Ville de Dongguan (Guangdong)

chine

Présentation

Dongguan est une ville de Chine située tout à fait au sud du pays dans la province du Guangdong. Son statut est celui d'une ville-préfecture et sa population s'élève à environ 8 millions de personnes. Ces dernières parlent un dialecte spécifique à Dongguan qui est dérivé du cantonais. Lorsque l'on arrive à Dongguan, il est nécessaire d'ajuster sa montre à GMT + 8 et de se munir de yuans. À titre indicatif, il est bon de savoir qu'un euro vaut plus ou moins 8,5 yuans. Chaque yuan se divise en dix jiaos et en cents fens. Les billets de banques, qu'il s'agisse des yuans ou des jiaos, sont sublimes et représentent les différentes ethnies chinoises ainsi que des paysages et monuments chinois. Les amateurs ne manqueront pas d'en faire la collection.
Le climat rencontré à Dongguan est de type subtropical humide. La température moyenne sur une année se situe aux environs de 20 degrés Celsius.

La ville de Dongguan appartient à la province Guangdong et au comté Dongguan City.

La ville de Dongguan s'étend sur 2 465 km² et compte 8 220 237 habitants (recensement de 2010) pour une densité de 3 334,78 habitants par km². L'altitude maximum est de 5 m.
Le maire de la ville de Dongguan est actuellement Liu Zhigeng.
Le nom français de la ville est Dongguan, le nom espagnol est Dongguan.

Points ou centres d'intérêts

Le pont Humen et le musée de la bataille navale

Le pont Humen est symbolique à plusieurs titres et doit absolument être visité lorsque l'on se rend à Dongguan. Tout d'abord, il est le premier grand pont suspendu conçu et construit par la Chine de manière indépendante. Il a été finalisé en 1997. Par ailleurs, il est une jonction routière qui a joué un rôle primordial dans le développement économique de la région du Guangdong. Sa longueur de presque seize kilomètres et ses six voies de circulation sont impressionnantes. La nuit, lorsqu'il est illuminé, le pont Humen prend un tout nouveau visage. Une visite en fin de journée pour profiter des aspects diurnes et nocturnes de ce monument grandiose est une excellente option.
A l'extrémité du pont se trouve le musée de la bataille navale. Les salles du musée s'attachent à retracer les diverses batailles navales qui se sont déroulées durant la guerre de l'opium entre 1840 et 1842. Des peintures et des maquettes permettent de revivre les événements décrits, mais également des reconstitutions très réalistes. Le travail sur les bandes sonores, entre autres, est impressionnant. A proximité du musée se trouve un mémorial depuis lequel les visiteurs peuvent avoir une vue complète du pont.

Le jardin Keyuan

Ce splendide jardin date de 1850. Il occupe une superficie de 2200 mètres carrés et présente une forme triangulaire originale. Devant la grande beauté des lieux, il est un peu surprenant d'apprendre que la traduction du nom de ce jardin est approximativement « Pas trop mal à visiter » ! Cette modestie, héritée du fondateur des lieux, se retrouve dans les différentes appellations des espaces du jardin. « Ke » qui signifie « pas trop mal » vient effectivement se placer devant presque chacun des éléments, comme par exemple, la piscine Kezhou ou le hall Ketang. Mais, quelques pas au sein du jardin Keyuan permettent de très vite se rendre compte qu'il s'agissait bel et bien de la modestie d'un seul homme, car le lieu est magnifique. Entre autres, un grand nombre d'orchidées embaument l'endroit dans lequel il faut toutefois faire attention de ne pas s'égarer. Effectivement, le jardin Keyuan est un peu comme un immense labyrinthe avec ses 130 portes et son réseau complexe d'allées et de chemins. Les peintres parmi les visiteurs ne pourront résister à la tentation de sortir leurs pinceaux comme le firent par le passé les célèbres peintres chinois Juchao et Julian.

Le musée de la guerre de l'opium

Le personnage central de ce musée élaboré autour de la guerre de l'opium des années 1839 à 1842 est le célèbre Lin Zexu. Ce dernier, homme politique, militaire et poète joua un rôle primordial lors de ce conflit visant à éradiquer l'opium de Chine. Lin Zexu fait aujourd'hui partie des cents modèles de patriotisme dans l'éducation chinoise de base et le musée de Dongguan a été déclaré « attraction touristique nationale ».
Lors de la visite, l'on apprend pourquoi la guerre de l'opium était peu à peu devenue inévitable, ce que représentait le commerce de l'opium à l'époque, quel a été le rôle de la Grande-Bretagne dans ce conflit, ainsi que l'implication des populations locales dans cet événement majeur de leur histoire. De nombreux artefacts illustrent les informations données au sein du musée. L'on peut admirer des objet variés tels que des pipes à opium, des poèmes de Lin Zexu, ou encore des épées et des lances. De splendides statues de combattants de l'opium et de Lin Zexu lui-même ornent l'endroit.
L'entrée au musée est gratuite et l'on peut s'y rendre tous les jours entre 8h30 et 17h.

Yinxian Resort

Tout le monde ne pense pas exactement à la même chose lorsque l'on évoque le Yinxian Resort. Effectivement, l'on se trouve en venant ici à un carrefour entre histoire et modernité. Concrètement, l'on peut aussi bien, au Yinxian Resort, monter dans des manèges et des attractions pour connaitre des sensations fortes, que visiter des temples et des espaces culturels ou encore profiter des lacs et des fleurs. Les familles apprécient également le parc zoologique qui se trouve au Yinxian Resort. Il y en a donc vraiment pour tous les goûts ! Initialement, le lieu rendait hommage à Li Juesi et fut construit à l'endroit de l'ancienne demeure de celui-ci. Li Juesi était un homme influent sous la dynastie des Ming au 15ième siècle. Au pied de la montagne, l'on peut voir un impressionnant bouddha de 15 mètres de haut avant de gravir la montagne jusqu'à son sommet où se trouve l'immense statue de la déesse Kwan-Yin. Ce monument de marbre blanc s'élève à 29 mètres de haut et pèse plus de 2000 tonnes. Mentionnons également la fontaine de la musique qui se trouve dans le parc et allie avec grâce lumière, musique et eau.

Les parcs et espaces verts

En raison de ses 8 millions d'habitants, l'on pourrait craindre en venant séjourner à Dongguan de se sentir un peu étouffé(e) comme au sein d'une fourmilière. Il n'en est absolument rien et ceci est en grande partie dû à la multitude d'espaces verts et de parcs que l'on trouve partout dans la ville. Il y a le parc du lac Songshan où l'on peut louer des vélos pour déambuler dans les allées de cet endroit merveilleusement beau. Il y a également le parc Qifeng où l'on se promène en barque sur le lac. Il y a aussi le parc Huying où l'on se retrouve pour effectuer quelques agréables randonnées au sein de ce qu'un grand nombre de voyageurs appellent « l'oasis de Dongguan ». Enfin, il y a le parc Shuilanshan et sa somptueuse forêt qui réserve à ses visiteurs une vue panoramique grandiose lorsque l'on monte au sommet de la montagne qui se trouve en son sein. La liste pourrait être encore longue de tous les espaces verts proposés à Dongguan. Le mieux est assurément d'avoir toujours dans son sac une paire de bonnes chaussures pour profiter de ces multiples parcs à chaque fois que l'on en croise un sur son chemin.

La tour Liuhua

La tour Liuhua se trouve dans le parc du même nom. Elle est absolument sublime et admirablement bien entretenue. Ses sept niveaux de couleurs rouge et blanche se détachent sur le ciel donnant lieu à de superbes photos et peintures. L'endroit est très facile d'accès et l'on recommande donc d'y retourner à plusieurs reprises au cours d'un séjour à Dongguan afin de profiter des jeux de lumière à différentes heures du jour autour de cette architecture remarquable. La tour et le parc se trouvent dans le charmant village de Xiakou situé dans le district Guancheng de Dongguan.

La pierre de Quejinting

Pour voir cette fameuse pierre de Quejinting, il faut se rendre à l'intersection des rues Guangming et Jiaochang. La pierre de Quejinting a presque 500 ans et n'a jamais été endommagée d'aucune manière. Elle a été construite à l'origine par des marchands étrangers. Elle est devenue au fil du temps un symbole de grande honnêteté célébrant la sincérité et le respect des valeurs des habitants du quartier et de la ville. Le Conseil d'État a récemment ajouté ce monument à sa sixième liste du patrimoine culturel national. Un passage devant ce trésor unique s'impose lorsque l'on visite Dongguan.

New South China Mall

New South China Mall n'est pas seulement un immense centre commercial, c'est LE plus grand à travers toute la Chine et... dans le monde entier !!! Même si vous n'avez besoin de rien et n'êtes pas adepte du shopping, il faut absolument voir ça. Le New South China Mail se trouve dans le district Wanjiang et comporte plus de 2 000 espaces de boutiques et magasins. Le centre se divise en sept zones thématiques : la Californie, l'Égypte, Paris (où l'on peut admirer une réplique de l'Arc de Triomphe), Rome, Amsterdam, Venise (avec canal et gondoles) et les Caraïbes.

Nanshe

Nanshe est un ancien village datant des dynasties Ming et Qing. La partie centrale du village fait l'objet de nombreuses et fréquentes restaurations et l'on peut y voir de nombreux édifices. Toutefois, il serait dommage de s'arrêter à cela et de superbes bâtiments attendent les voyageurs curieux qui pousseront leurs investigations dans les ruelles plus excentrées. Surtout ne pas manquer de lever les yeux lors de la visite afin d'admirer les toits des maisons qui sont de toute beauté. Nanshe se trouve dans la partie de Dongguan appelée Chashan Town. Prévoir de passer un peu plus d'une heure sur place pour profiter pleinement de l'endroit.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
CN
Code postal :
523000
Latitude :
23.019866
Longitude :
113.752069
Zone horaire :
Asia/Beijing
Fuseau horaire :
UTC+8
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Liyuan Road ~0 km
  • Houjie Town ~0 km
  • Changping Town ~1 km
  • Chashan Town ~1 km
  • Dalang Town ~1 km
  • Dalingshan Town ~1 km
  • Daojiao Town ~1 km
  • Daxi Road ~1 km
  • Dongkeng Town ~1 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Dongguan ?

En avion
Les aéroports les plus proches de Dongguan sont ceux de Canton (localement, l'on parle plutôt de Guangzhou), de Shenzhen et de Hong Kong.

Site internet de l'aéroport de Canton : www.guangzhouairportonline.com
Site internet de l'aéroport de Shenzhen : www.szairport.com
Site internet de l'aéroport de Hong Kong : www.hongkongairport.com

Par la route
Il faut compter environ une heure pour effectuer le trajet entre Canton et Dongguan. Un service de navette est offert depuis l'aéroport.

Par le train
En train, le trajet entre Shenzhen et Dongguan dure lui aussi plus ou moins une heure.

En autobus
Depuis Hong Kong, l'on peut se rendre à Dongguan en autobus. Attention toutefois de penser à conserver avec soi son passeport et ses documents de voyage, car il est obligatoire de débarquer à la frontière et de se conformer aux formalités douanières et d'immigration.

Par le ferry
Cette option est également à considérer pour effectuer le trajet entre Hong Kong et Dongguan.

Les déplacements sur place

Dans la ville même de Dongguan, le meilleur moyen de transport est assurément le taxi. Les tarifs sont très raisonnables. Veillez à utiliser les taxis officiels qui sont tous de couleur verte.