Ville de Denpasar Barat (Bali)

indonesie

Présentation

Authentique, multiculturelle, historique et animée, Denpasar est une ville surprenante et superbe dans laquelle se côtoient culture et charme traditionnel, architecture hollandaise et influences chinoises. Cette ancienne capitale du royaume de Badung colonisée en 1597 et indépendante en 1949, offre à ses visiteurs une véritable découverte de l’histoire et de la culture du pays. Fidèle à sa culture ancestrale issue de traditions indo-javanaises et hindoues, Denpasar compte près d’un demi-million d’habitants et se trouve entre mer et montagne, offrant ainsi au passage un panorama époustouflant de paysages alentours (rizières, lacs étincelants, forêts tropicales, chaîne de volcans, etc.). Située au sud de l’île de Bali, Denpasar est une terre volcanique cernée par l’océan Indien et baignée par un climat humide (la meilleure période pour y aller va de mai à octobre). Avec des températures variant de 25°C à 35°C, Denpasar est propice aussi bien au farniente qu’aux activités de plein air, aux randonnées, aux visites de temples et aux flâneries. Capitale de Bali, l’île indonésienne, Denpasar est un véritable bijou culturel où la monnaie utilisée est le roupie comme dans le reste de l’Indonésie et la langue parlée : le bahasa.

La ville de Denpasar Barat appartient à la province Bali et à la régence Denpasar.

Points ou centres d'intérêts

Découvrir le temple de Jagatnatha, le seul temple hindou dédié à un dieu unique

Situé en plein centre-ville de Denpasar, le temple de Jagatnatha ou Pura Jagatnatha fait partie des attractions touristiques incontournables de la destination. Il plaira aussi bien aux amateurs d’art et d’histoire qu’aux amateurs de séjour dépaysant, hors des sentiers battus. Erigé en 1950 en l’honneur du dieu suprême de la religion hindoue, Ida Sang Hyang Widi Wasa, le temple de Jagatnatha témoigne du monothéisme de cette religion. Entièrement composé de corail blanc et entouré d’un petit étang, Pura Jagatnatha est un sanctuaire majestueux qui abrite plusieurs sculptures et statues qui racontent l’histoire de Ramanaya et Mahabharata, ainsi que les sculptures de la tortue Bedawangnala et des deux serpents Naga, symboles de la création. C’est également le temple le plus important de Denpasar dans lequel des festivités et des cérémonies religieuses sont régulièrement organisées. La plupart de ces cérémonies et festivités religieuses tombent les périodes de pleine lune. Facile à trouver en plein cœur du centre-ville de Denpasar, le temple de Jagatnatha est magnifique et invite à la pause, à prendre du temps, à profiter du moment présent. Pura Jagatnatha se trouve à l’est du jardin du Square Puputan Badung et est stratégiquement situé sur la rue Major Wisnu, facile d’accès, quelle que soit la direction.

Se rendre au temple Maospahit pour se familiariser avec l’hindouisme ou découvrir un temple antique

Pura Maospahit ou le Temple Maospahit est un temple antique de la famille royale dont l’histoire glorieuse remonte au XIVème siècle, durant la période Mojopahit, d’ailleurs l’architecture du temple témoigne de l’influence javanaise liée au règne de cette dynastie. Bâti en grande partie avec des briques rouges à l’origine, le temple Maospahit a été détruit en partie lors de l’éruption volcanique du Gunung Batur qui a secoué la ville au début du XXème siècle, plus précisément en 1917. Cependant, les restes du temple que l’on peut encore visiter sont d’origine. On peut ainsi entrer dans le temple par le candi bentar, étroite porte en briques qui dessert les différentes cours du temple, découvrir le kulkul, un tronc en bois qui sonne l’alarme (un peu comme une cloche dans une chapelle) ou les grandes statues des gardiens, Garuda et Batara Baly le dieu du vent, situées dans la cour intérieure du temple, entre autres. L’une des statues du temple, considérée comme archéologique, proviendrait de l’antique Royaume Mojopahit. Ce temple antique permet de se familiariser avec l’hindouisme ou au mieux d’apprécier, l’architecture javanaise d’origine du temple. Par ailleurs, le temple Maospahit est très peu fréquenté, l’idéal pour ceux qui fuient les bains de foules ou les affluences des touristes. Ce temple situé sur la rue Dr. Sutomo, se trouve tout près du marché de Pasar Badung et à 950 mètres de la statue Catur Muka.

Découvrir le patrimoine culturel balinais au musée de Bali (Musée Negeri Propinsi Bali)

Le musée de Bali qui après avoir ouvert ses portes au public en 1910, a été détruit en 1917 à la suite d’un tremblement de terre, a été restauré en 1920, mais ne fut utilisé que comme un site d’entreposage jusqu’en 1932, lorsque l’artiste allemand Walter Spies et quelques officiels hollandais ravivèrent l’idée de collecter et préserver les antiquités ainsi que les œuvres culturelles et artistiques balinaises. Au sein du Musée Negeri Propinsi Bali, les amoureux d’art et d’histoires pourront découvrir toute une collection d’art intemporelle regroupant des œuvres datant de l’ère préhistorique jusqu’à des œuvres beaucoup plus modernes, du XXème siècle. La visite du musée de Denpasar permet également d’en apprendre d’avantage sur les traditions et la culture balinaises grâce à des expositions et des collections réparties à travers 4 pavillons. Les expositions peuvent porter sur les cérémonies de crémation, les rites initiatiques, les techniques thérapeutiques traditionnelles, les rites de l’hindouisme balinais, entre autres, tandis que les collections exposées peuvent concerner les costumes et masques de cérémonies, les sculptures et œuvres artisanales balinaises, les pierres, les textiles, les statues de bronze, etc. Ouvert entre 8h00 et 15h30, de samedi à jeudi et de 8h00 à 11h00, le vendredi, le musée situé dans la rue Major Wisnu, se trouve en face du marché Puputan Badung.

Un centre dédié à l’art, le Bali Art Center (Taman Budaya)

La tournée des sites culturels de Denpasar implique également la visite du Taman Budaya ou Bali Art Center, le Centre d’Art de Bali, qui a été conçu pour promouvoir les arts et la culture, plus particulièrement les arts et la culture de Bali. Le centre qui a ouvert ses portes en 1973  avec un défilé artistique allant de Puputan Park au centre d’art comme cérémonie d’ouverture, a élu domicile dans un bâtiment construit dans la pure architecture balinaise traditionnelle et abrite plusieurs expositions permanentes de peintures, sculptures sur bois, entre autres. Le complexe du Taman Budaya a été conçu pour accueillir jusqu’à 6000 spectateurs et permettre la représentation de divers types de spectacles tant traditionnels que modernes grâce aux différentes salles prévues pour les vernissages, les séminaires, les concerts, les représentations de danse, les expositions (photographies, objets, sculptures, etc.), entre autres. Entre le milieu de juin à juillet, un grand événement est organisé au centre d’art, le Bali art Festival qui attire de nombreux artistes de toute l’Indonésie et des autres pays voisins. Chaque mois, diverses activités culturelles, divertissements et expositions sont organisés afin d’animer la vie culturelle et artistique de Denpasar. Le complexe qui se trouve à 2 km de Puputan Park est situé sur la rue Nusa Indah.

Détente sur un site historique et grandiose, le Puputan Parc ou Lapangan Puputan Margarana

Idéal pour une balade en famille, en couple ou seul, le Lapangan Puputan Margarana ou le Parc Puputan est un immense parc qui abrite certains des monuments célèbres de la ville balinaise. Doté de 8 entrées, le parc Puputan de la ville de Depensar est très animé et permet de se livrer à différentes activités de plein air, mais pas uniquement. Ainsi, dans le parc, si on peut s’arrêter un moment pour apprécier la flore, faire une pause en grignotant une friandise locale, pique-niquer, lire ou jouer en famille en plein air, on peut aussi prendre le temps de découvrir les monuments abrités par le parc, car ceux-ci participent également à faire connaître l’histoire de la ville et de l’île indonésienne. Le parc est célèbre pour abriter le monument Bajra Sandhi qui est un monument commémoratif réalisé avec de la pierre grise. Erigé au sein du Puputan Square ou Alun-Alun Puputan dans le parc, le monument Bajra Sandhi célèbre l’indépendance indonésienne qui a été prononcée le 17 août 1945. Ce monument haut de 45 mètres fait référence au puputan qui signifie lutte suicidaire et commémore la lutte de la population locale face à l’envahisseur Hollandais en 1906. Cette attaque se solda par le suicide collectif de la population qui préféra se donner la mort plutôt que de se battre. A proximité du parc, on trouve également des bureaux et des centres administratifs.

La plage de Legian pour farnienter au calme

Moins fréquentée que d’autres plages balinaises, à l’instar de la plage de Kuta, la plage de Legian est une retraite idéale pour tous ceux qui recherchent la tranquillité et souhaitent pouvoir profiter pleinement du magnifique paysage sans être accosté par les vendeurs ou dérangé par la foule. La plage est idéale pour s’adonner au farniente, au massage, à la baignade, à la plongée, au surf, etc. La plage offre une atmosphère beaucoup plus détendue et est encore peu envahie par les touristes. A la tombée de la nuit, on peut aussi y admirer le magnifique coucher de soleil qui donne au ciel une belle couleur orangée.

Faire de la plongée sous-marine à Nusa Penida

Difficile de se trouver sur l’île de Bali sans profiter de la beauté des fonds marins. En se rendant sur l’île Nusa Penida, il est possible de profiter de la quinzaine de sites de plongée sous-marine aux eaux bleues transparentes qui s’y trouvent. Les sites de plongée qui entourent l’île (Manta Bay, Toyapakeh, Crystal Bay, Sampalan Point, etc.) sont connus internationalement pour leur clarté exceptionnelle, leur beauté et leur richesse, de sorte qu’ils drainent de nombreux touristes du monde entier, amateurs de plongée ou de faune aquatique. On peut ainsi observer dans les eaux de Nusa Penida des raies manta, des poissons lune, des requins de récif, des tortues, plus de 570 espèces de poissons de récifs ainsi que près de 300 espèces de coraux.

Se rendre à Bédugul, petit village pittoresque balinais

Situé à proximité du lac Batran et à près de 50 km de Denpasar, Bédugul est une petite cité perchée sur les sommets du cœur de Bali. La découverte de cette petite cité permet de prendre de magnifiques photos du paysage et des monuments qu’elle abrite. Sur de petites îles, deux temples aux toits superposés sont accessibles aux visiteurs et aux photographes : le temps de la déesse des eaux, Ulun Danun, composé de 11 toits et le temple de la déesse du riz, composé de 3 toits. Sur place, il est possible de déguster des fruits, notamment des fraises fraîchement cueillies par les vendeurs qui les proposent.

Se rendre à Denpasar entre Juin et Juillet pour assister au Bali Art Festival

Le Pesta Kesenian Bali ou Bali Art Festival se déroule durant tout un mois et permet aux visiteurs d’assister à des représentations quotidiennes (danse, concert, théâtre, etc.), des expositions culturelles, artistiques, artisanales, des concours, des chorégraphies, des spectacles inédits, etc. Le Festival des Arts de Bali est aussi réputé pour être le festival au budget le moins élevé du monde (il serait impossible de le réaliser ailleurs avec un tel budget). Fierté locale, ce festival est l’événement culturel de l’année à Depensar qui débute dans les villages (présélections) et se déroule au centre d’arts de la ville. Pour se renseigner sur le festival et les programmes proposés, il est possible de consulter le site web du festival http://www.baliartsfestival.com.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
ID
Code postal :
80111
Latitude :
-8.65000
Longitude :
115.20000
Zone horaire :
Asia/Makassar
Fuseau horaire :
UTC+8
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Pemecutan ~0 km
  • Danginpuri Kauh ~1 km
  • Sumatera Kaja ~1 km
  • Pemecutan Kaja ~1 km
  • Danginpuri Kaja ~2 km
  • Danginpuri ~2 km
  • Sumerta Kauh ~2 km
  • Dauh Puri ~2 km
  • Dauh Puri Kaja ~2 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Situé à 13 km du centre-ville, l’aéroport de Denpasar, Denpasar Ngurah Rai permet d’arriver sur l’île indonésienne. A l’aéroport, il est possible d’utiliser les moyens de transport locaux pour se rendre à Denpasar. On y trouve un terminal de bus, l’Ubung qui joue également le rôle de terminal de Bemo et permet de desservir d’autres villes balinaises telles que Java, Bandung ou Jakarta. Si cela est possible, il vaut mieux privilégier l’autocar ou le bus plutôt que le Bemo qui est plus incommode et inconfortable. Cependant, les terminaux de Bemo sont les plus répandus dans la ville et vont dans toutes les directions. Sur place à Denpasar, on a la possibilité d’utiliser des taxis pour se déplacer, à condition de s’être bien entendu avec le chauffeur sur le tarif de la course, mais en raison de la densité du trafic, on a aussi mieux fait de marcher ou de prendre un moyen de locomotion inédit : une carriole tirée par un cheval. Le vélo est aussi un excellent moyen pour se déplacer et visiter la ville en même temps, mais il est aussi possible de louer une moto plutôt qu’une voiture pour se déplacer dans la ville de Denpasar.