à environ 50 kilomètres de la ville de Puerto Princesa. Le parc est connu en grande partie pour sa rivière souterraine, probablement le plus long cours d’eau souterrain connu au monde. La rivière va se jeter dans la mer de Chine après près de 8 kilomètres et demi de parcours sous terre. Chaque année de nombreuses personnes sont attirées par la réputation du site, effectivement très beau et bien entretenu. Son eau cristalline, l’incroyable spectacle de ses cavernes et des détails dans le karstique calcaire taillé par les courants forcent l’admiration.
L’UNESCO a d’ailleurs inscrit le site sur la liste du patrimoine commun de l’humanité en décembre 1999. Pour pouvoir s’y rendre, il faut à présent obtenir une autorisation spéciale qui n’est délivrée qu’auprès des autorités locales à Puerto Princesa. Ensuite, il faut emprunter une petite embarcation à partir de la plage de Sabang, à environ 1h30 de Puerto Princesa. Arrivés sur place, vous pourrez descendre le cours d’eau en bateau, accompagnés d’un guide du lieu et admirer à votre tour cette merveille de la nature.

Sur les plages abandonnées…

De plus, si Puerto Princesa est connue pour être le paradis des amoureux de la nature, c’est aussi dû à ses plages de sable fin, entourées de verdure, cadre idyllique pour des vacances dépaysantes. Elles se prêtent parfaitement au farniente, à la sieste et au bronzage. 
Les eaux sont propres et claires, elles permettent les longues séances de natation et des activités nautiques comme la planche à voile ou la pêche. 

Des cours de plongées sont également disponibles pour les amateurs. Le professeur vous emmènera parfois jusqu’aux sites magnifiques d’El Nido ou de Coron. Sinon vous pourrez aussi rester dans les eaux peu profondes de la baie de Puerto. Avec un peu de chance, vous pourrez y apercevoir des tortues de mer, anguilles, poissons vivaneau, rascasses, et autres poissons lunes… de quoi en voir de toutes les couleurs et revenir avec de beaux souvenirs. 

Depuis Puerto, vous pouvez vous rendre facilement à la baie Honda. Celle-ci se compose d’une douzaine de petits îlots pourvus également de plages magnifiques. Vous pourrez y nager, armés si vous le souhaitez de votre masque et de votre tuba. En venant de Puerto Princesa, n’hésitez pas à louer un canoë gonflable qui vous permettra de passer d’une île à l’autre pour admirer les différents sites, tous plus enchanteurs les uns que les autres. Les courants ne sont généralement pas dangereux et vous serez à proximité des côtes.

Enfin, en descendant un peu plus au sud, vous aurez peut-être la chance de pouvoir admirer les dauphins. D’abord avertis par leurs cris si particuliers, vous verrez ensuite leurs corps gracieux effectuer des ballets entre ciel et mer. Si l’envie vous prend de vous joindre à leurs joyeuses bandes, sachez qu’ils sont moins farouches qu’ils n’en ont l’air et qu'ils se laissent facilement approcher.

La culture à Puerto Princesa

Peut-être préférez-vous la terre ferme aux plaisirs de la mer. Dans ce cas, de nombreuses attractions vous attendent également dans la ville et à ses abords. En effet, même si la ville de Puerto Princesa est rarement considérée comme une attraction touristique en elle-même, elle offre néanmoins quelques attractions culturelles.
A l’intérieur de la ville, Notre Dame de l’Immaculée Conception est une jolie petite église qui offre une fraîcheur bienfaisante. Visitez-la ou assistez à sa messe pour admirer son décor bleu et blanc de toute beauté. 
De son côté, le musée Palawan propose une collection de pièces hétéroclites intéressantes et emblématiques de la région. La visite du musée pourra constituer une première approche de l’histoire locale et des différents courants de migration qui ont traversé les Philippines. Si la curiosité vous pousse, vous pouvez ensuite vous rendre au musée de l’Université Fédérale de Palawan. Il consiste en une seule et unique pièce dans les bâtiments de l’université de la ville. C’est un lieu un peu caché et il vous faudra certainement demander votre chemin à plusieurs reprises avant d’en trouver l’entrée. Une fois dedans, un personnel chaleureux sera ravi de vous expliquer le contenu de la petite collection et vous donnera de précieuses indications sur l’histoire et la vie locale.

Les portes du pénitencier

Pour la prochaine étape après ces visites muséales, rendez-vous directement en prison, sans passer par la case départ. L’Iwahig Penal Colony, situé à environ 35 minutes à pied du centre ville, est un bon exemple des instituts correctionnels de la région. Rassurez-vous, plutôt qu’une prison, il s’agit aujourd’hui d’une communauté rurale centrée sur les travaux de la ferme. En effet, les détenus vivent avec leur famille et exploitent leur ferme pour avoir un petit revenu grâce à leurs récoltes et élevages. Ils sculptent également des objets que vous pourrez leur acheter si le cœur vous en dit. Certains vous proposeront peut-être de partager un repas avec eux. Vous pouvez y aller le cœur tranquille, il ne s’agit pas d’un guet-apen. 
Si l’artisanat vous intéresse, sachez aussi que vous pourrez acquérir d’authentiques sculptures, masques, totems et constructions produits par les tribus indigènes. Vous trouverez également des paniers à poissons et des sacs, des pots en bois, des rideaux et des sets de tables, ainsi que de petits bibelots de toutes sortes. Si, par grand hasard, vous ne trouvez pas votre bonheur parmi les nombreux objets des présentoirs, vous pouvez toujours passer commande de vos propres pièces afin de ramener chez vous le souvenir de votre choix ou le cadeau le plus adéquat.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
PH
Code postal :
5300
Latitude :
9.967213
Longitude :
118.78553
Zone horaire :
Asia/Manila
Fuseau horaire :
UTC+8
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Salvacion ~0 km
  • Bahile ~3 km
  • Maruyogon ~8 km
  • Macarascas ~8 km
  • Kemdeng ~8 km
  • New Canipo ~8 km
  • Bacungan ~11 km
  • Aporawan ~12 km
  • Babuyan ~13 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Si vous voulez tenter à votre tour de partir sur la piste de la princesse des sirènes, de nombreuses solutions s’offrent à vous. 
En avion, vous pouvez vous rendre à l’aéroport de Manila, d’où partent tous les jours des vols à destination de Puerto Princesa. Le vol ne dure qu’une petite heure. Des vols sont aussi organisés entre Cebu, Davao, Iloilo, Busuanga et Puerto Princesa. Le petit aéroport de la ville se trouve à proximité du centre-ville, à moins de 2 kilomètres. Si vous êtes chargés, des vélos taxis attendent devant la sortie pour emmener les nouveaux arrivants à leurs points de chute. Avant d’héler celui de votre choix, vous pouvez vous rendre à l'office du tourisme dans l’aéroport où vous trouverez des cartes, des brochures et des informations utiles pour votre séjour.
 Le port est bien sûr accessible en bateau. Chaque semaine, plusieurs ferrys partent de Manila, Coron et Iloilo. Certaines traversées peuvent durer plus de 20 heures, mais ils constituent l’occasion de découvrir le paysage de la côte rocheuse.
Une fois sur place, les tricycles et vélos taxi sont les moyens de locomotion les plus répandus. De petits cars-jeeps peuvent également être utilisés pour les distances plus longues.

Les transports de Puerto Princesa

Autre transport
Puerto Princesa ~25 km