Ville de Santiago de Compostela (Galicia)

espagne

Présentation

Qui n'a jamais entendu parler de Saint-Jacques-de-Compostelle ? Tous les chrétiens connaissent par cœur l'histoire du pèlerinage, mais la ville en elle-même est beaucoup moins connue du monde. Car outre cette quête de spiritualité, la ville espagnole regorge de divers aspects qui valent le détour. La capitale de la Galice, située au nord-ouest de l'Espagne, accueille chaque année des millions de visiteurs des quatre coins du globe, la plupart y séjournant après avoir fait le mythique chemin de Saint-Jacques. Mais cette ville, étape finale du célèbre pèlerinage, correspond également aux personnes un peu moins férus de marche à pieds. Pour les gourmets, la gastronomie dans cette ville de 100 000 habitants est élevée au rang d'art. Les festivités sont également très présentes. Tour d'horizon de tout ce que cette ville de légende a à vous offrir.

La ville de Santiago de Compostela appartient à la communauté Galicia et à la province La Coruña.

Points ou centres d'intérêts

L'incontournable pèlerinage

Le fameux pèlerinage consiste pour tous les pèlerins à venir se recueillir sur le tombeau présumé de Saint-Jacques le Majeur. Un pèlerinage quasiment disparu, mais qui a connu un regain d'intérêt à la fin du XXème siècle. Le centre historique de Saint-Jacques de Compostelle est désormais classé au patrimoine historique de l'UNESCO. Le chemin est apparu au IXème siècle, suivant le sillage de la voie lactée et est devenu, au fur et à mesure des années et des siècles, la liaison avec le reste de l'Europe. Les milliers de pèlerins qui le franchissent choisissent entre différents moyens de transport comme la bicyclette et même le cheval, ce qui en fait un chemin on ne peut plus fréquenté. A leur arrivée à Compostelle, les pèlerins reçoivent la Compostela, le certificat de pèlerinage qui atteste de la validité du pèlerinage et qui à l'époque servait de témoignage de l'arrivée au sanctuaire. L'objectif final est bien entendu la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle classée au patrimoine mondial.

La cathédrale, symbole d'une forte dévotion catholique, est un monument religieux consacré à l'apôtre Jacques de Zébédée, protecteur de l'Espagne. Et pour les curieux d'architecture religieuse, cet endroit est une vraie merveille. Avec sa façade baroque, appelée « œuvre d'or » pour la délicatesse de son aspect, elle renferme la crypte de l'apôtre Saint-Jacques le Majeur, et reste donc le but de tout pèlerin. La cathédrale est la curiosité principale de la ville qui est malgré tout très fournie en monuments religieux et historiques. Par exemple, l'ancienne cité médiévale comporte dix églises dont de nombreux monastères, comme celui de Saint-Martin Pinario, ou encore celui de San Pelayo.

L'Hostal dos Reis Catolicos fait intégralement parti de la vie des pèlerins en visite dans la ville. Bâti en 1501, il est aujourd'hui un refuge luxueux pour les voyageurs venus des quatre coins du monde. Une simple présentation de la Compostela vous permettra d'accéder à un repas et à un accueil gratuit. Pêle-mêle, vous avez également le splendide hôtel de ville, le collège Saint-Jérôme, le musée du Peuple Galicien ou encore l'impressionnante Cité de la culture.
Par ailleurs, le projet de cette cité fût largement contesté puisque portant sur un investissement de 400 millions d'euros c'est un projet assez mal vu par les espagnols en période de crise. Ambitieux projet, la Cité de la Culture a été décidée à la fin des années 1990. Après douze années de travaux, deux des six bâtiments prévus ont été inaugurés le 11 janvier 2011 : la bibliothèque et les archives de la presse. Le reste du programme comprend un théâtre de 2 000 places, un musée de l’histoire de la Galice et un centre d’art.

Université et festivités

A Saint-Jacques-de-Compostelle, les principales places tournent autour de l'imposante cathédrale, notamment la place de la Quintana qui vit au rythme de la vie estudiantine. Située derrière la cathédrale, c'est à cet endroit que l'on peut voir la porte Sainte de la cathédrale, ouverte uniquement une partie de l'année. Elle constitue le poumon de la ville et demeure le lieu rêvé pour les touristes en villégiature. De nombreuses manifestations y sont organisées en été comme des concerts ou des spectacles. Animée par les nombreux cafés et boutiques de souvenirs qui se trouvent tout autour, la place est surtout remplie de pèlerins et de randonneurs ayant bouclé leur pèlerinage.

Outre tous les aspects religieux qui la composent, Compostelle est également une ville à forte tendance étudiante, qui lui donnent une ambiance si particulière, vivante et accueillante. On pourrait même dire que la célèbre ville au pèlerinage comporte une face cachée, puisque, la nuit venue, les bars, les pubs et les discothèques ouvrent leurs portes. Plus de 30 000 étudiants s'inscrivent chaque année à l'université, et permettent à la ville de ne dormir que très rarement. Car Saint-Jacques-de-Compostelle possède un esprit de fête peu comparable, notamment une fois l'été venu. Les festivités populaires rythment l'ambiance de la capitale de la Galice où le folklore et les traditions sont primordiales. Les plus connues sont sans aucun doute les fêtes de l'apôtre Saint-Jacques, nommées d'intérêt touristique international. Elles confèrent à la ville une atmosphère incroyable notamment grâce à son spectacle monumental composé de feux d'artifices, et d'une représentation sons et lumières. 

C'est le 25 juillet, que les rues gonflent et que la foule se fait pressante, lors de la grande foire aux bestiaux. Vous aurez même l'occasion, si vous avez de la chance, d'apercevoir le Botafumeiro, l'encensoir haut de 1,6 mètre et lourd de 54 kilogrammes. Outre cette fête à ne manquer sous aucun prétexte, toute l'année la ville vibre au rythme des expositions et des représentations théâtrales. Pas le temps pour l'ennui dans la ville des pèlerins ! Mais ne vous inquiétez pas, la ville ne vous laissera pas mourir de faim, bien au contraire. Car si les restaurants, tavernes et brasseries sont légions, il s'agit surtout de mets de grande qualité.

L'art de la gastronomie

En effet, Saint-Jacques-de-Compostelle met à votre disposition de nombreuses adresses où passer un moment typiquement galicien à travers des visites guidées organisées par la ville qui vous permettront de découvrir la gastronomie locale en profondeur. Beaucoup de boutiques traditionnelles, principalement dans les rues Orfa et Caldeireria, vous proposeront des dégustations et vous apprendra les subtilités de la cuisine régionale. Un concours de tapas est même organisé aux mois de juin et juillet. Le marché central vous offrira les spécialités du coin, comme par exemple le poulpe, cuisiné de mille manières et très recherché par tous les touristes présents. Vous pourrez également y dénicher le fameux gâteau de Saint-Jacques, fait à base d'oeufs, de cannelle et d'amandes pilées. Agrémentez toutes vos dégustations avec un petit verre de Queimada. Cette eau de vie est sujette à un rituel plus que particulier. Composée d'eau de vie, de sucre blanc, d'écorces de citron et de quelques grains de café, le breuvage est préparé dans un récipient en terre cuite. Ils sont tous cuits ensemble puis flambés, et tout au long de sa fabrication, une sorte d'incantation est récitée, pour faire fuir les mauvais esprits. Une cérémonie qui vaut le coup d'oeil. 

Evidemment, les spécialités de la Galice sont les fruits de mer et mollusques. L'offre en restaurants est abondante. Mais il vous faudra faire un choix. Pour les bourses les plus limitées, vous n'aurez que l'embarras du choix en ce qui concerne les bistrots proposant de délicieux tapas et vins du pays à des prix très abordables. Vous ne pouvez pas quitter la ville sans avoir goûté aux plats traditionnels comme les pimientos de Padron (petits poivrons) ou les xoubinas (sardines). Pour les plus exigeants, les restaurants de charmes comme la Casa Marcelo ou le O Dezaseis ou encore le A Curtidora. Vous y découvrirez le poulpe sous toutes ses formes, et bien évidemment les fameuses coquilles Saint-Jacques.

Côté hébergement, Saint-Jacques-de-Compostelle vous offre un large choix d'hôtels 3, 4 ou 5 étoiles. Les petits hôtels du centre historique sont évidemment les mieux situés. Vous pourrez séjourner dans les traditionnels A Tafona do Peregrino ou à l'hôtel Bonaval. Très bien situés, il vous offriront un cadre typiques en accord parfait avec l'atmosphère de la ville. Plus loin du centre, vous trouverez des hôtels spacieux et luxueux qui n'ont pour le coup pas grand chose à voir avec l'ambiance de la capitale de la Galice. Et si vous voulez vivre une expérience hors du commun, le Mourehotel n'attend plus que vous. Inauguré il y a peu, il s'agit d'un concept permettant aux client de s'approprier la manière dont ils profitent des chambres. Une incroyable découverte en termes d'architecture et de décoration intérieure cassant les codes.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
ES
Code postal :
15701
Latitude :
42.87301
Longitude :
-8.54807
Zone horaire :
Europe/Madrid
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Carracido ~0 km
  • Horreo ~0 km
  • Galán ~0 km
  • San Clemente ~1 km
  • Bendaña ~1 km
  • Vigo de Abaixo ~1 km
  • Raiña ~1 km
  • Galegos-San Martiño ~1 km
  • Compostela ~1 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Il est extrêmement facile de rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle car les voies de communication reliant la ville aux autres villes importantes d'Espagne ou d'Europe sont excellentes. Si vous souhaitez passer par la route, les autoroutes et les voies rapides ne manquent pas, que vous veniez de France, ou des quatre coins de l'Espagne. L'A6, l'A52 ou l'A8 sont à disposition pour votre trajet. Au départ de Paris, comptez une bonne dizaine d'heures. L'autobus dessert Madrid, Barcelone, Séville ou Bilbao ainsi que d'autres pays européens comme le Portugal, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Belgique ou la Suisse. L'aéroport qui accueille des vols provenant des quatre coins de l'Europe est à 10 kilomètres de la ville. Vous devrez donc prendre le bus ou un taxi pour vous rendre au centre-ville. Pour un trajet en taxi, comptez environ 20 euros. Enfin, le train vous offrira une alternative intéressante avec des trajets quotidiens vers les principales villes d'Espagne et d'Europe. Au sein même de la ville, un train touristique sera à votre disposition, traversant le nord de L'Espagne, jusqu'à la ville des pèlerins. Sinon, le moyen le plus pittoresque reste bien évidemment la marche à pieds en suivant le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Alors, à vos sac à dos !

Les transports de Santiago de Compostela

Aéroports internationaux
Santiago ~11 km
A Coruna ~50 km