Ville de Vigo (Galicia)

espagne

Présentation

Située au Nord-est de l’Espagne, à quelques kilomètres du Portugal, Vigo est la ville la plus peuplée de la province de Galice, en raison de sa forte activité industrielle et de son grand port de pêche, le plus grand d'Espagne et l'un des plus grands d’Europe. Ainsi, Vigo (dont le nom vient du latin Vicus Spacorum, qui signifie le lieu des commerçants) est surnommée la “porte de l'Atlantique”, car elle est le lieu privilégié pour les échanges entre l'Europe du sud et le reste du monde.La légende dit que les eaux de Vigo renfermeraient une grande quantité de pièces d'or, suite à une bataille navale entre les britanniques et les hispaniques en 1702, appelée la bataille de Vigo. Une partie des 108 millions de pièces aurait été remontée par Jules Verne et son équipage en 1868, mais la moitié serait encore sous les eaux.
La ville de Vigo héberge de nombreux musées d'art, d'histoire et de société, permettant à tous de découvrir la Galice sous plusieurs angles.

La ville de Vigo appartient à la communauté Galicia et à la province La Coruña.

La ville de Vigo s'étend sur 109,1 km² et compte 297 332 habitants (recensement de 2009) pour une densité de 2 725,32 habitants par km². L'altitude moyenne est de 0 m.
Le maire de la ville de Vigo est actuellement Abel Caballero (Parti des socialistes de Galice) pour le mandat 2011-2015.
Un habitant de la ville de Vigo est appelé un Vigués. Le nom français de la ville est Vigo, le nom anglais de la ville est Vigo.
Le surnom de la ville est "The Olive City". Le site Internet de Vigo est http://hoxe.vigo.org

Points ou centres d'intérêts

Visite de la vieille ville de Vigo

Le centre ville de Vigo est agréable à visiter, avec de nombreux bâtiments historiques, à l’architecture originale et typique de la Galice, et de nombreuses statues et sculptures éparpilleées dans la vile et érigées en l'honneur des grands personnages qui ont fait son histoire.Parmi les bâtiments incontournables, vous pourrez admirer les vestiges des anciennes fortifications de la ville ; la maison de José Donesteve, belle bâtisse du XIXème sicle entourée d'une grande terrasse et ornée de blasons sculptés sur la façade ; la place de la Puerta del Sol, dominée par une immense statue de sirène ; la bibliothèque de la Casa Pedro Roman, construite à la fin du XIXème siècle tout en pierres et dont les boiseries sont aujourd'hui de couleur turquoise ; la galerie d'art Arias Tobeada, d'aspect très rustique et de style baroque avec ses nombreuses gargouilles ; ou encore la maison Ramon Arbones, richement ornementée et décorée, avec de nombreuses moulures, volutes et petits balcons.
L'office du tourisme a créé un guide de parcours pédestres dans la vieille ville, permettant d'organiser au mieux votre visite et de ne faire aucune impasse. De plus, ce guide peut être téléchargé sur smatphone.
Office du tourisme : http://www.turismodevigo.org/en/vigos-old-town
Adresse : 3 canovas del castillo

Le quartier de Berbès

Le quartier de Berbès est l'un des lieux les plus authentiques et pittoresques de Vigo. C'est le quartier originel des pêcheurs, situé à quelques mètres du port et organisé autour de la place O Berbès. En plus de bâtiments historiques à la richesse architecturale comme les arcades de la place de la constitution ou l’église de Santa Maria, vous découvrirez des petites rues authentiques, abritant des tavernes et des maisons toutes aussi originales les unes que les autres, équipées de balcons en fer et en bois et ornées chacune de petits blasons. Incontournable du quartier, le marché de Pedra invite à une déambulation dans les couleurs et les odeurs de Vigo, avec ses nombreux étals de coquillages, poissons et crustacés fraîchement pêchés. Les pescantinas (marchands de poissons) vous donneront leurs secrets pour cuisiner les spécialités de la meilleure manière. C’est également ici que vous pourrez déguster les meilleures huîtres du pays, et échanger avec les pécheurs et les habitants sur les anecdotes de la ville. En plus des trésors de la mer, vos papilles pourront se laisser tenter par les stands colorés de fruits et légumes. C'est également ici que vous pourrez goûter au traditionnel pain galicien, à la farine de seigle ou de mais, et souvent agrémenté de fruits secs.

Le musée municipal Quinones de Leon

Le Musée municipal Quinones de Leon est hébergé dans un beau manoir du XVIIème siècle, au milieu du grand parc verdoyant de Castrelos, agrémenté de nombreuses fontaines et bassins ainsi que d'un jardin à la française.Le musée s'attache à retracer l’histoire de Vigo et de la Galice grâce notamment à des objets archéologiques découverts lors de fouilles et témoignant de la vie et de l’évolution de la ville au travers des siècles. Le musée possède également une collection de peintures galiciennes du XXème siècle très conséquente, et est le lieu de référence dans ce domaine pour la région.Les salles du musée sont divisées pour accueillir les 3 collections permanentes. La collection archéologique comprend de nombreuses pièces, dont l'origine remonte à l'âge de Bronze jusqu'au Moyen-Age. Vous pourrez ainsi admirer des bifaces du Paléolithique, des pointes de flèches du Néolithique, des amphores de l’époque romaine ou encore des tombes sculptées du Moyen-Age.La collection historique commence quant à elle à l'âge moderne pour continuer jusqu'à nos jours. Dans cette galerie, sont notamment exposés des objets faisant référence à la bataille de Rande (1702) et à la Reconquista espagnole (1809). C'est également dans cette section que se trouve la bibliothèque patrimoniale, avec des documents historiques originaux retraçant les temps forts de l'histoire de la Galice.
La collection d’art met à l'honneur les artistes galiciens du XVIIème au XXème siècle, dont les œuvres sont souvent marquées par les grands conflits des siècles.
Site internet : http://www.museodevigo.org/index.php
Adresse : parc de Castrelos
Horaires : du mardi au vendredi 10h-14h, samedi 17h-20h, dimanche 11h-14h
Tarif : gratuit

Le parc Castro

Le parc Castro est le parc central de Vigo et l'un des plus visités et appréciés de la ville, tant par les familles venues profiter de l'ombre des arbres et s'amuser sur les aires de jeux que par les vacanciers venus découvrir le poumon vert de Vigo, à pied ou à vélo. Construit sur une colline, le parc offre une vue inégalable sur Vigo et sur la baie, ce qui lui vau son surnom de Mirador par les habitants de la ville. En plus de nombreux arbres, buissons et jardins, le parc abrite des monuments, statues et fontaines, comme des ruines pre-romaines et les vestiges du fort Saint-Sebastian, dont vous pourrez faire le tour et admirer les différentes vues. Le parc comprend de nombreux petits sentiers et escaliers en pierre où il est agréable (mais fatigant!) de se promener. Cependant, pour récompenser vos efforts, vous pourrez déguster une boisson bien fraîche au café du parc, situé près de l’entrée la plus haute. De plus, le parc est situé non loin du marché aux huîtres, ainsi pourquoi ne pas faire un pique-nique à la galicienne et déguster huîtres et pain de seigle assis confortablement dans les espaces verts du parc Castro ?

Marco : le musée d'art contemporain

Le musée d'art contemporain de Vigo est un grand centre artistique et dynamique pour la création contemporaine. Sa vocation ne se limite pas à l'exposition d’œuvres d'art, le Marco propose en effet de nombreux cycles de conférences, animations et projets pour favoriser une médiation entre l'art, les artistes et les populations. Pour assurer un dynamisme de son activité, le musée accueille essentiellement des expositions temporaires et met ainsi à l’honneur plusieurs thématiques et artistes au cours de l'année. Les 3 lignes directrices pour le choix des expositions sont l'art actuel national et international, l'art en Galice et la production de nouveaux artistes. Le musée expose tous les arts sans exception, et mélange ainsi peintures, performances, arts plastiques, arts vidéo etc.La bibliothèque du musée est une véritable havre de connaissance pour la culture contemporaine. Elle est ouverte au public et permet à chacun de se documenter sur l'art moderne et les tendances actuelles. Avec 60 abonnements à des revues artistiques et culturelles nationales et internationales, la bibliothèque du Marco permet de s'informer sur les événements, expositions et tendances du monde entier.
Site internet : http://www.marcovigo.com/en/programacion
Adresse : principe 54
Horaires : mardi au samedi 11h-14h30/17h-21h, dimanche 11h-14h30
Tarif : gratuit

La plage de Samil

Située au bord de l’océan atlantique, Vigo est à proximité de plusieurs plages. La plage de Samil est la préférée des habitants de Vigo et est l'une des plus belles. C'est une grande étendue de sable fin bordée de palmiers, digne des plages lointaines de cartes postales, mais au bord de l'atlantique. L’océan y est très calme et de nombreux cafés et restaurants permettent d'y passer la journée sans s'ennuyer et de déguster aux spécialités de Galice. La promenade est très agréable à pied, en roller ou à vélo, et l'eau n'est pas aussi froide que sur d'autres plages de la côte. Depuis le centre ville, vous pourrez y accéder en bus en quelques minutes.

Les îles Ciès

Les îles Ciès, ou îles des dieux, situées à une dizaine de kilomètres en face de Vigo sont un véritable paradis aquatique, qui s'apparente davantage aux paysages des Bahamas qu'a ceux de l'Espagne, avec de longues étendues de sable fin et des eaux turquoises. La plage principale des îles, la plage de Rodas, est considérée comme l'une des plus belles plages au monde. Les paysages inégalables de l'archipel, faits de criques, falaises, pinèdes et grandes plages de sable fin sont protégés et font partie du parc national des îles atlantiques. Pour préserver la beauté, le calme et la faune et la flore des îles, la visite est réglementée (pas plus de 2200 visiteurs par jour) et vous y accéderez en ferry depuis le port de Vigo. Le trajet dure environ 1 heure et coûte un peu moins de 20 euros.

Le parc national des dunes de Corrubedo

Le parc national des dunes de Corrubedo se situe à une centaine de kilomètres au nord de Vigo, près de la ville de Ribeira. Le parc naturel est dominé par une immense dune d'un kilomètre de long et alterne dunes, marais, étangs et plages. La lagune, appelée Carregal, est un fantastique lieu de promenade entre l'océan et les dunes. Vous pourrez observer dans le parc national une faune riche et variée, avec de nombreuses espèces d'oiseaux, comme par exemple des hérons cendrés, des cormorans ou des canards colvert et de mammifères comme des loutres, des écureuils et des genettes.

Le parc naturel du mont Aloia

Situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Vigo, à 7 kilomètres de Pontevedra, en allant vers les terres, le mont Aloia est un havre de paix et de calme de moyenne montagne au centre d'une nature variée et verdoyante. Lieu de légendes qui comprend de nombreux vestiges archéologiques, notamment les ruines d'une ville gothique fortifiée, le parc naturel du Mont Aloia ravira tant les passionnés de natures que les férus d'histoire. La faune et la flore sont extrêmement riches, avec des pinèdes, des eucalyptus, des chênes-lièges et des cyprès, qui font le bonheur des renards, buses et éperviers.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
ES
Code postal :
15113
Latitude :
43.30833
Longitude :
-8.84789
Zone horaire :
Europe/Madrid
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Beo ~1 km
  • Bareango ~1 km
  • Porto do Fondo ~1 km
  • Barizo ~1 km
  • Badarra ~2 km
  • Pividal ~2 km
  • Limiñoa ~2 km
  • Santirso ~2 km
  • Mens ~2 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Aéroport : l’aéroport de Vigo se situe à seulement 9 kilomètres du centre ville. En revanche, c'est un petit aéroport et les destinations sont essentiellement nationales. Seul un vol direct est proposé depuis la France, depuis l’aéroport Paris Charles de Gaulle avec la compagnie Air France. Pour vous rendre à Vigo depuis l’aéroport, le bus de ville est la solution la plus économique. Il opère toutes les 30 minutes de 6h à 22h environ et le trajet coûte seulement 1,32 euros. L'autre solution est de réserver un vol pour Saint-Jacques de Compostelle, mieux desservie (Vueling, Iberia). L’aéroport se trouve à environ une centaine de kilomètres de Vigo. Vous prendrez ensuite le bus pour la gare de Santiago et le train pour Vigo. Le trajet Santiago de Compostelle-Vigo en train dure environ 1h30 et coûte un peu moins de 10 euros.
Se déplacer sur place et aux alentours : pour vous déplacer aux alentours, le train est une bonne solution, il permet de se rendre rapidement dans les grandes villes de la région de façon économique. Vous pourrez planifier vos voyages en ligne sur le site de Renfe, la compagnie ferroviaire de Galice.
Site internet : http://www.renfe.com/index.html
Pour vous rendre dans les îles atlantiques et dans les villes de la côte, vous pourrez prendre le ferry depuis le port de Vigo, avec les compagnies c-dessous :
Cruceros Rias Baixas : http://crucerosriasbaixas.com/
Mar de Ons : http://www.mardeons.com/
Naviera nabia : http://www.piratasdenabia.com/
Pour vous déplacer dans la ville, vous pourrez utiliser le vaste réseau de bus Vitrasa.
Site internet : http://www.vitrasa.es/php/index.php
Tarif : 1.32 euros / trajet

Les transports de Vigo

Aéroport international
Santiago ~58 km

Les hôtels de Vigo (Galicia)

Reserver votre chambre

As Garzas

Porto Barizo 40 , Malpica
15113 - Barizo

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Casa da Sebe

O Castro Barizo
15113 - Barizo

Prix indicatif: 110 EUR - 385 EUR