Ville de Valenzuela (Cordillera)

paraguay

Présentation

La ville de Valenzuela au Paraguay est connue comme la capitale de l’ananas parce qu’on y trouve la plus grande plantation d'ananas au Paraguay. Située à seulement 100 km de la capitale paraguayenne Asunción, Valenzuela compte 6813 habitants. Fondée en 1813, la ville porte le nom de son fondateur Antonio Fernández de Valenzuela. Toutefois, cette région était habitée bien avant la fondation de la ville par des indigènes qui appelaient cet endroit « Ybyraty » qui signifie « la montagne de bâtons ». Valenzuela jouit d’un climat sec. Durant l’été, des mois d’octobre à mars, les températures moyennes varient entre  24 et 25 °C alors qu’en hiver le thermomètre descend à 10 °C. L’espagnol et le guarani, une langue indigène sont les deux langues officielles du Paraguay et la monnaie est le guarani. Le Paraguay est dans le fuseau horaire UTC -4, et UTC -3 durant l’été. 

La ville de Valenzuela appartient au département Cordillera.

La ville de Valenzuela s'étend sur 19 km² et compte 1 317 habitants (recensement de 2002) pour une densité de 69,32 habitants par km².
Le maire de la ville de Valenzuela est actuellement Eladio Galeano Lugo.
Le nom français de la ville est Valenzuela, le nom anglais de la ville est Valenzuela.

Points ou centres d'intérêts

L’église de San Jose

L’un des attraits majeurs de la ville de Valenzuela est l’église de San José qui fut construite par Antonio Fernández de Valenzuela. L’église bénie en 1783 et érigée en l’honneur de Saint-Joseph est un bel exemple de l’architecture de style baroque de la période coloniale. Le clocher à l’extérieur du bâtiment, l’autel et les planchers à l’intérieur sont tous d’origine. La couleur blanche des murs extérieurs de l’église présente un contraste frappant avec l’extravagance de la décoration intérieure. Un extérieur simple couplé à un intérieur complexe est la caractéristique des églises franciscaines. Les éléments les plus précieux à l’intérieur de l’église sont : l’autel principal, les autels latéraux, la chaire et les grandes dalles de bois sculptées. La principale célébration de l’église a lieu le 19 Mars, jour de la fête de Saint-Joseph. Comme cette date coïncide avec la période du carême, les cérémonies qui entourent la fête de St-Joseph sont empreintes de recueillement. 

Le parc national de Cerro Cora

Le parc national de Cerro Cora, situé à une distance de 456 km de la ville de Valenzuela, constitue la plus grande zone protégée au Paraguay. Ce parc de 5538 hectares est situé tout près de la frontière avec le Brésil et à 45 km de la ville paraguayenne la plus proche, Pedro Juan Caballero. Ce parc fondé en 1976 a à la fois une vocation de protection de la nature et une signification historique. C’est en effet sur ce site que se déroula la dernière bataille de la guerre du Paraguay en 1870. Cette guerre, qui dura 6 ans, opposait le Paraguay et l’alliance de l’Argentine du Brésil et de l’Uruguay. Le Paraguay perdit la guerre et fut contraint de remettre des terres à l’Argentine et au Brésil. Le parc abrite plusieurs monuments et un musée qui rappellent les événements historiques reliés à cette guerre. Le parc abrite aussi d’autres éléments historiques beaucoup plus anciens puisque des écritures gravées dans la roche ont été découvertes dans des grottes situées dans les collines. On estime que ces écrits datent de la période comprise en 1300 et et 800 av. J.-C.. Avant la création du parc national, cette région abritait une forêt tropicale vierge qui commençait à souffrir de la déforestation. La fondation du parc en 1976 fut un moyen de préserver cette forêt. Des guides sur place orientent et informent les visiteurs.

La Sainte Trinité du Paraná

La Sainte Trinité du Paraná est située près de la ville de Encarnación, à 323 km de Valenzuela. La Sainte Trinité du Paraná est le site des ruines d’une colonisation fondée par les jésuites. Les Jésuites ont en effet fondé de nombreuses colonies en Amérique du Sud au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces colonies avaient été créées pour vivre en autarcie de façon indépendante de la vie coloniale espagnole. Elles avaient été conçues pour évangéliser les peuples autochtones. La rivière Paraná coule à proximité des quelques structures en ruines de la colonie de la Sainte-Trinité de Paraná. En 1706, la colonie comprenait une église, une école, des ateliers, une place et des maisons pour les peuples autochtones de la région. Elle fut habitée jusqu’en 1768 au moment où les jésuites furent chassés des colonies espagnoles. Les bâtiments ont été abandonnés et pillés par des personnes à la recherche d’or. Plus tard, le site a été préservé par les groupes locaux et ce site fait maintenant partie des deux sites du Paraguay à être inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est l’un des sites de colonisation par les jésuites les plus visités parce que les ruines sont bien préservées.  

Le musée national des Beaux-Arts d’Asunción

Le Musée national des Beaux-Arts d’Asunción est situé dans la ville d’Asunción à 100 km de Valenzuela. Le musée expose des œuvres d’artistes du Paraguay et de l’étranger. La collection comprend quelque 650 œuvres incluant des peintures, photographies, gravures, céramiques et sculptures . Le musée a été créé en 1909 par un collectionneur du nom de Silvano Godoy qui a légué au musée certaines pièces de sa collection personnelle telles que des meubles et des pièces de monnaie. Auparavant, le bâtiment logeait aussi la collection du musée des Archives qui comprenait une grande quantité de documents détaillant l’histoire du Paraguay. Les efforts menés pour la conservation des œuvres d’art furent souvent interrompus dans l’histoire du Paraguay, entre autres par la guerre et par l’expulsion des jésuites. Les formes d’art au Paraguay ont été modelées à la fois par les traditions indigènes et par la grande vague d’immigrants européens qui ont encouragé et parrainé les artistes locaux. Beaucoup des œuvres datent du XIXe et XXe siècle. Le musée accueille actuellement des expositions temporaires en provenance du monde entier. Ce petit musée donne un bon aperçu de l’art et de l’histoire du Paraguay. Adresse : 1345 rue Eligio Ayala, téléphone : +595 21 211 578, entrée gratuite. 

Le panthéon national des héros

Le Panthéon National des Héros est situé à environ 100 km de Valenzuela dans la capitale paraguayenne d’Asunción. Ce panthéon, qui abrite la chapelle de la Sainte Vierge Marie, a été conçu par l’architecte italien Alejandro Raviza et construit par Giacomo Colombino. Ce bâtiment est un attrait majeur de la ville d’Asunción et revêt un importance particulière pour tout le Paraguay. Sa construction débuta en 1863 , mais avec le début de la guerre du Paraguay, les travaux furent interrompus et la construction resta inachevée pendant 70 ans. Ce n’est qu’en 1936 que les travaux furent enfin parachevés. Le Panthéon National des Héros est un mausolée qui abrite la sépulture des  héros du pays, des présidents, des héros militaires et celle de deux soldats inconnus. Le mausolée sert non seulement à honorer la mémoire des héros, mais sert également à rappeler aux générations futures les effets dévastateurs des guerres. Dans le cas du Paraguay, la dévastation fut si importante au cours de la guerre du Paraguay que 9 hommes sur dix périrent à la guerre. Une cérémonie quotidienne de relève de la garde se déroule à différents moments de la journée. La population se rassemble devant cet immeuble pour célébrer chaque fois qu’un événement important se déroule dans le pays. Adresse : rue Chile.

Centre écologique et de loisirs de San Agustín

T Le Centre écologique et de loisirs de San Agustín est l’endroit idéal pour profiter des beautés naturelles de la région de Valenzuela. Le centre est traversé par un cours d’eau appelé « arroyo » dans lequel les visiteurs peuvent se baigner et nager dans une eau parmi les plus limpides du pays parce que la source qui l’alimente se situe à une courte distance. Les visiteurs peuvent se promener dans le centre en « meno de sulki », un mode de transport typiquement paraguayen qui consiste en une voiture tirée par un âne. Toute l’année, le centre présente des spectacles culturels incluant des spectacles de danse et de chant traditionnel du Paraguay. Le centre accueille aussi des événements culinaires qui mettent en vedette les mets traditionnels du Paraguay. Téléphone : +595 0522 42701.

Le complexe touristique de la cascade

Le complexe touristique de la cascade a ouvert ses portes à Valenzuela en 1999. Les visiteurs viennent pour dormir à la belle étoile dans un cadre enchanteur. Le complexe touristique invite les visiteurs à se détendre, à profiter de la nature tout en se déconnectant complètement de la réalité. Le parc comprend plusieurs cours d’eau ainsi qu’une petite cascade qui a donné son nom au complexe. Le centre offre plusieurs formes d’hébergement aux visiteurs qui peuvent aussi camper, faire de la randonnée (avec ou sans guide), faire de l’équitation et du vélo de montagne. Courriel : consultas@complejoturisticolacascada.com, Téléphone : +595 098 188 0738.

Le ranch Piro’y

Le ranch Piro'y à Valenzuela assure aux visiteurs la détente et le contact avec la nature. Le nom signifie « ranch verdoyant » en référence à la nature qui entoure le site. Ce ranch de 100 hectares est situé dans une magnifique région qui abrite de nombreuses collines et des ruisseaux. Le restaurant du ranch sert des mets traditionnels paraguayens maison comprenant la soupe paraguayenne, des légumes du jardin, des viandes cuites au barbecue et d’autres aliments typiques de la région. Le ranch offre toute une gamme d’activités allant de la randonnée à l’équitation en passant par la natation dans les cours d’eau. Les visiteurs peuvent aussi jouer au tennis, au volley-ball ou au football ou rouler sur les pistes cyclables. Adresse courriel: ranchopiro_y@hotmail.com, téléphone: +595 21 537015.

Les cascades du Monday

Les cascades du Monday sont situées dans le parc municipal Monday, à 243 km de Valenzuela dans le département de Paraná Alto. Les chutes formées de trois cascades principales s’étalent sur 120 m de largeur et tombent d’une hauteur de 45 m. Le parc couvre neuf hectares de la forêt Atlantique dont le territoire a dangereusement rétréci au cours des ans. Le parc abrite une grande variété d’espèces de la flore et de la faune de la forêt Atlantique. Les visiteurs peuvent se baigner ou faire du canoë dans le parc. Les visiteurs peuvent admirer les chutes de plusieurs points de vue en empruntant les sentiers de randonnée. Les falaises de la région se prêtent bien à l’escalade. Enfin, le parc comprend un terrain de camping.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
PY
Code postal :
3070
Latitude :
-25.58333
Longitude :
-56.86667
Zone horaire :
America/Asuncion
Fuseau horaire :
UTC-4
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Sapucai ~14 km
  • Itacurubí de la Cordillera ~15 km
  • San José de los Arroyos ~15 km
  • Escobar ~17 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Les visiteurs doivent vérifier avant le départ s’ils ont besoin d’un visa. Le visa n’est pas exigé des détenteurs de passeports de plusieurs pays européens, mais selon leur citoyenneté, certains visiteurs pourraient avoir besoin d'un visa.  Le principal aéroport du pays est l’aéroport international Silvio Pettirossi (site : http://asuncionairport.com/) d’Asunción qui dessert des vols nationaux et internationaux de plusieurs compagnies aériennes. Le bus 30-A relie l’aéroport au centre-ville d’Asunción. Les voyageurs peuvent aussi arriver au pays par bus à partir de plusieurs villes d’Amérique du Sud incluant; Santiago au Chili, Buenos Aires en Argentine, Sao Paulo au Brésil et d’autres villes. Les voyages en bus sont longs et certains bus comprennent des sièges inclinables complètement, ou partiellement inclinables, ou des lits. Aucun train ne permet d’entrer au pays. Les bus sont le meilleur moyen de transport pour se rendre d’une ville à une autre au Paraguay. Les bus directs ont des arrêts fixes prévus le long de leur trajet tandis que d’autres s’arrêtent là où ils sont hélés. Les bus les plus luxueux sont appelés « ejecutivos » ce qui signifie « cadres supérieurs ». Les taxis sont un bon moyen pour se déplacer à l’intérieur des villes. Ils sont équipés de compteurs et les tarifs sont plus élevés entre 22 h et 5 h, le dimanche et les jours fériés. Si vous souhaitez prendre un taxi pour vous rendre à l’extérieur de la ville, négocier le prix de la course au départ. Vous pouvez aussi louer une voiture, mais préparez-vous à de nombreux péages et à ce que la police vous arrête pour différentes raisons. Vous pouvez être condamnés à payer une amende si vous avez enfreint un règlement. Dans certains cas, vous devrez payer un pot-de-vin pour pouvoir continuer votre route.