Ville de Chisinău (Chişinău)

moldavie

Présentation

Chisinau est la capitale et la plus grande ville de la République de Moldavie avec plus de 700 000 habitants. C'est aussi son centre industriel et commercial. Chisinau est habitée par 67,62 % de Moldaves, 13,92 % de Russes, 8,28 % d'Ukrainiens, 4,49 % de Roumains et 1,24 % de Bulgares. Ils sont pour la plupart Chrétiens orthodoxes à 88,4 %. Chisinau est jumelée avec 14 villes dans le monde dont Grenoble en France et Moscou en Russie. Elle est divisée en cinq secteurs : Buiucani, Botanica, Roscanie et Ciocana. Malgré de nombreuses destructions dues aux guerres et aux tremblements de terre, Chisinau s'est toujours reconstruite et possède désormais une grande richesse architecturale. Elle est surnommée « la ville blanche baignée dans une mer verte », évocation de ses bâtiments blancs entourés de verdure : en effet, les Chisinau est particulièrement agréable en été, quand les espaces verts se montrent sous leur meilleur jour.

La ville de Chisinău appartient au district Chişinău.

La ville de Chisinău s'étend sur 120 km² et compte 664 700 habitants (recensement de 2011) pour une densité de 5 539,17 habitants par km². L'altitude moyenne est de 85 m.
Le maire de la ville de Chisinău est actuellement Dorin Chirtoaca.
Un habitant de la ville de Chisinău est appelé un Chișinéen. Le nom français de la ville est Chișinău.
Le site Internet de Chisinău est http://www.chisinau.md

Points ou centres d'intérêts

Histoire : des origines à l'indépendance

Chisinau était à l'origine un monastère fondé en 1436 appartenant à la principauté de Moldavie sous l'autorité de l'Empire Ottoman. Au début du XXème siècle, c'était une petite ville de 7000 habitants. Après la guerre turco-russe entre 1806 et 1812, l'est de la Moldavie fut cédé à l'Empire Russe, faisant de Chisinau la capitale de la goubernia (entité territoriale de la Russie impériale) de Bessarabia. En 1834, le plan de développement de la ville la sépara en deux : la vieille ville et la ville nouvelle. Entre 1830 et 1836 fut construite la Catedrala Nasterea Domnului conçue par l'architecte Avraam Melnikov. En 1840, ce fut l'Arc de Triomphe qui fut érigé. En 1871 Chisinau fut reliée par voie ferroviaire à Tiraspol, puis à Cornesti en 1873 et Ungheni-lasi en 1875. A la fin du XIXème siècle, beaucoup de Juifs s'installèrent à Chisinau, pour fuir l'antisémitisme de l'Empire Russe et pour profiter des bonnes conditions économiques. En 1900, sa population atteignait les 125 000 habitants, dont 43 000 Juifs. Une émeute antisémite eut lieu en 1903 : le pogrom Kishinev, qui dura 3 jours et tua 47 Juifs. Bessarabia déclara son indépendance après la Révolution Russe d'Octobre en 1917 puis rejoint le Royaume de Roumanie.

Chisinau de 1918 à nos jours

Chisinau fut grandement rénovée entre 1918 et 1940 et le monument dédié à Etienne le Grand fut érigé par Alexandru Plamadeala. Mais la ville fut presque totalement détruite pendant la seconde guerre mondiale, puis par un tremblement de terre en 1940 alors que Chisinau commençait à se reconstruire. Un an plus tard, les armées allemandes et roumaines attaquèrent la toute récente République socialiste soviétique moldave, qui subit les bombardements nazis avant d'être envahies par les forces de l'Axe. Avec l'occupation, Chisinau subit les meurtres de masse de sa population juive. Le nombre de victimes s'éleva à 10 000. A la fin de la guerre, la ville subit les combats entre les troupes allemandes et roumaines qui se retiraient et l'Armée Rouge, qui conquit Chisinau en août 1944 dont il ne restait que 30% de ses bâtiments. Après la guerre, Bessarabia fut intégrée à l'Union Soviétique et Chisinau devint la capitale de la RSS moldave. La ville se reconstruisit peu à peu entre 1947 et 1949. La population augmenta rapidement dans les années 1950 et l'administration soviétique fit construire des logements et des palais d'architecture stalinienne. En 1977, Chisinau subit un nouveau tremblement de terre. La Moldavie obtint son indépendance en 1991.

Géographie

Chisinau est au centre de la Moldavie, sur la rivière Bîc. Son paysage est vallonné et ses terres sont fertiles, ce qui permet la culture de vignes et d'arbres fruitiers depuis le Moyen-Âge. Elle s'étend sur 635 km² et compte 75 000 habitants. Son climat est continental humide avec des été chauds et secs et des hivers froids et venteux. Il fait en moyenne 25°C en été mais les températures peuvent monter jusqu'à 40°C. Les précipitations sont rares en été mais la ville est souvent soumise à des tempêtes. Les températures varient entre 16°C et 24°C à l'automne et au printemps.

Les cinq secteurs de Chisinau

Chisinau est divisée en cinq secteurs : Botanica, Buiucani, Centru, Ciocana et Rîscani, gouvernés par des préteurs. Le premier, le plus peuplé, tient son nom de la présence d'un jardin botanique. On y trouve également un zoo et un centre commercial. C'est un secteur où la population russe et ukrainienne est très présente. Buiucani est peuplée de beaucoup de Roumains. On y trouve le plus grand cimetière juif d'Europe, sur lequel se trouve une synagogue abandonnée, détruite par les Nazis pendant l'Holocaust. Buiucani est également connue pour son marché intérieur dans la rue Ion Creanga (du nom de l'écrivain moldave du XIXème siècle) où l'on trouve des vêtements à bas prix. On y trouve enfin un centre pour réfugiés politiques et plusieurs parcs. Le secteur de Centru comprend la partie centre et la partie ouest de Chisinau et la ville de banlieue Codru. Le secteur de Ciocana comprend la partie est de Chisinau, ainsi que les communes de Vadul lui Voda, Bubuieci, Budesti, Colonita, Cruzesti et Tohatin. Enfin, le secteur Riscani comprend un parc dédié aux victimes soviétiques de la guerre d'Afghanistan de 1989, avec un grand lac et un bois ainsi qu'un vieux cirque en ruines. Riscani est séparé du reste de Chisinau par un pont.

Le centre et le boulevard Étienne le Grand

Dans le centre de Chisinau se trouvent près de 700 immeubles du XIXème siècle, dans des quartiers fermés. On y trouve 18 églises, quatre musées : le Musée d'Ethnographie et d'Histoire naturelle, le Musée des Beaux-Arts, le Musée National d'Histoire de la Moldavie et le Musée d'Archéologie et les ambassades et instituts étrangers. L'artère principale est le boulevard Stefan cel Mare, d'une longueur de 3,8 kilomètres. A l'origine, cette route était le chemin entre Chisinau et le camp des subdivisions militaires russes dans la partie est de la ville en depuis 1789, construit d'après le Plan Général de développement cette même année. De 1840 à 1877 elle s'appelait la rue Moscou, puis la rue Alexandrowskaia entre 1878 et 1924 à cause de ses monuments dédiés aux empereurs russe Alexandre I et II, puis elle s'est appelée la rue Alexandru cel Brun du nom du prince Moldave qui régna entre 1400 et 1432. En 1944, elle prit le nom de rue Lénine, puis boulevard Lénine. C'est enfin en 1991 que le boulevard pris son nom actuel, l'année de l'indépendance de la Moldavie. C'est sur ce boulevard que se trouve la cathédrale, l'Union des Peintres de Moldavie ornée des sculptures en métal représentant des muses, ainsi que divers commerces.

La Catedrala Mitropolitana Nasterea Domnului

Au 2 rue Stefan cel Mare se dresse la Cathédrale de la Nativité du Christ (Catedrala Mitropolitana Nasterea Domnului) est la principale cathédrale de l’Église Russe Orthodoxe de Chisinau. Elle fut commandée par le Prince Mikhail Semyonovich Vorontsov de la Nouvelle Russie (subdivision territoriale qui correspond actuellement au sud de l'Ukraine) en 1830. L'architecte en est Abram Melnikov, qui a conçu également une église similaire à Bolhard). Elle est de style néoclassique et est faite de pierre et de brique. Elle possède trois autels : le principal, de la Nativité du Christ, et face à lui, un autel dédié au Saint-Martyr Nikita et un autre au Saint-Patron Jean. Sa composition est symétrique et comprend l'église avec son entrée de colonnades et son clocher surmonté d'un dôme. Deux sanctuaires sont dédiés l'un à Étienne III de Moldavie (qui régna entre 1457 et 1504) et l'autre à l'Assomption. La cathédrale joua un rôle dans les débuts de la première radio de Chisinau, Radio Bessarabie : en 1939, la première diffusion était une retransmission d'une liturgie dans la cathédrale. Elle fut bombardée pendant la seconde guerre mondiale et son clocher fut détruit par les communistes locaux en 1962, avant d'être reconstruite en 1997.

L'arc de triomphe et le quartier arménien

L'arc de triomphe de Chisinau fut construit en 1841 et restauré en 1973. Il se situe sur le boulevard Stefan cel Mare, en face de la place centrale. Son plan est carré, sur deux niveaux. Il mesure 13 mètres de haut et ses quatre piliers ont été réalisés dans un style corinthien, tandis que le niveau supérieur est de style classique. Sur l'avant de l'édifice se trouve une horloge éclairée la nuit. Chisinau possède un quartier arménien où s'installèrent les premiers immigrants, 113 familles, venues d'Arménie au début du XVème siècle. On leur attribua ce quartier en 1814 pour y construire leurs demeures et lieux de culte.

Le Montmartre moldave et la place de la Grande Assemblée Nationale

Entre le Théâtre National Mihai Eminescu et la Salle d'Orgue se trouve une exposition de peinture en plein air, appelée le « Montmartre moldave ». Plus loin, La place de la Grande Assemblée Nationale est entourée du parc de la cathédrale et de l'arc de triomphe. Elle accueille le marché aux fleurs, du siège du gouvernement moldave, le Palais National, la salle de concert de Chisinau et la Bibliothèque Nationale. C'est sur cette place, au centre de la ville, qu'ont lieu les événements et manifestations culturelles de Chisinau.

Richesse de l'architecture récente

Parmi les constructions du XIXème et XXème siècle, on compte l’École Royale, la Banque municipale, le Tribunal, le Séminaire Théologique, la Mairie, le Lycée, le Château d’Eau et la Maison Herza. A partir des années 1920, la ville fut sujette à de nombreuses transformations à cause des guerres, des tremblements de terre qui venaient mettre à mal les reconstructions et développements urbains. Dans les années 1970 apparurent des architectures marquées par la période soviétique : l'Opéra, l'hôtel Cosmos, la Maison du Gouvernement, le siège du parti communiste ou le Palais des Syndicats. Les constructions les plus récentes sont des sièges de centres d'affaire et de banques.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
MD
Code postal :
2000
Latitude :
47.00560
Longitude :
28.85750
Zone horaire :
Europe/Chisinau
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Codru ~4 km
  • Stăuceni ~9 km
  • Piatra Albă ~9 km
  • Bubuieci ~7 km
  • Cheltuitori ~8 km
  • Brăila ~10 km
  • Buneţi ~9 km
  • Durleşti ~7 km
  • Băcioi ~11 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Chisinau est accessible par l'aéroport Chisinau International, qui relie les villes d'Athènes, Bucarest, Francfort, Istanbul, Kiev, Londres, Madrid, Milan, Rome et Vienne, entre autres. De Paris, il vous faudra faire escale à Munich ou Bucarest et le voyage dure un peu moins de 6 heures.
Le réseau de trolleybus permet de se déplacer dans la ville avec ses 22 lignes totalisant 246 kilomètres. Les trolleybus de Chisinau fonctionnent entre 6 heures du matin et 23 heures, tandis que les bus fonctionnent jusqu'à minuit. Il en existe 29 lignes et les tickets de transports sont très peu chers. Plus fréquents, on trouve aussi des minibus dans Chisinau et sa banlieue. Des bus relient également les villes Tiraspol, Odessa en Ukraine, Lasi et Bucarest en Roumanie.
La gare de Chisinau propose des liaisons vers Bucarest, Kiev, Minsk, Odessa, Moscou, Samara, Varna et Saint-Pétersbourg. A cause des conflits entre la Moldavie et la République de Transnistria, le trafic ferroviaire avec l'Ukraine est régulièrement stoppé.
Pour les automobilistes, Chisinau est à 1 heure 10 au nord-ouest de Tiraspol par la M 14, à 1 heure 50 au sud-est de Balti, à 2 heures 30 d'Odessa en Ukraine et à 5 heures 50 de Bucarest en Roumanie.