Ville de Kefalos (South Aegean)

grece

Présentation

Riche d’une histoire fabuleuse aussi bien antique et médiévale que mythologique, l’île était un centre culturel renommé et un siège épiscopal sous l’Empire byzantin avant de passer entre les mains des vénitiens, des templiers, des ottomans, des italiens, des allemands puis des anglais à la fin de la seconde guerre mondiale avant d’être rattachée à la Grèce en 1948. Conquise par Hercule selon la mythologie grecque, elle aurait été le berceau de son fils Thessalos. Kos est aujourd’hui l’une des îles les plus visitées du Dodécanèse. Elle est réputée pour ses belles plages, son ambiance orientale due à sa proximité avec la Turquie, mais surtout pour accueillir en haute saison des milliers de jeunes originaires essentiellement d’Europe du nord venus faire la fête dans les bars et clubs de Kos-ville, la capitale. Le reste de l’île, moins touristique, est plus calme et plus sauvage. Notamment le village de Kéfalos au sud qui était la première capitale de l’île avant Kos-ville. Alors nommée Astypalaia, la ville fut détruite par un tremblement de terre au IVe siècle avant J.C. Aujourd’hui c’est un charmant village noyé dans la verdure au-dessus de la baie de Kamari.

La ville de Kefalos appartient à la périphérie South Aegean et à la préfecture Dodecanese.

Points ou centres d'intérêts

Château de Neratzia

A votre arrivée sur l’île de Kos, le Château de Neratzia est la premier monument que vous  verrez : une imposante forteresse médiévale qui domine le port et la ville de Kos. Établi depuis 1306 à Rhodes, l’Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte était, en vertu des actes pontifes, une république indépendante à l’image de Gênes et de Venise. Les membres de l’Ordre de Saint-Jean, ou Ordre des Chevaliers de Rhodes, avaient pour vocation première de prodiguer des soins médicaux. Mais l’Ordre devint vite militaire et recruta ses chevaliers dans les meilleures familles catholiques. Les chevaliers hospitaliers de Saint-Jean se sont avérés être d’excellents soldats et on fit appel à eux pour libérer Kos et Rhodes de l’occupation vénitienne. Ainsi, ils gouverneront l’île de Kos pendant près de deux siècles et y feront construire plusieurs fortifications pour se protéger des attaques turques. Avec sa double muraille, le Château de Neratzia, aussi appelé fort des chevaliers, est la plus impressionnante de ces fortifications. L’entrée du château se trouve à côté du platane d’Hippocrate.  

Adresse : Akti Kountourioti  
Téléphone : 22420-24776  
Horaires : Mardi à dimanche de 8h à 14h30  
Tarif : Entrée payante : 3€

Kos Chora

Capitale de l’île de Kos, la ville de Kos (Kos Chora) se trouve à l’extrémité nord de l’île. C’est une ancienne cité antique fondée en 366 avant J.C. L’architecture bigarrée reflète bien les différentes occupations et influences de la ville : de superbes maisons italiennes côtoient mosquées aux hauts minarets, ruines antiques et Kastro médiéval au milieu des hibiscus rouges et des palmiers. Deux mosquées dominent la ville : la Mosquée Deftendar construite en 1780 sur la place Eleytherias par Ibrahim Efendi, ministre des finances du Sultan Ottoman, et la Mosquée de Loggia édifiée sur la place du platane d'Hippocrate quelques années plus tard, en 1786, par Gazi Hasa Pasha, Grand Admiral des îles du Dodécanèse au XVIIIème siècle. D’importantes découvertes archéologiques ont été faites notamment après le tremblement de terre de 1933 qui dévoila tout un quartier gréco-romain (rues Nafklirou, Hippokratous et Grigoriou). On y trouve les vestiges d’une agora antique du IVe siècle avec des maisons décorées de fresques, des thermes, un palestre (gymnase) et deux temples dédiés à Hercule et Aphrodite. Une remarquable mosaïque au sol a notamment été découverte, elle représente Zeus transformé en taureau. Une ancienne maison romaine (Casa Romana) a été reconstituée pour expliquer aux visiteurs les modes de vie de l’époque. Parmi ces fouilles, une statue d'Hippocrate a également été découverte, elle est aujourd’hui exposée au Musée archéologique de Kos.

Musée archéologique de Kos

Le bâtiment en pierres jaunes qui abrite le Musée archéologique de Kos est un bel exemple architectural du style italien du début du XXe siècle. Construit en 1935 durant l'occupation italienne, c’est aujourd’hui un monument classé et protégé. Installé sur deux étages, le musée, constitué des diverses découvertes archéologiques faites sur l’île, possède une riche collection d'artefacts datés de l'antiquité à la fin de l'ère romaine. Les pièces les plus importantes sont exposées au rez-de-chaussée. Vous trouverez dans l'atrium du musée des sculptures et mosaïques. Dans l’aile ouest sont exposées des statues de l'époque hellénistique dont beaucoup ont été trouvées sous les arcades de l'Odéon. Dans l’aile nord se trouve une imposante statue d'Hippocrate datée du IVe siècle avant J.C., des sculptures funéraires des époques archaïque et classique tardives, ainsi que des statues datant du IVe et IIIe siècle avant J.C. représentant Déméter, Perséphone et Athéna. Dans l’aile est se trouvent des statues de l'époque romaine représentant notamment Hermès et Déméter. Sur le mur nord du péristyle, vous pouvez admirer une superbe mosaïque restaurée extraite des fouilles de Casa Romana. Datée de l'époque hellénistique, elle représente Hippocrate accueillant Asclépios, dieu de la médecine et de la guérison, à son arrivée à Kos.  

Adresse : Platia Eleytherias  
Téléphone : 22420-28326  
E-mail : protocol@kbepka.culture.gr  
Horaires : Mardi à vendredi de 8h à 20h / Samedi à lundi de 8h à 15h  
Tarif : Entrée payante : 3€

Les plages de Kéfalos

Le sud de l’île de Kos et les alentours du village de Kéfalos sont réputés pour les paysages sauvages et les très belles plages. En quittant Kéfalos pour remonter vers le nord sur la côte est de l’île, vous trouverez d’abord la plage d’Agios Stefanos à environ 3 kilomètres. Cette belle plage de sable offre un décor atypique mêlant nature et site historique. Vous y verrez des ruines d’églises chrétiennes à quelques mètres de la mer ainsi que l’adorable chapelle à dôme bleu de St. Nicholas situé sur la petite île rocheuse de Castri au large accessible à la nage. La plage d’Agios Stefanos permet de pratiquer divers sports nautiques dont la planche à voile. Vous trouverez ensuite Camel Beach, idéale pour la baignade. Puis Paradise Beach qui, comme son nom l’indique, est une des plus belles plages de l’île. Elle est malheureusement majoritairement occupée par des transats et parasols payants et souvent bondée. Viennent ensuite Lagada Beach, Markos Beach et Sunny Beach, puis Magic Beach, une immense plage peu fréquentée notamment en allant vers la zone réservée aux naturistes à l’extrémité nord. Mais le titre de plus belle plage de l’île a été attribué à la plage d’Agios Theologos située à 6 kilomètres au sud de Kéfalos sur la côte ouest de l’île. Vous la trouverez au bout d’une route sinueuse bordée d’églises.

Asclépiéion

Dans l'Antiquité grecque, les asclépiéion ou asklépiéion étaient des sanctuaires dédiés à Asclépios, le dieu de la médecine et de la guérison. Mais ces temples n’étaient pas seulement des lieux de prière et d’adoration, ils servaient aussi de lieu de soins pour les malades et de lieu d’étude de la médecine pour les apprentis guérisseurs. Ces véritables foyers de médecine attiraient de nombreux pèlerins venus dans l’espoir d'être guéris, essentiellement aux alentours de 300 avant J.C. alors que le culte d’Asclépios était devenu très populaire. Kos est depuis l'Antiquité une terre de médecine. On y vénérait Asclépios mais c’est aussi le berceau d’Hippocrate, le plus grand docteur de l’Antiquité et fondateur de la médecine qui, après avoir beaucoup voyagé, s’installa à Kos pour exercer et enseigner. L’Asclépiéion de Kos est le monument le plus important de l'île et un des plus grands temples antiques de ce genre. Il serait daté du IVe siècle avant J.C. Il est situé à 4 kilomètres de Kos-ville sur les pentes d’une colline verdoyante, entouré de cyprès, et offre une très belle vue sur la mer et les côtes turques.  

Adresse : Platani  
Téléphone : 22420-28326  
E-mail : protocol@kbepka.culture.gr  
Horaires : Mardi à dimanche de 8h à 14h30

L’arbre d’Hippocrate

En face de la forteresse de Neratzia, à côté de l'ancienne Αgora de Kos-ville, se trouve un immense platane qui occupe toute la petite place qui porte son nom (Square of the Platane). Son tronc a une circonférence de 12 mètres. Cet arbre impressionnant serait âgé de 2.300 ans, même s’il semble plus probable qu’il n’ait que 500 ans, ce qui en fait l’un des arbres les plus vieux d’Europe. Il a été baptisé "arbre d’Hippocrate" car selon la légende, Hippocrate, père de la médecine né à Kos, venait enseigner son savoir à l’ombre de ce platane.

Les ruines d’Astypalaia

Le site d’Astypalaia se trouve à 3 kilomètres au sud de Kéfalos sur la route de Kamari. La cité antique d’Astypalaia, que vous trouverez également orthographiée Astipaléa ou Astypalea, était l’ancienne capitale de l’île de Kos. Elle a été détruite par un tremblement de terre au IVe siècle avant J.C. mais quelques vestiges subsistent encore. Vous y verrez notamment une acropole datée du Ve siècle avant J.C. avec un théâtre hellénistique et deux temples doriques dédiés à Asclépios (dieu de la médecine et de la guérison) et Déméter (déesse de l'agriculture et des moissons). Accès gratuit.

Paléo Pili

Paléo Pili, le vieux Pili, est un village abandonné de l'époque médiévale qui se trouve à 4 kilomètres du village moderne de Pili et à 30 kilomètres au nord de Kéfalos. Il est planté sur une colline au pied d'un château byzantin daté de l'époque de la dynastie macédonienne (entre le IXe et le XIe siècle). Une vue splendide sur les îles voisines de Pserimos et Kalymnos et sur les rivages de l'Asie mineure vous attend au sommet de la forteresse. Visitez également les chapelles alentours dont l’église d’Ypapandi qui abrite de belles fresques du XIVè siècle.

Rhodes

Rhodes, la plus grande île du Dodécanèse, se trouve à 2h de bateau de l’île de Kos et mérite bien une escapade. Des liaisons quotidiennes sont assurées depuis le port de Kos-ville. La ville de Rhodes, capitale de l’île, est connue pour son colosse, l'une des sept merveilles du monde, une statue gigantesque qui se trouvait à l'entrée du port, mais aussi pour sa vieille ville médiévale inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco. Sans oublier les termes de Kalithéa, l'acropole de Lindos, le village d'Archangelos et le port de Mandraki. L’île de Rhodes compte également des kilomètres de plages.    

Site web : www.rhodes.gr

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
GR
Code postal :
853-01
Latitude :
36.744386
Longitude :
26.960049
Zone horaire :
Europe/Athens
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Adimachia ~14 km
  • Kos ~14 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Avion
Kos Island International Airport, l’aéroport de l’île de Kos est situé au centre de l’île sur la commune d’Antimachia. Il accueille plusieurs vols quotidiens depuis Athènes. Comptez 55 minutes de trajet avec les compagnies locales Olympic Air et Aegean Airlines. L’été il accueille également des charters venus essentiellement d’Europe du Nord.   

Bateau
Kos est l’une des îles les mieux desservies du Dodécanèse. Le port le plus important est celui de Kos-ville au nord de l’île. Des liaisons depuis Athènes et Le Pirée sont assurées plusieurs fois par jour (14h de trajet). Des liaisons avec Rhodes avec possibilité d’escale à Syros, Paros, Naxos, Santorin, Patmos, Lipsi, Leros et Kalimnos sont assurées au moins une fois par jour. Une liaison hebdomadaire est assurée avec Thessalonique en passant par Lesbos, Chios, Samos et Kalimnos. Le port de Kos dessert également la Turquie depuis Bodrum une fois par jour en haute saison. Les ports de Kardamena et Mastihari sur la côte sud de l’île sont moins importants mais encore actifs. Ils sont reliés une fois par jour avec Nissyros et trois fois par jour avec Kalymnos.  

Se déplacer sur l’île de Kos ?  

Bus
Les bus municipaux de Kos-ville (KEAS) desservent seulement la ville et ses environs. Utilisez les bus KTEL pour vous rendre dans les autres villages de l’île.  

Vélo
Kos est une île plate très facile et très agréable à explorer en vélo. Vous trouverez de nombreuses agences de location sur l’île notamment avenue V. Georgiou et rue Harmilou à Kos-ville.

Les transports de Kefalos

Aéroport international
Kos ~13 km
Autres transports
Kalymnos Island ~24 km
Leros ~51 km

Les hôtels de Kefalos (South Aegean)

Reserver votre chambre

Albatross Studios

Kamari
85302 - Kefalos

Prix indicatif: 35.1 EUR - 39 EUR

Reserver votre chambre

Anemones Studios & Apartments

Kefalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: 35 EUR - 45 EUR

Reserver votre chambre

Anthoulis Studios

Kefalos Bay
85301 - Kéfalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Antonis Hotel

Kéfalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: 33 EUR - 35 EUR

Reserver votre chambre

APARTMENTS kokalaki

kefalos kos greece
85301 - Kefalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Bill & Mike

Kefalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Blue Wave

Kefalos
85301 - Kéfalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Chrysoula Hotel

Kéfalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Cottage Askethros

Kéfalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Denise Apartments

Kefalos Kos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: 35 EUR - 45 EUR

Reserver votre chambre

Dionysia Apartments

Kefalos
85300 - Kefalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Dionysia Studios

Kefalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: 27.9 EUR - 31 EUR

Reserver votre chambre

Efi Studio

Main Street
85301 - Kéfalos

Prix indicatif: 70 EUR - 75 EUR

Reserver votre chambre

Eleni Hotel

Kefalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Ferienhaus Platanos

Kéfalos
85301 - Kefalos

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Fourtounis Hotel

Main Street
85301 - Kefalos

Prix indicatif: 30 EUR - 60 EUR