Ville de Herzliya (Tel Aviv)

israel

Présentation

Herzliya, à seulement 20 minutes de Tel-Aviv, la capitale d’Israël, est devenue une destination soleil populaire auprès des résidents et des touristes.  À l’origine, Herzliya était une petite communauté agricole peuplée par les Israéliens et les nouveaux arrivants. Fondée en 1924, son nom vient de son fondateur, Theodore Herzl, le fondateur de l’état juif et de la fédération sioniste mondiale. Le principal attrait de cette ville est que c’est une ville de bord de mer, proche de Tel-Aviv. La ville est bordée de magnifiques plages, compte de nombreux hôtels et sa vie nocturne répond aux attentes des touristes. Herzliya a rapidement évolué d’une communauté agricole à un centre financier, commercial et technologique, fournissant ainsi des emplois à sa population qui compte 95,000 Israéliens et nouveaux immigrants. Le centre-ville regroupe plusieurs immeubles de bureaux en verre et des centres commerciaux. La ville accueille continuellement des événements et des activités culturels. Le doux climat méditerranéen comble les visiteurs. Les étés à Herzliya sont chauds et secs, avec des températures idéales pour des vacances à la plage. Le fuseau horaire est UTC +3  et la monnaie est le shekel israélien ( 1 ILS=0.20 euro).

La ville de Herzliya appartient au district Tel Aviv et au sous-district Herzliya.

La ville de Herzliya s'étend sur 21,585 km² et compte 84 200 habitants (recensement de 2006) pour une densité de 3 900,86 habitants par km².
Le maire de la ville de Herzliya est actuellement Yael German.
Le nom français de la ville est Herzliya, le nom anglais de la ville est Herzliya.
La ville de Herzliya a été fondée en 1924. Le site Internet de Herzliya est http://www.herzliya.muni.il

Points ou centres d'intérêts

Beit Rishonim : Le musée municipal de Herzliya

Pour bien comprendre l’histoire d’Herzliya, ses origines et sa structure sociale, les visiteurs doivent faire leur premier arrêt au Beit Rishonim. La maison qui abrite le musée était autrefois la demeure de Baruch Chizik, un agronome qui vécut dans cette maison durant les premières années du développement de Herzliya. Cette maison fut transformée en un musée municipal qui abrite des expositions permanentes et conserve des archives documentaires sur la ville. Un document audiovisuel présente la ligne de temps d’Herzliya en trois étapes: la fondation de la ville, sa croissance et enfin son développement en tant que ville. L’exposition comprend des collections de photographies, des lettres, des documents, du matériel cinématographique, des affiches, des dépliants et de nombreux articles et objets qui ont une valeur historique. Le bâtiment lui-même, qui fut la maison d’un agronome, est entouré de jardins spectaculaires qui se prêtent merveilleusement bien aux promenades relaxantes et aux activités extérieures. Des tours guidés sont offerts au public. Le musée est situé au 8 rue Hanadiv. Les heures d’ouverture sont de 8 h 30 à 12 h30 et de 16 h30 è 18 h30 le lundi, et de 8 h 30 à 12 h30 du mardi au jeudi.

Le parc national Appolinia

Venez passer une journée mémorable en plein air en admirant les paysages magnifiques du parc Appolinia. Venez vous promener dans ses sentiers de randonnée perchés sur des falaises rocheuses avec une vue imprenable sur le bleu profond de la Méditerranée. Venez respirer les parfums des plantes et des fleurs indigènes et faites un saut dans l’histoire en explorant les ruines des anciens conquérants qui ont laissé leurs traces. Le parc national Appolinia est à la fois site patrimonial et trésor naturel. Tout au long de la randonnée, les visiteurs passeront à côté des ruines d’une ancienne ville des croisés, à côté d’une forteresse qui est une villa romaine, une douve, et même un four à verre abandonné. Ce parc, situé au nord d’Herzliya, abrite plusieurs vignobles. Dans les dernières années, on a ajouté des indications le long des sentiers de randonnée qui fournissent des explications aux visiteurs sur les ruines et les fouilles archéologiques. Comme le parc est en altitude, la vue du haut des sentiers est à couper le souffle, particulièrement la vue à l’heure du coucher de soleil ! Comme le parc comprend peu de zones ombragées, il est important d’apporter casquettes, chapeaux, crème solaire, chaussures de marche, ainsi qu’à boire et à manger parce que vous ne trouverez ni eau ni nourriture dans le parc.

La mosquée Sidna Ali

En vous dirigeant au nord, dans la direction du parc national Appolonia, vous entrez dans un coin de pays différent du reste d’Herzliya. Vous remarquerez les imposantes falaises du karkur (grès) qui s’élèvent le long de la rive et des plages qui deviennent de plus en plus belles à mesure que vous avancez. Avant que cette magnifique terre ne soit occupée par les nouveaux arrivants juifs, c’était un village arabe connu sous le nom d’Al Haram. Dans ce village se dépeupla progressivement jusqu’en 1948, on peut  apercevoir une mosquée qui s’élève dans le ciel. Cette mosquée est connue sous le nom de Sidna Ali. Cette mosquée, qui avait été abandonnée pendant plusieurs années, est depuis vingt ans à nouveau fréquentée par les quelques musulmans qui habitent la région. Cette mosquée est très importante parce qu’elle date du XIIIe siècle et qu’elle fut érigée en l’honneur des lieutenants de Saladin. Saladin fut le premier sultan d’Égypte et de Syrie qui mena les troupes musulmanes dans la lutte contre les croisés. Saladin mena une rude bataille contre les croisés, mais malheureusement les musulmans perdirent leur vie dans cette bataille à l’endroit même au haut de la colline où s'élève la mosquée aujourd’hui. La mosquée abrite un temple dédié à leur mémoire qui sert aussi d’école religieuse islamique. La mosquée et le temple, appelé Nof-Yam, méritent une visite, de même que la plage qui est beaucoup moins achalandée et beaucoup plus pittoresque que les autres plages d’Herzliya.

Le musée d’art contemporain d’Herzliya

Fondé en 1965, le musée d’art contemporain d’Herzliya est dédié non seulement  aux artistes israéliens, mais aussi à d’autres artistes dans le monde. C’est le musée d’art contemporain le plus reconnu en Israël. Il se consacre aux formes d’art qui visent à communiquer avec le spectateur. Les oeuvres présentées sont à l’image les luttes sociales et politiques et de l’instabilité qui ont marqué l’histoire passée et actuelle du pays. Le musée a le mandat de préserver le talent artistique malgré les temps difficiles pour qu’il continue d’animer les générations futures. Il offre une tribune  où les artistes, jeunes et vieux  peuvent projeter leurs oeuvres dans un espace et une institution qui respecte l’art malgré l’instabilité sociale. Le musée accueille quatre expositions temporaires par année, chacune étant dédiée à un artiste israélien. Le musée présente aussi 50 spectacles individuels qui sont tous reliés aux affaires courantes et aux événements. Ces activités visent à soulever la discussion à partir d’oeuvres d’art de façon à engager un dialogue entre l’art et la politique pour mieux comprendre les événements sociaux. Heures d’ouverture: mardi, jeudi 16 h à 20 h; lundi, mercredi, vendredi, samedi 10 h à 14 h, fermé le dimanche. Pour plus d’informations, visitez le site Internet officiel du musée: http://www.herzliyamuseum.co.il/.

Tel Arshaf: le château d’Appolinia

Le parc national d’Appolinia, qui abrite les ruines du château Tel Arshaf ou château d’Appolinia,  est un site enchanteur, empreint de tranquillité, avec des vues à couper le souffle et bercé par le doux son des vagues. Même si cet endroit est des plus paisibles aujourd’hui, il fut le site de nombreuses batailles dans le passé. Le territoire fut conquis et habité par de nombreux envahisseurs. La plus ancienne colonisation sur ce site date de l’âge de fer. Après la destruction du royaume du nord d’Israël, en 722 av. J.-C., les Assyriens et les Phéniciens y installèrent  un port et un fort qui leur appartiennent encore aujourd’hui. Les Phéniciens le nommèrent Asruf, mais par la suite les Grecs changèrent son nom pour Appolinia, en hommage à Appolon, dieu des arts et des archers. Appolinia atteint son apogée durant la période byzantine et le port devint l’un des principaux ports de la Méditerranée. Au cours des ans, il devint la cible de plusieurs ennemis et tomba aux mains des croisés qui érigèrent en 1241 un fort à 30 mètres de hauteur face à la mer. Le fort comprend encore quelques chambres, mais les objets d’origine les plus intéressants à voir à l'intérieur sont des balles en acier qui étaient utilisées avec les catapultes. Malheureusement, en 2003, l’observatoire mondial des monuments a déclaré ce site en grand péril dû au développement envahissant de la ville d’Herzliya. Les visiteurs doivent donc se dépêcher de visiter ce site avant sa disparition.

La marina Herzlyia

La superbe marina d’Herzliya, qui est à la fine pointe de la technologie, attire des milliers de visiteurs et de yachts luxueux des quatre coins du monde. Les résidents et les visiteurs se pressent ici durant l’été pour admirer les super yachts et leurs riches propriétaires en flânant le long de la marina. Cette marina, construite en 199,5 peut abriter jusqu’à 680 yachts de 60 m. Elle offre d’excellents services aux visiteurs qui arrivent à Herzliya par yacth et qui veulent rester quelques jours à la marina, mais aussi aux touristes qui s’y rendent pour prendre un verre ou dîner au bord de la mer en admirant les yachts, les catamarans et les bateaux à voile.

Le club "Reef Diving and Surfing"

Une autre excellente façon de passer une journée chaude à Hezliya est de profiter des sports nautiques de cette ville de plage. Durant l’été, toute l’activité à Herzliya tourne autour de ses plages qui ont relevé les standards du tourisme dans la région. L’un des meilleurs endroits pour tous les sports nautiques tels que la plongée sous-marine, le surf et le kayak, est le club «Reef diving and surfing» situé à l’hôtel Don Acadia sur la plage Acadia, l’une des plus populaires plages d’Herzliya. Vous pouvez suivre un cours complet de plongée ou de surf. ou une leçon d’une journée avec des professionnels qui parlent anglais, le tout à des prix très compétitifs. Pour plus d’informations, visitez le site Internet: http://www.roninbar.com/reefseacenter.html

Le marais

Habituellement, quand entend le mot marais, on pense tout de suite à vase et moustiques. Alors qui voudrait visiter un marais à Herzliya ? La raison, pour laquelle la visite du marais d’Herzliya vaut le détour, est que ce marais est un sanctuaire pour la vie sauvage, et principalement la population indigène d’oiseaux. C’est l’endroit idéal pour les ornithologues amateurs et pour observer les malards, les crapauds, le héron pic boeuf, et bien d’autres espèces animales. Ce marais fut depuis toujours une source de vie dans la région, mais en même temps il causa beaucoup de problèmes aux premiers arrivants. Le marais s’est créé parce que le grès calcaire, ou kurkar comme on appelle cette roche ici, bloque le chemin au ruissellement de l’eau de pluie qui descend de la vallée vers la mer. Bien que ce marais soit une source d’ennuis pour les résidents de la région, sa visite vaut le détour parce qu’elle représente une occasion unique d’observer de près la vie sauvage.

Le parc Herzliya

si vous êtes épuisés par les visites guidées et les bains de soleil à la plage, particulièrement si vous voyagez avec des jeunes enfants, le parc Herzliya vous offre une autre façon de profiter du plein air. La visite du parc s’adresse tout aussi bien aux jeunes enfants qu'aux adolescents parce qu’il propose une vaste gamme d’activités. Pendant que vos enfants dépenseront toute leur énergie, vous pourrez vous détendre au café du parc. De plus, le parc comprend plusieurs sentiers de randonnée, des sentiers de vélo ainsi qu’un magnifique lac avec des poissons dodus. Les aires de jeux sont bien entretenues et sûres pour les enfants pendant que les parents pique-niquent dans l’un des nombreux endroits ombragés autour du lac.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
IL
Code postal :
46100
Latitude :
32.16241
Longitude :
34.84468
Zone horaire :
Asia/Jerusalem
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Glil Yam ~1 km
  • Sde - Pardesiya ~2 km
  • Ramat HaSharon ~3 km
  • Giv'at Hen ~3 km
  • Kfar Shmaryahu ~3 km
  • Ra'anana ~4 km
  • Ramot HaShavim ~3 km
  • Rishpon ~5 km
  • Hod HaSharon ~5 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

La ville d’Herzliya est située à seulement 12 km au nord de Tel-Aviv, il existe donc différentes façons de s’y rendre à partir de l’aéroport international de Ben Gurion. L’aéroport de Tel-Aviv dessert de nombreux vols internationaux de plusieurs compagnies aériennes en provenance des quatre coins du monde. Vérifiez auprès de votre agence de voyage et visitez le site Internet de l’aéroport pour plus d’informations http://www.iaa.gov.il/. De l’aéroport, vous pouvez prendre un train qui se rend directement à Herzliya. Le ticket coûte 4.30 euros et le trajet prend une heure et demie. À la gare ferroviaire d’Herzliya, vous devrez prendre un taxi ou un bus parce que cette gare est un peu éloignée de la ville. Plusieurs bus partent de la gare vers le centre-ville de façon régulière. Pour vous rendre à Herzliya à partir du centre-ville de Tel-Aviv, prenez le bus qui emprunte la route 90 et vous y serez en moins de 30 minutes. Le samedi, des petites camionettes appelées “sherut” empruntent la même route que le bus. Vous pouvez partager les frais avec d’autres passagers ce qui offre une alternative plus économique. Enfin, si vous avez votre propre voiture ou une voiture de location, prenez l’autoroute 2 à Tel-Aviv et vous y serez en très peu de temps. Bon séjour !

Les transports de Herzliya

Aéroports internationaux
Ben Gurion ~17 km
Jerusalem ~48 km
Autre transport
Sde Dov ~8 km