Ville de Sibenik (Bjelovarsko-Bilogorska)

croatie

Présentation

Depuis quelques années, la Croatie est devenue une destination touristique prisée. La Dalmatie, qui est bordée par la mer Adriatique, laisse admirer des eaux cristallines et des rives et plages dorées. À 340 km de la capitale, Zagreb, et à 80 km au nord de la ville touristique de Split se situe Sibenik, une ville pittoresque comptant 42 000 habitants. Entourée par le mont Dinara, cette ville appartient au comté de Sibenik-Knin. C'est un archipel de 240 îles au cœur de la Dalmatie, là où la rivière Krka se jette dans la mer Adriatique. En plus de profiter d'un climat méditerranéen (étés ensoleillés et hivers doux), l'archipel est un lieu d'une grande beauté naturelle, et SIbenik et les alentours regorgent d'attraits historiques et culturels qui font de la région la destination touristique parfaite pour l'été. Même si la monnaie locale est la kuna (HRK), l'euro est accepté dans la plupart des endroits (1 € = 7,5 HRK).

La ville de Sibenik appartient à la région Bjelovarsko-Bilogorska et à la province Veliki Grđevac.

La ville de Sibenik compte 34 302 habitants (recensement de 2011). L'altitude moyenne est de 0 m.
Le maire de la ville de Sibenik est actuellement Nada Klarić.
Le nom français de la ville est Šibenik, le nom espagnol est Catedral de Santiago.
Le site Internet de Sibenik est http://www.sibenik.hr

Points ou centres d'intérêts

Cathédrale Saint-Jacques: patrimoine mondial de l'UNESCO

La cathédrale catholique romaine Saint-Jacques (Sv. Jakova en croate) n'est pas seulement la fierté de Sibenik: c'est celle du pays. Introduite dans la liste des patrimoines mondiaux de l'UNESCO en 2000, la cathédrale est le plus grand monument de la Croatie et le site culturel et architectural le plus éminent du pays. Le bâtiment, qui date de l'époque gothique et de la Renaissance, prit 100 ans à construire, ce qui en dit long sur le travail et le détail qui furent nécessaires pour créer cet incroyable résultat. C'est ce qui fait de cette cathédrale le plus grand site culturel de la Dalmatie. Des constructeurs commencèrent les travaux en 1431, mais les travaux furent ensuite dirigés par Georges le Dalmate, le plus grand constructeur de la région à l'époque. Georges le Dalmate donna à la cathédrale son atmosphère gothique qui, après sa mort, fut agrémentée d'éléments architecturaux de la Renaissance, quand Niccolo di Giovanni Fiorentino compléta la construction en 1536. La cathédrale Saint-Jacques est spectaculaire: c'est le seul bâtiment d'Europe bâti exclusivement en pierre, et sa construction fut basée sur le système unique consistant à assembler des pierres encastrées. Cette méthode fut ensuite utilisée dans des bâtiments à partir du 19ème siècle. La cathédrale se distingue également par la multitude de sculptures qui se trouvent à l'extérieur de ses murs, de même qu'à l'intérieur. Elle se situe au milieu de la place centrale de la vieille ville.

La forteresse marine de Saint-Nicolas

La magnifique forteresse Saint-Nicolas, qui domine l'entrée marine de la ville, est un bel exemple de l'histoire militaire de Sibenik et de la région. Située à l'embouchure du canal de Saint-Antoine qui mène au port de Sibenik, la forteresse est dédiée à Saint-Nicolas, le protecteur des mers et des marins. Elle fut construite en 1540 pour protéger la ville des attaques maritimes turques pendant le règne de l'Empire ottoman et l'occupation du sud-est de l'Europe. La forteresse s'élève sur l'île Ljuljevac, sur laquelle se trouvait jadis le monastère bénédictin de Saint-Nicolas. Après la conquête du peuple croate, Alojzije de Canal, un capitaine vénitien, décida avec l'architecte Hyeronimus di San Michaela de construite la forteresse et de l'équiper de 32 canons. La forteresse est une structure imposante et c'est un exemple bien préservé de l'architecture défensive du 16ème siècle. Elle serait la mieux préservée de la Dalmatie. Elle servit à de nombreuses armées et lors de multiples guerres au cours de sa longue existence, et elle fut utilisée jusqu'en 1979, quand elle fut abandonnée. Elle fut ensuite entièrement rénovée. L'entrée est gratuite et la forteresse est ouverte toute la journée. Pour y parvenir, vous devrez traverser un chemin de 950 mètres sur la mer à pied, car les voitures ne peuvent pas approcher la forteresse.

Monastère Saint-Laurent et jardins méditerranéens médiévaux

Le monastère historique de Saint-Laurent fut construit en 1650 en face de l'église franciscaine de San Lorenzo. Les jardins entourant le monastère sont uniques en Croatie et il en existe seulement quelques autres du genre dans cette région de l'Europe. Deux chemins sont parfaitement alignés avec des fleurs pour mener à une fontaine époustouflante. De plus, en honneur de l'architecte régional Georges le Dalmate, le constructeur de la cathédrale Saint-Jacques, des câpriers furent plantés dans les espaces des murs en pierre du monastère, car il fut celui qui introduisit la plante dans la région. Les jardins furent abandonnés pendant plus de 100 ans avant d'ouvrir de nouveau en 2007 après un projet de rénovation entrepris par le lycée privé de Sibenik. L'homme derrière le renouveau des jardins, Dragutin Kis, un architecte paysagiste croate, reçut le premier Flora Millenium Award en 2000. La flore qui se trouve dans les jardins, en plus des câpriers, inclut diverses herbes méditerranéennes utilisées en cuisine, ainsi que des plantes médicinales. Les jardins abritent aussi un restaurant et un café, en plus d'accueillir des soirées médiévales au cours desquelles des employés costumés servent des spécialités culinaires de la région.

Le palais ducal

Le 20 décembre 1925, le royaume de Croatie célébra son millième anniversaire et, pour souligner l’occasion, la ville de Sibenik établit le musée de la ville dans le palais ducal. Le bâtiment, fait en pierre et construit entre les 13ème et 14ème siècles, se situe près de la cathédrale Saint-Jacob, à côté du quai de l’ancien centre de la ville. Il fut construit selon une architecture militaire vénitienne. À l’époque, c’était le siège l’autorité vénitienne, qui était le duc de la ville. Le palais arbore les armoiries de Sibenik, soit Saint-Michel, le saint patron de la ville. La transformation du palais en musée fut complétée en 1975, et le musée de la ville abrite aujourd’hui des collections archéologiques, des reliques culturelles et historiques, ainsi que des objets de toute l’histoire de Sibenik, qui forment 150 000 expositions. Les objets couvrent de nombreux sujets : trouvailles archéologiques, travaux d’excavation, photographies, cartes postales, armes, costumes régionaux et éléments du patrimoine. Selon la saison, les touristes peuvent visiter les nombreuses expositions invitées et profiter des événements culturels que le musée offre au public.   Heures d’ouverture 10 h à 15 h Fermé le lundi et les jours fériés   Prix d’entrée Adultes et enfants de plus de 12 ans : 3,80 € Étudiants : 1,50 € 

Merveilleuse nature au parc national Krka

L’emplacement de Sibenik à l’endroit où la rivière Krka se jette dans la mer Adriatique crée un paysage naturel grandiose qui entoure la ville et couvre de grandes régions. Le parc national Krka est un attrait naturel incontournable pour les amoureux de la nature, car il offre des lieux pittoresques où se reposer. Il est considéré comme étant l’une des plus belles régions de la Croatie grâce à ses chutes, ses rivières en cascades, ses forêts luxuriantes, ses moulins historiques et les bâtiments qui sont éparpillés partout dans le parc. Sept chutes longent la rivière, mais la plus belle est Skradinski. C’est aussi là qu’il est le plus sécuritaire de nager pour profiter de ses eaux cristallines et glacées. Le parc inclut aussi 100 caves, des sources, 860 espèces de plantes et une foule d’animaux, parmi lesquels se trouvent quatre espèces en voie d’extinction : le loup, la loutre, la rhinolophe et le chat sauvage. À l’intérieur du parc, un autre lieu populaire est l’île de Visovac, qui se trouve au milieu d’une partie ressemblant à un lac dans la rivière Krka. C’est l’un des sites historiques et culturels les plus importants de Croatie, car l’île abrite le monastère franciscain de Notre-Dame-de-la-Merci et l’église de Notre-Dame-de-Visovac, bâtie en 1445. Ce serait l’île de la paix et de la prière et, en combinaison avec le monastère de Krka et la beauté environnante, elle fait du parc l’un des plus grands sites culturels du pays.

Parc national des îles Kormati

Nommé parc national en 1980, l’île Kormati est l’une des plus belles régions naturelles de la Dalmatie. Le parc, qui couvre plus de 220 km carrés, comprend 89 îles, îlots et criques et il est célèbre pour son écosystème marin préservé et florissant, ses paysages grandioses et sa géomorphologie intéressante. Au départ, les îles étaient couvertes de forêts luxuriantes et de végétation, mais au cours du 19ème siècle les nobles de Zadar offrirent les îles aux paysans, qui brûlèrent les forêts pour créer des pâturages pour les moutons. Aujourd’hui, les îles sont nues, mais elles forment une beauté sauvage sur la mer Adriatique et elles sont devenues une destination populaire pour les habitants de la région et les touristes.

Aquarium de Sibenik

Si vous ne voulez pas faire du snorkeling ou de la plongée dans les eaux bleues entourant les îles Kormati pour admirer la beauté à couper le souffle des profondeurs de la mer Adriatique, alors ne passez pas à côté de l’aquarium de Sibenik. Ouvert à l’été 2013, il abrite plus de 500 espèces de poissons, dont plus de 100 se trouvent dans la mer Adriatique.   Heures d’ouverture 10 h à 22 h   Prix d’entrée Adultes et enfants de plus de 14 ans : 4,80 € Enfants 4 à 13 ans : 3,50 € 

Les puits secrets de Sibenik

Bunari, qui signifie « citerne » ou « puits », est le nom utilisé pour désigner les quatre puits se trouvant à moins de 50 m de la cathédrale Saint-Jacques, dans l’ancien centre de Sibenik. Les puits furent construits pour servir en cas de siège ou de sécheresse, afin d’amener de l’eau à la population. Bâtis il y a 500 ans, ils pouvaient contenir plus de 28 800 tonneaux d’eau potable et ils furent utilisés jusqu’à la moitié des années 1950, quand la ville fit construire un système central de distribution d’eau. Le vieux réservoir d’eau en pierre situé autour des quatre puits a été rénové et il sert maintenant de centre d’exposition et de musée d’histoire urbaine et de culture. C’est aussi l’un des meilleurs musées interactifs du pays.

Festival international des enfants de Sibernik

Depuis 56 ans, Sibenik a l’honneur d’accueillir l’un des plus grands festivals au monde. En 1958, le premier Festival international des enfants fut organisé par la ville et c’est encore aujourd’hui le plus grand festival culturel de Sibenik. Il célèbre la créativité et l’art qui devraient exister dans la vie de tous les enfants et essaie d’inclure tout le monde (habitants et visiteurs) dans son atmosphère euphorique grâce à des ateliers, des symposiums, des pièces de théâtre et des activités musicales. Les trois thèmes du festival sont les enfants, le festival et la ville. Les activités sont donc éparpillées dans la ville et elles sont animées par des artistes croates, ainsi que des artistes étrangers. C’est une expérience inoubliable, tant pour les enfants que pour les adultes, et elle injecte une énergie positive à la ville.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
HR
Code postal :
43270
Latitude :
45.81246
Longitude :
17.18331
Zone horaire :
Europe/Zagreb
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Cremušina ~2 km
  • Zrinska ~3 km
  • Mali Grđevac ~5 km
  • Topolovica ~5 km
  • Mala Jasenovača ~7 km
  • Vukosavljevica ~7 km
  • Čađavac ~6 km
  • Nova Pisanica ~6 km
  • Velika Peratovica ~8 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

L’aéroport le plus proche de Sibenik est l’aéroport de Split, situé à seulement 54 km, ainsi que l’aéroport de Zadar, à 67 km de Sibenik. L’aéroport de Split offre des vols internationaux, ainsi que des vols internes à destination de Zagreb et en partance de cette ville. Si vous arrivez d’une ville en dehors de l’Europe, le plus facile est d’atterrir à Zagreb et de prendre un vol vers Split ou Zadar. À partir de cet endroit, vous pourrez vous rendre à Sibenik en train ou en autobus (1,5 h à 2 h). Si vous voulez vous mettre dans l’atmosphère des vacances avant même d’arriver dans cette magnifique ville, vous pouvez arriver à Sibenik en bateau : des traversiers partent du port d’Ancona (Italie) et arrivent à Split et à Zadar. Le voyage, d’une durée de 10 heures, est offert tous les jours en été. Les prix varient selon la saison et la classe, mais ils vont de 40 € (sur le pont) à 150 € (cabine équipée), et une voiture peut coûter de 50 € à 60 € de plus. Un rabais de 20 % est offert sur le billet de retour. Il est aussi possible d’aller de Zagreb à Sibenik en autobus : le trajet dure 4,5 heures et il est économique. Une autre solution est de prendre un train dans toute grande ville de Croatie.