Ville de Key West (Florida)

etats-unis

Présentation

Partez à la découverte de Key West, destination à dimension mythique. Découverte par Juan Ponce de Leon, l’explorateur qui selon la légende recherchait la fontaine de Jouvence, source de jeunesse éternelle, cette ville-archipel, installée à la pointe de la péninsule de la Floride, est également la localité la plus septentrionale des 48 états principaux des Etats-Unis. C'est là que se termine la légendaire route 1, tracée en ligne droite depuis le Canada. Lieu de fin et de commencement aux allures paradisiaques et emprunts d’histoire, avec son patrimoine architectural de toute beauté allant des anciens forts militaires de la Guerre de Sécession aux anciennes masures des chasseurs d’épaves en passant par les anciennes usines de fabrique de cigare, terre de rencontres à la population métissée et hétérogène, il s’agit d’une région de choix pour tous les amoureux d’aventures, touristes pirates, boucaniers modernes, artistes en voyage et autres chercheurs de trésor !

La ville de Key West appartient à l'état Florida et au comté Monroe.

La ville de Key West s'étend sur 23,1 km² et compte 22 682 habitants (recensement de 2010) pour une densité de 981,90 habitants par km².
Le maire de la ville de Key West est actuellement Craig Cates.
Le nom français de la ville est Key West, le nom anglais de la ville est Key West.
Le surnom de la ville est "The Conch Republic" et la devise de Key West est "One Human Family". La ville de Key West a été fondée en 1828. Le site Internet de Key West est http://www.keywestcity.com

Points ou centres d'intérêts

Les origines de Key West

Comme son nom l’indique, Key West se trouve à l’extrémité ouest et sud de la région des Keys de Floride. Même si l’origine de ce nom est probablement à chercher dans le premier nom donné à l’île principale par les Espagnols, « Cayo Hueso », l’île aux os, du nom des nombreuses batailles indigènes qui s’y étaient tenues. Son nom aurait été transcrit par « Key west » par proximité phonétique. La localité est située tout à fait à l’ouest des Lower Keys. L’île, développée sur un récif de corail et des mangroves, a une altitude quasiment nulle. Le terrain a été de nombreuses fois modifié et agrandi par voie de remblais, allant jusqu’à doubler sa taille originale dans les années cinquante afin d’accueillir les nouveaux habitants. Environ vingt pour cent du territoire de la ville sont tout de même constitués de plans d’eau. Comme généralement aux Etats-Unis, le plan des lieux est une simple grille géométrique courant la vingtaine de kilomètres carrés de l’île.

Les quartiers de la ville

Quatre quartiers composent la ville : la vieille ville (old town), la ville neuve (new town) mid-town et Casa Marina. Le climat est tropical tempéré, grâce à la rencontre des eaux chaudes du golfe du Mexique et du courant froid du Gulf Stream : ainsi, les températures tournent autour de 20 degrés en hiver et 30 degrés en été.

Les hébergements de la ville

La ville est bien sûr très touristique et de grandes chaînes d’hôtels se sont installées. Nous vous conseillons dans la mesure du possible de préférer une chambre dans un hôtel traditionnel, comme il y en a tant dans la vieille ville. Les auberges datent généralement de la deuxième moitié du vingtième siècle, lors de la première explosion touristique de l’île. Vous trouverez certainement dans un petit bed and breakfast une ambiance plus authentique, semblable à un roman d’Hemingway, et vous serez au cœur de la ville historique et des ses nombreuses activités touristiques.

L'aquarium de Key West

Car la ville a beau être petite, elle n’en est pas moins un trésor de points d’intérêt multiples. Pourquoi ne pas faire un tour à l’aquarium de Key West, par exemple ? La visite en est rapide et sympathique. Vous pouvez ensuite faire la visite de la maison Audubon et de ses jardins tropicaux : cette bâtisse victorienne située au 205 Whitehead street est entourée d’un jardin luxurieux, d’un acre aux chemins pavés de briques dans lequel fleurissent les orchidées et murissent des ananas. L’ameublement de la maison est fidèle à l’époque et représente une collection exceptionnelle du mobilier que l’on pouvait trouver dans la maison d’une famille prospère de Key West circa 1800.

La maison d'Hemingway

Après être passé devant le beau cimetière aux pierres tombales victoriennes et leurs anges pleureurs étonnants sous les palmiers, devant le magnifique bâtiment qui constitue les quartiers généraux des gardes côtes, vous pourrez aussi visiter la maison du maître Ernest Hemingway. Dans cette maison constuite par un chasseur d’épaves en 1851, il écrivit certaines de ses œuvres les plus connues et, notamment, Les Neiges du Kilimanjaro et En Avoir ou pas. Vous connaissez peut-être cette maison du James Bond Permis de tuer, dans lequel elle sert de décor à une scène. 

A l’intérieur se trouve un musée et à l’extérieur un magnifique jardin tropical bien entretenu. Les seuls véritables habitants actuels des lieux sont les chats, prétendument descendants directs des chats de l’écrivain lui-même. La visite de cette maison, avec le jardin remuant mollement au gré du vent et la fontaine formant une mélodie de fond, vous plongera sans aucun doute dans une ambiance d’époque.

Vous pouvez continuer sur le thème en allant prendre un verre au Saloon de Captain Tony, « Captain Tony’s Saloon », anciennement chez Sloppy Joe, bar favori de Hemingway ainsi que du tristement célèbre contrebandier Habana Joe, situé au 201 Duval Street. Le bar est maintenant lieu de rendez-vous des sosies de Hemingway à l’occasion du concours qui s’y tient tous les ans et sert de nombreux cocktails tout en proposant des concerts fréquemment.

Des musées intéressants

Un autre bâtiment à ne rater sous aucun prétexte est bien sûr l’ancien bureau de poste et des douanes. Vous aurez sans doute remarqué ce grand bâtiment de style gothique américain entièrement vermillon qui dépasse au-dessus des autres maisons. A l’intérieur se trouve un musée bien pensé, qui présente un mélange non hétéroclite d’histoire locale, d’éléments biographiques des personnalités célèbres liées à Key West, d’histoire maritime et d’œuvres d’art par des artistes locaux. Puis, vous pourrez aller dans le musée des épaves de bateau de Key West, reconnaissable par sa tour de guet faite de bois blanc. L’exposition se constitue de films, de reconstitutions théatrales et bien sûr présente de véritables trésors et morceaux d’épaves, le tout racontant dans une passionnante plongée plus de quatre siècles de pillage de fonds marins. Vous pouvez même toucher des pièces de trésor, comme par exemple ce lingot d’argent provenant du naufrage d’un galion espagnol. Cette visite aide à comprendre l’histoire de la création de cette ville qui s’est entièrement développée autour de la chasse aux épaves en tant que principale activité économique.

Les chasseurs d’épave étaient souvent des immigrés des Bahamas et le village des ouvriers est, comme tant de bâtiments de Key West, resté dans un excellent état de conservation. Vous pouvez donc le visiter, puis continuer sur Duval Street, la rue la plus célèbre de la ville, aux magnifiques bâtiments d’inspiration bahamienne et espagnole, mâtiné d’influences cubaines dans le mode de vie. Vous pouvez vous arrêter dans un des nombreux cafés pour boire un café cubain en fumant un cigare local.

Les nuits animées de la ville

Certaines nuits ont des allures de carnaval flamboyant : les « Duval Pub Crawl ». En effet, la plupart des bars et clubs de l’île se trouvant sur la rue Duval, ces nuits festives sont l’occasion idéale de considérer la rue comme une seule grande terrasse et de goûter aux spécialités de chaque barman. Attention toutefois à bien éviter la rue lors du passage d’un bateau de croisière dans la ville (ce qui arrive très régulièrement). Les touristes se déversent alors en masse directement dans la rue depuis le nord. Si cette foule vous déplait, vous pourrez alors descendre la rue vers le sud, toujours plus au sud, jusqu’à ne plus pouvoir aller plus loin. Au bout de la rue se trouve la borne signalant le point le plus septentrionnal des Etats-Unis contingents. La ville a connu une forte population de pêcheurs à certaines époques et, pendant de nombreuses années, la principale activité commerciale consistait en la pêche de conques. Les habitants furent surnommés les Conchs (les conques) et, de fil en aiguille, la conque est naturellement devenue le symbole de l’île. Aujourd’hui, suite à une succession de plaisanteries administratives, l’île s’ennorgueillit de son faux statut de micronation, la « République de la conque » (the Conch Republic). Elle célèbre sa « fête nationale » le 23 avril, en même temps qu’un festival traditionnel tenu par les habitants. Une autre occasion de s’imprégner de la douce folie et des coutumes des lieux !

Les activités nautiques

Les activités liées à la mer sont également légion. Il vous est possible grâce à de nombreux clubs de vous initier à la plongée sous-marine, une activité conseillée en vertu du fond marin peu profond et à la faune et flore extrêmement camarée et diversifiée. Les traditionnels sports d’eau sont également de mise, avec de la voile, de la pêche en compétition, du ski nautique et de la motonautique. Si vous avez envie de sensations fortes inédites, pourquoi ne pas tenter un tour en flyboard, ces jetpacks fonctionnant en projetant deux gerbes d’eau sous pression ? Il est possible d’en louer pour filer à toute allure au-dessus des eaux limpides.

L'île de Sunset

Si vous en avez les moyens et que vous avez envie de vous faire plaisir, vous pouvez aussi sauter sur un bateau en direction de l’île de Sunset, l’île du coucher de soleil ou Tank Island de son vrai nom. Cette île paradisiaque bien qu’artificielle, construite de toutes pièces au milieu du vingtième siècle par les Etats-Unis pour servir de lieu de stockage de carburant pour des chars d’assaut, est depuis devenue la propriété de resorts. Il est possible de louer un bungalow pour passer un séjour de grand luxe sous les palmiers de cette petite île, allongé sur une plage privée, avec vue sur les lumières de l’île principale.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
US
Code postal :
33040
Latitude :
24.56450
Longitude :
-81.76328
Zone horaire :
America/New_York
Fuseau horaire :
UTC-5
Heure d'été :
Y

Villes voisines

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Les moyens de se rendre à Key West sont en eux-mêmes une porte vers l’univers fantastique du lieu. Le moyen le plus emblématique est sans doute la voiture ou le bus. La ville est reliée au continent par la route fédérale 1, voie mythique passant par quasiment toutes les îles des keys, les reliant par des ponts de longueur variable, le plus long faisant plus de onze kilomètres, s’étendant au-dessus d’une étendue immense d’eau turquoise au fond peu profond. Vous pouvez également monter à bord d’un train de la Florida East Coast Railway, qui vous amènera à Key West de la même manière, en filant à quelques mètres au-dessus des flots. Vous pouvez également prendre un bateau, si vous venez d’une autre île. Des bateaux navettes assurent la communication en permanence avec les îles proches, mais vous pouvez également payer un bateau-taxi. Il est même possible de se déplacer à pied ou en vélo dans l’archipel, grâce au projet Florida Keys Overseas Heritage Trail, un réseau de voies non-pavées. Même si toutes les voies ne sont pas achevées, il s’agit tout de même d’une excellente opportunité de balade. Enfin, Key West est accessible par avion, grâce à un aéroport international accueillant environ cent vingt cinq vols par jour. Néanmoins, il s’agit uniquement de vols intérieurs. Vous serez donc obligé de transiter par Charlotte, Washington, la Nouvelle Orléans, Orlando, Tampa, Fort Lauderdale, Fort Myers, Tampa, Atlanta, New-York ou Miami.

Les transports de Key West

Aéroport international
Key West Intl ~1 km
Autre transport
Key West Nas ~8 km

Les hôtels de Key West (Florida)

Reserver votre chambre

Hemingway Hideaway


33040 - Stock Island

Prix indicatif: USD - USD