Ville de Puno (Puno)

perou

Présentation

Puno est une ville du Pérou située sur les rives du mondialement connu lac Titicaca. Un peu plus de 100 000 personnes peuplent cette ville où l'on parle portugais et où l'on paie ses achats et services en réals brésiliens. Pour donner une approximation de la valeur de la monnaie brésilienne, l'on peut considérer qu'un euro équivaut à un peu plus de trois réals. Ici, le climat est froid et sec et se transforme en climat chaud et tempéré à l'intérieur de la forêt. La région connait une saison des pluies qui dure environ 4 mois selon les années entre décembre et avril.
La ville de Puno a un statut bien particulier puisqu'on la considère comme le berceau de la civilisation inca. Effectivement, selon la tradition, c'est à Puno que le Dieu Soleil aurait ordonné à Manco Capac, le premier Inca, de fonder l'Empire.

La ville de Puno appartient au département Puno et à la province Puno.

La ville de Puno compte 120 229 habitants (recensement de 2007). L'altitude maximum est de 3 827 m, l'altitude moyenne est de 3 830 m.
Le maire de la ville de Puno est actuellement Luis Butrón Castillo pour le mandat 2011-2014.
Un habitant de la ville de Puno est appelé un Puneño /-a. Le nom français de la ville est Puno, le nom espagnol est San Carlos de Puno.
Le surnom de la ville est "Capital folklorica del Peru y Sud America". Le site Internet de Puno est http://www.munipuno.gob.pe

Points ou centres d'intérêts

Le lac Titicaca

Commençons par le majestueux lac Titicaca. C'est bien souvent pour le voir que l'on choisit en premier lieu de venir à Puno. Par la suite, l'on découvre également tous les autres charmes de la ville, mais la grande rencontre, c'est bien lui : le lac Titicaca. Il est vrai que ce dernier a plusieurs records à son actif. Tout d'abord, c'est le lac navigable le plus haut du monde puisqu'il se trouve à 3810 mètres d'altitude. Puis, c'est aussi le plus long lac d'Amérique du sud, mais toutefois pas le plus grand. Effectivement, la plus grande superficie est détenue par le lac Maracaibo.
Titicaca signifie dans le dialecte local « Rocher du puma gris ». La légende raconte que les habitants de la région qui vivaient heureux jusqu'alors défièrent un jour les Dieux en montant sur une montagne interdite. Pour les punir, les Dieux envoyèrent des pumas qui dévorèrent tout le monde. Certains Dieux n'étaient pas d'accord et pleurèrent tant la disparition des hommes que leurs larmes formèrent le lac. Un couple d'habitants tentait cependant de survivre dans l'eau et les pumas se transformèrent alors en rochers pour constituer une île sur laquelle accostèrent les époux qui furent à l'origine de la civilisation inca.

Les édifices religieux

Le siège du diocèse de Puno se trouve à Puno même dans la très belle cathédrale Saint-Charles Borromée. Cet édifice datant du 18ième siècle présente un style baroque andin remarquable. Idéalement, il faudrait se rendre à la cathédrale vers la fin de la journée. Après avoir visité l'intérieur du monument, l'on peut alors prendre place sur la plaza et regarder le soleil se coucher derrière la cathédrale. C'est sublime et ensuite, l'on voit la façade illuminée qui est elle aussi très belle. C'est définitivement, la meilleure façon de profiter pleinement de ce merveilleux édifice.  
Juste à côté de Puno, dans la petite ville de Lampa, se trouve le très beau Templo de Santiago Apostol. L'on découvre à l'intérieur de ce magnifique bâtiment des peintures datant des 16ième et 17ième siècles ainsi qu'une crypte impressionnante. Si les portes sont fermées, surtout ne pas rebrousser chemin, mais téléphoner au numéro indiqué sur la porte. Quelqu'un arrive alors dans les 5 minutes avec un impressionnant trousseau de clefs et ouvre les portes aux visiteurs qui se trouvent sur place.

Le Yavari

Le Yavari est un bateau qui se trouve dans le port de Puno et dont l'histoire fut, pour le moins, mouvementée. Le navire en question fut construit en 1862. Puis, il fut ensuite démonté et ses presque 1500 pièces furent acheminées jusqu'au lac Titicaca où il fut lancé le 25 décembre 1870. Mais, pourquoi 8 ans ont-ils séparé la construction du lancement ? Cette durée a tout simplement été celle du voyage. Effectivement, l'immense puzzle que constituait alors le Yavari a été transporté pièce par pièce depuis la côte pacifique jusqu'au lac en passant par les Andes. Le transfert se faisait alors à dos de mules.
De nos jours, les voyageurs qui séjournent à Puno peuvent profiter d'une visite d'environ trente minutes à bord du bateau avec le capitaine actuel du navire. La visite est gratuite et se termine bien souvent, au-delà des trente minutes initiales, autour d'un verre avec le sympathique capitaine qui a plaisir à conter ses aventures et répondre aux questions de ses invités. Certains jours, le Yavari fait un petit tour sur le lac et emporte à son bord quelques privilégiés choisis par le capitaine !  

Coordonnées
Téléphone : 054 36 93 29
E-Mail : yavaricondor@viaexpresa.com.pe

Le musée Carlos Dreyer

Carlos Dreyer (1895-1975) vécu à Puno pendant cinquante années de sa vie. A la fois, peintre, photographe et collectionneur, il a joué un rôle important dans la constitution du patrimoine culturel de Puno. En tant que peintre, il a représenté aussi bien des paysages péruviens que des portraits d'habitants de la région. Ses oeuvres étaient figuratives et très réalistes. Le collectionneur qu'il était a pour sa part rassemblé une grande quantité d'artefacts incas et pré-incas. Parmi ceux-ci se trouvent des poteries, des momies, des étoffes, des diadèmes et de multiples autres merveilles.  
Le musée propose au total huit salles. Quatre d'entre elles sont consacrées à l'archéologie de la région. Une autre s'intéresse plus particulièrement à l'époque coloniale en présentant des accessoires et des bijoux de cette période. Une autre encore est dédiée à l'art religieux et les deux dernières s'intéressent l'une aux oeuvres de Carlos Dreyer (huiles sur toiles) et l'autre à sa vie. L'on peut voir des photographies de l'artiste et de sa famille ainsi que des objets lui ayant appartenu.   

Coordonnées
Adresse : 289, rue Conde de Lemos à Puno
E-Mail : museocarlosdreyerpuno@hotmail.com

Les îles environnantes

La ville de Puno est un excellent point de départ pour aller visiter de splendides îles : Uros (15 minutes de voyage en bateau à moteur), Amantani (un peu plus de deux heures depuis Puno), Taquile (environ quatre heures de Puno).
Les Uros sont un ensemble d'îles « flottantes » qui constituent toutes ensemble un village. Les îles sont constituées d'une plante aquatique appelée Totora. Les habitations et les embarcations des Uros sont elles aussi fabriquées à partir de cette plante.
Amantani est la plus peuplée des trois îles mentionnées ci-dessus. Environ 4 000 personnes la peuplent. C'est l'endroit idéal pour se procurer des souvenirs de l'artisanat local. Un bateau part de Puno chaque  matin pour s'y rendre. Le départ a lieu aux environs de 8h.
À Taquile, les traditions sont demeurées intactes et le tissage est donc une activité toujours pratiquée par beaucoup de personnes ici. Petite curiosité à remarquer lorsque l'on visite Taquile : le tricot est ici une activité masculine. Il n'y a aucune voiture sur l'île, donc pas de goudron ni d'asphalte et surtout très peu de bruit. Se promener à Taquile donne un peu l'impression d'être hors du temps, c'est absolument magique et très reposant.

Sillustani

Sillustani se trouve à une trentaine de kilomètres de Puno. L'attrait principal de l'endroit est le site des « chullpas ». Il s'agit de tours funéraires. Certaines sont très hautes et peuvent mesurer jusqu'à huit mètres de haut. C'est le peuple Colla qui est à l'origine de ses constructions. Certaines pouvaient recevoir une famille entière, jusqu'à dix personnes. Lorsque l'on se trouve sur place, l'on peut remarquer sur certaines chullpas des représentations de pumas et d'iguanes qui sont des symboles locaux liés au culte des morts. Il existe une seule ouverture dans les chullpas. Elle est située vers l'est, vers le soleil levant.

Le mirador de Kuntur Wasi

Se rendre au mirador de Kuntur Wasi est un petit défi, mais qui vaut vraiment la peine d'être relevé. Effectivement, le mirador de Kuntur Wasi, aussi appelé la colline du Condor, est un point de vue absolument magnifique. Mais, pour s'y rendre, un petit effort est nécessaire qui consiste à gravir cinq cents marches à flanc de colline. Rien d'insurmontable a priori. Mais, il faut compter avec l'altitude. La promenade a tout de même lieu à environ 3800 mètres. Il faut donc impérativement penser à faire de nombreuses pauses de quelques minutes à chaque fois et, une fois arrivé(e) en haut... WOW !

La Casa del Corregidor

La Casa del Corregidor est à visiter absolument pour toutes sortes de raisons. Tout d'abord, pour le bâtiment en lui-même dont la partie ancienne est demeurée intacte depuis sa construction au 18ième siècle. À l'étage, ne surtout pas manquer de remarquer les murs dont l'épaisseur avoisine les 115 centimètres ! Mais, La Casa del Corregidor est aussi un centre culturel très dynamique qui propose des expositions permanentes et temporaires variées. Par ailleurs, l'on y trouve de quoi se restaurer et se rafraichir ainsi que quelques boutiques.

Coordonnées
Adresse : 576, Deustua à Puno
Site internet : www.casadelcorregidor.pe

Musée de la coca et des costumes

Le musée se compose de deux parties : l'une dédiée à la coca et l'autre aux costumes traditionnels andins. De nombreuses informations sont données sur la coca, son histoire et ses usages. La coca sert à la fois de nourriture, de médicament et d'offrande à diverses divinités. Les costumes exposés rendent compte pour leur part du statut fièrement endossé par la ville de Puno de capitale du folklore du Pérou. Cette reconnaissance vient, entre autres, des 400 danses qui sont pratiquées par les habitants des différents quartiers de Puno.     

Coordonnées
Adresse : 301 rue Deza à Puno
Téléphone : 051 - 977 03 60
E-Mail : reservas@museodelacoca.com
Site internet : www.museodelacoca.com

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
PE
Latitude :
-15.86784
Longitude :
-70.04253
Zone horaire :
America/Lima
Fuseau horaire :
UTC-5
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • San António ~0 km
  • Paucarcolla ~14 km
  • Platería ~16 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Puno ?

En avion
L'aéroport le plus proche de Puno est celui de Juliaca.

Site internet de l'aéroport de Juliaca : www.corpac.gob.pe (il s'agit d'un site internet regroupant l'ensemble des aéroports du Pérou. Il est donc nécessaire de cliquer sur « aeropuertos » pour obtenir la liste des aéroports, puis sur Juliaca. Le site n'est disponible qu'en portugais. Les coordonnées de l'aéroport de Juliaca y sont données en détails, mais il n'y a aucune information ici concernant les vols. Il faut pour cela téléphoner directement à l'aéroport, car celui-ci ne possède pas de site internet dédié.)

Par la route
Les voyageurs qui optent pour l'automobile doivent compter environ 40 minutes pour se rendre de Juliaca à Puno en suivant la route 3S.

Par le train
Le train au Pérou est à la fois un moyen de transport et une attraction tant les paysages y sont merveilleux. Effectuer un trajet en train est une expérience à part entière qu'il faut vivre absolument lorsque l'on séjourne au Pérou. Mentionnons à ce titre le trajet Puno - Cuzco - Puno proposé par Perurail. Ce voyage qui reste gravé pour toujours dans l'esprit de tous ceux qui l'ont effectué.

Site internet de Perurail : www.perurail.com

Les transports de Puno

Autre transport
Juliaca ~46 km