Ville de Kalabaka (Thessaly)

grece

Présentation

Petite ville de Thessalie en Grèce, la ville antique de Kalampaka, encore appelée Kalabaka ou Kalambaka, est entourée par une montagne de faible altitude et située aux pieds d’un extraordinaire rocher nommé Météores sur lequel ont été érigés les célèbres monastères des météores. Cette historique ville grecque devenue très touristique, servit par le passé de lieu de rencontre des troupes de César venant d’Apollonie d’Illyrie avec celles du général romain Gnaeus Domitus Calvinus avant la Bataille de Pharsale contre la ville de Pompée.

Le nom de la ville tire ses origines des mots turcs « Kale Mpak » (Château Prestigieux), car la ville qui fut brûlée par l’armée allemande en 1943, puis, rebâtie sous la domination Ottoman. Ville historique, Kalampaka est une destination de choix pour tous les visiteurs du monde entier, située à seulement 350 kilomètres d’Athènes.

Avant de quitter la ville et la région, il est important de prendre le temps de goûter aux spécialités locales, tout spécialement la tourte (à la viande ou au fromage), l’une des spécialités locales.

Localisation: Thessalie, Grèce

Population: 12 000

La ville de Kalabaka appartient à la périphérie Thessaly et à la préfecture Trikala.

La ville de Kalabaka s'étend sur 1 650,2 km² et compte 12 000 habitants (recensement de 2011) pour une densité de 7,27 habitants par km².
Le nom local de Kalabaka est Καλαμπάκα. Le nom anglais de la ville est Kalabaka.

Points ou centres d'intérêts

Découvrir les monastères des météores, sites touristiques incontournables de Kalampaka

Situés au bord de la plaine de Thessalie tout près de Kalampaka, les monastères des météores, encore appelés les monastères suspendus dans les airs, conjuguent à eux seuls, sérénité, magnificence et spiritualité.

Classés au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998, les Monastères des Météores sont des monastères chrétiens orthodoxes juchés sur une impressionnante masse rocheuse érodée avec le temps, que l’on nomme Météores. Le rocher Météores fut habité pour la première fois au XIe siècle par des moines, mais il faudra attendre le XIVe siècle pour que soient construits les premiers monastères qui permettaient d’échapper aux Albanais et aux Turcs.

Plusieurs monastères furent créés, puis, abandonnés, détériorés ou détruits avec le temps, de sorte qu’aujourd’hui il ne reste plus que 6 monastères en activité : le Monastère de la Transfiguration ou le Grand Météore, le plus ancien et le plus grand, le Monastère Agios Nikolaos (Saint-Nicolas), le Monastère Varlaam, le Monastère Aghia Triada (Sainte-Trinité), le Monastère Agios Stefanos (Saint-Etienne) et le Monastère Roussanou. Les escaliers qui permettent d’accéder facilement aux monastères datent de 1920.

Pour découvrir les Monastères et par la même occasion la nature environnante, des circuits touristiques sont proposés par les guides touristiques. Pour faire le tour des monastères de Kalampaka, un circuit touristique de 17 kilomètres est proposé.

Horaires de visite : 9h/9h30 – 15h30/16h/17h/17h30 (Avril à Octobre)
9h/9h30/10h – 14h/16h/17h (Novembre à Mars)

Droits d’entrée : 2 euros

Les jours de fermeture et les horaires de visite varient en fonction du monastère.

Découvrir la légende du dragon au Monastère Varlaam

Monastère chrétien orthodoxe, le Monastère Varlaam dont la construction date de 1536, est juché au-dessus d’une impressionnante gorge et fait partie des 6 monastères des Météores toujours en activité. Le lieu est dédié à la sérénité et à l’apaisement, les visiteurs peuvent s’y ressourcer tout en admirant les magnifiques fresques qui représentent le jugement dernier de Frango Catellano, maître de l’art post-byzantin, réalisées au sein de l’église du monastère qui fut achevée en 1544 en hommage à trois évêques.

Le Monastère de San Varlaam est le second plus important monastère des Météores et est connue pour la légende locale concernant la grotte du dragon. On raconte qu’un dragon vivait dans une immense grotte située en-dessous du Monastère de Varlaam et qu’il avait pour habitude de se rendre jusqu’au village de Kastraki chaque nuit pour se nourrir des habitants et de leur bétail. Désemparés face aux ravages causés par le dragon, les gens du village demandèrent de l’aide au Monastère de Varlaam et un moine touché par leur désespoir prit la décision de se sacrifier afin de les sauver. Le moine maudit le dragon, sauta de la falaise et mourut, puis, tout de suite après la mort du moine, le plafond de la grotte du dragon s’effondra sur le dragon et le tua.

A la découverte du plus imposant des monastères des météores : le m

Accessible via des escaliers taillés dans le rocher, le Monastère de la Transfiguration, encore appelé le Grand Météore (Meteoron), fait partie des 6 monastères des météores et culmine à 534 mètres d’altitude.

Le monastère de la Transfiguration a été fondé en 1536 sur les restes d’une chapelle primitive fondée par Saint Athanase le Meteorite durant le XIVème siècle (vers 1340) sur le rocher le plus large (613 mètres d’altitude), et dont les travaux de construction s’étalèrent de 1545 à 1582. La chapelle primitive dont l’ossature a été conservée, sert de sanctuaire pour l’église actuelle du monastère et était dédiée à la Sainte Mère. Le monastère actuel, paré dans son enceinte de fresques réalisées entre le XVème et le XVIème siècle, fut érigé pour se consacrer à la Transfiguration du Christ et se fit appeler au début, le Katholicon. Ce monastère, qui passa ensuite entre les mains du moine Saint-Joseph, est le plus esthétique, le plus imposant, le plus ancien et le plus populaire des six monastères.

Du haut du magnifique réfectoire du monastère, les visiteurs peuvent apprécier la vue vertigineuse des rochers et découvrir à l’intérieur de l’église, l’église de la Transfiguration du Christ, une belle iconostase du XVIIIème siècle réalisée en bois dans l’église, le réfectoire, la bibliothèque transformée en musée, les niches taillées dans la roche pour les moines, la coupole aux 12 visages, de célèbres peintures et fresques religieuses, entre autres.

Découvrir un vestige du passé de Kalampaka, l’église byzantine de l’Assomption de Marie

Nichée au cœur des vieux quartiers de Kalampaka, à l’ombre de magnifiques rochers, l’Eglise Byzantine de l’Assomption de Marie est une église paléochrétienne datant du VIème ou VIIème siècle qui a été érigée en l’honneur de la Vierge Marie. Parée de fresques cérémonieuses byzantines datant du XIe siècle, cette église historique fait partie des sites touristiques incontournables de la ville de Kalampaka qui ne manquera pas de ravir les amateurs d’art et d’histoire.

Erigée sur les vestiges d’un temple grec antique dédié au dieu grec Apollon, l’Eglise Byzantine de l’Assomption de Marie fait partie des basiliques chrétiennes les plus précieuses et les plus anciennes de Grèce. Les vestiges du temple ont été intégrés à la construction de l’église byzantine. Les visiteurs peuvent admirer la chaire en marbre située au cœur de l’église, l’icône byzantine de la crucifixion du Christ, la statue de la Très Sainte (Agia Trapeza) réalisée avec du marbre de kivorio, entre autres.

S’il est possible de visiter l’église et d’apprécier toute son architecture, les visiteurs peuvent également assister à une messe durant laquelle ils pourront découvrir que le pope officie en étant séparé de ses fidèles par une iconostase qui sépare l’autel de la nef.

Une visite inédite dans la grotte préhistorique de Theopetra

Située à 4 kilomètres seulement des Monastères des Météores, la grotte préhistorique de Theopetra est un site archéologique unique qui permet de faire des découvertes inédites et d’en apprendre beaucoup sur les origines de la terre dans son ensemble.

La grotte fut utilisée pendant plus de 130 000 années par des colonies humaines, car elle se compose d’un espace immense de 500 m², d’un mur de pierre qui servait probablement à protéger les occupants de la grotte des vents froids, d’une entrée large de 17 mètres et haute de 3 mètres, enfin, elle possède un emplacement idéal ainsi qu’un accès direct à une source d’eau propre, fraîche et potable (rivière Lithaios, affluent de la rivière Pineios, s’écoule devant la grotte).

La particularité de cette grotte est surtout d’ordre archéologique, de sorte que les visiteurs peuvent y découvrir l’ancienne structure artificielle de la terre, les preuves du passage de la transition culturelle au fil du temps, notamment par le passage de l’homme du Neandertal à l’homme moderne et l’abandon de la cueillette ainsi que de la chasse au profit de l’agriculture. Située aux pieds de la cordillère Chasia, cette grotte préhistorique doit être absolument visitée, car elle permet de conjuguer ballade et découverte historique. 

Effectuer une randonnée à travers les montagnes Pindos

S’étirant de la frontière gréco-albanaise à la partie nord du Péloponnèse, les montagnes Pindos constituent la plus grande chaîne de montagnes de Grèce et sont une sorte de prolongement des Alpes européennes. Longues de 160 kilomètres, ces montagnes vieilles de 65 millions d’années sont considérées localement comme l’épine dorsale de la Grèce continentale. Dotées de pentes rudes et de canyons profonds, les montagnes Pindos d’où s’écoulent 4 longs fleuves, sont envahies par des hêtres, des chênes, des pins ainsi que des sapins, et abritent le parc national de Valia Calda, vaste zone écologique, au sein desquels on peut observer des espèces rares d’animaux, à l’instar de cerfs, de loups et d’ours bruns.

Pratiquer des activités de plein air à Kastraki

Le village de Kastraki qui signifie petit château est un petit village tranquille situé en bas de deux rochers gigantesques et se situe à la frontière de la ville de Kalampaka. Une escapade dans le village de Kastraki sera l’occasion idéale de profiter de la proximité de la nature et de trouver la paix de l’esprit. Pour cause, le charmant petit village de Kastraki qui abrite des maisons réalisées pour la plupart avec de la pierre et embellies avec des toits en tuile de glaise, est une destination touristique traditionnelle joliment préservée, un haut lieu de beauté naturelle et de tourisme. Les habitants de Kastraki partagent un goût particulier de fleurs, de sorte que les visiteurs peuvent profiter de la ville agréablement fleurie. Le village est aussi intéressant pour découvrir des monastères en ruine et s’adonner à  des ballades ainsi que des randonnées, entre autres.

Effectuer des visites culturelles à Trikala

La métropole de Trikala est un autre site touristique situé aux alentours de Kalampaka qui vaille le détour. Cette ville moderne de plus de 51 800 habitants qui abrite des châteaux, de la porcelaine élaborée exposée dans des musées, des sites historiques, des églises byzantines, des monastères ainsi que des ponts magnifiques, permet de vivre de nombreuses expériences uniques et magiques, de découvrir l’histoire et la civilisation de Trikala. Cette ville de Thessalie située en plein cœur de la vallée, a été fondée sur les vestiges de l’ancienne ville de Trikki, et occupe la troisième place concernant les activités culturelles et financières dans la région.

S’adonner des activités sportives dans la région d’Aspropotamos

La région d’Aspropotamos est absolument magnifique, parée de pins et d’hêtres, abrite de villages traditionnels éparpillés ci et là, de vieux ponts de pierre, de remarquables vieilles églises, et sillonnée par une rivière fascinante. La région située à une heure (50 kilomètres) des Monastères des Météores peut être visitée toute l’année et donne l’occasion de s’adonner à bon nombre d’activités sportives et de plein air, entre autres, de la randonnée, du rafting, de l’équitation, des sorties en voitures tout-terrain. La région d’Aspropotamos est idéale pour les familles qui peuvent s’y retrouver, s’y amuser et passer un bon nomment ensemble tout en profitant de la nature verdoyante.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
GR
Code postal :
422-00
Latitude :
39.70662
Longitude :
21.62887
Zone horaire :
Europe/Athens
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

On peut atteindre Kalampaka au départ de Thessalonique, Igoumenitsa et Athènes, par voie routière (bus) ou par voie ferroviaire (train).

Pour se rendre à Kalampaka, on peut prendre le train au départ de la ville d’Athènes ou de Thessalonique. Le train qui relie la ville d’Athènes à celle de Kalampaka passe par les villes de Lamia, Paleofarsalos, Karditsa et Trikala.

Durée du trajet (train Athènes – Kalampaka): 4 heures

Station de chemins de fer de Kalampaka : 0243 2022 451

Au départ d’Athènes, il faut compter un trajet de 352 kilomètres pour rejoindre Kalampaka par voie routière et 237 kilomètres au départ de Thessalonique. Que ce soit à bord d’un bus ou d’une voiture de location, le voyageur devra passer par Lamia, Domokos, Karditsa et Trikala au départ de la ville d’Athènes, tandis qu’au départ de Thessaloniques, le voyageur passera par Larisa, Paleofarsalos, Karditsa et Trikala. Au départ de la ville d’Igoumenitsa située à 246 kilomètres de Kalampaka, le voyageur devra passer par les villes d’Ioannina et Metsovo.

Sur place à Kalampaka, un autobus permettra de se rendre sur différents sites touristiques à l’instar des Monastères des Météores et des bus fréquents desservent Trikala et Kalampaka. En dehors des transports publics, la meilleure façon de se déplacer dans la ville reste la marche à pied.

Station de bus de Kalampaka : 0243 2022 432

Les hôtels de Kalabaka (Thessaly)

Reserver votre chambre

Αγροτόσπιτο Σαρακήνας

ΣΑΡΑΚΗΝΑ ΚΑΛΑΜΠΑΚΑΣ ΧΩΡΙΟ
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Περικλέους 5 Διαμέρισμα KONDOULIS HOUSE

Περικλέους 5
422 00 - Kalabaka

Prix indicatif: 76.48 EUR - 80 EUR

Reserver votre chambre

Abaria Cottage

Kastraki village - old habitation
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Aeolic Star Hotel

Liakata & October 28th (Town Hall Main Square)
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 30 EUR - 85 EUR

Reserver votre chambre

Agia - Appartment Touching the Rocks

21 Ιωάννου Μεταξά
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 130 EUR - 150 EUR

Reserver votre chambre

Alexiou Hotel

Trikalon 144 B'
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 37 EUR - 75 EUR

Reserver votre chambre

Alsos House

Kanari 5
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 57 EUR - 170 EUR

Reserver votre chambre

Amalia Hotel Kalambaka

National Rd Ioanninon - Trikalon
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 70 EUR - 170 EUR

Reserver votre chambre

Amazing View Apartment

11 Ipirou
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 80 EUR - 80 EUR

Reserver votre chambre

Appartement Kiki

ASKLHPIOY 4
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 28.82 EUR - 58.82 EUR

Reserver votre chambre

Archontiko Mesohori Suites & Apartments

Kastraki
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 80 EUR - 100 EUR

Reserver votre chambre

Aspa's house

14 Καΐκη
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 56 EUR - 80 EUR

Reserver votre chambre

Bloutsos Rooms

Kastraki
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 35 EUR - 50 EUR

Reserver votre chambre

Boufidis Rooms

Kastraki
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Casa di Fol

Ramou 26
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 42 EUR - 68 EUR

Reserver votre chambre

Chrysorama Rooms

Kalampaka
42200 - Kalabaka

Prix indicatif: 60 EUR - 70 EUR