Ville de Kota (Rajasthan)

inde

Présentation

La population de Kota, une ville indienne dans l’état du nord du Rajasthan, compte 1,001,694 habitants. Aujourd’hui, Kota est un important centre de commerce pour les produits agricoles locaux tels que le blé, le riz, le millet, la coriandre et autres produits. Avant la conquête de la région par un chef de clan Rajput, Kota appartenait au royaume de Rajput du Bundi. Sous le règne de Jahangir, un empereur moghol qui gouvernait au XVIIe siècle donna Kota en cadeau à son fils et la ville devint un centre culturel. Kota devint un état séparé au début du XVIIe siècle. Le climat à Kota est très chaud à longueur d’année. Les températures atteignent leur maximum entre les mois de mars et de mai où elles grimpent jusqu’entre 38 et 41 °C. En décembre et janvier, les températures baissent jusqu’à 11 à 12 °C. La langue officielle à Kota est l’Hindi et le dialecte le plus parlé est le harauti. Kota est dans le fuseau horaire UTC + 5:30 et la monnaie est la roupie indienne.

La ville de Kota appartient à l'état Rajasthan, à la division Bharatpur, au district Karauli et au sous-district Karauli.

La ville de Kota s'étend sur 318 km² et compte 996 899 habitants (recensement de 2011) pour une densité de 3 134,90 habitants par km². L'altitude moyenne est de 271 m.
Le nom français de la ville est Kota, le nom anglais de la ville est Kota.
Le site Internet de Kota est http://kota.nic.in

Points ou centres d'intérêts

Le palais et le fort de la ville

Le palais et le fort de Kota sont les plus imposants bâtiments du genre dans l’état du Rajasthan. Les plus anciennes parties de ce complexe qui correspondent à des parties du palais furent construites en 1624. Ce palais était utilisé comme résidence royale et abritait toute la richesse de l’émirat de Kota. Le tribunal, l’administration et les forces armées de l’émirat de Kota opéraient à partir de ce palais qui était le centre de pouvoir et de contrôle. À l’intérieur de ce complexe se trouve le musée Rao Madho Singh. Rao Madho Singh régna sur Kota à partir de 1631 quand son père l’empereur moghol Jahangir lui fit don de la ville. Aujourd’hui, le musée expose des articles ménagers, des pièces d’ameublement en argent ainsi que de magnifiques armes ayant appartenu au prince. Les visiteurs du musée traversent plusieurs salles telles que la salle d’audience royale décorée avec des miroirs et des petits appartements ornés de magnifiques tableaux. Lorsque les visiteurs quittent le palais, ils peuvent explorer la partie du complexe réservée au fort pour voir les plus hauts murs du Rajasthan et un total de 25 tours. Actuellement, quelques-uns des bâtiments de ce complexe sont utilisés comme écoles et, malheureusement, plusieurs des murs du fort tombent en ruine.

Le lac Kishore Sagar et le palais Jagmandir

Le lac Kishore Sagar est un lac artificiel creusé à Kota en 1346 sous le règne du prince Dher Deh de Bundi. Les lacs artificiels et
autres cours d’eau artificiels sont communs à Kota et dans la région du Rajasthan parce que c’est une région désertique. Le lac
Kishore Sagar, considéré comme l’un des plus beaux lacs artificiels de la région, sert d’oasis dans le désert. L’un des attraits
principaux du lac Kishore Sagar est le palais Jagmandir érigé sur une petite île au milieu du lac. Le palais Jagmandir, originellement construit comme un temple pour la reine de Kota en 1740, se distingue par son mélange des styles architecturaux hindou et
moghol. L’intérieur du palais est décoré avec des peintures murales de dieux et déesses hindous. La nuit, les murs en grès rouge dupalais sont illuminés, créant un bel effet visuel au milieu du lac. Le jour, les visiteurs peuvent louer des embarcations pour se
promener autour du palais Jagmandir sur le lac. Le palais est fermé aux visiteurs et ne peut être vu que de l’extérieur.

Kesar Bagh

Kesar Bagh est un jardin et une attraction touristique de Kota. Kota est reconnue pour ses nombreux jardins dont plusieurs ont été dessinés et commandés par les membres de la royauté qui vécurent à Kota. Kesar Bagh est un endroit important dans l’histoire royale des souverains Bundi de la région. Le jardin abrite plusieurs cénotaphes, ou tombes vides, qui ont été construits en l’honneur des différents souverains Bundi et des soldats qui ont donné leur vie en défendant la ville. Ces magnifiques cénotaphes de marbre blanc qui mélangent les styles architecturaux musulman et moghol, sont ornés de patrons et de motifs sculptés de chevaux, de vaches et d’autres animaux. Une des particularités qui rend uniques ces cénotaphes sont leurs piliers surmontés d’une idole de Shiva Lingam, un trait caractéristique de l’ère Rajput. Le jardin abrite aussi plusieurs monuments commémoratifs pour honorer les guerriers qui se sont battus pour protéger Kota des souverains moghols.

Les temples Baroli

Les temples Baroli, aussi connus sous le nom de temples Badoli, sont situés à 45 km au sud-ouest de Kota, dans le village de Baroli. Les temples Baroli constituent un bel exemple de l’architecture locale au IXe et Xe siècle. Tous les temples n’ont pas résisté au temps et tous ceux qui restent sont partiellement en ruines. Huit temples sont regroupés à l’intérieur d’une enceinte murée et un autre temple est situé I km plus loin. Le principal temple, et le plus grand, est le temple Ghateshwara dédié à Shiva. La visite de ces  temples, situés dans un endroit calme et serein au milieu d’une forêt, est un bonne escapade à l’extérieur de la ville. On ignore l’histoire précise de ces temples, mais on croit qu’ils ont été construits durant l’empire Gurjara-Pratihara et qu’ils comptent parmi les plus vieux temples de tout l’état du Rajasthan. Plusieurs de ces temples contiennent des ouvrages de pierres sculptées qui caractérisent l’architecture des temples Pratihara. Quatre des tempes sont dédiés à Shiva, deux à Durga, un à Vishnu, un autre à Shiva-Trimurti et le dernier à Ganesha.

Bundi

Bundi est une ville située à 39 km au nord-ouest de Kota. Bundi est reconnue pour son architecture, ces nombreux forts, palais et puits à degrés. La ville est entourée de trois côtés par la chaîne de montagnes Aravalli qui traverse l’ouest de l’Inde. La ville entière est entourée d’un mur percé de quatre portes d’entrée. Plusieurs des maisons de la ville sont peintes en bleu. Parmi les attraits touristiques de Bundi, le plus impressionnant est le fort Taragarh érigé sur une colline qui domine la ville. Ce fort construit en 1354 est un endroit populaire pour les points de vue qu’il offre sur la ville. Un autre attrait touristique est le palais de Bundi, érigé près du fort Taragarh, orné de fresques et murales traditionnelles. Un endroit important à visiter à Bundi est le puits à degrés Raniji ki Baori. Un puits à degré est un réservoir d’eau dans lequel les gens descendent pour aller puiser l’eau. Le puits à degrés Raniji ki Baori, d’une profondeur de 46 m, fut construit en 1699.  Enfin, le lac artificiel au centre de la ville, nommé Nawal Sagar, comprend des îlots et un temple semi-submergé en l’honneur de Varuna, le dieu de l’eau. La région abrite aussi plusieurs autres lacs, forts et attraits touristiques.

Le musée du gouvernement

Le musée du gouvernement à Kota et un petit musée en plutôt mauvais état, qui est administré par le gouvernement. La collection du musée comprend des idoles en pierre qui datent des IXe et XIIe siècles et une inscription encore plus ancienne qui date du IIIe siècle.  Le musée expose aussi des fragments de sculptures qui datent de l’âge de cuivre et une collection de peintures miniatures. Heures d’ouverture : du samedi au jeudi : 10 h à 16 h 30. Fermé le vendredi. Droits d’entrée : Indiens : 5 Rs; étrangers : 10 Rs.

Les jardins Chhattar Bilas

Les jardins Chhattar Bilas sont situés au nord du lac Kishore Sagar. Le clou de ces jardins est la collection Kshar Bagh de cénotaphes royaux. Un cénotaphe est une tombe vide, ou une tombe érigée à la mémoire d’un défunt dont la dépouille repose à un autre endroit. Les cénotaphes des jardins Chhattar Bilas rendent hommage à plusieurs personnages historiques importants. Des éléphants sculptés ornent les jardins. Aujourd’hui, l’entretien de plusieurs des cénotaphes a été négligé de sorte qu’ils sont envahis par les plantes et se désagrègent.

Les jardins Chambal

Les jardins Chambal sont situés le long du fleuve Chambal, 2km, environ, au nord de Kota. Les visiteurs peuvent louer des embarcations pour admirer les jardins à partir du fleuve. Les jardins abritent plusieurs espèces de plantes et d’arbres indigènes typiques de la région ainsi que des espèces très rares. Les jardins comprennent aussi un petit étang dans lequel vivent des crocodiles qui appartiennent à une espèce en voie d’extinction à cause de la chasse. Cette espèce de crocodile, appelée Gharial, se nourrit de poissons. Les jardins Chambal sont un endroit idéal à visiter pour sortir de la ville et profiter de la nature.

Le temple Kansua

Le temple Kansua, un temple hindou à Kota le long du fleuve Chambal, est un lieu de pèlerinage pour les shaivites. Les shaivites, tout comme les pratiquants de l’hindouisme, considèrent le dieu Shiva comme l’être suprême. L’une des caractéristiques impressionnantes du temple Kansua est le Shiva Lingham, c’est-à-dire, le symbole du dieu Shiva qui est utilisé dans les temples pour le culte et qui symbolise l’énergie de Shiva. La plupart des Shiva Linghams représentent Shiva avec une tête, mais le Shiva Lingham dans le temple de Kansua, qui est sculpté dans la pierre, le représente avec quatre têtes. La sculpture dans la pierre aurait des pouvoirs célestes et c’est pour cette raison que le temple est le lieu de pèlerinage préféré des fidèles Shaivites. Le temple et les jardins sont bien entretenus.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
IN
Code postal :
322243
Latitude :
26.26002
Longitude :
76.97560
Zone horaire :
Asia/Kolkata
Fuseau horaire :
UTC+5:30
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Kailadevi ~0 km
  • Kalyani ~0 km
  • Karsai ~0 km
  • Khohri ~0 km
  • Kota ~0 km
  • Lohara ~0 km
  • Maholi ~0 km
  • Rampur Dhabai ~0 km
  • Karanpur ~0 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Les quatre aéroports internationaux en Inde sont : Chennai (www.chennaiairport.com), Delhi (www.delhiairport.com), Kolkata (www.calcuttaairport.com), et Mumbai (www.mumbaiairport.com). L’aéroport le plus près de Kota parmi ces quatre, est l’aéroport de Delhi, situé à 478 km de Kota.La compagnie aérienne nationale de l’Inde est Air India (www.airindia.com) et plusieurs autres compagnies aériennes internationales assurent desvols vers l’Inde. L’avion est le meilleur moyen de se rendre en Inde. Étant donné la vaste étendue de ce pays, la plupart des visiteurs préfèrent atterrir à l’aéroport situé le plus près de leur destination. Toutefois, il est possible d’arriver en Inde par la roue à partir du Népal, du Pakistan et du Bangladesh. Le bus est le moyen de transport le plus économique pour voyager sur de longues distances en Inde. Dans certaines régions montagneuses, le bus est le seul moyen de transport disponible parce qu’il n’y a pas de voies ferrées. Les accidents sont très fréquents et il faut éviter les voyages en bus la nuit. Les compagnies de bus gérées par le gouvernement chargent un peu plus cher que les entreprises privées, mais elles sont plus sûres. Les trains en Inde sont gérés par la société nationale Indien Railways (www.indianrail.gov.in) et ce moyen de transport enInde est très populaire. Les lignes de train couvrent presque tout le pays et les prix sont abordables. La ville de Kota est bien desservie par train parce qu’elle est située le long de la route entre les deux grandes villes de Delhi et Mumbai. Kota est aussi reliée par des lignes de train à plusieursautres villes du pays. Des compagnies aériennes permettent de se rendre un peu partout dans le pays. Les compagnies aériennes nationales sont Indien Airlines, Jet Airways et Air Sahara. Toutefois, il existe plusieurs autres moyens de transport et de nouvelles compagnies aériennes s’ajoutent continuellement. Consultez votre agence de voyages ou les sites Internet. La location de voitures n’est pas une pratique populaire en Inde parce que le coût de la location est aussi élevé que celui de la location des services d’un chauffeur privé avec voiture. De plus, la circulation est très difficile en Inde en raison du trafic et du style de conduite des Indiens.  Pour vous déplacer à l’intérieur des villes, vous avez le choix entre plusieurs options telles que les bus, les taxis, les bateaux, les cyclorickshaws (tuk-tuk) et les autorickshaws. Négociez toujours le prix de la course avec le chauffeur avant de monter à bord.