Ville de Santa Marta (Magdalena)

colombie

Présentation

Capitale du département de Magdalena en Colombie, Santa Marta, fut la première ville à être fondée par les espagnols sur le continent sud-américain, le 29 juillet 1525, et est actuellement une ville portuaire importante située entre la mer des Caraïbes et la chaîne montagneuse Sierra Nevada à trois heures seulement de Carthagène.

Connue comme étant la plus ancienne ville sud-américaine, la ville de Santa Marta, surnommée la Perle de l’Amérique en hommage à Julian Antonio l’un de ses pères fondateurs, est une destination touristique de choix pour tous les amateurs d’histoire, d’art et d’architecture, puisque la ville abrite un extraordinaire patrimoine architectural et historique, témoin de son époque prospère. De même, les familles, les amateurs d’activités de plein air et de nature apprécieront la ville colombienne qui abrite une chaîne montagneuse, la Sierra Nevada, aux sommets éternellement enneigés, à l’écosystème unique et complexe où se trouvent des trésors de vestiges archéologiques, une faune étonnante, une végétation exubérante et d’ancestrales tribus indigènes.

Bénéficiant toute l’année d’une brise marine et de températures douces (28° en moyenne), Santa Marta qui abrite une baie paradisiaque, est une destination de rêve pour les amateurs de farniente et de détente. 

Population : 521 482 habitants (recensement 2000)

La ville de Santa Marta appartient au département Magdalena.

La ville de Santa Marta s'étend sur 6 135,7 km² et compte 454 860 habitants (recensement de 2010) pour une densité de 74,13 habitants par km². L'altitude maximum est de 5 775 m, l'altitude moyenne est de 6 m.
Le maire de la ville de Santa Marta est actuellement José Francisco Zúñiga Riascos (Colombian Liberal Party).
Un habitant de la ville de Santa Marta est appelé un samario. Le nom français de la ville est Santa Marta.
Le surnom de la ville est "America's Pearl". La ville de Santa Marta a été fondée en 1525. Le site Internet de Santa Marta est http://www.santamarta-magdalena.gov.co

Points ou centres d'intérêts

Cathédrale Santa Marta, église emblématique de la ville de Santa Marta

Erigée durant le XVIIe siècle, en 1766, sur les ruines de l’ancienne église Santa Ana, la Cathédrale de Santa Marta (Santa Marta Catedral), église emblématique de la ville colombienne de Santa Marta, est la plus ancienne église d’Amérique du sud hispanophone et de Colombie.

Construite à l’origine pour résister aux attaques des pirates qui tentaient d’assiéger la ville, la Cathédrale Santa Marta située en altitude et dédiée à la Vierge, est connue comme une Basilique Mineure qui abrite les sépultures de personnages historiques parmi lesquels la plupart des anciens dirigeants de la ville, des monarques, d’anciens évêques,  et Don Rodrigo de Bastidas, père fondateur de la ville (ses cendres sont conservées dans l’aile gauche de l’entrée de la cathédrale). Jusqu’en 1842, la cathédrale abrita également le tombeau du libérateur (libertador) de la ville, Simon Bolivar, mort en 1830 (son tombeau fut par la suite envoyé à Caracas, sa ville natale).

Cette magnifique et ancienne église de style Renaissance dont la construction a mis 30 ans à cause des dommages causés plus de 20 fois sur l’édifice par les pirates, vaut à elle seule le coup d’œil et est une retraite de fraîcheur agréable lorsque les températures extérieures sont à leur maximum.

Escapade culturelle au Musée de l’Or de Santa Marta

Escapade incontournable pour toutes les familles ainsi que les amateurs d’art et d’histoire, le Musée de l’Or (Museo del Oro) est un petit musée qui fut créé en 1939 dans le but de protéger le patrimoine archéologique de Colombie et à l’intérieur duquel on trouve, de belles collections de pièces, d’objets et trouvailles en or dont certaines ont complètement été renouvelées en 2008 et déportées dans un vaste édifice à l’architecture magnifique.

Ce musée unique et inédit de Colombie se trouve dans un impressionnant manoir espagnol, la Casa de la Aduana, et propose tout au long de l’année à ses visiteurs, des expositions qui permettent non seulement d’admirer différents spécimens d’objets en or, mais également de découvrir l’histoire de l’utilisation de l’or et des métaux à travers le temps ainsi que la vie d’anciennes civilisations de la région à travers des collections d’objets et de trouvailles.

Le visiteur pourra y découvrir des collections de pièces d’or et de poteries provenant de la civilisation Tayrona ainsi que des artefacts réalisés par les tribus d’indiens Kogi et Arhuaco. Un autre intérêt du Musée de l’Or, est sans aucun doute, l’impressionnant modèle miniature de la Cité Perdue (Ciudad Perdida).

Adresse : Santander Park, Santa Marta
Horaires d’ouverture : Mardi à Samedi 9h – 18h
Dimanche et jours fériés 10h – 16h
Fermé les lundis
Droits d’entrée: Mardi à Samedi 3$ (adultes)
Dimanche : Entrée gratuite pour tous
Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans et les adultes de plus de 60 ans

A la découverte des œuvres d’art contemporaines sud-américaines au Musée d’Art Contemporain Bolivarien

Le Musée d’Art Contemporain Bolivarien fut construit en 1930, sous la gouvernance de l’ancien président Enrique Olaya Herrera, dans un but multiple, celui de célébrer le centenaire de la mort de Simon Bolivar, d’honorer sa mémoire et de permettre à travers l’art moderne, d’assurer une certaine unité continentale.

Le musée, né de l’initiative de l’artiste colombien Armando Villegas, n’ouvre ses portes au public qu’en 1986 et se pare à l’extérieur des drapeaux des états bolivariens (Bolivie, Colombie, Equateur, Pérou, Panama et Vénézuela) continuellement hissés, un peu comme pour exprimer le rêve d’une unité continentale. L’édifice dans lequel le musée a élu domicile, la Hacienda San Pedro Alejandrino, a été réalisé selon les plans de l’architecte Gustavo Santos Caballero et est doté à l’intérieur, de sculptures au style néoclassique, réalisées par de célèbres artistes colombiens.

Au sein du Musée d’Art Contemporain Bolivarien, le visiteur peut découvrir une collection de plus de 200 œuvres d’art contemporain réalisées par des artistes d’Amérique latine (la plupart d’entre eux viennent des pays dit bolivariens), depuis le milieu du XXe siècle jusqu’à nos jours. Les collections du musée regroupent des sculptures, des dessins, des aquarelles, des photographies, des gravures, des peintures, des montages vidéo, entre autres.

Adresse : Av. El Libertador Quinta de San Pedro Alejandrino, Santa Marta
Numéro de téléphone : 433 - 0589
Horaires d’ouverture : Saison estivale 9h – 17h30 (tous les jours)
Saison hivernale 9h – 16h30 (tous les jours)
Droits d’entrée : 12$ (adultes) / 10$ (enfants)

Découvrir le monde marin de Santa Marta à l’Acuario y Museo del Mar del Rodadero (l’Aquarium et Musée de la Mer Rodadero)

Site touristique très populaire à Santa Marta, l’Acuario y Museo del Mar del Rodadero (le Musée et Aquarium de la Mer Rodadero) qui a ouvert ses portes en 1965, sous l’impulsion du capitaine Francisco Ospina Navia, rassemble en un seul lieu un musée maritime et un aquarium public.

Situé sur la Baie Inca Inca de la plage Rodadero de Santa Marta, l’Aquarium et Musée de la Mer Rodadero appartient au réseau national des musées colombiens et offre toute l’année des expositions sur la culture des Taironas et leur lien particulier avec la mer, sur les équipements nautiques, les spécimens d’animaux disséqués, les espèces de la flore et de la faune locales, etc. L’Aquarium du site qui compte 13 piscines directement connectées à la Mer des Caraïbes et 15 aquariums en verre qui abritent plus de 805 animaux (lions de mer, requins, crustacés, dauphins, tortues de mer, etc.), est accessible uniquement par bateau moteur. L’une des attractions les plus prisées de l’Aquarium et Musée de la Mer Rodadero est l’exposition des Tairona et les spectacles des dauphins.

L’Acuario y Museo del Mar del Rodadero (l’Aquarium et Musée de la Mer Rodadero) fait partie des sites touristiques incontournables de Santa Marta dans lesquels les visiteurs doivent faire une halte, afin de découvrir Santa Marta côté mer.

Site web : www.acuariorodadero.com

La Quinta de San Pedro Alejandrino, monument historique dans lequel le Libertador vécut ses derniers jours

C’est dans la Quinta de San Pedro Alejandrino (Quinta de Saint Pierre d’Alexandrie) que mourut en 1830, le Libertador Simon Bolivar. Majestueuse demeure déclarée Sanctuaire de la Patrie, la Quinta de San Pedro Alejandrino, abrite le Museo Bolivariano (Musée Bolivarien) qui expose des collections d’objets ayant appartenu à Simon Bolivar, entre autres.

Cette hacienda dans laquelle mourut le Libertador, fut érigée au XVIIe siècle et servait à l’époque, à la production de rhum, de miel et de panela. Située à proximité de la mer des Caraïbes, la Quinta de San Pedro Alejandrino qui fait à la fois office de musée et de monument historique, afin de préserver son héritage tant historique que culturel et de rendre hommage à Simon Bolivar.

A proximité de la hacienda devenue site culturel, un jardin botanique s’étirant sur 22 hectares a été créé en 2004 sur les restes d’une forêt sèche tropicale, dans le but de contribuer à la préservation et l’expansion de la biodiversité locale, d’assurer le rétablissement ainsi que le maintien de la forêt tropicale sèche, sérieusement menacée d’extinction. Les visiteurs pourront explorer ce Jardin Botanique de la Quinta San Pedro Alejandrino qui abrite des arbres centenaires, des espèces en voie de disparition, une forêt galerie, entre autres. 

Adresse : Av. del Libertador, Sector San Pedro Alejandrino
Numéro de téléphone: 433 – 2994

S’adonner à des activités de plein air et des escapades en pleine nature montagnarde au Parc National de Tayrona

Situé à 34 kilomètres de Santa Marta (environ 30 minutes de route), le Parc National de Tayrona (Parque Nacional Tayrona) abrite une faune et une flore d’une grande diversité sur 150 km² de terre. Idéal pour unes promenade en famille, le parc est également doté de belles plages de sable blanc, telles que Bahia Concha, Neguanje, Canaveral, mouillées par des eaux cristallines et d’une zone maritime de 30 km². Au Parc National de Tayrona, second par national le plus visité de Colombie, les visiteurs pourront, entre autres, admirer les colonies de perroquets, découvrir les singes hurleurs, s’extasier devant la beauté des torrents qui s’écoulent de la Sierra Nevada pour se jeter dans la mer des Caraïbes. 

Une escapade en amoureux à Taganga

Petit village de pêcheurs, Taganga est célèbre dans la région pour ses couchers de soleil et plaira particulièrement aux amoureux. Doté d’une charmante baie, l’une des plus belles d’Amérique, Taganga est également idéale pour une escapade de tourisme écologique. Dans le petit village situé à une vingtaine de minutes seulement de Santa Marta, les visiteurs pourront déjeuner dans l’une des paillotes de la plage tout en profitant de la brise marine ou en admirant le coucher de soleil, découvrir la luxuriante biodiversité locale, s’enfoncer dans de surprenants  parcs nationaux, sanctuaires naturels d’éco-diversité, entre autres. Offrant un véritable panorama de carte postale, Taganga est un lieu calme, en contact direct avec la nature, propice au repos, à la détente et aux activités aquatiques, notamment la plongée.

Farnienter sur la sable chaud de la station balnéaire El Rodadero

Magnifique, ensoleillée toute l’année et festive, la station balnéaire El Rodadero de Santa Marta n’a rien à envier aux stations méditerranéennes. Très fréquentée durant les mois de décembre et janvier, El Rodadero offre aux touristes, une plage de sable blanc baignée par des eaux limpides toute l’année. Dotée d’un choix satisfaisant de restaurants et discothèques, El Rodadero est une escapade idéale pour les jeunes, les fêtards et les noctambules, mais également pour les familles qui souhaitent mettre un peu d’animation durant leur séjour à Santa Marta. Cette station balnéaire située dans un des quartiers de Santa Marta est la plus européenne des stations balnéaires de toute la côte colombienne.

Découvrir la Cité Perdue

Site historique incontournable de Santa Marta, le Parc Archéologique de la Ciudad Perdida (Cité Perdue), encore appelé Teyuna, est niché dans la chaîne de montagnes la Sierra Nevada de Santa Marta, à proximité de l’un des rivages du fleuve Buritica. La traversée du parc est une véritable aventure en pleine nature que l’on peut vivre en famille, entre amis ou en couple. A travers une jungle tropicale abritant des arbres de 40 à 50 mètres de haut, le visiteur voyagera à dos d’âne, empruntera des ponts suspendus, escaladera des montagnes, traversera des cascades, campera au milieu d’une faune et d’une flore exotiques,  avant d’arriver jusqu’aux ruines du grand empire de la Ciudad Perdida (Tayrona) érigé dans les années 700, parfait exemple de fusion entre la nature et la civilisation, découvert en 1975 par un pilleur de tombes.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
CO
Latitude :
11.22189
Longitude :
-74.20178
Zone horaire :
America/Bogota
Fuseau horaire :
UTC-5
Heure d'été :
N

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

L’Aéroport International Simon Bolivar se trouve à 16 kilomètres du centre-ville de Santa Marta et reçoit des vols en provenance de capitales importantes de Colombie, ce qui lui permet aux visiteurs du monde entier d’arriver dans cette ville historique par la voie des airs. 

Situé à 5 minutes seulement de route des hôtels de luxe des quartiers Pozos Colorados ou Bello Horizonte, à 10 minutes de la station balnéaire El Rodadero et à une quinzaine de minutes du centre historique de Santa Marta, l’aéroport Simon Bolivar de Santa Marta est surtout accessible des principaux aéroports internationaux de Colombie : celui  de Cali, Bogota et Medellin.

Bien que le train ne soit pas le seul moyen de transport en Colombie, il reste le moyen le plus sûr de se déplacer dans la partie nord du pays et le moyen le plus économique pour se déplacer entre les villes de Santa Marta et Chiriguana. 

Le réseau routier est également en excellent état, de sorte que l’on peut venir de pays voisins tels que le Vénézuela (emprunter la route Troncale des Caraïbes) à bord d’une voiture de location. Des connexions de bus et autobus permettent de relier entre elles plusieurs villes colombiennes, notamment Cartagena à Santa Marta ou Maracaibo (Vénézuela) ) Santa Marta.

Les transports de Santa Marta

Autre transport
Simon Bolivar ~12 km

Les hôtels de Santa Marta (Magdalena)

Reserver votre chambre

Apartamento en Playa Salguero

Calle 22 1 - 67 Playa Salguero
470004 - Barrio Cundi

Prix indicatif: COP - COP