Ville de Soroca (Soroca)

moldavie

Présentation

Soroca est une ville de la Moldavie qui compte environ 37,500 habitants. Soroca est située sur le fleuve Dniester près de la frontière de l’Ukraine. La ville a débuté en tant que poste de traite génois. Aujourd’hui, la ville est surtout connue pour son fort qui fut construit par le prince Étienne le Grand de Moldavie en 1499. Ce fort faisait partie de toute une série de forts qui formaient une ligne de défense sur les fleuves Dniester et Danube. Le fort a été utilisé avec succès pur défendre la région contre les attaques des Ottomans et il fut aussi important dans d’autres batailles et d’autres guerres au cours des ans. Soroca a pris de l’expansion au XIXe siècle et devint une ville importante de la Moldavie ainsi qu’un important centre industriel à l’ère soviétique. Les températures à Soroca atteignent 24 °C en été, et descendent à -5 °C en hiver. Les deux langues officielles de la Moldavie sont le roumain et l’ukrainien; les langues russe et gagaouze sont également parlées. La monnaie est le leu moldave. La grande majorité de la population (75 %) s’identifie à l’ethnie moldave. Cependant, les Roms sont assez nombreux à Soroca, ce qui vaut d’ailleurs à cette ville le surnom de « la capitale rom de la Moldavie ».

La ville de Soroca appartient au district Soroca.

La ville de Soroca compte 37 400 habitants (recensement de 2012). L'altitude moyenne est de 45 m.
Le maire de la ville de Soroca est actuellement Victor Său.
Un habitant de la ville de Soroca est appelé un Sorocalais. Le nom français de la ville est Soroca, le nom anglais de la ville est Soroca.
Le site Internet de Soroca est http://www.primsoroca.md

Points ou centres d'intérêts

Le fort Soroca

Le plus célèbre site historique de la ville est le fort de Soroca. La structure originale du fort était en bois. Ce fort avait été construit pour servir à défendre le gué sur le fleuve Dniester. La position du fort Soroca était cruciale dans la ligne de défense de la région. Cinq forts étaient construits sur le fleuve Dniester : deux sur le Danube et trois autres qui étaient érigés le long des anciennes frontières médiévales de la région de la Moldavie. Le premier fort en bois fut érigé en 1499 sous le règne du prince de la Moldavie: Étienne le Grand, qui était l’un des plus importants chefs de la famille des Mușatini. Durant son règne, il aida à renforcer la région de la Moldavie et à défendre son indépendance contre un certain nombre de pays rivaux qui voulaient contrôler la région tels que la Hongrie, la Pologne et l’Empire ottoman. Plus tard, entre 1543 et 1546, sous l’administration de Petru Rareş, un fils illégitime d’Étienne Le Grand, le fort fut reconstruit en pierre. Le fort était construit en forme de cercle parfait et comprenait cinq bastions espacés à égale distance. Le fort a tenu bon et a protégé la ville contre plusieurs attaques. Aujourd’hui, le fort est une attraction populaire dans la région et a aidé à préserver la culture et l’histoire de Soroca au cours des ans.

Le parc Ştefan cel Mare Central

Le parc Stefan cel Mare est situé à Chişinău, la capitale de la Moldavie, à 156 km de la ville de Soroca. Ce parc est le plus important et le plus vieux parc de la ville. Il couvre une superficie d’environ 7 hectares. Aujourd’hui, ce parc est surnommé le parc des amoureux parce que c’est le point de rencontre préféré des couples. Le parc abrite 50 espèces d’arbres incluant des mûriers et des acacias vieux de 130 à 180 ans. Le parc central ŞStefan cel Mare a été conçu en 1818 durant le règne d’Alexandre 1er par une équipe d’ingénieurs militaires russes qui dessinèrent les allées de ce parc. À cette époque, on planta des acacias et des limettiers dans le parc et on créa des parterres de fleurs. À l’origine, le parc était protégé par une clôture en osier qui empêchait les animaux d’entrer dans le parc pour brouter l’herbe. Des années plus tard, en 1863, une clôture en fer forgé fut installée autour du jardin. Le nom original du parc était le parc Pushkin et une statue de Pushkin fut érigée en plein centre du parc en 1885. Pushkin, un célèbre écrivain russe, avait l’habitude de se promener dans le parc au moment de son ouverture dans les années 1820. Depuis 1928, une statue de SŞtefan cel Mare (Étienne le Grand) est érigée devant le parc. Le parc comprend quelques manèges et des stands qui vendent des boissons et de la nourriture.
Adresse: Bulevardul Ștefan cel Mare și Sfînt, Chișinău.

La cathédrale de la nativité

La cathédrale de la nativité est située dans la ville de Chişinău à 156 km de la ville de Soroca. Le nom complet de la cathédrale est la cathédrale de la nativité du Christ. Cette cathédrale est la principale cathédrale de l’Église orthodoxe moldave, qui est une branche de l’Église russe orthodoxe. La majeure partie des habitants de la Moldavie appartiennent à la religion chrétienne orthodoxe orientale et l’Église de la Moldavie compte le plus grand nombre de membres de toutes les Églises du pays. La construction de la cathédrale débuta dans les années 1830 et fut achevée en 1836. La construction de la cathédrale avait originellement été commandée par le gouverneur de la nouvelle Russie : le prince Mikhail Semyonovich Vorontsov. La conception de cathédrale de style néoclassique est l’œuvre de Abram Melnikov. Elle est faite de briques et de pierres et comprend trois autels dont le principal est consacré à la fête de Noël et à la scène de la nativité. La cathédrale a souffert des bombardements durant la Seconde Guerre mondiale et en 1962, les communistes ont également détruit le clocher de la cathédrale qui fut reconstruit en 1997. Aujourd’hui, des travaux de rénovation ont été entrepris pour restaurer l’intérieur de la cathédrale. La cathédrale comprend deux autels latéraux qui sont dédiés à Étienne le Grand et à Sainte-Marie.

La réserve naturelle de Codru

La réserve naturelle de Codru est située au nord-ouest de Chişinău, près du village de Lozova qui est situé à 161 km de Soroca. Cette réserve, la plus vieille du pays, fut créée en 1971. Elle couvre une superficie de 5,177 hectares et inclut des vallées et des ravins à l’intérieur de ses limites. La réserve inclut aussi la forêt Codru, la plus célèbre forêt de la Moldavie qui abrite principalement des chênes, des hêtres, des frênes, des platanes et bien d’autres espèces d'arbres. La flore de cette réserve naturelle comprend près de 1,000 espèces de plantes protégées qui représentent la moitié de la flore qu’on trouve en Moldavie. Pour ce qui est de la faune, la réserve naturelle abrite 43 espèces de mammifères, 145 espèces d’oiseaux, 7 espèces de reptiles, 10 espèces de poissons, et 8,000 espèces d’insectes. Parmi les animaux qui vivent dans le parc, mentionnons les cerfs, les renards, les sangliers, les blaireaux et les loups. La réserve naturelle comprend aussi un musée. La plupart des espèces animales qui vivent dans le parc font partie des espèces rares ou menacées de disparition. En plus de protéger les espèces et de préserver l’habitat naturel, la réserve naturelle de Codru sert aussi à établir le standard pour les autres parcs naturels de la Moldavie. Les employés du parc mènent également des recherches pour mieux protéger l’écosystème forestier.

Téléphone : (+373 237) 47 386. Droits d’entrée : 5-10 lei pour les Moldaves, 25 lei pour les étrangers.

Le monastère Căpriana

Le monastère Căpriana est situé dans la ville de Căpriana, à 171 km au sud de Soroca. Le monastère Căpriana est l’un des plus vieux monastères du pays. Il a été construit dans une région boisée qui était anciennement nommée Codrii Lăpușnei. La première référence écrite, suffisamment fiable concernant ce monastère, provient d’un document qui date de 1429. Ce document accorde officiellement au monastère Căpriana le titre de monastère royal par un décret d’Alexandre 1er le bon qui était alors prince de la Moldavie. Le document officialise également la cession du monastère à l’épouse d’Alexandre 1er le bon, la princesse Marena. Au début, le monastère s’appelait le monastère Vasnavet, du nom de la rivière qui coulait tout près. Ce n’est que plus tard que son nom fut changé pour Căpriana, en l’honneur de Chiprian qui occupa le poste de premier supérieur du monastère. Le monastère connut une courte période de détérioration, mais il fut reconstruit entre 1542 et 1545 à la demande du dirigeant Petru Rareş qui demanda également de construire la première église de pierre au monastère, l’église de l’Assomption de la Vierge. Au XVIIe siècle, le monastère connut à nouveau une période de déclin en raison du contexte économique dans la région et de la stagnation de la vie culturelle. Ce n’est qu’en 1813 que Căpriana vit renaître à nouveau la vie monastique. En 1962 le monastère a été fermé et les moines ont dû quitter la région. Le monastère a été utilisé comme sanatorium pour les enfants malades et une partie du monastère fut transformée en un bar et une salle de danse. En 1989, près de la fin de l’ère des Soviètes, le monastère fut à nouveau utilisé à des fins religieuses. Le monastère Căpriana abrite aussi la plus grande bibliothèque de la Moldavie.

Téléphone : (+ 373 237) 22 365 / (+ 373 237) 68 321. Heures d’ouverture : tous les jours de 6 h à 22 h. Entrée gratuite.

Découvrez l'apiculture au village Raciula

Le village Raciula est situé 133 km au sud de Soroca. Dans le monastère Raciula situé dans le village du même nom, les visiteurs peuvent tout apprendre sur l'apiculture en visitant la maison du miel, un centre administré par la famille Stegarescu. Les visiteurs pourront observer la colonie d’abeilles à l’œuvre en observant la ruche à travers une vitre. Les propriétaires expliquent les procédés qui entourent la récolte du miel, les utilisations du miel et les différents produits faits avec du miel. Les visiteurs pourront aussi goûter et acheter des produits du miel tels que des miels aux noix de Grenoble, de l’hydromel, de la cire d’abeille et plusieurs autres produits.

Site Internet : www.casamierii.fermer.md. Adresse email: costeg@mail.ru. Téléphone: (+373) (0)67 121 862.

Le monastère Saharna

Le monastère Saharna est situé près de la ville de Rezina, à 94 km au sud de Soroca. Le monastère est érigé dans une réserve naturelle qui comprend une terre de 670 hectares protégée par le gouvernement. Ce monastère a débuté comme un petit ermitage avec une petite église creusée à même le roc. En 1776, un groupe de moines venant de Russie s'est installé dans ce monastère et a travaillé à son aménagement. Dans les années 1960, le monastère fut fermé et plusieurs des bâtiments du complexe monastique furent utilisés à d’autres fins. Plus tard, en 1990, le monastère fut rouvert et rénové. Plusieurs des structures du monastère sont creusées à même le roc ou construites avec des blocs de pierre. Près du monastère, les touristes peuvent aller admirer une série de chutes le long de la rivière Saharna.

Adresse email : contacts@manastirea-saharna.md. Téléphone : (+ 373 254) 78737.  Heures d'ouverture:  5 h 45 à 20 h. Entrée gratuite.

Les caves Branesti

Les caves Branesti sont situées dans la ville de Branesti, 128 km au sud-est de Soroca. Ce vignoble qui est situé dans une forêt est bien connu pour ses caves souterraines. Les caves situées sous le vignoble sont réparties sur 50 km et certaines d’entre elles sont à une profondeur de 60 m dans le sol. Les visiteurs peuvent goûter les vins dans l’une des deux salles de dégustation, dont l’une est située sous la terre. Les salles de dégustation sont décorées avec des ouvrages en bois et en métal qui montrent des images reliées à la culture de la vigne et à la production du vin. Les visiteurs peuvent goûter et acheter des vins blancs secs, des vins rouges et des vins pétillants. Les visiteurs qui le désirent peuvent réserver un tour guidé qui comprend un repas et une séance de dégustation.

Adresse email : alexcor79@mail.ru. Téléphone : (+  373 235) 59 999. Heures d’ouverture : du lundi au vendredi de 9 h à 17 h; sur rendez-vous seulement les samedis et dimanches. Droits d’entrée : 6 € et plus. Les prix varient en fonction des types de tours et de la taille des groupes.

La réserve Pădurea Domnească

La réserve naturelle Pădurea Domnească, en français, la réserve forestière royale, est une réserve naturelle scientifique située à 119 km au sud-ouest de Soroca. Pădurea Domnească est la plus grande réserve naturelle au pays avec une superficie de 6,032 hectares. Cette réserve, fondée en 1993, s’étend le long de la rivière Prut à la frontière de la Roumanie. La réserve abrite une grande variété d’espèces d’arbres, incluant les plus gros et les plus vieux chênes de la Moldavie. Le plus vieil arbre de la région a plus de 450 ans. La réserve abrite aussi plusieurs espèces d’oiseaux et d’animaux, dont des hérons et des bisons. 

Droits d’entrée: 5-10 lei pour les Moldaves, 25 lei pour les étrangers.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
MD
Code postal :
3004
Latitude :
48.15583
Longitude :
28.29750
Zone horaire :
Europe/Chisinau
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Zastînca ~3 km
  • Ocolina ~4 km
  • Voloviţa ~6 km
  • Voloave ~7 km
  • Inundeni ~6 km
  • Ţepilova ~6 km
  • Alexandru Cel Bun ~7 km
  • Cosăuţi ~8 km
  • Egoreni ~7 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Le principal aéroport pour entrer au pays est situé à Chişinău, la capitale du pays (http://www.airport.md/homepage-en/). Chişinău est située 156 km au sud de Soroca. La compagnie aérienne nationale du pays est Air Moldava, mais une autre compagnie populaire pour se rendre au pays est la compagnie Capratair (www.carpatair.com). L’aéroport de Chişinău dessert des vols vers des villes de l’Europe de l’Est telles que Bucarest, Budapest, Istambul et Moscou et vers un nombre toujours croissant de villes de l’Europe de l’Ouest telles que Berlin et Vienne. On peut entrer en Moldavie par la route à partir de l’Ukraine et de la Hongrie, et encore plus facilement, à partir de la Roumanie. Pour obtenir des informations sur les routes qui permettent d’entrer en Moldavie, consultez le site Internet www.turism.md/eng/content/69. Les voyageurs en provenance de certains pays peuvent avoir besoin d’un visa pour entrer en Moldavie. Ces voyageurs peuvent acheter leur visa à leur arrivée au pays s’ils arrivent par la route ou par avion, mais pas s’ils entrent au pays par train. Si vous planifiez entrer au pays par train, assurez-vous d’avoir déjà avec vous votre visa. Si vous n’avez pas votre visa, vous pourriez être arrêté. Le train est plus confortable que le bus, mais les prix des billets peuvent être deux fois plus élevés. Soroca est très près de la frontière avec l’Ukraine. Cependant, si vous entrez en Moldavie par l’Ukraine, vous pourriez devoir traverser la région de Transdniestr, une région indépendante de la Moldavie. Pour entrer à Transdniestr, les visiteurs doivent acheter un laissez-passer à la frontière et payer à nouveau pour entrer en Moldavie en quittant la région de Transdniestr. Toutefois, certains bus qui passent par l’Ukraine pour arriver en Moldavie contournent la région de Transdniestr, aussi appelée la région de Transnistria. Une fois en Moldavie, le meilleur moyen de se déplacer est de prendre les bus qui se rendent presque partout dans le pays. De la capitale Chişinău, on peut se rendre par la route dans toutes les villes du pays. Le système de transport par bus comprend de grands bus et des minibus.

Les hôtels de Soroca (Soroca)

Reserver votre chambre

Apartments on Luceafarul 15

Luceafarul, 15, apt 29
3060 - Soroca

Prix indicatif: 380 MDL - 380 MDL

Reserver votre chambre

Central Hotel

Mihai Kogalniceanu Street, 20
MD 3000 - Soroca

Prix indicatif: 400 MDL - 1200 MDL

Reserver votre chambre

Hanul Verde

Unnamed Road
3006 - Soroca

Prix indicatif: 240 MDL - 700 MDL