Ville de Medellin (Antioquia)

colombie

Présentation

Medellin est la deuxième plus grande ville de Colombie dans la région d'Antioquia. Elle est située dans la vallée Aburra au nord de la cordillère des Andes. Sa population est d'environ 2,7 millions d'habitants et sa métropole en compte 3,5 millions. Medellin fut fondée en 1616 par le conquistador Francisco Herrera Campuzano qui l'appela d'abord Poblado de San Lorenzo puis Medellin du nom de la ville espagnole de la région d'Extremadura. Son blason a un fond bleu sur lequel est représenté une tour circulaire surmonté de deux petites tours et de la Vierge portant son fils, elle-même surmontée d'un soleil qui perce les nuages. Medellin s'est développée rapidement. Ce fut la première ville d'Amérique latine à avoir possédé une radio culturelle et un jardin botanique. Son climat printanier toute l'année lui a donné le surnom de « La Ciudad de la Eterna Primavera » (la ville de l'éternel printemps).

La ville de Medellin appartient au département Antioquia, au district Valle de Aburrá et à la municipalité Medellin.

La ville de Medellin s'étend sur 380,64 km² et compte 2 743 049 habitants (recensement de 2012) pour une densité de 7 206,41 habitants par km². L'altitude moyenne est de 1 495 m.
Le maire de la ville de Medellin est actuellement Aníbal Gaviria.
Un habitant de la ville de Medellin est appelé un Medellinense. Le nom français de la ville est Medellín, le nom anglais de la ville est Medellín.
Le surnom de la ville est "Ciudad de la Eterna Primavera". La ville de Medellin a été fondée en 1616. Le site Internet de Medellin est http://www.medellin.gov.co

Points ou centres d'intérêts

Histoire : des origines à 1674

En août 1541, Jeronimo Luis Tejelo découvrit la vallée de Medellin. Les Espagnols lui donnèrent le nom de Vallée de Saint Barthelemy, avant de revenir au nom indien Aburra qui signifie les peintres. En 1574, Gaspar de Rodas obtint du conseil d'Antioquia 3 km² de terre pour y installer un ranch. En 1616, Fransciso de Herrera et Campuzano fonda une colonie avec 80 amérindiens et la nomma Poblado de San Lorenzo. En 1646 une loi coloniale ordonna la séparation des Amérindiens et des habitants d'origine européenne. Après 1574, la population de la ville commença à croître. Des mines d'or se développaient au nord d'Antioquia. La vallée Aburra était alors dans une position stratégique grâce à sa situation géographique entre les mines d'or et la capitale provinciale Santa Fe de Antioquia. Cette dernière s'appauvrit peu à peu et la vallée de Medellin chercha à obtenir un gouvernement indépendant, ce qu'il obtint en 1674 grâce à un édit royal. Les habitants de la région qui était alors éparpillés se rassemblèrent autour de l'église pour créer la future ville.

De 1674 à nos jours

Les premiers bâtiments de Medellin étaient simples, avec des toits de chaume. En 1675 le premier recensement colonial compta 3000 habitants et 280 familles. En 1808, la population atteignait les 15 000 habitants et 360 familles. En 1803 le Collège Royale des Franciscains fut fondé sur la place centrale avec trois départements : grammaire, philosophie et théologie. Après avoir changé de bâtiment il devint l'université d'Antioquia en 1901. Pendant la première partie du XXème siècle, la population fut multipliée par six jusqu'à atteindre plus de 350 000 habitants en 1951. La guerre des 2000 jours stoppa son développement industriel. Mais la guerre civile n'affecta pas la ville directement. Une chambre de commerce fut créée qui construisit un projet de transport régional pour relier Medellin aux autres régions de Colombie et les autres pays du continent. Ce sont la production d'or et l'exportation de café qui favorisèrent la croissance de la ville. Avec le meurtre du candidat à la présidentielle Jorge Eliecer Gaitan en 1948, la Colombie connut une ère d'instabilité économique. Pendant la deuxième partie du XXème siècle, Medellin s'étendit encore, la rivière fut canalisée et une zone industrielle fut créée dans le district de Guayabal.

Une criminalité récemment en baisse

Medellin était auparavant connue comme la ville la plus violente du monde à cause de la guerre des cartels de drogue à la fin des années 1980. C'est là que le fameux Pablo Escobar fonda le Cartel de Medellin et créa la terreur dans la ville avec ses affrontements avec d'autres comme le Cartel del Valle. A la mort d'Escobar, la criminalité commença à chuter. Pendant les années 1990, le taux de criminilatés resta élevé. En octobre 2002, le président Alvaro Uribe ordonna à l'armée de lancer l'opération Orion dont l'objectif était de démanteler les milices urbaines des FARC et de l'AUC. Entre 2003 et 2006, ils y parvinrent avec l'AUC, et 3000 membres rendirent les armes. Malgré tout, après le démantèlement des principaux groupes paramilitaires, beaucoup de membres de ces organisations se sont réorganisés en d'autres bandes criminelles connues comme les Aguilas Negras. Ils imposèrent des couvre-feux pour la population mineure et tentèrent de « nettoyer » la ville des prostituées, des drogués et des alcooliques. Le leader Don Berma a lancé une vague de crimes qui provoqua une importante augmentation de meurtres et assassinats dans Medellin entre 2007 et 2009. Depuis 2010, la criminalité a décliné mais reste importante dans les communautés pauvres.

Géographie et climat

La ville actuelle s'étend sur 382 km². Elle regroupe 16 districts, 5 municipalités et 271 quartiers. Son altitude moyenne est de 1500 mètres et Medellin est traversée par la rivière du même nom. Au nord de la ville se trouve les municipalités de Bello, Copacaban, Girardota et Barbosa et au sud les municipalités de Itagui, Sabaneta, La Estrella et Caldas. Le climat de Medellin est un climat tropical. Parce qu'elle est en altitude, ses températures sont moins chaudes que d'autres villes proches de l'équateur. La température moyenne annuelle est de 22°C. Le climat est ainsi agréable et printanier toute l'année.

Une ville de culture et de loisirs

La culture est vivante à Medellin avec son théâtre Pablo Tobon Uribe, son musée d'Art Moderne, son théâtre Metropolitano et son musée d'Antioquia qui possède de nombreuses œuvres de l'artiste Fernando Botero. Les collines qui entourent la ville – El Volador, La Asomadera, Nutibara, Pan de Azucar, El Salvador, El Picacho et Santo Domingo - offrent des points de vue merveilleux et proposent divers activités de loisirs, de sports et de culture. On y découvre des routes pré-hispaniques, des icônes religieuses, les traditions Antioquiennes, des oiseaux et plantes typiques ainsi que des vestiges des premiers colons de Medellin.

Festivals et événements

Tous les ans a lieu le Festival International de Tango, en hommage à Carlos Gardel qui mourut dans un accident d'avion dans la ville de Medellin en 1935. Les habitants y dansent le tango dans les rues dans des milongas improvisées et écoutent de la musique. 
La Foire du Livre est l'un des événements culturels les plus importants de Medellin, sponsorisée par la mairie, où se rendent des auteurs de tous les genres, nationaux et étrangers. 
Entre janvier et février se tient le Festival de Corrida de la Macarena pendant lequel Medellin puise dans ses origines espagnoles.
Mi-juin a lieu le Festival International de Poésie, une congrégation de poètes du monde entier qui donnent des lectures de leurs poèmes dans des parcs et des auditoriums dans et autour de Medellin. 
De juillet à début août a lieu le plus grand festival de Medellin, le Festival des Fleurs, dont l 'événement principal, outre un défilé d'automobiles classiques et une exposition d'orchidées, est la parade des fleurs. A l'origine (en 1957) en mai, il a été déplacé en juillet pour fêter l'indépendance de la Colombie. 
En octobre a lieu la feria internacional del caballo, où l'on peut admirer de nombreuses races de chevaux venus de plusieurs pays du monde.

Le Parque Arvi

L'un des sites les plus visités de Medellin est le parc Arvi de 20 000 hectares entre les municipalités de Bello, Copacabana et Envigado. Il contient des lacs et des forêts où les visiteurs peuvent pratiquer des sports tels que la randonnée, le kayak, le VTT, la nage, l'équitation et également camper, pique-niquer, pêcher et observer ses fleurs sauvages et ses papillons. Sa situation en altitude offre un panorama formidable sur les paysages naturels et sur la ville. On peut y accéder par un téléphérique. On y trouve enfin un marché d'aliment.

Monuments religieux

La principale église de Medellin est la cathédrale métropolitaine de Medellin ou Catedral Basilica de Nuestra Senora de la Inmaculada Concepcion. Elle fut construite en 41 années suivant les plans dessinés par l'architecte français Charles Emile Carré inspiré par différents styles, mais principalement par le style roman. Elle mesure 45 mètres de haut et s'étend sur 5000 m². Elle est faite de briques et c'est la plus grande cathédrale au monde composé uniquement de ce matériau. Les autres monuments religieux sont la Basilica de Nuestra Senora de la Candelaria et les églises San Ignacio, San José et San Antonio.

Musées de Medellin

Parmi les musées de Medellin, on compte le musée d'Antioquia (le plus grand de la ville). Il fut ouvert en 1881 dans l'ancien hôtel de ville et expose de nombreuses œuvres d'art dans 17 salles consacrées à tous les arts. Il abrite la salle pré-colombienne, la salle coloniale, la salle de la peinture du XIXème siècle, les salles de la photographie, la salle d'art contemporain et la salle accueillant les donations de l'artiste Fernando Botero. Le musée d'Art Moderne (MAMM : Museo de Arte Moderno de Medellín), ouvert en 1978, est dédié à la recherche, la conservation et la diffusion des arts modernes et contemporains. Il comporte trois salles d'exposition, une salle de cinéma, un restaurant et une salle expérimentale. Sa collection comprend 233 œuvres de l'artiste peintre Debora Arango, native d'Antioquia. Le musée de l'université d'Antioquia fut créé en 1942 et possède une section d'anthropologie dans laquelle sont exposés 18 000 pièces de poterie, pierre, coquillage, métal et textile pré-colombiens. Sa collection comprend également 1200 œuvres contemporaines. Le musée El Castillo gothique médiéval construit en 1930 et ouvert au public en 1971 possède des jardins à la française, une salle de concert et expose des œuvres de porcelaine, de verre et des sculptures.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
CO
Latitude :
6.24597
Longitude :
-75.54088
Zone horaire :
America/Bogota
Fuseau horaire :
UTC-5
Heure d'été :
N

Villes voisines

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Medellin est desservie par deux aéroports : le José Maria Cordova International à Rionegro, pour les vols intérieurs et internationaux, avec des vols quotidiens depuis les États-Unis, l'Espagne, l'Amérique latine et de nombreux villes importantes ; et l'aéroport Olaya Herrera pour les vols régionaux.
Medellin possède deux terminaux de transports : le Terminal de Transporte Intermunicipal del Norte (du nord) et le Terminal de Transporte Intermunicipal del Sur (du sud). Les transports publics dans la ville se font en bus, en taxi et en train urbain (le Medellín Metro, le seul réseau de métro en Colombie). Ce dernier relie toutes les destinations de la métropole. La ligne A relie Niquia et Itagui du nord au sud et la ligne B relie San Antonio et San Javier du centre à l'ouest. Le téléphérique possède deux lignes, K et J, qui desservent les zones difficiles d'accès. La ligne K relie Acevedo à Santo Domingo Savio en passant par la ligne A et la ligne J relie San Javier et La Aurora.
En voiture, Medellin est à 15 minutes au sud d'Aranjuez, à 1 heure au nord-ouest de Rionegro, à 1 heure 15 minutes au sud-est de Santa Fe de Antioquia et à 440 kilomètres de la capitale Bogota.

Les transports de Medellin

Autre transport
Olaya Herrera ~6 km