Ville de Fraijanes (Guatemala)

guatemala

Présentation

Fraijanes est une ville du Guatemala située dans le département qui porte le même nom. La langue officielle du pays est l'espagnol. Mais, les langues mayas occupent elles aussi une place très importante. Elles sont au nombre de 23, mais quatre d'entre elles sont principalement parlées : le cakchiquel, le kekchi, le mam et le quiché. La monnaie du Guatemala est le quetzal. Retenons qu'il faut environ 10 quetzals pour avoir l'équivalent d'un euro. Notons également puisque l'on parle ici de la monnaie du pays que le pourboire n'est jamais inclus dans l'addition au Guatemala. Il est recommandé de déposer à ce titre un montant équivalent à 15 % du total à payer. 
Pour ce qui est du climat, deux saisons sont bien marquées au Guatemala. Il y a la saison sèche entre les mois de novembre et d'avril et une saison des pluies entre les mois de mai et d'octobre.

La ville de Fraijanes appartient au département Guatemala.

Le nom français de la ville est Fraijanes.

Points ou centres d'intérêts

Le café !

Fraijanes est avant toute autre chose une « terre de café » ! Les amateurs de café connaissent assurément son excellent arabica à l'acidité bien caractéristique. Cette grande qualité est dûe au potassium contenu dans le sol volcanique. Effectivement, le volcan Pacaya se trouve tout proche et son activité vient déposer une fine couche de cendre sur le sol permettant la production de ce fabuleux café. Par ailleurs, la présence d'une humidité bienfaisante pour le café et d'une saison sèche très ensoleillée sur les plateaux situés à une haute altitude, permettent de réunir à Fraijanes des conditions optimales pour la culture du café. De très grandes marques comme, par exemple, Illy s'approvisionnent à Fraijanes. Le café de Fraijanes a un subtil goût d'amande et de caramel que l'on retrouve à chacune des récoltes dans cette région qui est la plus ancienne productrice du Guatemala. Le corps généreux et plein de ce café est très apprécié partout dans le monde et ses amateurs lui trouvent certaines années une petite note de noisette. Ne manquez pas de déguster ce précieux nectar sur place, vous êtes au meilleur endroit pour le faire !

Guatemala City

Il est absolument impossible lorsque l'on séjourne à Fraijanes de ne pas aller faire un petit tour à Guatemala City qui ne se trouve qu'à une demi-heure de route. Sur place, il est très simple de se repérer puisque la ville est divisée en zones. Il y a 22 zones numérotées de 1 à 25 (les zones 20, 22 et 23 n'existent pas). Les zones 1, 10 et 13 sont celles qui présentent le plus d'attraits. Dans la zone 1, l'on peut visiter le musée de Guatemala, le palais national de la culture, la cathédrale, le marché central ou encore la bibliothèque nationale. La zone 10 pour sa part correspond au quartier financier de la ville. C'est également ici que l'on trouve la plupart des ambassades. Et puis, la zone 10 est réputée pour son caractère festif et divertissant au sein de ce que l'on appelle la Zona Viva. Le jardin botanique et un très beau musée de costumes mayas se trouvent également dans la zone 10. Terminons avec la zone 13 qui regroupe le musée national d'archéologie et d'ethnologie, le musée d'art moderne, le musée des enfants, le musée d'histoire naturelle ainsi que la splendide horloge florale de la ville. Bonne visite !

La gastronomie locale

Au-delà des traditionnelles tortillas, du poulet et des purées de haricots noirs, le Guatemala possède une gastronomie variée et savoureuse dont voici cinq fiers représentants.
Tout d'abord, parlons du « tapado » qui est un bouillon de fruits de mer confectionné avec des bananes vertes et du lait de coco.
Citons ensuite le « fiambre » ou plutôt LES « fiambres », car il en existe trois différents. Le fiambre colorado comporte des betteraves confites au vinaigre et différentes viandes. Le fiambre dulce pour sa part est réalisé avec des ingrédients plus doux tels que du miel et de l'orge. Enfin, le fiambre divorciado propose des légumes, du fromage, des saucisses et de la viande. 
Passons maintenant au pepian qui est un plat en sauce à base de tomates, de sésame, de piment fort, de viande (porc, poulet, boeuf ou les trois en même temps) et de pepitoria (jaunes d'oeufs, amandes moulues et jus de cuisson des viandes).
Les deux derniers délices typiques du Guatemala sont le jocon (poulet et sauce de cinq légumes) et les rellenitos (dessert en forme de boulette à base de bananes plantains et de haricots sucrés, que l'on fait ensuite frire à l'huile).

Pacaya et autres volcans

Nous avons évoqué quelques paragraphes plus tôt le volcan Pacaya qui est assurément le plus célèbre du Guatemela. Certains lui donnent même le surnom de « Stromboli d'Amérique Centrale » ! Sa célébrité et sa richesse faunique et florale lui valent d'être classé Parc National. Ce volcan de 2500 mètres d'altitude est en activité de façon permanente, mais lorsqu'il est calme, les plus curieux des voyageurs peuvent approcher de son cratère. Le volcan Pacaya fait partie de ce que l'on appelle l'arc volcanique d'Amérique Centrale qui s'étend sur 1500 kilomètres et comprend notamment le Tajumulco, le Tacana et le Fuego. Il est bon de préciser ici que le Tajumulo et le Tacana culminent tous deux à plus de 4000 mètres. Mais, revenons quelques instants au Pacaya. Divers organismes de la région proposent des excursions pour se rendre à pied ou à cheval à proximité du volcan Pacaya. N'oubliez surtout pas d'emporter avec vous votre appareil-photo, car ce que l'on voit ici est absolument grandiose. Les nuages de gaz entre autres sont vraiment très impressionnants. Depuis 2006, l'on peut également admirer de somptueuses rivières de lave qui descendent le long du volcan. C'est de toute beauté !

Escapade à San José Pinula

À seulement une vingtaine de minutes de Fraijanes se trouve la charmante ville de San Jose Pinula. En y déambulant parmi les rues et ruelles, l'on découvre la vieille église qui fait partie depuis 2006 du Patrimoine Culturel de la Nation. L'on croise également l'édifice municipal et sa fameuse Tour de l'Horloge. Si l'on souhaite ensuite se détendre un peu pendant une heure ou deux, l'on peut se diriger vers la Hacienda Nueva où se trouvent des courts de tennis, un parcours de golf de 18 trous ainsi que des bars et des restaurants. Puis, la visite peut continuer par la Finca Santiago dans les grands espaces de laquelle l'on peut découvrir de nombreux sentiers de randonnée richement pourvus en faune et en flore locales. Les forêts ancestrales de l'endroit abritent plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux. Voyageurs ornithologues, n'oubliez pas vos jumelles ! Pour celles et ceux qui le souhaitent, des vélos peuvent être loués sur place. Avant de quitter San José Pinula, il ne faut surtout pas oublier d'aller faire le plein d'air pur sur les hauteurs de la ville en rendant visite aux chaleureux habitants des onze communautés qui vivent à cet endroit.

Le savoir-vivre local

Il est bon de rappeler ici quelques notions de savoir-vivre qui permettent de profiter pleinement d'un séjour à Fraijanes. La première mise en garde concerne les photos. Les indigènes n'aiment pas du tout ça et il est donc bienvenu de leur demander la permission de les photographier avant de les immortaliser sur la pellicule. Une autre précaution à prendre est l'emploi du « vous » (usted) et non du « tu » qui est considéré comme un manque de respect. Les habitants sont conscients que les voyageurs ne connaissent pas toujours ces marques de politesse et sont donc tolérants, mais si l'on peut éviter ces petits agacements, c'est toujours préférable.

Santiago Atitlan et ses coutumes

Certes, il est nécessaire de parcourir deux heures de route pour se rendre à Santiago Atitlan depuis Fraijanes, mais cela vaut vraiment la peine. Effectivement, vivent ici des indiens Tzutuhil qui descendent des mayas et dont les coutumes sont véritablement passionnantes. Parmi celles-ci mentionnons par exemple le culte voué à Maximon. Cette idole faite de bois permet initialement de chasser les sorcières et les démons du village. Mais ensuite, les choses se compliquent un peu car ladite idole aurait également le don de prendre apparence humaine pour s'approcher plus aisément des villageois et leur jeter des sorts. Une idole à double visage donc.

La semaine sainte

La semaine sainte et les festivités de Pâques sont de très grande importance au Guatemala. Si l'on se trouve sur place à cette période-là, l'on aura le privilège de pouvoir assister à de splendides processions solennelles et très colorées. Il est parfois surprenant de voir comment se mélangent les rites païens, catholiques et mayas. Le célèbre Maximon évoqué dans le précédent paragraphe fait bien sûr lui aussi partie des festivités. Ces dernières prennent encore plus d'ampleur dans la ville d'Antigua située à une heure environ de Fraijanes.

Quetzaltenango

Un attrait vraiment insolite : une soirée au cimetière de Quetzaltenango ! Ça vous tente ? C'est effectivement ce que propose cette ville à chaque fois que revient la pleine lune. Il faut dire que le cimetière de la ville présente des sépultures assez remarquables. Certaines sont en forme de pyramides, d'autres ont des allures vraiment baroques et d'autres encore ont à l'effigie d'anciens hommes politiques du pays. Ainsi donc, si vous souhaitez expérimentez une toute nouvelle forme de tourisme, soit le nécrotourisme, bienvenue à Quetzaltenango. Il en coûte environ cinq cents quetzals du Guatemala pour participer à l'excursion.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
GT
Code postal :
01062
Latitude :
14.46528
Longitude :
-90.44083
Zone horaire :
America/Guatemala
Fuseau horaire :
UTC-6
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • San José Pinula ~10 km
  • Villa Canales ~10 km
  • Puerta Parada ~12 km
  • Santa Cruz Naranjo ~12 km
  • El Rinconcito ~12 km
  • Petapa ~13 km
  • Santa Catarina Pinula ~13 km
  • Boca del Monte ~13 km
  • Santa Elena Barillas ~13 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Fraijanes ?

En avion
L'aéroport le plus proche de Fraijanes est celui de Guatemala City qui porte le nom de La Aurora International Airport. Il se trouve à six kilomètres du centre-ville de Guatemala City.

Téléphone de l'aéroport de Guatemala City : +502 2331-4256

Par la route
Entre Guatemala City et Fraijanes, il faut compter environ 25 minutes de route via la Carretera Interamericana.

En train
Il n'existe pas de trains pour les voyageurs au Guatemala. Les rares voies de chemin de fer existantes sont réservées au fret.

En autobus
L'autobus est le meilleur moyen de transport au Guatemala. Il en existe trois sortes : les autobus de luxe, les camionnettes et les bus interurbains. Pour effectuer le trajet entre Guatemala City et Fraijanes, il faut prévoir plus ou moins quarante minutes. Attention ! Il n'y a qu'un seul départ par jour !
 
Les déplacements sur place

Le mieux est, si cela est possible, de louer une voiture. Cependant, il faut être vigilant(e), car dès que l'on quitte les axes principaux, les routes ne sont bien souvent plus asphaltées. Il est donc nécessaire de réduire considérablement sa vitesse ce qui peut rallonger de beaucoup la durée des trajets.

Les transports de Fraijanes

Aéroport international
La Aurora ~16 km