Ville de Quito (Pichincha)

equateur

Présentation

Officiellement nommée San Francisco de Quito, la capitale de l'Equateur est un savant mélange de patrimoine historique et de progrès industriels. Elle fut l'une des premières villes classées au patrimoine mondial de l'Unesco et ce grâce à son centre historique extrêmement bien conservé et restauré, présentant une grande variétés de monuments, qu'ils s'agissent d'édifices religieux, de places ou de musées… Au centre de Quito se trouve un musée connu surnommé la Mitad del mundo, littéralement le Milieu du Monde. Cette ancienne cité inca a su traverser les âges sans trahir ses origines, tout en tirant bénéfices de la culture espagnole des conquistadors, ce qui attire chaque année plus de touristes et permet à la municipalité d'entreprendre des travaux afin d'améliorer ses infrastructures. Plongez dans les monde des Incas, arpentez les palais royaux, dansez au son de la musique latine, le coeur du monde vous ouvre les bras.

La ville de Quito appartient à la province Pichincha et au canton Quito.

La ville de Quito s'étend sur 290 km² et compte 1 873 458 habitants (recensement de 2011) pour une densité de 6 460,20 habitants par km². L'altitude maximum est de 2 800 m, l'altitude moyenne est de 2 850 m.
Le maire de la ville de Quito est actuellement Augusto Barrera.
Un habitant de la ville de Quito est appelé un Quiteño/a.. Le nom français de la ville est Quito, le nom anglais de la ville est Quito, le nom espagnol est Quito.
Le surnom de la ville est "Luz de América". La ville de Quito a été fondée en 1534. Le site Internet de Quito est http://www.quito.gob.ec

Points ou centres d'intérêts

La tête dans les nuages

Quito a la particularité d'être la capitale la plus élevée au monde. Située à plus de 2800 mètres, elle est entourée des montagnes du bassin Guayllabamba, ainsi que d'une impressionnante chaine de volcans, dont certains sont toujours actifs. Vous vous trouvez donc dans la région de la cordillère des Andes. Par temps clair, vous pourrez admirer les sommets enneigés des monts Cotopaxi ou Antisana. Le volcan le plus proche de la ville se nomme Pichincha. A plusieurs occasions, il s'est réveillé et sa dernière éruption date de 1999. Cette dernière fut mineure, mais la ville se vit recouverte d'une fine couche de cendres.

Des Incas à nos jours

Les premières traces de vie humaines remontent à 900 avant JC. Quito étant située en altitude et dans la vallée de la rivière Guayllabamba, elle était déjà à l'époque une plateforme d'échanges commerciaux. Ici vivaient les tribus incas et leur empereur Huayna Capac en fit son lieu de résidence. La ville comme on peut la visiter aujourd'hui fut fondée par les Conquistadors dès la fin des révoltes dites "indigènes" autour de 1530. L'appelation "Quito" viendrait de "Quitus", nom de l'ethnie indienne qui précéda les Espagnols. Ces derniers la rebaptisent San Francisco de Quito. Etant chrétiens, ils investissent la ville et y construisent nombre d'églises, de chapelles et rebâtirent la ville selon une nouvelle architecture : l'architecture coloniale. Ils utilisèrent bien sûr les indigènes comme main d'oeuvre et les convertirent au catholicisme. 
Depuis une dizaine d'années, le tourisme permet des progrès significatifs au sein de la ville, le centre historique se restaure et se rajeunit. On voit une multiplication de bars et restaurants… L'aéroport international, les lignes bus, les routes rénovées et les lignes de métro font de Quito une métropole dynamique et moderne.

Un patrimoine époustouflant

Bienvenue dans l'un des centres historiques les mieux gardés au monde et peut-être le plus grand ! Ici l'architecture se mélange avec subtilité à la nature, les espaces verts et parcs jouxtent les places, marchés et palais. Dans le centre, vous trouverez une impressionnante concentration d'édifices en tous genres et nombre de places. Ces dernières furent les lieux de rendez-vous d'évènements politiques et sociaux, aujourd'hui on s'y repose, y boit un verre ou écoute un concert. Vous passerez forcément pas San Francisco Square. Autour de cette place sont disséminés l'église, le couvent, avec leurs deux clochers si représentatifs de l'architecture du XVIIème siècle. N'oubliez néanmoins pas que se tenait ici le marché inca, à l'origine. 
Un patrimoine si riche se devait bien d'être exposé et mis en valeur, alors suivez le guide parmi l'un des musées de la ville. L'Equateur met un point d'honneur à la sauvergarde de son patrimoine et à la mise en valeur des artistes locaux. Musée d'art moderne ou art religieux dans la Nacional Bank, rétrospective de l'artiste Fray Pedro ou de Camilo Egas dans leurs musées respectifs, toutes les périodes et styles seront à découvrir. Ceux qui souhaiteraient se recueillir ou profiter du calme des églises ne seront pas en reste! Petites et grandes églises sont disséminés dans la ville, de la monumentale Basilica del Vote Nacional néo-gothique à la Metropolitan Catedra sans oublier ou bien sûr l'immanquable église San Francisco, et son couvent qui est la plus ancienne recensée.

La Mariscal : chef-lieu de la ville

Le quartier La Mariscal méritait bien quelques lignes pour lui seul. Il est le coeur de la ville, le lieu de rendez-vous des artistes, des plus jeunes et des plus vieux, des touristes et des danseurs. On ne vous conseille même pas de le chercher, La Mariscal viendra naturellement à vous. Les meilleurs restaurants s'y trouvent, ainsi que les bars les plus en vogue. Au matin, les familles y déposent les enfants dans l'une des écoles du quartier, en journée on s'y bouscule dans les magasins, et le soir on y cherche un endroit où dormir, où danser. Pour celles et ceux qui souhaiteraient trouver plus d'informations sur la région, les agences de voyages y sont réunies et y proposent des services de tour-opérateur ou de guide à la journée.

La nature dans la ville

Dans un pays latin où tout bouge à toute allure, un peu de repos allongé sous un arbre n'est pas un luxe. Vous trouverez à Quito du vert à chaque coin de rue ! En centre-ville, le parc Alameda vous offrira un magnifique panorama sur la basilique et le volcan Pichincha. On y flâne entre les sculptures et on va admirer l'observatoire astronomique. Un peu plus en retrait, le parc Guanquiltagua ravira les cyclistes, il se trouve en altitude donc l'air y est frais et agréable. Un peu au sud de la ville, sur l'avenue Rumichaca, toute la famille se détendra dans le parc Las Cuadras, qui est l'un des points forts de la ville en matière d'écologie. La faune et la flore y sont luxuriantes. Le parc compte deux ruisseaux maintenus dans leur état naturel. Il s'agit d'un véritable petit coin de paradis au coeur de la capitale.

Des activités pour toute la famille

Vous vous trouvez dans l'un des coins de la planète qui offre la plus grande biodiversité. Petits et grands apprécieront les incroyables balades que la région offre. Les plus courageux voudront bien sûr partir à l'assaut de l'un des volcans environnants. Levez-vous aux premières lueurs du jour et tentez de gravir, avec l'aide d'un guide le Cotopaxi. Des sentiers de randonnée le rendent tout à fait accessible. N'oubliez pas que Quito surplombe une vallée, dans laquelle coule une rivière. Il vous sera possible de suivre la "route de l'eau", qui vous éloignera d'une petite heure de route de la ville et vous permettra de remonter le cours de la Cayambe Coca, jusqu'à la cascade San Rafaele.

Des saveurs relevées

La cuisine équatorienne est une cuisine complète, riche et savoureuse. Elle se compose d'un panel extraordinaire de fruits, légumes et céréales tels que mais, manioc ainsi que le célèbre quinoa, originaire de la région. Les plats typiques de la région sont l'inoubliable pollo a la brasa, poulet braisé, le seco de gallina, un pot au feu de poulet accompagné de riz. On vous conseille de goûter au fameux cuy, recette inca à base de cochon d'Inde. Les amateurs de poissons dégusteront quant à eux un délicieux ceviche de fruits de mer et poissons. Les restaurants se sont multipliés dans les dernières années, que ce soit des établissements proposant une cuisine locale ou bien des enseignes internationales. Vous pourrez donc manger votre petit déjeuner français si cela vous chante! 
Le Frid Bananas, restaurant situé proche de la Mariscal, vous enchantera par son ambiance chaleureuse et sa carte variée, à des prix très accessibles. On y déguste un ceviche de calamars et une soupe d'avocat succulente. Pour ce qui est de la boisson, la plus répandue est la bière. On ne jure que par elle à Quito. Si vous regrettez de ne pas découvrir un alcool local, ne vous en faites pas ! La plupart des bars de la ville vous proposeront "el spirituo del ecuador", un alcool au goût d'amande amère qui vous surprendra. Consommez-le néanmoins avec modération. Le soir venu, la Mariscal reste une bonne adresse pour sortir. Ici, il y en aura pour tous les goûts. L'altitude rend cette l'ambiance un peu moins chaude que dans d'autres villes latines. Alors enfilez votre belle robe ou votre beau costume et laissez-vous entrainer par les rythmes de la salsa. Le bar Transmission, proche de la Mariscal, propose concerts, DJsets. Vous admirerez les étoiles depuis la terrasse et écouterez les rires équatoriens jusqu'au bout de la nuit !

Shopping

Vous souhaitez ramener avec vous un petit souvenir équatorien? La ville regorge de boutiques, on y trouve aussi bien de l'artisanat local, des soies, de la maroquinerie, des antiquités que des essences de fruits ou du café. Les touristes seront dirigés avant tout vers les marchés de la Mariscal ou El Ejido. Dans le centre historique, allez faire un tour dans l'une des boutiques ancestrales artisanales. Elles semblent ne pas avoir pris une ride depuis l'ère pré-incaique. Le Quinde Gift Shop est le paradis du touriste avec une valise à remplir de cadeaux ! Il est un joyeux mélange de modernité et d'authenticité. Beaucoup de commerçants pratiquent ici le commerce équitable, et les voyageurs y trouveront aussi des services tels qu'offices de tourisme, tickets de bus…Il vous restera enfin l'option centre commercial. Dans l'Inaquito Mall, on trouve boutiques, cinémas, théâtre et une grande variété de restaurants.

Y séjourner

Chambres d'hôtes, hôtels romantiques ou locations de vacances, toutes les options s'offrent à vous afin de passer un séjour agréable. En centre-ville, les établissements pour tous les budgets se multiplient, et en vous éloignant un peu de la ville vous pourrez mêler calme et accueil chaleureux dans une hacienda de qualité. On vous y proposera des visites de la région. Nous vous recommandons La Alegria, un savant mélange de farniente et d'explorations.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
EC
Code postal :
170150
Latitude :
-0.22950
Longitude :
-78.52428
Zone horaire :
America/Guayaquil
Fuseau horaire :
UTC-5
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • La Concepción ~1 km
  • Alfaro (Chimbacalle) ~1 km
  • Valle ~1 km
  • San Roque ~1 km
  • Santiago ~2 km
  • San Luis ~2 km
  • San Pablo ~2 km
  • San Blas ~2 km
  • La Magdalena ~2 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Le tout récent aéroport international Mariscal Sucre a été inauguré en février 2013. Il se situe à 18 kilomètres de la ville et deviendra à terme un parc métropolitain. Un service de navette est à disposition pour rejoindre la ville. Vous pourrez rejoindre l'Equateur par l'aéroport international José Joaquin de Olmedo de Guayaquil. Le pays n'utilise le transport ferroviaire que pour assurer les transports de marchandises, cependant, il possède un bon réseau de routes.

Les transports de Quito

Aéroport international
Mariscal Sucre Intl ~11 km
Autre transport
Cotopaxi International Airport ~39 km