Ville de Taranto (Puglia)

italie

Présentation

Tarente est la capitale de la province de Tarente dans la région des Pouilles, sur la côte sud de l’Italie. Avec une population de plus de 200.000 habitants, c’est la troisième plus grande ville du sud de l’Italie avec un magnifique port historique d’un immense patrimoine à offrir aux visiteurs. La région de Tarente est un paysage sauvage de falaises abruptes et de rivages côtiers sableux qui créent un environnement pittoresque. Etablie comme une colonie de la Grèce antique, faisant partie de l’Empire grec, par la célèbre ville-état de Sparte, Tarente possède une longue et intéressante histoire. La région est également connue par le village d’Alberobello, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, pour ses bâtiments en forme de cône, typique de l’architecture historique des Pouilles. Tarente est donc, avec son fantastique climat méditerranéen qui offre des étés chauds et des hivers doux, une destination qui permettra à tous les visiteurs, qui souhaitent se détendre et apprécier la culture authentique italienne, d’être satisfaits. L’heure locale est GMT+1 et la monnaie utilisée est l’euro.

La ville de Taranto appartient à la région Puglia, à la province Taranto et à la commune Taranto.

La ville de Taranto s'étend sur 217 km² et compte 191 810 habitants (recensement de 2012) pour une densité de 883,92 habitants par km². L'altitude minimum est de 15 m, l'altitude maximum est de 15 m, l'altitude moyenne est de 15 m.
Le maire de la ville de Taranto est actuellement Ippazio Stefàno pour le mandat 2007-2017.
Un habitant de la ville de Taranto est appelé un tarentin. Le nom français de la ville est Tarente, le nom anglais de la ville est Taranto.
Le Saint-patron de la ville de Taranto est Catalde de Tarente. Le site Internet de Taranto est http://www.comune.taranto.it

Points ou centres d'intérêts

L’ancien temple dorique de Poséidon

Tarente a une histoire qui remonte à des siècles. En 706 av.J.C, pendant le règne de l’Empire Grec, les Spartes s’installèrent dans la région et construisirent l’ancienne ville, une des plus grandes en Magna Graecia (Grande Grèce), sur laquelle la moderne Tarente repose aujourd’hui. Ce qui reste de cette ville de la Grèce antique, ce sont des parties des murs de la ville, des tombes et les ruines du temple de Poséidon. Les ruines comprennent deux anciennes colonnes doriques que l’on peut trouver dans le coin de la place centrale, connue sous le nom de Piazza Castello. Il est dit que, le Temple de Poséidon fut érigé ici par le fils de Poséidon, Tara, qui fut le fondateur de la ville d’après qui la ville prit ses initiales du nom grec ‘Tara’. Les ruines du temple datent du VIème siècle av.J.C. Poséidon pour ceux qui ne sont pas familier avec la mythologie grecque, était le Dieu de la Mer de la Grèce Antique, et sur les anciennes pièces trouvées sur les sites archéologiques, Tara est dépeint comme arrivant à Taras sur le dos d’un dauphin en tenant un trident. De nombreux autres objets trouvés lors des fouilles, tels que des poteries, des céramiques et des  objets artisanaux  indiquent que Tarente avait atteint l’apogée de sa domination culturelle et commerciale pendant la période grecque.      

Le Musée archéologique national de Tarente

Fondé en 1887, le musée archéologique national de Tarente est un des musées les plus important et exceptionnel d’Italie. Situé au XVIIIème siècle dans le monastère des moines Alcantarini (ou de St Pascal), le musée fut fondé par l’archéologue L.Viola et il était à l’origine sensé être dédié à la Grande Grèce et aux racines antiques grecs de Tarente. De par l’histoire de la région, le musée se développa en un musée national archéologique d’importance, où de nos jours, il abrite des reliques et des objets artisanaux de différentes périodes historiques qui s’étendent de la préhistoire aux périodes grecques, romaines et du Moyen-Age, jusqu’à l’histoire contemporaine de Tarente. Au premier étage de ce musée historique les visiteurs ont l’occasion de voir les collections grecques, romaines et des Pouilles parmi la joaillerie en or et des objets artisanaux découverts dans les tombes du IIIème et IVème siècles. Le visiteur est emmené progressivement vers la collection de la période romaine qui expose  de magnifiques trouvailles de Tarente pendant l’occupation romaine durant laquelle la ville avait été entièrement rénovée. Dans ces collections, les visiteurs peuvent admirer le mobilier sculpté, les sols en mosaïque et des statues d’une incroyable beauté. Le musée se trouve Via Conte di Cavou, No 10, ouvert tous les jours de 8h30 à 19h30 avec une entrée à €5. Entrée libre pour les moins de 18 ans et pour les plus de 65 ans.

La cathédrale de San Cataldo

Dominant la Piazza Cataldo dans le coeur de la vieille ville, la cathédrale de San Cataldo, au style de la fin de la période baroque et romain, a été répertoriée comme basilique mineure en 1964 par le Pape Jean XXIII. Cet édifice véritablement magnifique est la fierté et la gloire de Tarente qui s’élève sur ce lieu depuis le XIème siècle, plus spécifiquement depuis 1071, l’année de sa construction. Elle a été construite sur un site de culte païen, et bien qu’avoir subi plusieurs destructions pendant les nombreuses guerres de Tarente, elle a bénéficié de grands travaux de reconstruction depuis 1713, d’où son mélange de styles, avec toute sa façade rénovée en introduisant de façon évidente le style baroque. La cathédrale était à l’origine dédiée à Marie-Madeleine, mais depuis qu’elle détient les reliques de San Cataldo, qui était, pendant le temps de son achèvement, un des évêques les plus connus et aimés de la ville, la cathédrale lui fut finalement dédiée. Les fresques créées par l’artiste Paole de Matteis en 1713 décorent l’intérieur de la cathédrale parmi les superbes mosaïques de toute beauté et excellemment conservées. L’intérieur est également décoré avec des fresques datant de la période byzantine, créées au XIIème siècle. La cathédrale est ouverte tous les jours pour les visites et l’entrée est libre.

Le Château Aragonais d'Ischia

Le Château Aragonais est le monument principal de Tarente et un des sites le plus visités de la région des Pouilles. Construit au XVème siècle et achevé en 1492 sous les ordres du roi Ferdinand d’Aragon, le château d’Aragon est un bâtiment à nature défensive et construit comme un fort, avec une position stratégique à l'embouchure du canal de la mer reliant Mar Piccolo (Petite Mer) et Mar Grande (Grande Mer), et situé entre les villes ancienne et moderne de Tarente. Le château fut conçu par Francesco di Giorgio, un natif de Sienne et architecte populaire du XVème siècle. Il fut construit sur les anciennes fondations et les ruines d’un plus vieux fort construit par les byzantins qui cherchaient à protéger la ville des attaques des Sarazins et des Turcs. Dans sa forme actuelle, le château se compose de tours cylindriques de chaque côté qui possédait l'artillerie lourde, des passages et des chemins intérieurs, ainsi qu’une chapelle dédié à San Leonardo. Il servit plus tard comme prison, et de nos jours, il abrite les quartiers généraux de la Marine Militaire de la mer Ionienne, et ouvre ses portes au public pour plusieurs évènements culturels et festifs. Les visiteurs peuvent se réjouir de l’entrée libre, tous les jours et il y a huit visites guidées proposées quotidiennement qui durent environ chacune 90 minutes.

Le Grand Hôtel de Ville

La Piazza Garibaldi est dominée par le grandiose Palazzo del Governo à la brique rouge rouillé, ou hôtel de ville pour les visiteurs de langue française, qui abrite l’administration municipale de Tarente. Le bâtiment fut construit sur les ruines du Théâtre Alabra qui fut démoli dans les années 1920, et le nouvel hôtel de ville fut inauguré sous le règne de Benito Mussolini en 1934. L’architecte en charge de la construction était Brasini Armando et le bâtiment lui-même a été orienté de sorte qu’il offre des magnifiques vues sur la Grande Mer et dirigé vers les îles Cheradi. A 85 m au-dessus du niveau de la mer et haut de 52 m, c’est un des édifices les plus dominants  de Tarente et un point de repère central. Construit avec la pierre locale brune de carparo en combinaison avec du cuivre et du laiton, le château a une forme d’arche et ressemble à une forteresse qui fait rappeler aux visiteurs le caractère défensif et fortifié du port de Tarente à travers sa longue histoire. L’entrée de l’hôtel de ville est décorée par de grandes statues de Nike  à avec une inspiration du style romain- Nike étant la déesse de la victoire de la Grèce antique, et les armoiries de la ville qui représentent Taras, fils de Poséidon sur le dos d’un dauphin approchant la ville et le nom de Taras inscrit en grec. Les deux tours à cloches s’élèvent à chaque extrémité de l’édifice que l’on entend dans des occasions spéciales et des festivals.

Alberobello-- Site du Patrimoine mondial de l’Unesco

Les  uniques trulli d’Alberobello sont ce qui a fait de cette petite ville de 11000 habitants un site du Patrimoine mondial de l’UNESCO, et une importante attraction pour la région des Pouilles. Situé à 46 km de Tarente, Alberobello est un site qui devrait absolument être visité lorsque l’on voyage en Italie. Les trulli sont des habitations en plaque de plâtre de calcaire, entièrement bâties en calcaire recueilli dans les champs environnants. Ce sont des exemples spectaculaires d’architecture préhistoriques et de techniques de construction. Alberobello est unique puisqu’elle possède plus de 1000 bâtiments de ce genre qui sont vraiment bien intégrés dans l’urbanisme moderne. Aujourd’hui, les trulli sont utilisés pour des commerces, des restaurants ou des hébergements qui sont exceptionnels.

Le Parc régional des 'ravins'

Ce n’est pas une destination connue des touristes, mais c’est vraiment un site avec paysage à en couper le souffle pour ceux qui sont plus des amoureux de la nature et en bonne condition physique, et qui devrait être visité avant de partir de Tarente. La Terra delle Gravine s’étend sur un large territoire à travers un large canyon, qui abrite des milliers d’espèces méditerranéennes de la faune et de la flore. Le parc est également un site important puisqu’il dispose d’une grande concentration d’habitations sédentaires dans la roche et de larges ravins qui sont le lit des rivières qui y coulaient autrefois. Ces rivières ont creusé la roche tendre de la région pour créer ces grandes grottes qui étaient utilisées comme lieu d’habitations pendant le néolithique qui devinrent de grandes habitations troglodytes sophistiquées.

La Vela Marsh

Cet endroit connue comme La Vela Marsh s’étend dans la Mar Piccolo (la petite mer), au bord du canal naturel du Cap d’Ayala, qui est une oasis naturelle, recouverte de la pinède de Fucarino, et qui abrite un large éventail de flore et de faune, spécialement des oiseaux, qui joue donc un rôle primordial dans l’écosystème de la région, qui à cause du développement industriel de Tarente et de l’importante activité manufacturière, avait considérablement souffert depuis les dernières 50 années. Par conséquent, la Vela Marsh a bénéficié d’un programme de protection élaboré par l’organisation WWF, qui a mis en place une équipe de scientifiques et d’experts en protection appelée WWF Tarente.  Un endroit propice pour passer une très bonne journée en plein air avec toute la famille.

Le Musée etnographique Alfredo Majorano

Enfin, pour apprécier la culture local et les traditions de Tarente, ne manquez de visiter le musée ethnographique d’Alfredo Majorano, dédié à l’intellectuel local et ethnographe, qui à travers sa vie, travailla constamment à collecter un grand nombre de matériel pour l’étude des traditions locales et de ses origines. Le musée se trouve dans le Palazzo Pantaleo, un édifice historique du XVIIème siècle, avec des projets de le convertir en musée virtuel et moderne. Les pièces exposées sont présentées sur cinq étages, qui comprennent des vêtements, objets, photographies, journaux et autres reliques qui emportent le visiteur à travers de nombreux rituels et le patrimoine des traditions de la vie quotidienne de Tarente au fil des années.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
IT
Code postal :
74100
Latitude :
40.46924
Longitude :
17.24001
Zone horaire :
Europe/Rome
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

L’aéroport le plus proche de Tarente est celui de la ville de Brindisi, à seulement 79 km, qui porte le nom de Salerne (BDS). Vous devrez prendre un vol intérieur d’un des aéroports internationaux d’Italie, soit celui de Milan Malpensa ou de Rome Fumincino. Autrement, Alitalia et plusieurs compagnie aérienne à bas prix ont des vols directs sur Salerne, tout dépend d’où vous partez. De l’aéroport de Salerne il faudra se rendre à la gare de Brindisi, d’où vous pouvez avoir un train pour Tarente qui vous coûtera €4 pour un trajet d’environ 1,5 heure. Sinon, vous pouvez prendre le train direct de Rome qui vous coûtera €35,50 pour un trajet de 6 heures, ou de Milan au prix de €45 pour un trajet de 11 heures. Vous pouvez également atterrir à Bari qui se trouve à 100 km. Vous pouvez rejoindre Tarente par train (€6.80), ou par bus. Environ huit bus circulent quotidiennement, avec un billet qui coûte €4,60 pour un trajet d’un peu plus de 2 heures. Brindisi est aussi accessible par mer avec un ferry au départ du port grec d’Igoumenitsa. Le trajet dure 9,5 heures et le billet coûte €60, avec deux traversées par jour.

Les transports de Taranto

Autres transports
Grottaglie ~15 km
Gioia Del Colle ~42 km