Ville de Pécs (Dél-Dunántúl)

hongrie

Présentation

Pécs est une ville hongroise située dans une région dont le seul nom est une invitation au voyage : la Transdanubie. Que les voyageurs ne soient pas surpris cependant car, en allemand, on ne parle pas de Pécs, mais de Funfkirchen. Cela signifie «cinq églises» et vient du nom qui avait été donné à la cité par le Romains lors de sa fondation: Quinque Basilicae.
De retour à notre époque, pour visiter Pécs, il faut se munir de forints hongrois pour payer ses achats et visites. 1 forint se divise en 100 fillers et il faut environ 300 forints pour faire un euro. Attention ! Tous les billets hongrois, à l'exception de celui de 500 forints, possèdent une bande métallique. Refusez les billets sans bande métallique! Sinon, il vous faudra aller à la banque centrale pour les échanger ce qui n'est pas exactement le genre de destination que l'on souhaite inclure dans un itinéraire touristique !

La ville de Pécs appartient à la région Dél-Dunántúl et au comté Baranya.

La ville de Pécs compte 156 974 habitants.
Le nom espagnol est Pécs.
Le site Internet de Pécs est http://www.pecs.hu

Points ou centres d'intérêts

La cathédrale

La cathédrale est le symbole de la ville de Pécs. Avec ses quatre tours, elle trône sur la place Szent Istvan depuis 1009. C'était à l'époque, le roi Étienne 1er qui l'avait fondée. De style néo-roman, l'édifice que l'on peut admirer et visiter de nos jours est très différent de ce qu'il était à l'origine. L'entrée est payante, mais cela vaut vraiment la peine de pénétrer à l'intérieur de la cathédrale. L'on peut y voir, entre autres merveilles, un orgue immense qui fut fabriqué à Pécs même par la manufacture Angster. Cela vaut le coup d'oeil et s'il est possible d'assister à un office, la sonorité de l'instrument dans la cathédrale est époustouflante.
Une anecdote est à retenir concernant la cathédrale de Pécs. Au 19ième siècle, la cathédrale étant très endommagée en raison de son grand âge et menaçant de s'effondrer, il fut décidé de bâtir une seconde façade. L'on pensait alors avoir trouvé un moyen ingénieux d'économiser temps et argent. Il s'avéra cependant que la seconde façade était totalement inutile et la cathédrale fut finalement reconstruite en quasi-totalité.

La grande et la petite mosquées

La grande mosquée de Pécs, que l'on appelle également le grand djami, se trouve sur la place Széchenyi et constitue avec la cathédrale un symbole important de la ville de Pécs. Elle date du 16ième siècle où elle fut construite, pendant l'occupation turque, par le pacha Gazi Kaszim. L'entrée est gratuite. Il sera inutile ici de se déchausser et de se couvrir la tête pour les femmes comme cela est traditionnellement de mise dans les mosquées, puisque cette ancienne mosquée est aujourd'hui une église. Les deux religions se côtoient dans les décorations intérieures de l'édifice donnant au lieu une originalité rare. C'est à voir absolument !  
La seconde mosquée de Pécs, dite « la petite mosquée », se trouve pour sa part sur la place Korhaz. Elle fut construite, comme la grande mosquée, au 16ième siècle. C'est le pacha Jakovali Hasszan qui est à l'origine de sa construction. Le minaret de cette seconde mosquée est réputé et l'on vient parfois de très loin pour l'admirer. L'entrée dans cette mosquée-ci est payante. En plus de l'histoire de l'édifice, l'on y trouve beaucoup d'informations sur les derviches tourneurs.

La manufacture de porcelaine et la fontaine Zsolnay

En 1852, Vilmos Zsolnay fonda la manufacture de porcelaine de Pécs. Il participa à la même époque aux expositions universelles de Paris et de Bruxelles où il fut à chaque fois honoré. Un musée lié à la manufacture se trouve au centre-ville de Pécs. L'entrée est payante pour le visiter. L'on y découvre comment sont fabriqués et peints les vases, les objets de décoration et les services de table en porcelaine. Pour compléter la visite, il est intéressant de se diriger ensuite vers la place Széchenyi sur laquelle se trouve la plus belle fontaine de Pécs. Elle a été fabriquée au sein de la manufacture Zsolnay en 1882. Quatre têtes de taureaux ornent cette magnifique fontaine.
Le célèbre architecte hongrois Ödön Lechner a souvent fait appel au savoir-faire des porcelainiers de Pécs. Ainsi, l'on peut voir des porcelaines Zsolnay au musée hongrois des arts décoratifs à Budapest ou, dans la même ville, à l'Institut d'état hongrois de géologie, ou encore au sein du parc animalier et botanique municipal toujours de Budapest.
Le musée Zsolnay est ouvert tous les jours de 10h à 16h sauf les lundis.

Le théâtre national

Le théâtre national de Pécs date de 1895. Il est l'oeuvre de deux architectes, Adolf Lang et Adolf Steinhardt, qui avaient alors remporté le concours d'architecture organisé en vue de la reconstruction de l'ancien théâtre détruit en 1890. Ils construisirent alors, dans une rue piétonne du très agréable quartier de Belvaros, le splendide bâtiment rococo que l'on connait encore aujourd'hui. Délaissé pendant un certain temps, le théâtre a été l'objet d'importantes rénovations entre 1986 et 1991. La programmation qui regroupe des oeuvres dramatiques, des opéras et des ballets est de très grande qualité. En raison de l'immense célébrité des événements programmés par le théâtre national de Pécs, il est vivement recommandé aux voyageurs qui souhaitent assister à une représentation, de réserver de très bonne heure pour s'assurer d'avoir une place. Veuillez noter qu'il est possible d'acheter des billets en ligne sur le site du théâtre.
Avis aux amateurs : chaque année au mois de juin, un festival de théâtre a lieu à Pécs.

Coordonnées du théâtre national de Pécs
Adresse : 17, rue Miklos Perczel
Téléphone : +36 72 512-660
E-Mail : info@pnsz.hu
Site internet : www.pnsz.hu

Le musée Vasarely

Victor Vasarely, fameux plasticien et père de l'«Optical Art » aussi appelé « Op'Art » est né à Pécs au tout début du vingtième siècle. C'est donc tout naturellement que la ville lui a consacré un musée. Celui-ci est ouvert tous les jours sauf les lundis entre 10h et 16h. N'hésitez pas à visiter le musée avec des enfants. Ceux-ci adorent les illusions d'optiques dont Victor Vasarely fait usage dans ces oeuvres. Les visiteurs du musée ont également le privilège de pouvoir admirer des oeuvres du peintre Yvaral. Ce dernier n'est nul autre que le propre fils de Victor Vasarely. Le père et le fils ont d'ailleurs travaillé ensemble à plusieurs reprises. Anecdote amusante : Yvaral est une contraction d'Yves Aral, anagramme de Vasarely ! Quelques oeuvres de Claire Vasarely, épouse de Victor, se trouvent également au musée de Pécs.
Également, lorsque vous déambulerez dans la ville de Pécs, ne manquez pas de passer à proximité de l'église des Paulins (localement appelée Palos Templom) devant laquelle une sculpture de mosaïque colorée prend place. 

Coordonnées du musée Vasarely
Adresse : 3, rue Kaptalan
Téléphone : + 36 30/873-8129
E-Mail : jpm@jpm.hu
Site internet : www.jpm.hu

La statue de la liberté

Oui, Pécs possède elle aussi une statue de la liberté, mais rien à voir ici avec New York et le sculpteur Bartholdi. La statue de la liberté de Pécs est l'oeuvre de Makriz Agamemnon, célèbre artiste grec décédé en 1993 à Athènes. Le monument se trouve sur les hauteurs de la ville et il faut emprunter un autobus pour s'y rendre (numéros 34, 35 ou 35A). Chaque visiteur a sa propre interprétation de la sculpture. Certains y voient un drapeau dans le vent, d'autres une flamme, d'autres encore un corps de femme. Et vous, qu'y verrez-vous ?

La barbacane

Une barbacane est une sorte de porte dans un rempart. Cette construction un peu avancée est le lieu où les combattants se rassemblaient avant de tenter une sortie ou pour protéger l'entrée d'un véhicule. Pècs possède une telle barbacane. Cette imposante tour circulaire peut être visitée (entrée gratuite) et le jardin qui se trouve tout autour accueille souvent des concerts. Dans ledit jardin se trouve également une statue du poète Janus Pannonius et un amandier en référence à l'un des plus beaux poèmes du grand humaniste qui fut aussi évêque de Pécs.

Le musée en plein air Pierre Székely

Pécs est parfois appelée : « La capitale de l'art contemporain en Hongrie». La présence du musée en plein air Pierre Székely confirme la pertinence de cette appellation. Ledit musée a ouvert ses portes en 1991 et présente l'oeuvre du sculpteur décédé à Paris en 2001. Influencé par le surréalisme, l'art de Pierre Székely n'est pas véritablement abstrait, ni totalement figuratif. Certains parlent d'art « expressif » et cela semble être effectivement la meilleure définition de ces oeuvres uniques et originales qu'un séjour à Pécs permet de découvrir dans un environnement des plus adéquats.

Les murs de cadenas

Les cadenas de l'amour sont un phénomène de plus en plus présent partout dans le monde. Les amoureux viennent y attacher un cadenas symbole du caractère éternel de leur amour. Des initiales et parfois même de brefs messages sont gravés sur lesdits cadenas. Pécs possède de tels murs et des milliers de cadenas, mais mieux encore, il semble que ce soit à Pécs que les murs de l'amour aient vu le jour ! Profitez de votre passage dans la ville pour aller ajouter votre cadenas et ainsi faire rimer votre amour avec toujours !

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
HU
Code postal :
7600
Latitude :
46.13669
Longitude :
18.32624
Zone horaire :
Europe/Budapest
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Hosszúhetény ~4 km
  • Martonfa ~4 km
  • Bogád ~6 km
  • Romonya ~6 km
  • Pereked ~6 km
  • Nagykozár ~8 km
  • Komló ~8 km
  • Szilágy ~7 km
  • Mánfa ~7 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Pécs ?

En avion
Pécs possède son propre aéroport.
Site internet de l'aéroport de Pécs : www.airport-pecs.hu

Par le train
Le réseau ferroviaire depuis et vers Pécs est très vaste et fiable. Environ neuf trains relient Pécs et Budapest chaque jour. Pour ce trajet, il faut compter environ trois heures et le prix se situe autour de 2500 forints hongrois. Il y a également quotidiennement un départ pour Sarajevo.

Les déplacements sur place

En autobus
Site internet de la compagnie d'autobus : www.tukebuz.hu

Attention ! Ce site internet n'existe que dans sa version hongroise. Cependant, il peut être fort utile, car il est très détaillé. Ainsi, le voyageur qui s'est informé et sait quel autobus peut le conduire à telle ou telle destination (par exemple, pour la statue de la liberté, le bus numéro 34 ou 35 ou 35A) n'a qu'à cliquer sur le numéro dudit bus sur la page d'accueil du site internet. Il a alors accès à l'horaire complet de ce véhicule. Sous «Menetido», ce sont les durées approximatives entre chaque arrêt qui sont indiquées.  

En taxi
En composant tout simplement le 333-333 !

Les transports de Pécs

Autre transport
Ocseny ~39 km

Les hôtels de Pécs (Dél-Dunántúl)

Reserver votre chambre

Mackólak Vendégház és Ökoporta

10 Püspökszentlászló utca
7694 - Hosszúhétény

Prix indicatif: 31.9 EUR - 58 EUR

Reserver votre chambre

Sárvári Vendégház

Hegyelő u. 17
7694 - Hosszúhétény

Prix indicatif: 23.4 EUR - 58.5 EUR

Reserver votre chambre

Zengőszív Jurtafalu

Bencze József utca 72
7694 - Hosszúhétény

Prix indicatif: EUR - EUR