Ville de Puertollano (Andalucía)

espagne

Présentation

Puertollano est une ville de la communauté autonome de Castille- La Manche en Espagne. Elle compte une population d’environ 50 000 personnes et fait partie de la province de Ciudad Real. Elle se trouve sur la ligne de l’AVE (train à grande vitesse espagnol) qui dessert Madrid et Séville. Son nom vient de l’association du mot « puerto » qui signifie  « port » et de « llano » qui signifie « plat ». Certains autochtones blaguent en disant que c’est la « ville des deux mensonges » puisque Puertollano n’a pas de port et n’est pas plate. Cette région est habitée depuis la Préhistoire. Des fouilles archéologiques locales ont permis de mettre à jour les vestiges d’une société ibérique, des armes datant de l’âge du bronze ainsi qu’une nécropole wisigothique. Puertollano était autrefois connue pour l’extraction de charbon mais est aujourd’hui le plus grand centre industriel de la région en raison de sa fabrication d’engrais, de produits pétrochimiques, d’électricité et de panneaux solaires. La ville bénéficie du climat chaud espagnol ce qui la rend attractive aux yeux des touristes.

La ville de Puertollano appartient à la communauté Andalucía et à la province Cádiz.

La ville de Puertollano s'étend sur 226,74 km² et compte 52 300 habitants (recensement de 2009) pour une densité de 230,66 habitants par km². L'altitude moyenne est de 708 m.
Le maire de la ville de Puertollano est actuellement Joaquín Carlos Hermoso Murillo.
Le nom français de la ville est Puertollano.
Le Saint-patron de la ville de Puertollano est Nuestra Señora de Gracia. Le site Internet de Puertollano est http://www.puertollano.es

Points ou centres d'intérêts

La Dehesa Boyal de Puertollano

La Dehesa Boyal de Puertollano est aussi appelée « Los Pinos » par les habitants. Il s’agit d’un parc naturel situé à seulement quelques kilomètres à la sortie de Puertollano. C’est un lieu prisé pour les réunions de famille, les randonnées et les activités sportives. Il y a une zone de camping avec des cabanes en bois en location et de nombreuses installations sportives comprenant une grande piscine, un terrain de football et de basket-ball ainsi qu’un court de tennis. Le site possède également un observatoire astronomique équipé d’ordinateurs qui permettent d’apprendre de nombreuses choses sur les étoiles et les planètes, ainsi qu’un télescope pour observer l’espace de plus près. Les amoureux de la nature peuvent visiter les jardins botaniques présentant des plantes régionales, une nurserie, un vignoble et des vergers remplis d’amandiers, de cerisiers, de pruniers, de pommiers, de poiriers et d’abricotiers. Les randonneurs et les cyclistes peuvent aussi profiter de nombreux sentiers. Le plus beau sentier fait 1 km, en pleine Sierra Morena. Des panneaux signalent la faune et la flore. Il se peut que vous y voyez des oiseaux (rouges-gorges, colombes, pinsons, buses) ou encore des blaireaux, des sangliers ou des biches. Adresse : à 7 km au sud de Puertollano, sortie CR-502 Horaires : ouvert tous les jours de l’année Entrée gratuite

Cathédrale de Ciudad Real

C’est une cathédrale gothique du XVIe siècle. Elle s’appelle en espagnol: Santa Iglesia Prioral Basílica Catedral de las Órdenes Militares de Nuestra Señora Santa María del Prado de Ciudad Real. Ce magnifique bâtiment possède des éléments architecturaux de style roman, renaissance et baroque et possède la deuxième nef la plus grande d’Espagne. La plus vieille partie de la cathédrale est l’une des portes appelées Puerta del Perdón qui date de la fin du XIIIe, début XIVe siècle et aurait appartenu à la chapelle qui existait sur ce site avant la construction de la cathédrale. Il y a aussi une tour du XIXe siècle, des bancs gravés dans du bois de noyer du début du XVIIIe siècle et plusieurs peintures situées dans la sacristie. L’un des aspects les plus célèbres de la cathédrale résident dans son impressionnant retable dédié à la Vierge du Prado, la sainte patronne de la ville. Il a été créé par Giraldo de Merlo et Juan de Hasten. Adresse: 5 Calle de la Virgen del Prado, à Ciudad Real (40 km au nord de Puertollano). Horaires : du lundi au samedi de 11 heures à 13 heures et de 18 heures à 20 heures, le dimanche et pendant les vacances de 11 heures à 11h45 et de 18 heures à 20 heures. Entrée gratuite

Musée Don Quichotte

Ce musée est entièrement dédié à Don Quichotte, le célèbre personnage du livre «L’ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche » de Miguel de Cervantès, un auteur espagnol. Ce roman est considéré comme étant l’œuvre littéraire espagnole la plus importante de tous les temps. Ce musée unique présente plusieurs expositions en rapport avec le livre ainsi qu’un centre d’études et une bibliothèque contenant 3500 livres liés à l’oeuvre de Cervantès. L’une des expositions les plus divertissantes se trouve dans la partie multimédia qui met en scène une dizaine des personnages les plus connus du livre en pleine conversation. Une autre salle montre aux visiteurs comment le livre a été produit en vous transportant à Madrid au début du XVIIe siècle et présente une presse à imprimer similaire à celle utilisée pour la publication de la première édition du roman. Il y a aussi une importante collection d’œuvres d’art en lien avec le livre, y compris 10 peintures de José Jimenéz Aranda, l’un des plus grands illustrateurs du livre au XIXe siècle.  « El entierro de Don Quijote » de Palmero représentant la sépulture de ce fameux personnage constitue une autre pièce majeure de ce musée. Adresse : Rondas de Alarcos, à Ciudad Real (40 km au nord de Puertollano). Horaires : du lundi au samedi de 10 heures à 14 heures et de 17 heures à 20 heures (de septembre à juin). Ouverture à 9h en juillet et août. Le dimanche : ouverture le matin seulement.

Musée de Ciudad Real

Ouvert en 1982, ce musée présente différentes collections axées sur l’archéologie, la paléontologie et les beaux-arts. Les collections archéologiques et paléontologiques sont exposées dans un bâtiment de la fin des années 1970 tandis que les collections d’arts sont dans un couvent de style baroque du XVIIe siècle appelé Convento de la Merced. Dans la collection paléontologique, les visiteurs seront surpris par les fossiles qui comprennent un impressionnant mammouth et le plus vieux fossile de Rhinocéros des steppes (une espèce éteinte de rhinocéros qui vivait autrefois en Europe) jamais trouvé. La collection archéologique est elle aussi pleine d’objets anciens fascinants : objet datant du paléolithique, céramiques de l’âge du bronze, un sarcophage wisigothique et une armure médiévale. L’une des expositions préférées des visiteurs présente des sculptures et autres objets trouvées près du site archéologique d’Alarcos ainsi que de superbes mosaïques romaines. Ceux qui préfèrent l’art peuvent visiter deux étages de peintures, sculptures et céramiques au Convento de la Merced. Un étage entier est consacré aux œuvres du XVIe siècle au XVIIIe siècle tandis que l’autre comprend une collection d’art contemporain espagnol du XIXe siècle au XXIe siècle réalisé par des artistes célèbres tels que Antonio Saura et Alberto Sánchez. Adresse : 4 Calle Prado (collections archéologiques et paléontologiques) et Plaza de los Mercedarios (collections des beaux-arts), à Ciudad Real (40 km au nord de Puertollano).

Musée Manuel López-Villaseñor

Il s’agit d’un musée dédié à l’œuvre de Manuel López-Villaseñor, l’un des peintres espagnols les plus connus de la fin du XXe siècle. Le musée se trouve dans la plus vieille maison de Ciudad Real, une bâtisse du XIVe siècle à la façade de style renaissance. C’est dans cette maison qu’est né Hernán Pérez del Pulgar, un soldat ayant gagné la faveur de la reine Isabelle la Catholique lors de la guerre de Grenade (qui opposait les royaumes d’Aragon et de Castille à celui de Grenade) à la fin du XVe siècle. Au sein des 13 pièces, les visiteurs découvriront la vie de López-Villaseñor et verront l’évolution de son travail artistique. Le musée présente aussi ses premières œuvres telles que « Uvas y melón », des toiles peintes pendant sa période italienne, des peintures inspirées par Ciudad Real et ses alentours. Les croquis d’ébauche des célèbres fresques peintes à Ciudad Real, Saragosse et Madrid sont aussi exposés. La collection de natures mortes appelées « Retratos de cosas » peintes au cours de deux dernières décennies de sa vie reste la meilleure partie de la visite. Adresse : 11 Calle de los Reyes, à Ciudad Real Horaires: ouvert du mardi au dimanche de 10 à 14h et de 17h à 20h (de septembre à juin, fermé les dimanches après-midis), du mardi au dimanche de 9h à 14h (en juillet et août).

Parc archéologique d’Alarcos-Calatrava la Vieja

C’est un site archéologique fascinant situé près de Puertollano. Des fouilles menées sur ce site depuis 1984 ont permis de découvrir les vestiges d’une ville ibérique, l’extérieur d’un château et de grandes parties d’un mur médiéval. Les vestiges d’une bataille du XIIe siècle entre les Maures et les Chrétiens constituent l’une des découvertes les plus intéressantes. Assurez-vous de visiter le centre d’interprétation, d’observer les objets anciens et les reconstitutions virtuelles. Adresse : 35 km au nord de Puertollano, sur la N-420 entre Ciudad Real et Poblete.

Parque Gasset

La Parque Gasset est un grand parc public dans le centre de Ciudad Real fondé en 1915. C’est l’endroit idéal pour échapper à la chaleur du soleil espagnol à l’ombre des arbres, se désaltérer dans un bar et écouter le son apaisant de l’une des nombreuses fontaines. En vous promenant dans le parc, admirez les statues, y compris celle du philosophe espagnol José Ortega y Gasset installée dans les années 1930. La croix du XVe siècle appelée « Cruz de los Casados » est l’un des monuments les plus populaires du parc. Elle commémore la légende locale d’une romance qui s’est terminée en tragédie lorsqu’un jeune couple dont les parents étaient ennemis a été assassiné pour s’être secrètement marié.

Église Saint-Pierre

Connue sous le nom d’Iglesia San Pedro, cette église gothique est à Ciudad Real. Sa construction a débuté au XIVe siècle et s’est achevée au XVe siècle. Durant la guerre civile espagnole, une milice a pris possession du bâtiment et a utilisé l’église pour y garer les tanks. La tour construite au XVIIIe siècle avec une flèche néogothique et deux horloges a aussi été armée puisqu’à l’époque elle était le point le plus haut de la ville. L’église comprend trois chapelles contenant de magnifiques œuvres d’art religieuses. Adresse : 1 Calle General Rey, à Ciudad Real.

Complexe lagunaire Alcázar de San Juan

C’est l’endroit idéal à visiter, un parc magnifique avec 3 lagons situé à 1h30 de Puertollano. Il y a de nombreux sentiers pour se promener entre les différents lagons où vous pourrez profiter à la fois des marécages et des terres arides. Cette zone accueille de nombreux oiseaux qu’il est difficile de trouver ailleurs tels que le héron pourpré, la nette rousse, la grue et le flamant qui marchent entre les roseaux et les massettes-quenouilles. N’oubliez pas votre appareil photo ! Adresse : 135 km au nord-est de Puertollano, sortie CM-4133. Horaires : ouvert de mars à juin et d’octobre à décembre.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
ES
Code postal :
11380
Latitude :
38.68174
Longitude :
-4.09021
Zone horaire :
Europe/Madrid
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Argamasilla de Calatrava ~5 km
  • Barriada Rio Ojailen ~7 km
  • El Villar ~7 km
  • Hinojosas de Calatrava ~9 km
  • Almodóvar del Campo ~8 km
  • Mestanza ~12 km
  • Cabezarrubias del Puerto ~11 km
  • Villamayor de Calatrava ~13 km
  • Retamar ~12 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

En avion : l’aéroport le plus proche de Puertollano est l’aéroport international d’Adolfo Suárez Madrid-Barajas (MAD) à Madrid. C’est le 6ème aéroport le plus fréquenté d’Europe. Il offre des vols vers de nombreuses destinations internationales et se trouve à 250 km de Puertollano. Site internet : http://www.aena-aeropuertos.es/csee/Satellite/Aeropuerto-Madrid-Barajas/en/ À environ 275 km au sud de Puertollano se trouve l’aéroport international de Séville (SVQ). Il est desservi par de nombreuses compagnies aériennes low-cost telles que Ryanair et Vueling. Site internet : http://www.seville-airport.com/ En train : Puertollano possède une gare et est idéalement située sur la ligne de l’AVE (train à grande vitesse) qui relie Madrid et Séville. Puertollano est entre deux villes, à environ 1h de chacune d’entre elles. L’important réseau ferré d’Espagne est géré par la Renfe qui fournit un planificateur de trajets qui vous permet de planifier vos trajets en train en Espagne et en Europe au départ de Puertollano. Site internet : http://www.renfe.com/EN/viajeros/ En bus : l’Espagne possède aussi un large réseau de bus géré que plusieurs compagnies se partagent. Il y a des bus tous les jours au départ de Puertollano vers plusieurs villes espagnoles ( Ciudad Real, Madrid, Valence et Tolède). La ville possède aussi son propre réseau de bus avec plusieurs lignes.

Les transports de Puertollano

Autre transport
Ciudad Real Central Airport ~22 km

Les hôtels de Puertollano (Andalucía)

Reserver votre chambre

Hostal Emi-Ros

Av.primero de mayo 57
13500 - Puertollano

Prix indicatif: 20 EUR - 40 EUR

Reserver votre chambre

Hostal Restaurante Los Arcos

Luis Dorado, 85
13500 - Puertollano

Prix indicatif: 25 EUR - 45 EUR

Reserver votre chambre

Hotel Cabañas

Avenida Ciudad Real, 3
13500 - Puertollano

Prix indicatif: 39.6 EUR - 60.5 EUR

Reserver votre chambre

Hotel La Mina

Carretera Almodovar Numero 9
13500 - Puertollano

Prix indicatif: 26.1 EUR - 56 EUR