Ville de Aktyubinsk (Aktobe)

kazakhstan

Présentation

Connue sous le nom de Aktyubinsk jusqu’en 1999, lorsque la ville changea son surnom russe pour celui du kazakh, Aktioubé est une ville du XIXème siècle avec environ 370.000 habitants. Elle fut initialement un fort militaire construit au confluent des rivières Kargala et Ilek, le long d’une importante route caravanière des régions montagneuses centrales du Kazakhstan. La population de la ville a explosé à la fin du XIXème et au début du XXième siècle, avec une recrudescence de constructions, d’églises aux mosquées, d’ écoles à des salles de cinéma. De nos jours, Aktioubé est une ville florissante, avec une activité économique et culturelle grandissante, d’excellents moyens de transport, et une richesse en gaz et pétrole qui entrainent la création de nouvelles infrastructures chaque année. Le kazakh et le russe sont parlés couramment, le fuseau horaire est UTC+5, et les températures varient de +30°C l’été, à -20°C l’hiver. La monnaie utilisée est le Tenge kazakh.

La ville de Aktyubinsk appartient à la province Aktobe et au district Aktobe region.

La ville de Aktyubinsk s'étend sur 400 km² et compte 367 220 habitants (recensement de 2013) pour une densité de 918,05 habitants par km². L'altitude moyenne est de 219 m.
Le maire de la ville de Aktyubinsk est actuellement Arkhimed Mukhambetov.
Le nom français de la ville est Aktioubé.
La ville de Aktyubinsk a été fondée en 1869. Le site Internet de Aktyubinsk est http://www.akimataktobe.kz

Points ou centres d'intérêts

Le musée régional d’Aktioubé

Fondé en 1929 par un groupe de scientifiques locaux, ce musée ethnographique et historique très intéressant employait au début un seul conservateur. Il fut hébergé dans différents bâtiments avant d’être relocalisé dans son endroit actuel, un ancien hôpital avec des colonnes classiques et des murs bleu clair, en 1965, et ouvrit en 1967. De nos jours, le musée s’est enrichi, avec 1555 m² de surface d’exposition à travers huit salles et environ 90.000 objets individuels : il y a vraiment de quoi attirer votre curiosité. Des sculptures d’animaux en bois et des cuillères en os ornées de décorations colorées, aux couteaux Sarmates et d’autres armes datant du VIème siècle av.J.C, l’histoire reprend vie grâce à une scénographie étudiée de ces objets précieux. Il y a également de nombreux fossiles magnifiques, ainsi que les restes d’un indricotherieum, un mammifère gigantesque dont les os ont été découverts en 1912 dans la région d’Irgiz. La salle du cosmos est également fascinante, puisque de nombreux astronautes sont venus dans cette région, et il y a deux remarquables reconstitutions de deux vaisseaux spatiaux russes. Adresse : 14 Altynsarin Street. Admission : 50T. Heures d’ouverture : 9h00-13h00 et  14h00 -18h00

La somptueuse Cathédrale St Nicolas

La cathédrale St Nicolas dans la rue Mametova, est un bon endroit pour commencer la découverte des monuments religieux d’Aktioubé, avec ses immenses flèches, ses dômes et minarets étincelant d’or qui en font un édifice attractif. Les minarets sont coiffés de croix russes orthodoxes à huit branches, avec un pied incliné qui indique la culpabilité et l’innocence des voleurs voisins de Jésus lors de la crucifixion. Sous la neige, l’édifice ressemble à un château d’un conte de fée, et une visite de l’intérieur est fortement recommandée pour voir les riches icônes orthodoxes qui s’y trouvent. Malgré son apparence sans âge, la cathédrale fut  seulement construite en 2008, et inaugurée avec tambours et trompettes par les présidents russe et kazakh. Cette cathédrale est unique dans le sens qu’elle est la seule dans le monde orthodoxe à être dédiée au kazakh St Nicolas, et un sanctuaire peut y être découvert à l’intérieur. Les neufs cloches sont toutes faites en fonte à Voronezh, avec la plus grande qui pèse 1260 kg, et la plus grande tour qui mesure 45 mètres de haut. De nos jours, la cathédrale est aussi connue pour son ‘équipe de jeunes’ qui allie la doctrine chrétienne avec la remise en forme. Adresse :  6 Mametova Street. Téléphone: (8) 7132 775245. Il est à rappeler que vous devez avoir les bras et les jambes couverts pour rentrer dans des églises orthodoxes.

La mosquée Nur-Gasyr, la gloire de l’Islam

Concurrente de sa voisine, la cathédrale St Nicolas, la mosquée Nur-Gasyr a été construite en 2009, qui est également un grand et splendide édifice, avec quatre tours blanches élancées autour du dôme central doré. En prêtant attention, plus de détails se dévoilent, comme les magnifiques motifs des vantaux du dôme central, le minuscule croissant de lune islamique en haut de chaque tour, les lanternes lumineuses de l’entrée en forme de yourte, la fontaine illuminée en forme d’étoile, qui font que la mosquée est un endroit qui suscite l’inspiration que ce soit de jour ou de nuit. L’Islam est la religion la plus répandue du Kazakhstan, avec 70% de la population qui pratique la religion, sous différentes formes, avec la plupart des kazakhs issus de l’école sunnite. La religion apparut pour la première fois au VIIIème siècle, lorsque les Arabes arrivèrent en Asie Centrale pour s’étendre au fur et à mesure vers le nord sous la domination Samanides. Malgré les efforts des soviétiques pour convertir les musulmans aux idéologies communistes du XXème siècle, la religion est toujours florissante, avec ceux qui revendiquent leur descendance des premiers missionnaires arabes du XVIIIème siècle à qui sont accordés un respect et un statut spécial dans la vie culturelle kazakh. Adresse : Abulkhair khan dangili 46. Téléphone: (8) 3172 563027.

Le réservoir d’Aktioubé et le Mausolée Eset Batyr

Dirigez-vous vers la sortie de la ville par la route Kandyagash Road afin de visiter les deux destinations favorites des habitants locaux, le réservoir d’Aktioubé et le mausolée Eset Batyr. Arrêtez-vous d’abord au réservoir, à environ 10 km de la ville, situé sur la rivière Ilek. Les habitants l’appellent la Mer d’ Aktyubinsk, et ils y affluent pendant l’été pour nager ou prendre un bain de soleil sur la plage du complexe Sayahat, où vous pouvez trouver des snacks, des boissons et des parasols. Après avoir parfait votre bronzage et profité d’un déjeuner, continuez votre chemin sur environ 17 km pour le village de Bestamak, célèbre pour la tombe du grand chef militaire Est Batyr, qui mena les kazakhs contre les royaumes de Khiva et Kkand, et qui propagea le mouvement national de libération. Le mausolée en lui-même est un petit bâtiment rose au bout du village, où Eset Batyr, gravé dans la pierre, est dirigé vers l’extérieur au-dessus de l’entrée. Le bâtiment a été construit en 1992, gardés par deux têtes de guerrier en pierre qui surveillent le dernier lieu de repos du grand héros. Complexe Sayahat Beach : Heures d’ouverture : 10h-22h, uniquement en été. Entrée : Adultes 300T/Enfants 100T.

Le musée Aliya, à la mémoire d’une femme héroïque kazakhe

Le musée Aliya, dédié à la vie courageuse et à la mort héroïque et précoce de la femme sniper Aliya Moldagulova,se trouve dans la rue qui porte son même nom. La grande renommée de la vie de Moldagulva  pour sa participation à la Seconde Guerre Mondiale a fait d’elle une personnalité nationale adorée. Orpheline, elle a été élevée par son oncle avant qu’il ne soit appelé par l’armée, et elle finit dans un orphelinat. Avec un esprit patriotique et une grande ambition, elle s’inscrivit dans une école de sniper pour femme en 1943 lorsqu’elle avait tout juste 18 ans. Et en moins d’un an, elle prit contrôle de son unité quand leur commandant disparut durant une opération, menant avec courage les troupes au combat contre les allemands, puis elle survécut à l’explosion d’une mine, avant d’être tuée par blessure de balle. Elle fut récompensée par la médaille du Héros de l’Union Soviétique et par la médaille de l’Ordre de Lénine. Toutes ces informations se trouvent dans ce musée. De nos jours, les jeunes couples de mariés viennent déposer des fleurs au pied de sa statue, en espérant que sa bravoure soit  transmise à leurs futurs enfants. Adresse : 47 Aliya Moldagulova Av. Heures d’ouverture : 10h00-13h00 et 14h00-18h00, mardi-dim. (fermé le dernier jour du mois).Entrée : T25.  

Le cosmodrome de Baïkonour

Le cosmodrome de Baïkonour, situé dans la ville du même nom, se trouve dans une steppe désertique sèche et poussiéreuse du Kazakhstan, et c’était le premier plus grand centre de lancement spatial opérationnel au monde. C’était de Baïkonour que Yuri Gagarin effectua le premier vol orbital habité. L’entière superficie du cosmodrome, qui est de 6000 km², est louée par la Russie, vous pouvez donc voler directement de Moscou sans visa. Il y a un petit musée sur le site. Situé à 800 km au sud-est d’Aktioubé.

Almaty, l'ancienne capitale du Kazakhstan

Située dans le cadre magnifique des montagnes du sud du Kazakhstan, Almaty est le centre culturel et commercial du pays, et date des temps préhistoriques. Avec de nombreuses activités pour les visiteurs telles que l’escalade de l’Almaty Tower, la visite du zoo et de la Cathédrale Ascension, la découverte de toute l’histoire du Kazakhstan au Musée Central d’Etat du Kazakhstan, Almaty est une ville dynamique et accueillante

Astana, capitale ultra-moderne

Aussi moderne et florissante qu’Almaty peut être historique, Astana est également une fantastique destination pour les visiteurs. Déclarée comme capitale en 1998, la ville bénéficie d’une architecture moderne de pointe, comme avec le Palais de la Paix et de la Réconciliation, une pyramide en verre conçue afin de servir d’espace de cohabitation entre toutes les religions et les ethnies. Il y a également la gigantesque tente transparente du centre de loisirs Khan Shatyr et la tour d’observation mystique Bayterek en forme d’arbre.

Le mausolée de Khoja Ahmed Yasawi, site du patrimoine mondial de l’Unesco

Dans la ville de Turkestan, dans le sud du Kazakhstan, l’ancien mausolée inachevé de Khoja Ahmed Yasawi fut initialement commandé en 1389 par le roi Timur, plus connu sous le nom de Tamerlan. Il remplaça un plus petit mausolée à la mémoire du célèbre poète et mystique soufiste Khoja Ahmed Yasawi. La structure actuelle est une des mieux préservées de cette époque, avec des arrangements d’espace innovants, des constructions voûtées avec des dômes, des splendides céramiques vernissées pour en faire une icône de l’identité nationale

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
KZ
Code postal :
030000
Latitude :
0
Longitude :
0
Zone horaire :
Asia/Aqtobe
Fuseau horaire :
UTC+5
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Akkolsky Leskhoz ~0 km
  • Gusarka ~0 km
  • Ivanovskoe ~0 km
  • Iskra ~0 km
  • Krasny Bor ~0 km
  • Minskoe ~0 km
  • Naumovka ~0 km
  • Novorybinka ~0 km
  • Priozernoe ~0 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Les habitants de nombreux pays d’Asie, ainsi que de la Moldavie, l’Ukraine, la Biélorussie et la Serbie, n’ont pas besoin de visa pour rentrer au Kazakhstan, mais de nombreuses autres nationalités ont besoin de demander soit un visa touristique à entrée unique (30 jours) ou à double entrée (60 jours) pour rentrer dans le pays. Aktioubé possède son propre aéroport international à seulement  1,5 km au sud-ouest de la ville, qui est la porte de l’ouest du Kazakhstan, mais les destinations internationales sont limitées à la Russie, la Turquie, et les Emirats Arabes Unis (ce qui met en évidence l’importance de l’industrie pétrolière de la ville). La plupart des visiteurs auront besoin de se rendre sur l’ancienne capitale Almaty, avec des vols de correspondance quotidiens avec Aktioubé  d’une durée de moins de quatre heures, ou Astana qui est plus près, qui offre une moins grande diversité de destinations mais qui propose des correspondances deux fois par jour  pour une durée de moins de deux heures. Pour une expérience  véritable de voyage, le Transsibérien souffle sur les vastes étendues de l’Asie tous les deux jours au départ de Moscou, avec des arrêts à Almaty et Astana. Il y a même un nouveau  train à grande vitesse depuis Almaty, mais ne vous emballez pas trop vite : dans cet immense paysage, il  lui faut encore 17 heures. A moins de parler russe, les voyages par bus peuvent être déroutant, mais les taxis les marshrutka (minivans) sont nombreux et pas chers.