Ville de Paita (Piura)

perou

Présentation

La ville de Paita est située au nord-ouest du Pérou. C’est la capitale de la province de Paita dans la région de Piura. Paira est le plus important port dans la région et le cinquième port en importance au Pérou. C’est l’un des plus beaux ports naturels du pays et la baie est entourée des collines qui protègent le port des grands vents. Paita compte 72,510 habitants. La région a été habitée depuis 9,000 ans par différents groupes indigènes. À l’époque de la colonisation par les Espagnols, Paita était la capitale espagnole de la région jusqu’à ce que les Espagnols décident de relocaliser la capitale en raison des attaques fréquentes sur la côte par les pirates anglais. Les températures à Paita atteignent 34 °C en février et en mars, et descendent à 17 °C en août et septembre. Les langues officielles du Pérou sont l’espagnol, le quechua et l’aymara. La monnaie du pays est le nouveau sol. Près de la moitié de la population (45 %) est d’origine amérindienne.

La ville de Paita appartient au département Piura et à la province Paita.

La ville de Paita compte 69 391 habitants (recensement de 2005). L'altitude maximum est de 3 m.
Un habitant de la ville de Paita est appelé un Paiteño. Le nom français de la ville est Paita, le nom espagnol est Paita.
Le site Internet de Paita est http://www.munipaita.gob.pe

Points ou centres d'intérêts

Catacaos

Catacaos est une ville située dans la région de Piura, à 66 km de Paita. Catacaos s’est autoproclamée la capitale de l’artisanat de la région en raison de son marché d’artisanat, le meilleur qu’on puisse trouver au nord du Pérou. Ce marché occupe plusieurs bâtiments autour de la Place d’armes. On y vend une multitude d’articles incluant des bijoux en argent et en or, des sculptures en bois, du tissage, de la céramique, des articles en cuir et plus encore. Le weekend est le moment où le marché est le plus achalandé, mais c’est le meilleur temps pour le visiter. En plus du marché de l’artisanat, Catacaos compte aussi plusieurs restaurants qui servent des spécialités culinaires de la région telles que le ragout de bœuf et plantain, les têtes de chèvres marinées et cuites, les boulettes de pâte de maïs vertes, et plusieurs autres mets. Catacaos devient de plus en plus réputée dans toute la région pour sa gastronomie. Les restaurants qui servent la cuisine locale qui sont ouverts le midi s’appellent les « picanterías ». Vous en trouverez plusieurs autour de la Place d’armes dans le quartier Jirón Zepita. Pour se rendre de Catacaos de Paita, rendez-vous d’abord à Piura. Des bus et des transports collectifs vous amènent de Piura à Catacaos en quinze minutes pour environ 2 S.

Chulucanas

Chulucanas est une autre ville de région de Pirua, située à environ 115 km à l’est de Paita. Chulucanas est située près de la frontière entre la fin des Andes et le début du désert de Sechura. Chulucanas est reconnu au Pérou pour sa céramique qui est maintenant officiellement déclarée comme faisant partie du patrimoine culturel du Pérou. La réputation de cette céramique dépasse maintenant les frontières du pays. Les céramiques de Chulucanas ont une apparence typique de la région : de forme arrondie, aux couleurs de la terre et peintes avec des représentations d’humains. L’un des meilleurs endroits pour acheter des céramiques est dans le village « La Encantada » situé juste à la sortie de la ville. Presque tous les résidents de La Encantada travaillent à la fabrication d’artisanat. Ce village est le village natal de Max Inga, un homme célèbre dans la région qui a étudié les méthodes indigènes de la fabrication de la poterie. C’est à lui qu’on doit la résurgence de l’art de la céramique dans la région. Dans le village La Encantada, les visiteurs peuvent voir les étapes de la fabrication de la céramique incluant la collecte de l’argile et l’étape de fumage de l’argile avec des feuilles de manguiers qui donne à la poterie son patron noir et blanc tout à fait unique. Cette poterie est magnifique, mais elle est aussi fragile, ce qui rend son transport difficile si vous n’avez pas de moyen de transport. Le trajet en taxi de Chulucanas à Encantada prend trente minutes. Le trajet en bus entre Piura et Chulucanas prend une heure, et coûte 4 S.

Piura

Piura, la capitale de la région de Piura, est située à 53 km de Paita. Piura est surnommée la ville de l’éternelle chaleur parce que les températures se situent entre 28 °C et 34 °C à l’année. Piura est située au milieu du désert de Sechura, ce qui confère à la ville une singulière atmosphère d’isolement total. Piura fut la première ville fondée au Pérou par le célèbre conquérant espagnol Francisco Pizarro, le conquérant du Pérou qui vainquit l’Empira Inca. Fondée en 1532, Piura fut la troisième ville fondée en Amérique du Sud par un espagnol. Aujourd’hui, Piura a conservé son charme colonial avec ses rues en pavés et ses maisons de style colonial. Cependant, avant l’arrivée de Pizarro et la conquête espagnole, la région de Piura, tout comme le reste de la région nord du Pérou, était habitée par des groupes indigènes qui vivaient dans la région depuis des siècles. Les principaux groupes indigènes qui vivaient dans la région appartenaient à la culture Muchnik et la culture Vicus. Juste avant l’arrivée des Espagnols, la région était dominée pendant 40 ans par les Incas. En plus d’être connue pour son artisanat, Piura est aussi célèbre pour sa gastronomie qui comprend différents mets à base de fruits de mer et de poissons. Arrêtez-vous à Piura pour explorer ses rues coloniales et pour goûter aux spécialités locales.

Le musée municipal Vicus

Le musée municipal de Vicus est situé à Piura à 53 km de Paita. Les quatre étages du musée sont consacrés à la culture Vicus, une ancienne culture péruvienne toujours vivante aujourd’hui. Le groupe Vicus vivait dans le territoire aujourd’hui occupé par la ville de Piura et sur la côte nord-ouest du Pérou. Ils vécurent entre l’an 1000 Av. J.-C. et l’an 300. Ils étaient reconnus pour la fabrication d’objets faits en céramique, en or et en cuivre. Comme ils vivaient dans le désert, ils utilisaient l'argile qu’ils pouvaient trouver pour fabriquer différents articles de porterie et les teignaient en utilisant les produits locaux. La porterie qu’on trouve aujourd’hui dans la ville de Chulucanas ressemble à l’ancienne poterie de la culture Vicus. La salle de l’or, « sala de oro » située au sous-sol du musée Vicus, est consacrée à l’exposition d’une collection d’objets en or. L’une des pièces les plus impressionnantes de la collection est une ceinture en or avec une boucle qui a la forme et la taille réelle de la tête d’un chat.

Adresse : 893 Huánuco. Heures d’ouverture du musée : mardi au dimanche 9 h à 17 h, dimanche 9 h à 13 h.  Sala de Oro : mardi à vendredi 9 h à 17 h. Droits d’entrée : gratuit pour le musée et 4 S pour la Sala de Oro.

Macará

Macará est une ville située en Équateur, située juste de l’autre côté de la frontière avec le Pérou. Cette ville frontière sert de point de passage important pour entrer au Pérou. Macará est à 192 km de Paita. La ville frontière du côté péruvien est La Tina. Le passage de la frontière entre l’Équateur et le Pérou est simple et sans souci. Plusieurs bus relient les villes du nord du Pérou à Macará. Macará est une petite ville qui compte 12,986 habitants. Malgré que les températures soient très agréables à l’année, la ville n’est pas envahie par les touristes. Macará est située dans une région agricole, et plus particulièrement une région où on cultive le riz. Au mois d’août, la foire de l’intégration attire des visiteurs du Pérou et de l’Équateur. C’est une période de l’année qui est très festive. La forêt tropicale sèche qui entoure la ville de Macará abrite de nombreuses espèces d’oiseaux qui attirent les ornithologues amateurs. Macará est aussi une destination populaire auprès des amateurs de randonnée pédestre et de randonnées pour vélos de montagne en raison des nombreux sentiers situés à proximité de la ville.

Colán

Colán est une authentique ville balnéaire dans la région de Piura, à 15 km au nord de Paita. Colán abrite la plus vieille église coloniale du Pérou. La plage de sable blanc de Colán attire les Péruviens durant l’été, mais elle est pratiquement déserte le reste de l’année. Les eaux le long de la plage étant peu profondes, c’est un endroit idéal pour la baignade. On trouve plusieurs bons restaurants sur la rue principale. Colán est une bonne destination pour passer quelques jours. On peut se rendre à Colán par taxi collectif ou par minibus à partir du terminal principal de Paita. Le trajet prend 20 minutes et coûte 3 S.

Sullana

Sullana est une ville à 61 km au nord-est de Paita qui compte 162,500 habitants. Sullana est située dans les plaines côtières de la vallée de Chira. Le fleuve Chira qui traverse la région rend les terres de la vallée fertiles, spécialement autour de la ville de Sullana. Dans la région, on trouve des cocotiers, des bananiers et des rizières. Sullana est aussi une région importante pour la culture du coton. Historiquement, c’était une région agricole très importante et plusieurs groupes indigènes habitaient la vallée de Chira avant l’arrivée des Espagnols. Le réservoir Poechos est situé près de Sullana. Le réservoir Poechis est le site idéal pour la pratique de différents sports nautiques tels que le ski nautique, la navigation de plaisance, la pêche et la baignade. Le réservoir, qui s’étend sur la frontière entre le Pérou et l’Équateur, sert à retenir l’eau pour la vallée de Pirua. La Sullana est bien reliée par bus à Piura, Ayabaca et La Tina (ville frontière pour traverser en Équateur) ainsi que plusieurs autres villes.

La péninsule d'Illescas

La péninsule Illescas est située au nord-ouest du Pérou et fait partie de la région de Piura. La péninsule est peu habitée et une partie de la péninsule a été déclarée zone réservée pour la protéger. Illescas est aussi le nom de la plus haute colline de la péninsule, le Cerro Illescas, dont le sommet culmine à 500 m. La péninsule débute au milieu du désert du Sechura. Très peu d’espèces de plantes poussent dans la péninsule, principalement des arbustes et des arbres tels que le mesquite. Les espèces animales qui vivent dans la péninsule incluent le renard du désert, les otaries et quelques espèces d’oiseaux telles que les pingouins de Humboldt et les fous à pieds bleus. Le seul endroit habité sur la péninsule d’Illescas est la ville de Bayovar qui est une ville de pêcheurs. La plage « Sin fin » ou plage sans fin, est une très longue plage de sable qui s’étend sur 100 km le long de la côte de la péninsule. La Punta Aguja est la pointe extrême ouest de la péninsule. C’est sur cette pointe que vit la plupart des espèces d’oiseaux et d'animaux marins.

Chiclayo

Chiclayo est une ville du nord-est du Pérou située dans la région de Lambayeque. Chiclayo, qui est la plaque tournante du transport dans la région, est située à 268 km au sud-est de Paita. Chiclayo fut fondée par les Espagnols au XVIe siècle. Elle fut prospère parce qu’elle était située le long des routes de commerces qui reliaient les régions de la côte, les hautes terres et la jungle. Chiclayo est bien connue pour ces sorciers et ces marchés d’herbes chamanistiques et autres articles de ce genre. Le marché Modelo de Chiclayo occupe plusieurs bâtiments et offre plusieurs types de marchandises et services incluant un marché de sorcellerie qui vend des amulettes, des os, des peaux de serpent, des herbes et des hallucinogènes. La ville abrite aussi une cathédrale et le Paseo de las Musas, un parc dans lequel sont exposées des statues représentant des figures mythologiques.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
PE
Latitude :
-5.09752
Longitude :
-81.11794
Zone horaire :
America/Lima
Fuseau horaire :
UTC-5
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Colán ~12 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

La principale porte d’entrée du Pérou est l’aéroport international de la ville de Lima, la capitale du Pérou (http://www.lap.com.pe/lap_portal/ingles/index.asp). L’aéroport international de Lima dessert des vols vers d’autres villes d’Amérique du Sud, d’Amérique du Nord et vers l’Europe. Les voyageurs qui arrivent d’autres parties du monde devront probablement passer une nuit aux États-Unis ou dans une autre ville sud-américaine. L’aéroport de Lima est à 1,039 km de Paita. L’aéroport le plus près de Paita est l’aéroport international Guillermo Concha Ibérico situé à 60 km Paita. On peut aussi entrer facilement au Pérou de l’Équateur en traversant de la ville frontière équatorienne de Macará à la ville péruvienne de La Tina. Une fois au Pérou, le principal moyen de transport, pour les étrangers comme pour les péruviens, est le bus. En général, les voyages en bus sont économiques et le service est fréquent. Toutefois, la qualité des bus est variable. Sur les routes moins fréquentées, les bus peuvent être en moins bonne condition et moins confortables. Plusieurs sociétés de bus offrent le service dans le pays et aucune d’entre elles ne dessert toutes les destinations. Il est préférable d’éviter de voyager par bus la nuit. La société de bus Civa (www.civa.com.pe) dessert plusieurs destinations dans le nord du Pérou. Un autre moyen habituel de se déplacer entre les villes et villages qui sont rapprochés est d’utiliser les collectivos, sortes de minivans qui desservent plusieurs routes, parfois en plus du bus ou alors en remplacement du bus qui ne se rend pas dans certaines régions retirées. La société PeruRail (www.perurail.com) est une société privée de chemin de fer qui dessert quelques destinations au pays, principalement au départ de Cuzco. Si vous voulez louer une voiture, ne la louez pas à Lima parce que Lima (la principale porte d’entrée au pays) est située trop loin des autres villes. Une fois arrivé à Lima, il est préférable de prendre un autre vol vers votre prochaine destination ou prendre un bus et louer une voiture seulement une fois que vous aurez atteint une ville près de votre prochaine destination.