Ville de Forte dei Marmi (Toscana)

italie

Présentation

Forte dei Marmi est une petite localité balnéaire située au bord de la mer Tyrrhénienne en Toscane dans la province de Lucca. Née au bout de la route créée par Michel-Ange pour le transport du marbre de la région, elle a longtemps été un petit village de pêcheurs. Avec la naissance du tourisme maritime, elle est devenue assez rapidement une destination incontournable pour italiens et européens. Elle est très réputée pour ses fréquentations glamours, familles nobles et bourgeoises au XIXème siècle, riches industriels et artistes au début du XXème, financiers, sportifs et stars de cinéma de nos jours. Son activité principale est le tourisme ce qui fait que sa population, habituellement quelques 7 000 habitants, triple de volume pendant la période estivale. Très appréciée pour ses plages de sable fin, ses pinèdes et son climat bienveillant, ensoleillé mais pas trop chaud, c'est l'endroit idéal pour passer des vacances tranquilles et reposantes.

La ville de Forte dei Marmi appartient à la région Toscana, à la province Lucca et à la commune Forte dei Marmi.

La ville de Forte dei Marmi s'étend sur 9 km² et compte 7 752 habitants (recensement de 2010) pour une densité de 861,33 habitants par km². L'altitude minimum est de 2 m, l'altitude maximum est de 2 m.
Un habitant de la ville de Forte dei Marmi est appelé un fortemarmini. Le nom français de la ville est Forte dei Marmi.
Le Saint-patron de la ville de Forte dei Marmi est S. Ermete martire. Le site Internet de Forte dei Marmi est http://www.comune.forte-dei-marmi.lucca.it

Points ou centres d'intérêts

Entre intellectuels et jet-set moderne

Forte dei marmi, comme beaucoup de villes balnéaires, est devenu un lieu touristique pendant le XIXème siècle, quand les familles aisées et bourgeoises commencent à découvrir les bienfaits de l’air marin. Destination de choix des riches familles de la Toscane et du nord de l’Italie d’abord, elle attire petit à petit des familles aisées européennes qui s’y retrouvent pour profiter de l’air sain, du soleil et palabrer entre intellectuels. Parmi les habitués du lieu on retrouve des familles d’industriels comme les Agnelli (fondateurs de FIAT), les Siemens, des nobles comme les Visconti (parents du réalisateur Luchino) et des artistes et écrivains, Aldous Huxley, Henry Moore, Thomas Mann ou encore Curzio Malaparte. Le Grand Hôtel devient rapidement un lieu de référence pour la haute société européenne, fréquenté même par la famille royale belge, c’est d’ailleurs le lieu de naissance de l’actuelle reine Paola de Belgique.

Avec la démocratisation des congés payés et du tourisme, Forte dei Marmi attire de plus en plus de vacanciers, aussi bien italiens qu’étrangers, mais reste une destination privilégiée pour la jet-set, les sportifs, les politiciens et l'élite italienne en général, attirés par les villas somptueuses et les hôtels luxueux. Forte dei Marmi reste cependant un lieu de villégiature tranquille et familial où l’on va pour se reposer. Bien que la population triple de volume l’été, les plages de sable fin ne sont jamais noires de monde. Les prix restent malgré tout élevés du fait de la présence de touristes aisés, il y a peu de plages publiques et les plages publiques peuvent êtres chères, tout comme les restaurants. Forte dei Marmi conserve toujours son petit côté huppé qui fait son charme.

Que faire à Forte dei Marmi

On va à Forte dei Marmi avant tout pour profiter de la plage, c’est évident ! Le sable fin et l’eau turquoise de la mer Tyrrhénienne ont valu à la ville la «Bandiera Blu» (drapeau bleu) qui récompense les plages les plus belles et propres d’Italie. Toutes les plages sont bordées de cabines de plages aux couleurs vives créant un paysage multi-colore et joyeux. Pendant les heures les plus chaudes de la journée, on se réfugie dans la pinède pour profiter d’une promenade au frais quand sur la plage le soleil tape impitoyablement. Mais on peut aussi profiter de ce moment pour imiter les italiens et faire une bonne sieste. Les boutiques du centre-ville ferment à l’heure du déjeuner et ne rouvrent que dans l’après-midi. Elles restent en revanche ouvertes jusqu’à tard le soir, ce qui permet une autre balade, dans les petites rues pavées cette fois, les allées piétonnes bordées de petits magasins et de galeries d’art, en particulier la Galerie Bottega d’Arte.

Forte dei Marmi est également équipée pour la pratique de tous les sports d’été traditionnels : surf, voile, tennis et golf dans le prestigieux Versilia Golf Club. Etant proche des collines toscanes, les sportifs acharnés seront heureux de s’éloigner de la plage pour s’adonner à l’alpinisme, au trekking, au montain bike dans un cadre verdoyant et unique. De retour en ville, on profite du centre-ville qui est fermé à la circulation pour compléter son entraînement en roller ou en vélo.

Forte dei Marmi est réputée pour ses marchés en particulier celui de la Piazza Marconi les mercredis et vendredis. On y trouvera des vêtements de couturier à prix discount, du cuir et bien d’autres trésors. En règle générale, Forte dei Marmi est un lieu idéal pour les amateurs de shopping et de mode car toutes les grandes marques y sont représentées. Pour ceux que les vêtements n’intéressent pas, les marchés de spécialités locales ne manquent pas non plus. Les seconds samedi et dimanche du mois se tient le «Mercato Antiquario del Forte» (le marché des antiquités) très riche en oeuvres d’arts, mobiliers, bijoux et objets divers.

Comme toute ville qui vit du tourisme, Forte dei Marmi organise de nombreux événements l’été pour occuper ses vacanciers : expositions, concerts et représentations théâtrales ponctuent l’été toscan. Le Festival Puccini se déroule de la mi-juillet à la mi-août à Torre del Lago non loin de Forte dei Marmi. En hommage au compositeur, des opéras et concerts ont lieu plusieurs soirs par semaine pendant un mois. La dernière semaine d’août ont lieu les célébrations du Saint-Patron qui durent plusieurs jours et se concluent le 28 août par un feu d’artifice. C’est à cette occasion qu’est disputé le «palio dei bagni» (le jeu des bains) une régate en vogue depuis les années 50 entre les maîtres-nageurs des différents établissements balnéaires. S’en suit un défilé en costumes historiques sur la Piazza Garibaldi avec musiciens et porteurs de drapeaux et la remise du prix du gagnant du Palio. Le dernier jour, un feu traditionnel est allumé toujours Piazza Garibaldi et la grande Tombola a lieu avant le feu d’artifice.

Surtout, à Forte dei Marmi, on mange très bien ! C'est l'endroit idéal pour découvrir la cuisine toscane saine et savoureuse. Le bord de mer est parfait pour déguster tous les produits de la mer, langoustes, poissons, fruits de mer en tout genre. La spécialité de Lucca est la farine de châtaigne avec laquelle sont préparés le castagnaccio, gâteau très fin assorti de pignons de pin et de raisins secs et les necci, sortes de crêpes farcies à la ricotta. On y mange également beaucoup de porc surtout rôti ou sous forme de lard servi dans du pain. Et surtout, essayez les célèbres bruschette, tranches de pain grillé assaisonnées de truffe, thon, tomates, olives et bien plus encore et servies en «antipasto» (hors-d’oeuvre).

A voir à Forte dei Marmi

Héritage des deux siècles derniers, la côte toscane est parsemée de villas magnifiques construites par les meilleures architectes. On les retrouve principalement dans le quartier de la «Rome impériale» où se sont concentrés les membres de l’élite culturelle et de la noblesse au début du XXème siècle. La Villa Agnelli, tout d’abord, est devenue aujourd’hui un hôtel de luxe réputée. En 1926, Edoardo Agnelli achète la Villa Costanza, construction du XIXème en style néo-renaissance qui deviendra la Villa Agnelli. Un des éléments les plus célèbres de la villa est son passage sous-terrain qui permet d’accéder directement à la mer sans passer par le boulevard. La Villa Bertelli, également construite au XIXème, était un hôtel jusque dans les années 70. Fermé jusqu’en 2000, elle a été rachetée par la mairie qui l’a rénovée et s’en sert à présent pour organiser des évènements, concerts, foires... Mais la villa la plus particulière est sans doute la Maison Mann Borgese, commanditée en 1957 par la fille de l’écrivain Thomas Mann et veuve de Giuseppe Antonio Borgese. Elle confie la construction de sa villa à l’architecte italien Leonardo Ricci qui propose un mélange ambitieux de béton armé, verre et marbre de Carrara pour un résultat étonnant qui vaut le détour.

A ne pas rater bien entendu le Fort des Marbres qui a donné son nom à la ville, construit en 1788 pour protéger la localité qui servait principalement de port pour le commerce de marbre de la région. Devenu le symbole de Forte dei Marmi, cette forteresse est aujourd’hui en plein centre-ville. La construction a été restaurée en 2004 et abrite au 1er étage le musée de la Satire et de la Caricature, un des plus importants musées du genre. En septembre se tient d’ailleurs le prix de la Satire qui récompense écrivains, polémistes, journalistes et caricaturistes. Au rez-de-chaussée se tiennent des expositions temporaires, surtout en été. Juste à côté du fort, sur la Piazza Garibaldi se trouve un puis datant également du XVIIIème siècle. A voir également les nombreuses églises et tout particulièrement la charmante église de Sant’Ermete (Saint-Patron de Forte dei Marmi) qui est la plus ancienne de la ville. Enfin Forte dei Marmi est dans une position idéale pour une visite de la région de Lucca, alors autant en profiter pour louer une voiture et admirer la campagne toscane et ses petits villages médiévaux.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
IT
Code postal :
55042
Latitude :
43.96596
Longitude :
10.17344
Zone horaire :
Europe/Rome
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comme toute petite localité, Forte dei Marmi peut sembler difficile d'accès. L'aéroport international le plus proche est l'aéroport Galileo Galilei de Pise, à 35 kilomètres de Forte dei Marmi. Depuis l¡aéroport, il faut ensuite prendre le train ou le bus. Il y a une gare ferroviaire à Forte dei Marmi mais elle n'est desservie que par les trains locaux, les vacanciers qui ne viennent pas de Toscane devront faire un changement à Viareggio. En revanche le réseau routier est excellent, arriver en voiture peut donc s'avérer être une bonne idée. Pour l'hébergement, on peut s'offrir un morceau d'histoire en logeant dans un des hôtels mythiques et anciennes villas ou se contenter d'une petite pension ou d'une location estivale, les prix étant relativement élevés.

Les transports de Forte dei Marmi

Aéroport international
Pisa ~36 km