Ville de Tartu (Tartumaa)

estonie

Présentation

Parcourez les tranquilles rues pavées, savourez un café dans l’un des parcs verdoyants et mêlez-vous à la dynamique population estudiantine de la deuxième ville d’Estonie. Par chance épargnées par la soviétisation qui a défiguré de nombreuses villes du bloc soviétique, les rues de cette ville sont bordées d’élégants bâtiments datant du 19e siècle et abritant un grand nombre de galeries d’art sophistiquées, de musées fascinants et de cafés bourgeois. Tartu est une ville intellectuelle et idéaliste, la plus vieille d’Estonie, et elle compte un peu moins de 10 000 habitants. Les citoyens éduqués parlent l’estonien, mais le russe est la deuxième langue parlée par les plus âgés et l’anglais est généralement maîtrisé par les jeunes. La monnaie est l’euro depuis 2011 et la ville se situe dans le fuseau horaire de l’Europe de l’Est (UTC+2).

La ville de Tartu appartient au comté Tartumaa et au canton Tartu.

La ville de Tartu s'étend sur 38,8 km² et compte 103 284 habitants (recensement de 2012) pour une densité de 2 661,96 habitants par km². L'altitude minimum est de 572 m, l'altitude maximum est de 79 m, l'altitude moyenne est de 572 m.
Le maire de la ville de Tartu est actuellement Urmas Kruuse (Estonian Reform Party) pour le mandat 2007-2013.
Un habitant de la ville de Tartu est appelé un Tarbatois et la langue officiel de la ville est Idioma estonio. Le nom français de la ville est Tartu, le nom anglais de la ville est Tartu.
La devise de Tartu est "Heade mõtete linn". Le site Internet de Tartu est http://tartu.ee

Points ou centres d'intérêts

Soyez sage à l'université de Tartu

L’université de Tartu, fondée en 1632 par le roi Gustave II Adolphe de Suède, est l’établissement d’enseignement le plus distingué d’Estonie et ses étudiants représentent près d’un cinquième de la population de la ville. Le superbe bâtiment principal blanc de style néoclassique date du début du 19e siècle, à l’époque où les entorses au règlement de l’université étaient punies avec un peu plus de sévérité qu’aujourd’hui. Les étudiants qui « portaient atteinte à la morale publique » en affichant un comportement suspicieux ou qui avaient des livres en retard à la bibliothèque étaient promptement envoyés dans la « cellule », une sorte de prison située dans les combles. Pour passer le temps, de nombreux détenus se rebellaient en gravant des messages et des images puériles sur les murs, et ceux-ci sont toujours visibles aujourd’hui. Le musée d’Art de l’université de Tartu offre de fantastiques visites guidées comprenant la cellule, le musée d’Art et l’imposante salle de réunion. Consultez le site Internet du musée pour plus de renseignements : http://www.ut.ee/artmuseum/eng/for_tourist.html. Adresse : Ülikooli 18. Téléphone : +372 7 737 540. Horaires d’ouverture de la cellule des étudiants : lun.-ven. 11 h - 17 h

Les statues en terre cuite uniques l'église Saint-Jean

Suivez la rue Ülikooli au nord de l’université pour découvrir la superbe église Saint-Jean (Jaani kirik), une église luthérienne gothique vieille de près de 700 ans et célèbre pour ses centaines de figurines en terre cuite uniques et disposées dans des niches tout autour du bâtiment. Certains pensent que leur nombre, de même que leurs caractéristiques uniques, est le signe qu’elles ont été façonnées sur le modèle de différents habitants des environs. Ayant survécu au grand incendie de Tartu en 1775, qui a détruit près de 200 bâtiments des alentours, l’église a elle-même failli être détruite par les bombes soviétiques en 1944, tout comme un grand nombre de ses figurines qui se comptaient auparavant par milliers. Grâce à 16 ans de rénovation, ainsi qu’à deux nouvelles cloches (nommées Peetrus et Paulus en hommage aux deux saints patrons de la ville), l’église a pu rouvrir ses portes. À l’intérieur, les grands murs en briques portent encore les stigmates de leur destruction, mais la lumière qui l’inonde et ses arches superbement proportionnées donnent au visiteur un sentiment d’espoir renouvelé. Adresse : Jaani 5. Téléphone : 372 744 222. Horaires d’ouverture : mar.-sam. 10 h-18 h.

Musée national estonien

Tartu étant la capitale intellectuelle de l’Estonie, il est tout naturel d’y trouver la plus riche et la plus impressionnante collection d’objets anciens sur la culture traditionnelle, qui est abritée par le Musée national estonien. Plus deux millions objets sont en fait exposés dans ce musée et ceux-ci offrent une immersion fascinante dans l’histoire et la culture estoniennes. Dédiés à l’héritage du folkloriste Jakob Hurt, les premiers objets ont à l’origine été rassemblés à la fin du 19e siècle. Le musée, dont les bâtiments sont dispersés dans toute la ville, a ouvert ses portes en 1922 et a rapidement été reconnu comme étant le plus remarquable du pays. Un bâtiment ultramoderne a récemment été commandé pour accueillir le musée, ainsi qu’un espace de conférence et un cinéma, ce qui permet d’ancrer fermement le Musée national estonien dans le 21e siècle. Parmi les pièces les plus remarquables figurent une superbe panoplie de costumes nationaux ainsi que d’autres textiles, tels que des tapis tissés à la main et des nappes en lin richement brodées. On trouve également une collection très complète de chopes de bière sculptées qui offrent un aperçu unique de la vie quotidienne. Adresse : Kuperjanovi 9. Téléphone : 372 735 044. Horaires d’ouverture : mar.-dim. 11 h-18 h. Prix d’entrée : 2 € pour les adultes/ 1,5 € pour les enfants.

Le Parc Toomemägi ou le berceau de la ville

Situé en haut d’une colline, ce parc vert et agréablement aménagé, dont les étroits chemins serpentent poétiquement entre les arbres, était autrefois la vraie raison d’être de Tartu puisqu’il servait de bastion de défense aux alentours des 5e et 6e siècles. Surplombant la vieille ville, cette colline est surmontée d’une grande cathédrale gothique construite par des chevaliers allemands au 13e siècle, ainsi que d’un vieil observatoire bâti en 1810. La cathédrale a connu un passé mouvementé : détruite, pillée, reconstruite et même utilisée comme grange, elle abrite aujourd’hui l’intéressant Musée de l’histoire de l’université. Parmi les pièces exposées figure une ancienne salle d’autopsie reconstituée qui met en évidence les efforts des scientifiques pour comprendre le corps humain. Faites également un détour par les deux plus vieux ponts de la ville, le pont de l’Ange, qui date de 1838, et le pont du Démon, datant de 1913. D’après les habitants, si vous faites un vœu la première fois que vous traversez le pont de l’Ange, celui-ci se réalisera. Il vaut probablement mieux éviter d’en faire un sur le pont du Diable ! Vous ne pourrez pas rater le parc, puisqu’il se trouve immédiatement derrière la place centrale.

Supilinn, la ville de la soupe

Allez faire un tour dans Supilinn, un quartier modeste et historique de Tartu, tout en couleurs et en caractère. L’un des derniers quartiers pauvres du 19e siècle encore habités en Europe, Supilinn (la ville de la soupe) tire son nom de ses rues, puisqu’elles portent toutes le nom d’un ingrédient. Qu’il s’agisse de Pomme de terre, Pois, Haricot, Baie ou encore Melon, les rues ne sont parfois pas plus larges que des ruelles. Elles étaient autrefois régulièrement inondées, le quartier entier étant construit sur des basses terres marécageuses peu hospitalières. Cela n’a pas empêché les habitants de mener une folle vie de bohème, et l’endroit fut rapidement réputé pour ses femmes légères et ses alcools forts. Après avoir survécu aux bombardements pendant la guerre, le quartier connaît aujourd’hui un lent processus de gentrification, puisque de nombreux habitants de Tartu sont prêts à réinvestir ces magnifiques bâtiments en bois et à prendre part à la vie de la dynamique communauté locale qui organise pendant toute l’année toutes sortes d’évènements, dont un festival du printemps. Flânez le long des rues et découvrez de petits jardins à l’arrière des maisons avec leurs piles de bois et leur linge étendu claquant au vent. Supilinn se situe au nord du centre-ville, sur la rive droite du fleuve Emajõgi et, heureusement, il est aujourd’hui protégé des inondations.

La ville pittoresque d'Otepää

À 44 km à peine au sud de Tartu se trouve la charmante petite ville d’Otepää, encerclée de magnifiques forêts, de collines ondoyantes et de magnifiques rivières à l’eau pure. C’est une destination estivale prisée des Estoniens. Les habitants de Tartu s’y rendent pour se promener, faire du vélo et nager, ainsi que pour s’imprégner de ce superbe paysage. Mais c’est en hiver qu’Otepää se révèle vraiment, grâce à sa station de ski qui lui a valu le surnom d’« Alpes estoniennes ». La ligne de bus 71 vous y emmènera.

Pärnu, ville de fête estivale

Si Otepää est la capitale de l’hiver de l’Estonie, Pärnu est celle de l’été. Ses dunes de sable onduleuses, ses belles plages de sable blanc et son atmosphère de fête associées à son passé thermal ont fait de cette ville une destination populaire. L’université de Tartu y possède encore un campus délocalisé, et il s’y tient également un festival médiéval et une foire artisanale chaque été. Elle se situe à environ 150 km de Tartu, mais une ligne de bus qui vous y conduira en deux heures, pour environ 10 €.  

Piirissaar, a remote island getaway inhabited by the enigmatic Old Believers

Cette petite île, située sur le lac Peïpous, a été pour la première fois foulée au début du 18e siècle par un groupe de vieux-croyants russes, des chrétiens orthodoxes stricts et austères cherchant à mener une vie simple et à éviter le service militaire. Aujourd’hui, la plupart des habitants de l’île adhèrent encore à cette religion et mènent des vies paisibles dans de petites maisons de bois colorées, pêchant et s’occupant de leurs petits jardins fertiles. Faites la traversée en ferry avec Tartu Sadam AS (http://www.tartusadam.ee).

Tallinn, la belle et dynamique capitale estonienne

Il est difficile de trouver capitale plus éblouissante que la ville de conte de fées qu’est Tallinn, qui échappe heureusement au tourisme traditionnel et qui conserve son charme ancien et son atmosphère décontractée. Châteaux anciens, églises médiévales, vie nocturne dynamique ou encore culture de café s’associent à une scène musicale, théâtrale et artistique vivante pour faire de Tallinn l’une des villes d’Europe les plus agréables. Accessible en bus ou en train depuis Tartu, pour pas plus de 15 €.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
EE
Code postal :
50050
Latitude :
58.37852
Longitude :
26.72258
Zone horaire :
Europe/Tallinn
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Nigula ~2 km
  • Tähtvere ~1 km
  • Elva ~2 km
  • Vahi ~3 km
  • Soinaste ~5 km
  • Tila ~4 km
  • Kandiküla ~3 km
  • Ülenurme ~6 km
  • Lemmatsi ~4 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Situé à seulement 10 km du centre-ville, l’aéroport de Tartu ne propose qu’un vol régulier, à destination d’Helsinki, et la navette pour l’aéroport coûte 4 €. La plupart des touristes voyageant par avion atterriront à Tallinn, à 180 km, ou à Riga, à 250 km. L’aéroport de Tallinn est relié à Tartu grâce à des lignes de bus express, mais il vous faudra acheter un billet en ligne à l’avance. Le prix du billet de bus depuis Tallinn est d’environ 8-11 €, tandis que le trajet à bord des deux bus quotidiens partant de Riga coûte 15-18 €. Vous pouvez également faire le voyage en bus avec la société Eurolines depuis Kiev pour 45 € (trajet de 18 heures). La gare ferroviaire de Tartu se situe à seulement un kilomètre du centre-ville, et la société Edelaraudtee propose plusieurs trains quotidiens depuis Tallinn. Le trajet dure entre 2 h 30 et 3 h 30, pour un coût de 9-13 €. Un autre train dessert également Pechory, en Russie, ainsi que d’autres destinations intérieures. Tartu Sadam AS assure des traversées en ferry sur les lacs Peïpous et Lämmijärv. En ville, mieux vaut se déplacer à pied pour explorer le superbe vieux centre. Prenez le bus si vous souhaitez aller plus loin. Les compagnies de bus (Go Bus Tartu et AS Sebe) vendent des tickets à partir de 0,75 €. Vous pouvez également louer un vélo auprès de Rattarent Tartus.

Les hôtels de Tartu (Tartumaa)

Reserver votre chambre

11 Riia

11 Riia
51010 - Tartu

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

39 Lai

39 Lai
51005 - Tartu

Prix indicatif: 40 EUR - 60 EUR

Reserver votre chambre

89 Anne

89 Anne
50705 - Tartu

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Aaba Apartment

Gildi 9-4
51004 - Tartu

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Academus Hostel

Pepleri 14
51013 - Tartu

Prix indicatif: 28 EUR - 40 EUR

Reserver votre chambre

AireVaka majutus

Tähtvere 3
51007 - Tartu

Prix indicatif: 62.5 EUR - 62.5 EUR

Reserver votre chambre

Aleksandri 7 Apartment

Aleksandri 7
51004 - Tartu

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Aleksandri City Center Modern Apartment

Aleksandri 6-3
51004 - Tartu

Prix indicatif: 53.1 EUR - 79 EUR

Reserver votre chambre

Aleksandri City Centre Sauna Apartment

Aleksandri 6
51004 - Tartu

Prix indicatif: 49.28 EUR - 65 EUR

Reserver votre chambre

Aleksandri City Centre Studio Apartment

Aleksandri 6-3B
51004 - Tartu

Prix indicatif: 53.1 EUR - 74.4 EUR

Reserver votre chambre

Aleksandri Hotel

Aleksandri 42
51004 - Tartu

Prix indicatif: 35 EUR - 150 EUR

Reserver votre chambre

Alexander Apartments

Tähtvere 44
51007 - Tartu

Prix indicatif: 50 EUR - 104 EUR

Reserver votre chambre

Amazing jugend style flat in the quiet center

Emajõe 7-2
51008 - Tartu

Prix indicatif: 31.5 EUR - 40.5 EUR

Reserver votre chambre

Angelhouse

59b Võru
50111 - Tartu

Prix indicatif: 27 EUR - 27 EUR

Reserver votre chambre

Anne 80 Apartment

Anne 80-78
50705 - Tartu

Prix indicatif: 37 EUR - 50 EUR

Reserver votre chambre

Antonius Hotel

Ülikooli 15
51003 - Tartu

Prix indicatif: 85.5 EUR - 250 EUR