Ville de Cartagena de Indias (Bolívar)

colombie

Présentation

La ville de Cartagena de Indias, ou Carthagène des Indes, se situe dans la partie caribéenne de la Colombie, au nord de Barranquilla. Celle qui fut le bastion du royaume espagnol pendant plusieurs siècles est aujourd’hui classée patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Devenue une destination touristique de choix, elle est parmi les plus visitées de Colombie. Témoin privilégié de l’histoire de l’Amérique du Sud, la ville abrite des monuments historiques, une architecture coloniale remarquable et un environnement naturel époustouflant. Pour un voyage dans le temps et une incursion dans une nature exceptionnelle, vous ne pourrez pas mieux tomber. Celle qui a vécu le commerce des esclaves et de l’or volé aux aztèques et aux incas compense la lourdeur de son histoire avec la douceur de ses plages. Venez découvrir ce que cache Carthagène derrière ses remparts et à travers elle, venez saisir la culture de la Colombie.

La ville de Cartagena de Indias appartient au département Bolívar.

Points ou centres d'intérêts

Le charme historique d’une ville fortifiée

A Carthagène, le visiteur est immédiatement immergé dans la culture locale. Au milieu de ses petites rues escarpées et pavées, derrière ses édifices chargés d’histoire, le voyageur rencontre des habitants accueillants, conviviaux, et des manifestations culturelles toute l’année. A chaque coin de rue on peut imaginer une bataille, une histoire, une vente d’esclaves et un commerce d’or. On revoit l’époque des conquistadors puis on vit l’indépendance et la fierté d’un nouveau peuple. La ville, considérée comme le port d’entrée des Andes, a naguère fait l’objet de plusieurs attaques de la part des Français et des Anglais. La vision des remparts qui se dressent face à l’océan est simplement fabuleuse. Savourez la quiétude des promenades devant les façades colorées des maisons et leur architecture coloniale. On se perd avec plaisir dans ses ruelles ensoleillées, se glissant sous les arcades couvertes de bougainvilliers pour se protéger d’un soleil parfois brûlant. On apprécie l'ambiance des rues et la brise qui vient de l’océan et rafraîchit l’atmosphère, avant que le climat tropical ne reprenne ses droits la nuit venue. Carthagène porte tous les fantasmes que le visiteur vient souvent chercher en Amérique Latine : un mélange de cité coloniale recolorée par une population à la culture très forte.
La ville tient une place particulière dans le cœur des Colombiens, qui en font un lieu de villégiature de plus en plus fréquent. En effet, elle fut la première ville de la vice royauté de Nouvelle Grenade à se déclarer indépendante, ce qui représente encore aujourd’hui un symbole très fort pour la nation. Le tourisme a tendance à se développer fortement et les croisières en ont fait une escale classique. On peut y croiser Shakira, Javier Bardem ou Bill Clinton en vacances certaines années ! Dotée d’un nouvel aéroport international, ce sont maintenant les hommes d’affaires qui ont pris d’assaut Carthagène qui décidemment allie histoire, tradition et développement moderne.

Le tourisme à Carthagène

Ce n’est pas un hasard si l’écrivain colombien le plus célèbre, Gabriel Garcia Marquez, a choisi Carthagène comme lieu de résidence. Mais si la ville et son tourisme se développent à vive allure, il faut aussi vous préparer à visiter une région tropicale au climat alternant entre une saison humide où le taux d’humidité monte jusqu’à 90%, entre mai-juin et octobre-novembre, et une saison chaude et sèche le reste de l’année. De novembre à février préparez-vous à subir des vents plutôt forts et froids. Une fois sur place, les infrastructures d’accueil pour le tourisme se sont bien développées. Vous trouverez de nombreux hôtels pour tous budgets. Certains permettent à leurs clients de louer des vélos pour partir visiter la ville. Plus kitsch mais plus reposant, la cité se visite également en calèche. Demander aux cochers qui attendent les clients et qui vous promèneront dans le centre historique et dans la partie moderne de la ville toute la journée et jusqu’au soir. Pour toutes les excursions ou visites pour lesquelles vous souhaiteriez un guide, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre hôtel ou d’une agence en ville. Ils seront ravis de vous conseiller et la qualité de leurs prestations est souvent bonne.

Un patrimoine unique

La ville est un enchaînement d’édifices historiques à visiter et à contempler. Surnommée la « ville héroïque », elle révèle des richesses culturelles et architecturales uniques. La forteresse de San Felipe de Barajas, édifiée au 17ème siècle, assurait la défense de la ville contre les pirates et autres envahisseurs, avec les forts de San Fernando et de San José. Les remparts qui la protègent font plus de 12 kilomètres ! La porte principale de la vieille ville est la « Tour de l’horloge », classée au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. On y imagine le transit des trésors volés par les conquistadors. Une cathédrale rappelle le devoir que s’étaient fait les conquistadors de convertir les indiens au catholicisme, l’une des justifications initiales de l’invasion des Amériques. L’Eglise Saint Pierre Claver quant à elle protège le corps de l’apôtre des esclaves africains qui transitaient par Carthagène. Au-delà des édifices historiques, parcourez la ville et admirez le style colonial de ses maisons colorées dont les balcons débordent de bougainvilliers, les enfants qui jouent dans les ruelles pavées et les marchands ambulants auprès desquels vous pourrez acheter des fruits tropicaux aux saveurs inégalées. Le climat dans lequel baigne la ville rend la culture de plusieurs fruits tropicaux aisée et l’endroit est unique pour tester ces saveurs exotiques.
Vous pouvez également profiter des marchés pour dénicher de l’artisanat local, coloré. Quand vous souhaiterez vous reposer, allez-vous installer tranquillement sur une place ou dans l’un des parcs de la ville pour profiter de la brise tropicale qui adoucit le climat. Parmi les parcs de la ville, visitez la place los coches ou la place Santo Domingo, le parc Bolivar (du nom du libérateur de l’Amérique latine) ou encore le parc du centenaire. Pour des visites culturelles plus poussées, rendez vous dans les quelques musées de Carthagène, le musée de l’or et de l’archéologie, le musée d’art moderne et le musée naval. Ils sont les lieux privilégiés pour saisir un peu mieux la portée historique de la ville. Vous pouvez également profiter des spectacles donnés dans l’un des théâtres de la ville, souvent abrités par des constructions coloniales imposantes.

La gastronomie à l’honneur

La Colombie est une destination touristique idéale en ce qu’elle propose à ses visiteurs, en plus d’un cadre naturel splendide et d’une culture riche, une gastronomie complète et unique. Les voyageurs à la recherche de nouvelles saveurs ne seront pas déçus ! La gastronomie de Carthagène est naturellement influencée par celle des Caraïbes. Les aliments les plus fréquents sont la volaille ou la viande rouge avec des produits issus des marécages ou de la mer. Sensations garanties ! La cuisine locale est souvent faite à base de friture, de riz et de ragoûts, surtout lorsqu’elle est familiale et populaire. Lorsque vous êtes dans un établissement plus sophistiqué, il s’agira plutôt de viandes en sauce et de légumes. Si vous cherchez à manger traditionnel, demander la viande en tabaquito, salée et cuite dans une sauce puis mélangée à du riz, un vrai délice... N’oubliez pas que la Colombie est réputée pour son art dans la cuisson des viandes et dans la confection de sauces qui les accompagnent. On retrouve bien sûr également tous les ingrédients classiques de la cuisine de caraïbes, banane plantain, manioc et autres haricots noirs. Traditionnelles également, les soupes sont à l’honneur sur les menus. Testez les yeux fermés ! En journée laissez-vous tentez par les jus de fruits tropicaux de saison, mangue, pastèque, carambole etc…

Carthagène, une ville qui bouge la nuit !

Si Carthagène est un haut lieu historique dont on profite le jour, sa vie nocturne n’en est pas ennuyeuse pour autant. La municipalité organise plusieurs festivals, foires et autres fêtes tout au long de l’année, et les visiteurs auront le plaisir de trouver chaque soir un centre-ville bouillonnant de vie. Arpentez les ruelles à la recherche d’un restaurant traditionnel ou d’un bar qui vous semblera coller à votre état d’esprit ! Le choix est large. Vous pourrez ainsi profitez de la culture des caraïbes mais aussi aller danser la salsa ou vous trémousser sur les rythmes de la cumbia !

Activités sportives et aventures

Si le programme historique et culturel de la ville est dense, vous pouvez alterner votre visite avec des activités en plein air et ainsi profiter des splendeurs naturelles de la ville. Les amateurs de sports et les amoureux de la nature ne seront pas en reste en venant à Carthagène. A se concentrer sur le centre historique, il ne faudrait pas oublier que la ville est idéalement située au bord de l’océan, dans un décor caribéen de rêve. Le soleil et la plage sont donc en soit une combinaison fine qui pourra ravir ceux qui souhaiteraient siroter un cocktail, en se prélassant le temps d’un après-midi sur le sable fin des plages de la ville. Pour les plus actifs, renseignez-vous sur les différents sports terrestres et nautiques qu’offrent les nombreuses agences. Vous pourrez ainsi faire de la plongée, de la voile, du kayak et même du surf et du kite surf ! Les activités nautiques sont en effet largement représentées et il est facile de se faire prêter l’équipement nécessaire. La nature qui entoure Carthagène est également luxuriante et palpitante et il serait dommage de ne pas en profiter pour faire une randonnée ou explorer les parcours de promenades dans les réserves voisines.

Excursions : les environs

Si vous souhaitez vous éloigner de Carthagène le temps d’une journée, plusieurs options s’offrent à vous et la région regorge de trésors à découvrir. Ceux qui veulent se baigner dans la mer des Caraïbes pourront se rendre à Playa Blanca, dans les îles de Rosario. On les rejoint en bateau facilement depuis le port de Carthagène. L’endroit est assez touristique mais si vous pouvez rester le soir vous assisterez au coucher de soleil dans la plus grande intimité. On attribue souvent à la plage de Playa Blanca le titre de « plus belle de la mer des Caraïbes », ce qui rend inutile toute description supplémentaire… A proximité de la ville également, des excursions près de volcans et autres bains de boue. Renseignez-vous pour les tours d’une journée.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
CO
Latitude :
10.40020
Longitude :
-75.50847
Zone horaire :
America/Bogota
Fuseau horaire :
UTC-5
Heure d'été :
N

Villes voisines

Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Si l’endroit est paradisiaque, la question reste donc de s’y rendre. Si vous arrivez par la route, la ville est reliée aux principaux axes routiers et donc aux villes proches de Barranquilla ou Medellin par la route 25. Pour ceux qui se déplacent en bus, vous arriverez à la gare routière de la ville, dans le quartier de Dona Manuela. L’aéroport de Carthagène est international mais les vols directs sont rares et très coûteux depuis l’étranger, il est donc préférable, si vous arrivez en avion, de faire un transfert à Bogota avant d’arriver à l’aéroport Rafael Nunez de Carthagène. Enfin, ancien port stratégique, la ville est bien sûr accessible depuis la mer. Elle est d’ailleurs devenue une escale privilégiée des bateaux de croisières qui sillonnent les mers voisines ou plus lointaines... Carthagène peut accueillir plus d’une centaine de navires de tourisme en pleine saison. Pour le logement, la ville a développé de nombreuses infrastructures touristiques et tous les types d’hébergements sont désormais représentés. Des auberges de jeunesse aux établissements de standings plus sophistiqués, il est assez facile de trouver une chambre dans les alentours selon son budget. Laissez-vous tenter par un hôtel dans un édifice colonial de la vieille ville, pour mieux vous imprégner des lieux !

Les transports de Cartagena de Indias

Aéroport international
Rafael Nunez ~5 km