Ville de Lom (Montana)

bulgarie

Présentation

Il existe 28 oblasts en Bulgarie qui sont des subdivisions administratives similaires aux comtés que l'on trouve dans d'autres pays. La ville de Lom fait partie de l'oblast de Montana dont la population totale s'élève à 170 000 personnes. Lom pour sa part compte environ 22 000 habitants. À Lom, c'est le bulgare que l'on parle principalement comme partout ailleurs en Bulgarie. Et ce sont les levs bulgares qui ont cours pour payer les divers achats et services. Afin de pouvoir évaluer la somme d'argent que l'on souhaite emporter pour un séjour à Lom, il est bon de savoir qu'un lev bulgare est plus ou moins équivalent à cinquante centimes d'euros. Si l'on considère le climat afin de déterminer la période à laquelle on souhaite se rendre dans la région de Lom, il faut se souvenir que Lom se trouve tout à fait au nord du pays, proche de la frontière avec la Roumanie. C'est donc un climat de type continental qui prédomine ici.

La ville de Lom appartient à la région Montana et à la province Lom.

La ville de Lom s'étend sur 52,203 km² et compte 22 507 habitants (recensement de 2009) pour une densité de 431,14 habitants par km². L'altitude moyenne est de 20 m.
Le maire de la ville de Lom est actuellement Ivo Ivanov.
Le nom français de la ville est Lom, le nom espagnol est Lom.
Le site Internet de Lom est http://adm.lom.bg

Points ou centres d'intérêts

Le musée d'histoire

Il est toujours bon de se diriger vers le musée d'histoire d'une ville lorsque l'on arrive dans celle-ci. Cela permet d'avoir un premier aperçu très intéressant de ce que la population locale a vécu au cours du temps et des principaux monuments de l'endroit. Le musée d'histoire de Lom est merveilleux à tous points de vue et remplit pleinement ces diverses fonctions. Il fut créé en 1925 par un professeur passionné d'histoire et se basait à ses débuts sur les recherches et découvertes d'une association archéologique locale. Désormais, le musée d'histoire de Lom propose à ses visiteurs de multiples sections. Il y est toujours question d'archéologie et d'histoire, mais également d'ethnographie et d'art. Une place importante est faite au patriote Krastio Pishurka qui a joué un rôle primordial à Lom et fut à l'origine de la toute première représentation théâtrale à Lom en 1856. Sont également évoquées dans les salles du musée les activités du port de Lom sur le Danube. Une très belle exposition de costumes traditionnels ainsi que d'oeufs colorés typiques des fêtes de Pâques à Lom est aussi offerte de manière permanente.

Postoyanstvo

Postoyanstvo est le chitalishte de Lom. Ce dernier terme spécifique à la Bulgarie décrit le bâtiment public d'une ville dans lequel se déroulent les activités communautaires et culturelles. Le chitalishte de Lom regroupe donc à la fois le théâtre dramatique Krastio Pishurka, un théâtre d'opérette, un ensemble folklorique, une chorale, une troupe de danse, une école d'art, un conservatoire de musique et la bibliothèque municipale. Après le musée d'histoire de Lom évoqué précédemment, Postoyanstvo est le second lieu qu'il faut absolument visiter lorsque l'on séjourne à Lom. En plus de pouvoir assister à diverses représentations artistiques de qualité, celles et ceux qui se rendent dans cet endroit grandement convivial ont également le privilège de rencontrer les artistes qui constituent le coeur battant de la ville. De nombreux prix souvent prestigieux ont été remportés à travers le monde par les différentes formations qui pratiquent leur art ici. L'immersion est donc totale pour les voyageurs de passage à Lom qui visitent Postoyanstvo. Immersion à la fois dans la culture locale et dans les coulisses de spectacles de grande ampleur. C'est une fabuleuse expérience à vivre !  

E-Mails de Postoyanstvo : Postoianstvo@mail.bg et ic.lom@chitalishte.bg

Les édifices religieux

Il existe à Lom trois principaux édifices religieux. Le premier d'entre eux est l'église Saint-Nicolas Stari. Le tout premier édifice à cet emplacement daterait du 13ième siècle, mais se serait effondré au début du 19ième siècle. Suite à sa reconstruction en 1818, il aurait ensuite été démoli par les Ottomans pour finalement être restauré en 1885. Depuis 1975, l'église Saint-Nicolas Stari est reconnue « Monument culturel » et a été intégré en 2006 dans le programme « Belle Bulgarie ».
Le deuxième bâtiment religieux à visiter lorsque l'on séjourne à Lom, et aussi le plus grand, est la cathédrale de l'Assomption. Sa construction a débuté dès 1863, mais a été suspendue en raison de l'occupation ottomane. Il faut ensuite attendre 1897 pour voir la fin des travaux, puis 1906 pour que la cathédrale soit officiellement sanctifiée. Lors de la visite, on remarque le mélange de différents styles et influences : baroques, occidentales et russes.
Le troisième édifice religieux de Lom est également une église dédiée à Saint-Nicolas, mais Novi (contrairement à la première qui est Stari). Une page d'histoire s'est écrite dans cette église lorsque ses cloches ont été volées et profanées par les Ottomans durant l'occupation. L'édifice n'eut plus de clocher jusqu'à la libération.

La gastronomie locale

Il vous sera très certainement proposé durant votre séjour à Lom de manger des « Banitsa ». Il s'agit de pâtisseries salées fourrées d'épinards, de pommes de terre, de viande hachée ou de fromage. On les réalise à partir de pâte phyllo et seuls les Bulgares les nomment « Banitsa ». Dans de nombreux autres pays, on parle plutôt de « Börek » ou de « Burek », mais il s'agit bel et bien du même délice qui, selon les appétits, peut être mangé en collation ou constituer un repas complet. Pour se rafraîchir en été, les voyageurs de passage à Lom ne devraient pas manquer par ailleurs de savourer du « Tarator ». Servie en accompagnement du plat principal ou en entrée, cette soupe froide marie harmonieusement le yaourt, les concombres, l'ail, les noix, l'aneth, l'huile et l'eau. C'est un régal ! Et pour accompagner le tout, un verre de l'incontournable Rakia ne se refuse pas ! Cette eau-de-vie de fruits fermentés constitue l'alcool national bulgare. Attention ! Bien que son nom puisse rappeler le Raki que l'on boit en Turquie, le goût en est tout à fait différent car la Rakia n'est pas aromatisée à l'anis.

Randonnée arhitecturale

La ville de Lom se visite également « le nez en l'air » ! En effet, l'architecture de très nombreux bâtiments est remarquable et mérite que l'on accorde à ceux-ci une grande attention lorsqu'on déambule en ville. C'est tout d'abord l'élégance des façades des maisons de la rue principale qui attire le regard. Puis, en regardant de plus près, on découvre une multitude de motifs floraux et végétaux, ainsi que tout autour des fenêtres d'autres représentations souvent plus figuratives. Ce qui frappe également ici, c'est la pluralité des styles et des époques. Certains bâtiments datent de 1880, alors que d'autres sont beaucoup plus récents et ont été bâtis dans les années 1940. Leurs architectes sont de toutes nationalités avec une prédominance toutefois d'Allemands et de Belges. Les styles sont en effet eux aussi variés allant du baroque à l'art nouveau en passant par des intermédiaires originaux et toujours très harmonieux. Les familles qui possédaient originellement ces demeures et bien souvent les ont fait construire appartenaient au domaine du commerce de gros. Leurs compagnies avaient leurs bureaux dans les grandes villes et elles-mêmes vivaient ici.

Le Danube

Oui, c'est bien lui, le grand, l'immense, l'infini Danube. C'est lui qui coule paisiblement à Lom et sur les rives duquel on peut se promener lorsqu'on séjourne ici. Ce beau Danube bleu qui donne envie de valser sur la mélodie de Johann Strauss. Les voyageurs romantiques choisiront assurément cette étape de leur voyage pour faire une grande déclaration à leur compagne ou simplement pour échanger quelques baisers amoureux. Il est aussi possible de partir en croisière sur le Danube pour quelques heures ou quelques jours. Avec ses trois mille dix-neuf kilomètres, rappelons que le Danube est le deuxième plus long fleuve d'Europe après la Volga.

Almus

Almus est le nom d'une ancienne ville qui est, de nos jours, englobée dans la ville de Lom. Les autorités ont reconnu ce lieu comme étant un « monument culturel d'importance nationale » dès l'année 1971. Les vestiges d'une forteresse y ont été découverts lors de multiples fouilles archéologiques qui s'y sont déroulées au cours des années 80 et 90. Les artefacts mis à jour peuvent être vus dans les salles du musée d'histoire de la ville. La forteresse pour sa part présente une forme pentagonale et couvrait une superficie d'un peu plus de quatre hectares.

Personnalités notoires

Le célèbre professeur Krastio Pishurka (1823-1875) qui a donné son nom au théâtre de Lom et qui fut à l'origine de la fondation de son centre culturel possède tout naturellement une statue (un buste) dans la ville. Autre personnage notoire de Lom dont on peut admirer la sculpture dans les rues de la ville : Tseko Voyvoda (1807-1881), célèbre combattant qui a oeuvré sans relâche pour la libération de la Bulgarie. La grande poétesse bulgare Yana Yazova (1912-1974) est elle aussi native de Lom ainsi que plusieurs grands musiciens nationaux parmi lesquels Avram Popov et Sashko Gavrilov.

Escapade à Sofia

Il faut parcourir environ 160 kilomètres de route pour se rendre à Sofia depuis Lom. On découvre alors les multiples attraits que propose la capitale et plus grande ville du pays. Mentionnons, entre autres merveilles, la basilique Sainte-Sophie qui a donné son nom à la ville, ainsi que la mosquée Bania Bachi qui est l'une des plus anciennes d'Europe. Le bâtiment de l'Assemblée Nationale est également de toute beauté tout comme celui de l'Opéra National. Terminons ce très bref aperçu des richesses et charmes de Sofia en évoquant le somptueux parc arboré appelé Borisova Gradina qu'il faut absolument visiter !

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
BG
Code postal :
3600
Latitude :
43.81400
Longitude :
23.23600
Zone horaire :
Europe/Sofia
Fuseau horaire :
UTC+2
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Zamfir ~4 km
  • Trajkovo ~7 km
  • Dolno Linevo ~8 km
  • Stalijska makhala ~10 km
  • Rasovo ~13 km
  • Asparukhovo ~13 km
  • Kovachica ~10 km
  • Komoshhica ~13 km
  • Orsoja ~11 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

En avion

L'aéroport le plus proche de Lom est celui de la capitale du pays : Sofia.

Site internet de l'aéroport de Sofia : http://www.sofia-airport.bg/default.aspx

En voiture
Le trajet entre Sofia et Lom est d'environ 125 kilomètres.

En train
Trois heures et quarante minutes environ sont nécessaires pour parcourir en train le trajet entre Sofia et Lom. Il est très souvent nécessaire d'effectuer un changement à la gare de Brusartsi. Le prix du billet est alors d'environ douze levs bulgares pour un adulte. C'est la compagnie BDZ qui gère l'ensemble du réseau ferroviaire bulgare.

Site internet de la BDZ : http://bdz.bg/index-en.php

En bus
Pour se déplacer en autobus entre Sofia et Lom lors de l'arrivée en Bulgarie ou bien pour effectuer des excursions dans la région lors du séjour, il existe un outil extrêmement efficace et convivial qui permet d'effectuer des recherches d'itinéraires et de tarifs auprès de diverses compagnies en seulement quelques clics. Cet excellent site internet s'appelle Bgrazpisanie.

Site internet de Bgrazpisanie : http://www.bgrazpisanie.com/en 

La durée du trajet entre Sofia et Lom en autobus peut varier d'un peu plus de trois heures à presque cinq heures selon l'itinéraire emprunté et le nombre d'arrêts intermédiaires.

Les hôtels de Lom (Montana)

Reserver votre chambre

Guest House Lom

16 Georgi Kirkov street
3600 - Lom

Prix indicatif: 20 EUR - 20 EUR

Reserver votre chambre

Kaleto Hotel

36 Dunavska Str.
3600 - Lom

Prix indicatif: 32 EUR - 32 EUR