Ville de Sveti Nikole (Stip)

macedoine

Présentation

Sveti Nikole est une ville de la république de la Macédoine qui compte 18,497 habitants. Sveti Nikole en macédonien signifie Saint-Nicolas. La ville aurait été ainsi nommée en raison de l’église de Sveti Nikole construite au XIVe siècle qui était la plus grande église des 42 de la région. La région est reconnue pour l’élevage de moutons, la production de lait et la viande d’agneau. Sveti Nikole est dans le fuseau horaire UTC +1 l’hiver et UTC+2 durant l’heure avancée d’été. Les températures atteignent 31-32 °C l’été et descendent autour de -3 à 0 °C en hiver. La monnaie de la république de la Macédoine est le denar de Macédoine et la langue parlée est le macédonien. La majorité (64 %) des habitants sont d’origine macédonienne et les Albanais constituent le groupe ethnique minoritaire le plus important (25 %)

La ville de Sveti Nikole appartient à la région Stip.

La ville de Sveti Nikole s'étend sur 482,89 km² et compte 18 497 habitants pour une densité de 38,30 habitants par km².
Le maire de la ville de Sveti Nikole est actuellement Robert Gjorgiev.
Le nom français de la ville est Sveti Nikolé, le nom anglais de la ville est Republic of Macedonia.
Le site Internet de Sveti Nikole est http://www.svetinikole.gov.mk

Points ou centres d'intérêts

Le mont Korab

Le mont Korab est une montagne à cheval sur la frontière entre la république de la Macédoine et l’Albanie. C’est la plus haute montagne dans ces deux pays. Le mont Korab est très important pour les Macédoniens et figure même sur les armoiries. Le sommet du mont Korab culmine à 2,764 m. Cette montagne fait partie de la plus grande chaîne de montagnes Korab qui s’étend sur 40 km, du nord au sud, le long de l’Albanie, de la république de la Macédoine et du Kosovo. Les chutes Korab, sont situées sur le mont Korab. Ces chutes seraient les plus hautes de la Macédoine, mais tous ne s’entendent pas sur la hauteur exacte de ces chutes puisque leur hauteur varie selon la détermination de leur limites inférieure et supérieure. Selon un consensus, la hauteur des chutes Korab se situe entre 100 et 138 m. Le débit maximal des chutes est observé en mai et en juin au moment ou les eaux de la rivière Dlaboka qui alimente la chute, sont gonflées par la fonte des neiges. Quand les étés sont très secs, la chute peut être asséchée en août et en septembre. Le meilleur moyen pour se rendre aux chutes est de se rendre au village de Nistrovo ou de Zuznje. Sur la rive gauche de la rivière, ou de Bibaj sur la rive droite, marchez en suivant le canyon de la rivière. Toutefois, le chemin n’est ni bien entretenu ni bien indiqué.

Kokino

Kokino est située à 64 km de Sveti Nikole. Les fouilles menées en 2001 dans le site archéologique de Kokino ont mis à jour des vestiges qui datent de l’âge de Bronze. Le site archéologique couvre un terrain de 90 m par 50 m. Les plus vieux artéfacts trouvés sur le site date du XIXe siècle av. J.-C., ce qui correspond à la période de l’âge de Bronze européen. Des vestiges indiquent que cette région était habitée XIXe au XVIIe siècle av. J.-C., mais la majorité des objets datent plutôt du milieu de l’âge de Bronze, soit du XVIe au XIVe siècle av. J.-C. Les objets qui datent de cette époque incluent de la poterie en céramique et autres récipients ainsi que des moulins en pierre. En plus des objets, on a aussi déterré un observatoire sur ce site. Cet observatoire comprend deux plateformes qui occupent une superficie 5,000 m2. On a trouvé aussi plusieurs récipients tout autour de l’observatoire remplis de ce qui était probablement des offrandes. Les experts pensent que les plateformes étaient un site sacré utilisé pour le culte. L’une des plateformes contient aussi des marques qui indiquaient la position du soleil avec des indications pour les solstices d’hiver et d’été ainsi que les équinoxes du printemps et de l’automne.

Ohrid

La ville d’Ohrid en république de Macédoine est située à 215 km de Sveti Nikole. Ohrid est une charmante ville de 42,000 habitants située sur les rives du lac Ohrid. La ville abrite plusieurs jolies maisons, des monuments et des églises. Selon la légende, la ville comptait autrefois 365 églises, soit une pour chaque jour de l’année. Pour cette raison, la ville était surnommée "la Jérusalem des Balkans". La ville d’Ohrid et son lac sont inscrits comme sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville fait partie du patrimoine mondial culturel et le lac fait partie du patrimoine mondial naturel. Ohrid compte ainsi parmi les 28 sites au monde qui sont honorés des deux titres. Les premiers habitants dans la région d’Ohrid étaient vraisemblablement une tribu grecque nommée Dassaretae et les plus anciennes ruines dans cette région datent du IVe siècle av. J.-C. Tout au long de son histoire, la ville tomba sous le contrôle de différents groupes tels que les Slaves, les Bulgares, l’Empire byzantin, l’empire serbe, les ottomans et plusieurs autres familles dirigeantes. Aujourd’hui, même si elles ne sont plus au nombre de 365, plusieurs églises peuvent encore être visitées dans la ville. Le lac Ohrid est aussi un lac tout à fait unique et l’un des plus vieux et plus profonds lacs d’Europe et ce lac abrite 200 espèces indigènes. Aujourd’hui il est à cheval sur la frontière entre la république de Macédoine et l’Albanie.

Bitola

Bitola est une autre cité macédonienne située à 150 km de Sveti Nikole. Bitola est située au nord de la frontière entre la république de la Macédoine et la Grèce, et entre les chaînes de montagnes Baba et Nidze. Aujourd’hui. Bitola est la deuxième ville en importance du pays et également l’une des plus anciennes. Les origines de la ville remontent au milieu du IVe siècle av. J.-C. La ville fut fondée par Phillip II de Macedon, qui était le père d’Alexandre le Grand et était le roi de Macedon, un royaume grec. À une époque, la ville fut aussi sous le règne ottoman et la majorité des bâtiments historiques de la ville datent de la période de l’Empire ottoman. Un site d’intérêt est l’église de Saint Demetrius, une église de la période ottomane. L’extérieur de l’église est d’apparence très simple, mais l’intérieur cache une décoration sophistiquée avec des gravures dans le bois et des fresques. La région abrite aussi des ruines de la première colonisation grecque appelée Heraclea Lyncestis. Ce site de ruines est situé juste à l’extérieur de la ville à environ 2 km du centre-ville. La ville comprend aussi plusieurs mosquées, des bazars, et une vieille tour de l’horloge dont on ne connaît pas l’âge. Aujourd’hui, Bilota est un important centre industriel et économique de la région sud-ouest de la Macédoine et plusieurs sociétés dirigent leurs affaires de cette ville.

Kuklica, la ville de pierre

La ville de pierre de Kuklica est située à 50 km de Sveti Nikole. Cet attrait touristique, situé sur la rive droite de la rivière Kriva, comprend 120 piliers en pierre. Ces piliers et ces formations ont été créés par le travail de l’érosion pendant une période s’échelonnant sur 100,000 ans. La majorité des pierres sont des roches volcaniques de différents types qui ont été érodées à différentes périodes. Quelques-unes des roches au sommet des piliers sont vieilles de 30 millions d’années. En plus des explications scientifiques et géologiques à propos de leur formation, deux mythes prévalent quant à leur origine. Le premier mythe est celui de la fiancée abandonnée : un homme de la région n’arrivait pas à choisir laquelle de deux femmes il allait épouser. Plutôt que de prendre une décision, il décida de les épouser toutes les deux et le même jour. La fiancée dont le mariage était prévu après celui de l’autre fiancée, assista au mariage par curiosité pour savoir quelle était l’autre femme qui se mariait le même jour qu’elle. Quand elle reconnut son fiancé qui était en train d’épouser une autre femme, elle jeta un sort à toutes les personnes qui assistaient au mariage et les transforma en pierre. Selon le second mythe, le site où se trouvent aujourd’hui les piliers de pierre, était anciennement une forêt qui fut incendiée à cause d’une guerre. Lorsque les armées repassèrent dans la région, la température était si froide que les soldats se transformèrent en pierre.

Skopje

Skopje est à la fois la capitale et la plus grande ville de la république de Macédoine. Skopje est située à 60 km de Sveti Nikole. La ville compte 506,926 habitants. L’histoire de Skopje remonte à 4,000 ans Av. J.-C. alors que la ville était une première colonisation néolithique avec des ruines de la forteresse de Kale. Skopje fut par la suite dirigée par les Romains, les Byzantins, l’Empire bulgare, les Serbes et les Ottomans. Aujourd’hui, la ville comprend plusieurs attractions touristiques. L’une de ces attractions est la forteresse de Skopje construite au cours de l’Empire byzantin au VIe siècle. Le pont de pierre sur la rivière Vardar qui relie le square de la Macédoine et le bazar de la ville a été construit entre 1451 et 1469. Ce pont a une valeur symbolique pour la ville de Skopje parce qu’il représente un lien entre le passé et le présent de Skopje. La vieille partie de la ville de Skopje était un important ancien bazar qui est un mélange des influences de l’orient et de l’occident. La vieille ville comprend des mosquées, des églises, des magasins, des hôtels, des bains turcs, un marché couvert et une tour d’horloge.

La croix du millénaire

La croix du millénaire est érigée sur une colline près de Skopje à 60 km de Sveti Nikole. La croix du millénaire a été érigée en 2002 en mémoire et en hommage à la Chrétienté dans la république de Macédoine et dans le monde. La croix est située sur la partie la plus haute de la montagne Vodno à un endroit nommé Krstovar qui signifie « la place de la croix ». Cet endroit porte ce nom depuis l’époque des ottomans. La croix est érigée à une hauteur de 66 m et elle est illuminée la nuit. Ses lumières éclairent la capitale de Skopje. La croix comprend un ascenseur et un restaurant.

Popova Sapka

Popova Sapka est le nom du sommet d'une montagne située dans la partie nord-ouest de la république de Maécdoine. Popova Sapka est situé à 130 km de Sveti Nikole. Le sommet culmine à 1,780 m. Le sommet abrite l’une des plus populaires stations de ski au pays, qui est populaire auprès des Macédoniens et des étrangers. On trouve aussi des lacs de glaciers tout près du sommet. La ville la plus près de la base de la montagne est Tetovo. C’est de cette ville que les visiteurs peuvent prendre le téléphérique pour se rendre au sommet de la montagne. Le trajet en téléphérique prend 36 minutes. On peut aussi se rendre au sommet de la montagne en voiture. Site Internet : Website: http://popovasapka.com/.

Arabati Baba Teḱe

L’Arabati Baba Teḱe est situé à 111 km de Sveti Nikole dans la ville de Tetovo. Un tekke est un centre de retraite spirituelle pour la branche Sufi de l’Islam. Ce tekke fut d’abord construit en 1538 et agrandi en 1799 à sa dimension actuelle. C’est le tekke ou monastère de la religion sufi le mieux préservé qu’on puisse trouver en Europe. Les différentes parties de ce complexe sont en différents états de réparation et de rénovation, mais même si certains bâtiments tombent en ruine, ce complexe demeure l’un des plus beaux exemples de tekke en Europe. Le tekke est entouré de jardins et de pelouses avec des fleurs, des salles de prière, des logements, des réfectoires ainsi qu’une bibliothèque, un cimetière et un hôtel.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
MK
Code postal :
2220
Latitude :
41.86500
Longitude :
21.94300
Zone horaire :
Europe/Skopje
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Gorobinci ~6 km
  • Amzabegovo ~7 km
  • Lozovo ~10 km
  • Erdzelija ~8 km
  • Ivankovci ~10 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Les deux aéroports internationaux de la république de Macédoine sont l’aéroport de Skopje et celui d’Ohrid. L’aéroport de Skopje est beaucoup plus grand et offre plus de services. Les visiteurs peuvent trouver l’information sur les aéroports du pays sur le site www.airports.com.mk. Le train est un bon moyen de se déplacer dans le pays et dans les régions environnantes. Des correspondances de trains relient la Macédoine et le Kosovo, la Serbie et la Grèce. Les lignes de train à l’intérieur du pays sont administrées par la société des chemins de fer macédoniens. Une ligne de train qui relie Skopje et Sveti Nikole et d’autres lignes qui relient plusieurs villes. Le bus est aussi un autre moyen de transport pratique pour voyager dans le pays. Les bus sont fréquents et confortables, ils se rendent vers plusieurs destinations au départ de Skopje. Louer une voiture est aussi un autre moyen de voyager dans le pays, mais il est préférable de louer une voiture à Skopje parce que les agences de location sont plus rares dans le reste du pays. Pour faire des excursions à l’extérieur de la ville, les taxis sont une bonne option parce qu’ils sont très économiques et permettent plus de flexibilité d’horaire que les bus. Le vélo gagne en popularité à travers le pays et constitue une bonne façon de voyager en Macédoine. En général, les routes sont en bonne condition et peu encombrées. Cependant, selon votre itinéraire, le voyage peut être difficile parce que la région est très montagneuse.

Les transports de Sveti Nikole

Aéroport international
Skopje ~29 km