Ville de Pula (Istarska)

croatie

Présentation

Pula est la plus grande ville de la péninsule d’Istrie, en Croatie. Elle compte plus de 60 000 habitants, dont des minorités italienne et serbe importantes. Pula est officiellement une commune bilingue croate/italien. Au pied de sept collines, bercée par l'Adriatique, façonnée par plus de 3000 ans d’histoire, la ville fut un veritable carrefour des grandes civilisations. Si elle aurait selon la légende été fondée par les Argonautes à la recherche de la Toison d’Or, au fil des siècles, Pula fut tour à tour grecque, romaine, vénitienne, austro-hongroise, italienne, puis croate depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La viticulture, la pèche et la construction navale font partie d’une longue tradition à Pula, qui attire aujourd’hui de nombreux touristes. Pula se situe sur le fuseau horaire CET : UTC+1 (UTC+2 en été). La Croatie fait partie de l’Union Européenne depuis 1993. La monnaie officielle est la Kuna, mais le pays devra passer à l’euro d’ici quelques années. 1 Euro équivaut environ à 7.50 HRK.

La ville de Pula appartient à la région Istarska et à la province Pula (Pola).

La ville de Pula s'étend sur 70 km² et compte 57 191 habitants (recensement de 2011) pour une densité de 817,01 habitants par km². L'altitude moyenne est de 30 m.
Le maire de la ville de Pula est actuellement Boris Miletić pour le mandat 2009-2013.
Le nom français de la ville est Pula, le nom anglais de la ville est Pula.
Le site Internet de Pula est http://www.pula.hr

Points ou centres d'intérêts

L'amphithéâtre romain

Trônant depuis près de 2000 ans sur une butte qui surplombe le port, à l'extérieur des anciennes forteresses de la cité romaine, L'amphithéâtre est le monument historique et touristique principal de Pula, et l'un des vestiges romains les mieux préservés d'Europe : c'est également le 6ème plus grand à avoir survécu jusqu'à notre époque. L'amphithéâtre pouvait accueillir plus de 20 000 personnes. Il était jusqu’au VIIème siècle après JC, le site des combats de gladiateurs. Le mur d'enceinte est constitué de 4 étages, dont les trois premiers sont constitués de voûtes, tandis que le dernier est simplement percé de fenêtres carrées. L'amphithéâtre a été conçu selon une architecture différente de ce qui se faisait habituellement : à Pula, les spectateurs parvenaient à l'intérieur du monument via quatre tours extérieures, alors qu'en principe ce sont des vomitoires qui conduisent les spectateurs à leur place dans ce genre de monuments.

Aujourd’hui, l’arène accueille des concerts ainsi que le Festival de Cinéma de Pula, chaque été. L’amphithéâtre est ouvert tous les jours, de 8h30 à 16h30 d’octobre à mai, et de 8h à 21h de juin à septembre.
Adresse: Scalierova ulica 30, 52100 Pula, Croatie
Téléphone: 00385-52-219-028

Les remparts et les portes de la ville

Dans les temps médiévaux, la ville était encerclée de murailles, et on y entrait par une dizaine de portes. La plupart des remparts furent détruits avec l’expansion de la ville, au début du XIXème siècle, mais quelques portes subsistent toujours, comme la partie entre la Porte Double et le parc Giardini.

La porte d’Hercule est vraisemblablement la première que les Romains aient édifié à leur arrivée à Pula. Construite entre 47 et 43 avant JC, on y aperçoit en son sommet le visage d’Hercule avec sa massue, ainsi que les noms des deux officiers romains, Lucius Calpurnius Piso and Gaius Cassius Longinus, qui furent désignés par Rome pour installer une colonie sur le site actuel de Pula. La porte se trouve entre deux tours rondes faites de blocs de pierre non polis, qui datent probablement du Moyen-Age.  

L’arc des Serges (Slavoluk Sergijevaca) fut construit par Salvia Postuma Sergii entre -29 et -27, en l’honneur de trois membres de sa familles qui exerçaient des fonctions importantes au sein de la ville. L’arc reposait autre fois sur la porte de la ville Porta Aurea, la Porte d’Or, richement décorée, détruite au début du XIXème siècle. La partie est de l'arc, peu visible, fut peu travaillée. La partie ouest en revanche fut richement décorée.

La porte double, composée de deux arcs,  fut construite plus tard, autour du IIe siècle après JC.

La place du forum et le temple d’Auguste

La place principale, au pied de la plus haute colline, dans la partie ouest de la ville, est construite sur l’ancien forum Romain. C’était autrefois le centre religieux, administratif, législatif et commercial de la cité. Deux temples identiques se trouvaient dans sa partie nord, ainsi qu’un temple central dédié à Jupiter, Junon et Minerve. Ils furent construits au début du Ier siècle après JC. Aujourd’hui, seul le temple d’Auguste subsiste. Dédié à la déesse Roma et à l’Empereur Auguste, il fut construit entre l’an 2 avant JC et 14 après JC, année de la mort de l’Empereur. Au fil des siècles, le temple occupa des fonctions païennes, fut utilisé comme église, grenier, et comme musée au début du XIXème siècle. Il fut détruit par une bombe lors de la Seconde Guerre Mondiale en 1944 et complètement reconstruit entre 1945 et 1947. Aujourd’hui, il héberge une petite exposition de sculptures romaines, en pierre et en bronze. De l’autre temple dédié à Diane, reste seulement le mur du fond, sur lequel fut bâti le palais communal (aujourd’hui l’Hôtel de Ville) au XIIIe siècle. En été, la place du forum est le siège de plusieurs évènements culturels.

Les églises

La cathédrale de l’Assomption de la Vierge Marie fut construite aux Vème et VIème siècles sur les bases d’un ancien temple Romain. Agrandie au Xème siecle, son apparence actuelle ressemble à celle du XVIIème siècle, avec sa façade de type Renaissance et la tour de cloche. La cathédrale fut endommagée lors des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, et restaurée par la suite.

La chapelle Sainte Marie Formosa fut construite au VIème siècle, comme partie de la basilique Bénédictine du même nom. La basilique, ordonnée par l’archevêque Maximien de Ravenne, comme symbole de la puissance de l’Empire Byzantin, était richement décorée de mosaïques d’or. Elle fut détruite au XVIème siècle. Une partie de ces fameuses mosaïques se trouve aujourd’hui dans le musée archéologique d’Istrie.

L’église orthodoxe de Saint Nicolas fut construite à la fin du VIème siècle. Dédiée à l’époque à la vierge Marie, elle fut offerte au XVIème siècle, a la communauté Grecque orthodoxe, et devint l’église de Saint Nicolas. L’intérieur contient encore des pièces datant des XVème et XVIème siècles.

A flanc de colline, entre le forum et la voie circulaire supérieure, le monastère franciscain fut construit en 1314, dans un style Roman avec des ornements gothiques. L’aspect froid et épuré révèle l’austérité dont les franciscains avaient fait vœux. Le cloitre invite à la méditation. En été, des concerts sont donnes dans l’église.

Le Kastel (Musée historique et maritime d'Istrie)

Au sommet de la colline qui surplombe la ville, 32 mètres au-dessus du niveau de la mer, se trouve le « Kaštel ». Les venitiens firent construire vers 1630 cette forteresse baroque en forme d’étoile et comprenant 4 bastions, dans le but de protéger la ville et son port, point stratégique dans le commerce maritime du nord de l’Adriatique. L’architecte militaire français Antoine de Ville dessina les plans du Kaštel. Le musée historique et maritime d’Istrie s’y trouve depuis 1961.

Géré par une institution publique dont le but est de préserver le patrimoine historique de la ville, le musée regroupe des expositions temporaires et permanentes sur l’histoire de la région depuis le Moyen-Age jusqu’à nos jours. Il est divisé en quatre départements comprenant l’histoire de Pula, l’histoire médiévale de l’Istrie, l’histoire moderne de l’Istrie, l’histoire de la marine ;  et possède plusieurs collections, comme de vieilles cartes postales, des cartes, des armes, ainsi que des uniformes marins et militaires. Au total le musée héberge plus de 40 000 objets.
Le musée est ouvert tous les jours de 8h à 20h (8h à 17h en hiver). L’entrée plein tarif coute 20 KN.
Adresse : Gradinski uspon 6, 52100 Pula, Croatie

Le musée archéologique quant à lui, retrace l’histoire de la région de la préhistoire jusqu’au Moyen-Age.
Pour plus d’informations : http://www.ami-pula.hr/en/home/

Les vieux quartiers de Pula

Une fois visites les vestiges romains et l’excellente richesse historique qu’offre Pula, il suffira de se balader dans la ville et profiter de ses charmes. Le port, la rue Sergius (Sergijevaca), avec ses restaurants et ses boutiques de souvenirs, ou encore l’ambiance du marché couvert, fait de fer et de verre, inauguré en 1903 Au coucher du soleil, Pula vibre au son de nombreux concerts, de ses rues et ses places, ses cafés et ses bars. Le festival du film de Pula a lieu chaque été depuis 1954, et se déroule dans l’amphithéâtre.
Pour plus d’informations : http://pulafilmfestival.hr/

Les criques de Prementura

Au sud de l’Istrie, à quelques kilomètres de Pula, se trouve Premantura et le parc national Kemenjak. Plus de 30 kilomètres de côtes, formées de baies, d’iles et de plages qui offrent un paradis pour les amoureux de la nature. La mer y est d’une couleur bleu-vert transparente. SI le littoral est plutôt de nature rocheuse, de belles plages de galet comme Stupce ou Munte, et la pointe Kamenjak (une crique de sable) invitent à la baignade. Un tour au Safari Bar s’imposera par la même occasion. La région est aussi connue pour la plongée, le surf, et autres activités de bord de mer. En été, le parc est aussi une destination privilégiée pour la randonnée ou le vélo de montagne.

Le parc national Brijuni

Au nord-ouest de Puna, Brijuni (Brioni en Italien) est un archipel de 14 îles reconnues pour leur beauté, qui s’étirent au sud-ouest de la péninsule Istrienne. La plus connue est la grande île (Veliki Brijuni). Le parc offre une multitude d’attractions, et une faune et une flore exceptionnelle avec pas moins de 750 espèces végétales et 250 espèces d’oiseaux. C’est à Brijuni que Tito, l’ancien dirigeant Yougoslave (de la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à sa mort en 1980), possédait sa maison de vacances. Selon la coutume, ses invités (du beau monde) lui apportaient comme cadeau quelque chose de leur pays d’origine. Les visiteurs peuvent donc visiter aujourd’hui son impressionnante collection de plantes et d’animaux. Les îles se rejoignent par bateau depuis Fažana, à 10 kilomètres de Puna. L’entrée du parc est payante.

Les forteresses austro-hongroises

Disséminées dans la région de Pula, à l’époque où la ville était l’une des plus fortifiées d’Europe, avant la Première Guerre Mondiale, certaines de ces forteresses sont toujours cachées dans la forêt. D’autres ont été aménagées, comme la Verudela, qui héberge l’aquarium de Pula. Un projet est en cours pour la construction : des sentiers pour les piétons et les vélos doivent être crées, reliant 5 forteresses (qui seront aussi rénovées) près de Stinjan, dont Punta Christo, qui sera transformée en centre éducatif, et Monte Grosso, une forteresse côtière en forme de fer à cheval.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
HR
Code postal :
52100
Latitude :
44.86965
Longitude :
13.84115
Zone horaire :
Europe/Zagreb
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

En avion:
L’aéroport international de Pula (code IATA : PUY) se situe à 7 kilomètres du centre-ville. Il relie la ville à Zagreb, et d’autres villes européennes comme Amsterdam, Dublin, Londres, Manchester, Oslo, Vienne ou Zurich. Ryanair possède 3 fois par semaine un vol Londres-Pula. Des bus relient l’aéroport à la station de bus en centre-ville.
L’aéroport héberge aussi plusieurs agences de location de voitures.

Pour plus d’informations: Aéroport de Pula, 52100, Valtura, Croatie
Téléphone : 00385-52-550-914
www.airport-pula.hr

En bus:
Pula possède une station de bus aux abords de la vieille ville, à 800 mètres de l’amphithéâtre.
Depuis la station partent :
Des bus locaux (qui desservent Pula, ou qui vont vers l’aéroport, Rovinj, Porec, Umag)
Des bus nationaux (vers Zagreb, Dubrovnik, Rijeka, Zadar, les lacs Plitvice)
Des bus internationaux (vers Trieste, Venise, Ljubljana, Sarajevo, Belgrade).

Pour plus d’informations : http://pulapromet.com/?lang=en    

Circuler a Pula :
Au sein de la vieille ville, le plus facile est de circuler à pied.
Circuler en voiture au sein de la ville peut s’avérer complique en été. De plus, le système de bus est efficace. Il est aussi facile de trouver des taxis.

Les transports de Pula

Aéroport international
Pula ~7 km

Les hôtels de Pula (Istarska)

Reserver votre chambre

0-Bedroom Apartment in Pula


52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

27 Ulica Monte Magno

27 Ulica Monte Magno
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

3-Bedroom Apartment in Pula/Istrien 11137


52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Active Apartment

Dvorine 61
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Adria Vista Mare

Krležina ulica 39
52100 - Pula

Prix indicatif: 81 EUR - 220 EUR

Reserver votre chambre

Adrion Aparthotel

Puntižela 40
52100 - Pula

Prix indicatif: 192.06 EUR - 306 EUR

Reserver votre chambre

Akira Apartments

77 Argonautska ulica
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

alda

3a Humska ulica
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Alegra

19 Kavrerski put
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

All You Need Holiday

Rohreggerova Ulica 80
52100 - Pula

Prix indicatif: 50 EUR - 120 EUR

Reserver votre chambre

Almond Apartment

Koparska ulica 15 2. kat
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Amazing apartment in City center

Preradovica 22
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Amela

33B Fažanska cesta
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Ametist

Mletačka 8
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Amphiteater Art Apartman

40 Istarska ulica
52100 - Pula

Prix indicatif: 70 EUR - 100 EUR

Reserver votre chambre

Amphitheater 100 m

Gladijatorska 18
52100 - Pula

Prix indicatif: EUR - EUR