Ville de Paphos (Pafos)

chypre

Présentation

Paphos est une ville d'environ 70 000 habitants située au sein de la république de Chypre. Le climat y est de type méditerranéen offrant des hivers doux et des étés chauds, secs et ensoleillés. La monnaie utilisée à Paphos et sur toute l'île de Chypre est l'euro. Les langues parlées y sont le grec et le turc. Les raisons à l'origine du choix du nom de la ville de Paphos semblent multiples. Une version semble cependant se distinguer. Elle évoque Cinyras, fils d'Apollon et de la nymphe Paphos, qui fut le premier roi de Chypre et donna le nom de sa mère à la cité qu'il venait de fonder. De retour au temps présent, ne surtout pas oublier d'ajuster sa montre à GMT + 3 lorsque l'on arrive à Paphos avant de partir à la découverte du riche patrimoine de la ville dont plusieurs sites archéologiques sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

La ville de Paphos appartient au district Pafos.

La ville de Paphos compte 47 300 habitants (recensement de 2011). L'altitude moyenne est de 72 m.
Le maire de la ville de Paphos est actuellement Savvas Vergas pour le mandat 2 006.
Un habitant de la ville de Paphos est appelé un Paphian. Le nom français de la ville est Paphos, le nom anglais de la ville est Paphos.
Le site Internet de Paphos est http://pafos.org.cy

Points ou centres d'intérêts

Le parc archéologique

Le parc archéologique de Paphos a pour mission de protéger et de préserver les vestiges qui se trouvent à Paphos, ainsi que d'assurer leur promotion auprès des visiteurs et d'informer au mieux ces derniers sur lesdits vestiges. Plusieurs sites sont intégrés au parc archéologique. Certains lieux et monuments datent de la préhistoire, d'autres du moyen-âge et une majeure partie de l'époque romaine. Mentionnons les principaux qui sont l'Asklipieion, l'Odeion, l'Agora, les 40 colonnes, ou encore les tombeaux des rois. Ces derniers n'étaient pas véritablement les sépultures de rois, mais plutôt de personnages importants de l'époque. Il semble que ce soit donc bel et bien la splendeur du lieu qui soit à l'origine de cette appellation. Les 40 colonnes sont elles aussi une inspiration plus qu'une réalité et représentent le lieu où se trouvait un château byzantin construit au début du 13ième siècle. Le château a été détruit à la suite d'un tremblement de terre et l'on a retrouvé de nombreuses colonnes à cet emplacement, mais 40 ne semble pas être le chiffre correspondant aux colonnes véritablement trouvées ici. Le nom est cependant demeuré et se dit en grec : « Saranta Kolones ».

Les plages

Ce sont plus de 25 plages qui se répartissent sur une cinquantaine de kilomètres à Paphos et dans ses environs. La moitié d'entre elles sont fières d'arborer le fameux drapeau bleu garant d'une excellente qualité de l'eau, du professionnalisme des services offerts en général et particulièrement de ceux liés à la sécurité des visiteurs, du respect de l'environnement et de l'information du public en ce sens.
Il serait impossible de nommer ici toutes les plages de Paphos. Aussi, nous avons choisi de vous en présenter une seule choisie tout à fait au hasard car, rappelons-le, absolument toutes les plages de Paphos sont agréables et valent la peine d'être visitées. Prenons donc pour exemple, la plage Alykes qui se trouve au sein même de la municipalité de Paphos. Cette vaste plage de sable fin et doré se trouve à proximité des hôtels, elle est proche également d'un arrêt d'autobus pour celles et ceux qui résident un peu plus loin. L'on peut, sur place, profiter de transats et de parasols ainsi que s'adonner aux sports nautiques. Chacune et chacun est ici en totale sécurité, car des sauveteurs sont présents en permanence. Bienvenue à tous !

Découvrir les vignobles de la région

Il existe un lien intime et ancestral entre Chypre et le vin. Effectivement, l'on pense que les premières vignes auraient été apportées à Chypre par les colons il y a de cela 4 000 ans. Par la suite, le vin de Chypre est souvent évoqué comme, par exemple, dans le « Cantique des cantiques », ainsi que par divers poètes parmi lesquels le célèbre Euripide. La culture de la vigne n'a jamais cessé par la suite à Chypre et l'on peut de nos jours profiter des fruits de cette viticulture généreuse. Une possibilité d'itinéraire est d'emprunter la route B7 depuis Paphos et de se diriger vers le Nord. Une première halte peut être faite à Mesogi au sein de la cave Fikardos dont l'accueil chaleureux est légendaire. Puis, en poursuivant toujours vers le nord via la même route, l'on parvient à Kathikas (environ vingt minutes de route depuis Mesogi) ou plusieurs caves attendent les amateurs de bons vins pour leur faire déguster aussi bien des rouges, des blancs et des rosés. Enfin, en partant vers l'Est, l'on peut rejoindre Vouni Panagia où nous attend un autre vignoble ainsi qu'un splendide monastère dont la visite conclut en beauté cette délicieuse escapade.

Les musées de Paphos

Il existe trois musées à Paphos qui sont tous d'un grand intérêt. Le premier s'intéresse à l'archéologie, le second à l'art byzantin et le troisième à l'art populaire. Chacun réserve de belles surprises à ses visiteurs. Ainsi, au sein du musée archéologique, l'on découvre de ombreux artefacts datant des périodes s'étalant entre le néolithique et le Moyen-Âge, mais là n'est pas la plus grande curiosité de ce musée. Non, la pièce la plus remarquable ici est... une bouillote ! Oui, il s'agit bel et bien d'un système de bouillote qui date de l'époque romaine. L'ingéniosité du processus et hallucinante et mérite assurément que l'on s'y attarde lors de la visite. Le musée d'art byzantin pour sa part présente à la fois des oeuvres picturales, mais également des vêtements et des objets liturgiques. Enfin, l'espace dédié à l'art populaire à Paphos est principalement constitué par une collection privée qui met en valeur la culture agraire de la ville, de la région et de toute l'île de Chypre en général. En retraçant l'évolution de l'agriculture locale à travers les époques, ce dernier musée constitue également un merveilleux moyen de mieux connaitre l'histoire du pays.

Les édifices religieux de la ville

Une seule journée n'est assurément pas suffisante pour visiter tous les édifices religieux de Paphos tant ils sont nombreux. Prévoir plutôt deux jours ou même trois pour cette partie du séjour. Jugez plutôt ! Il y a tout d'abord le monastère Ayios Neophytos dont la visite peut être effectuée en compagnie d'un guide, ce qui permet de mieux découvrir les différentes fresques et icônes. Une chapelle troglodyte dont les peintures murales datent du 12ième siècle est aussi à voir au même endroit. Il ne faudrait pas manquer par ailleurs d'aller visiter à Paphos la très belle église Panagia Chrysopolitissa qui se trouve au centre-ville. Attention ! Les offices y sont célébrés les lundis et il n'est pas possible d'entrer pour visiter durant la cérémonie. Un autre monastère qui vaut lui aussi le détour est celui de Chrysorrogiatissa qui en plus de son architecture, de son histoire et de son atmosphère paisible est toujours généreusement fleuri. Couleurs et douces senteurs ajoutent au plaisir de la visite. Terminons avec le petit mais charmant monastère Agia Moni qui se trouve sur la route partant vers Statos.

Escapade à Nicosie

Lorsque l'on vient passer quelques jours ou quelques semaines à Chypre, une petite visite à Nicosie est absolument incontournable. Et cela vaut vraiment la peine, car c'est l'occasion d'en admirer les vieux quartiers avec leurs ruelles qui forment comme un immense labyrinthe et au détour desquelles l'on croise de charmantes églises, des mosquées, des édifices patrimoniaux ainsi que des musées variés. Le plus vaste parmi tous ces musées est bien sûr le fameux musée de Chypre qui comporte quatorze salles. Avant de repartir, l'on prend une petite pause gastronomique dans une taverne typique et l'on achète quelques souvenirs artisanaux.

Manoir royal de Kouklia

Le manoir royal de Kouklia est un site splendide et très vaste (prévoir de bonnes chaussures !) dont les différents bâtiments datent du 13ième siècle. Le manoir royal de Kouklia occupait de multiples fonctions dont celle, en particulier, de lieu central permettant de superviser la production de sucre. Aujourd'hui, l'on peut y visiter un musée. Le lieu est ouvert tous les jours de 8h00 à 16h00 et jusqu'à 17h00 les mercredis. Le prix d'entrée est de quatre euros et cinquante centimes d'euros. Ce billet permet de visiter à la fois le site et le musée.

L'artisanat local

Il est toujours agréable de conserver le souvenir d'un voyage en se procurant un objet réalisé localement et artisanalement. À Paphos, l'on peut trouver trois types d'objets artisanaux. Il y a la céramique et les poteries, les objets en verre et les sculptures sur bois. Pour chacune de ces spécialités, le mieux est de se rendre directement dans l'atelier qui les confectionne et de choisir celui que l'on préfère après avoir vu les artisans au travail. Le fait de voir ces hommes et ces femmes confectionner ainsi les différents objets est absolument magique.

La ville antique de Marion

La ville antique de Marion située à proximité de Paphos a été fondée au début du troisième siècle avant Jésus-Christ. Au sein de cette ancienne cité se trouvait un sanctuaire qui, selon les experts, pourraient avoir été dédié à la reine Arsinoé. L'on a par ailleurs retrouvé des inscriptions ainsi que des pièces de monnaie faisant mention de divers rois ayant gouverné Marion. Parmi eux se trouvent Doxandros, Sasmas et Timocharis. Une visite dans la ville ancienne de Marion permet une immersion totale dans ces temps anciens au patrimoine et à l'histoire si riches.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
CY
Code postal :
8010
Latitude :
34.771935
Longitude :
32.429895
Zone horaire :
Asia/Nicosia
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Empa ~1 km
  • Konia ~3 km
  • Agia Marinouda ~4 km
  • Koloni ~4 km
  • Mesa Chorio ~5 km
  • Tremithousa ~5 km
  • Lempa ~5 km
  • Kissonerga ~6 km
  • Mesogi ~6 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Paphos ?

En avion
Il existe trois aéroports à Chypre. Celui de Larnaka, celui d'Ercan et celui de Paphos. Ce dernier semble tout indiqué pour les voyageurs à destination de Paphos. Cependant, il est parfois plus aisé de trouver des vols vers Larnaka dépendant de la ville ou du pays desquels l'on arrive.

Site internet des aéroports de Paphos et de Larnaka : www.cyprusairports.com.cy
Site internet de l'aéroport d'Ercan : www.ercanhavalimani.com

Par la route
La location d'une voiture pour finaliser le voyage est une option intéressante. Cependant, une précaution très importante doit être observée. Effectivement, il est fondamental de savoir qu'à Chypre, les véhicules roulent à gauche. Soyez vigilants ! 
Depuis l'aéroport de Paphos, une vingtaine de minutes suffisent pour se rendre au centre-ville. Depuis Larnaka, il faut compter plus ou moins une heure et trente minutes. Enfin, depuis Ercan, le trajet dure environ deux heures.   

En autobus
Prendre l'autobus est très simple et peu cher à Paphos et dans la région aussi bien pour aller et venir de l'aéroport que pour partir en excursion durant le séjour. Toutefois, il faut se souvenir qu'il n'existe aucun service le dimanche.

Site internet de la compagnie d'autobus de Paphos et sa région : www.pafosbuses.com.

Les transports de Paphos

Aéroport international
Pafos Intl ~8 km

Les hôtels de Paphos (Pafos)

Reserver votre chambre

Danaos Townhouse

Sinasi Bay 55
8015 - Ktima

Prix indicatif: EUR - EUR

Reserver votre chambre

Sunny apartment

Voriou Ipirou, 8, Paphos
8069 - Ktima

Prix indicatif: EUR - EUR