Ville de Alaverdi (Lori)

armenie

Présentation

Alaverdi est une ville minière du nord est de l’Arménie, à quelques kilomètres de la Géorgie. Elle fut longtemps un grand centre industriel pour le cuivre. C'est la plus grande ville du canyon du fleuve Ebbed et elle est un lieu de transit ferroviaire entre le reste de l’Arménie et la Géorgie. La ville offre de belles possibilités pour des promenades autour des rives de l'Ebbed et de nombreux monuments religieux situés aux alentours méritent une excursion, notamment le monastère Sanahin, classé au patrimoine de l'Unesco. Alaverdi a une histoire très riche et tourmentée, et cela se reflète dans son atmosphère et dans son architecture. Longtemps restée sous la domination russe puis géorgienne, elle est aujourd'hui très marquée par ces influences et ce passé.
Alaverdi est un lieu de villégiature calme et reposant, mais également dépaysant, où vous aurez la possibilité de vous ressourcer tout en visitant de beaux monuments et en profitant d'une nature verdoyante.

La ville de Alaverdi appartient à la région Lori et à la province Tumanyan.

La ville de Alaverdi s'étend sur 23,5 km² et compte 16 588 habitants (recensement de 2009) pour une densité de 705,87 habitants par km². L'altitude moyenne est de 1 000 m.
Le maire de la ville de Alaverdi est actuellement Artavazd Varosyan pour le mandat 2011-2015.
Le nom local de Alaverdi est Ալավերդի. Le nom français de la ville est Alaverdi.
La ville de Alaverdi a été fondée en 1938. Le site Internet de Alaverdi est http://www.alaverdi.am

Points ou centres d'intérêts

Visite de la ville

Alaverdi offre de belles possibilités pour des promenades dans les rues historiques de la ville et des randonnées dans sa campagne environnante. De par son statut d'ancienne ville minière, elle conserve de nombreux vestiges, comme notamment l’impressionnant funiculaire utilisé quotidiennement et non sans danger par les mineurs. Située en creux de vallée, le centre de la ville est surplombé par les industries, juchées en haut des collines ; ce qui offre un panorama très original et une belle vue sur la ville depuis le quartier industriel.Dans un autre registre, la cathédrale Saint-George est un superbe édifice religieux.
Alaverdi est également connue pour son vin et vous verrez ainsi de nombreuses vignes aux alentours. Une visite du cellier, située dans l'ancien monastère de la ville, vous permettra de déguster les différents cépages du nord de l’Arménie et de découvrir des savoir-faire différents. Vous pourrez également goûter à la vodka Chacha, spécialité d'Alaverdi. Pour accompagner ces boissons, vous pourrez goûter au fromage fabriqué dans ce même monastère.
Pour clôturer la journée, vous pourrez découvrir les spécialités culinaires arméniennes dans l'un des restaurants de la ville. Parmi les spécialités de la région : l'agneau et la truite, fraîchement pêchée dans l'Ebbed.

L'église d'Odzoun

L’église d'Odzoun est le principal édifice religieux des environs d'Alaverdi. Elle se situe dans le grand village du même nom, à 8 kilomètres d'Alaverdi. L’édifice bien conservé est le plus ancien d’Arménie ; il aurait été construit entre le Vème et le VIème siècle. Le site se compose en réalité de 2 églises, la principale, et l’église en ruine située à quelques kilomètres dans le village de Djiranavor Djaghkavank. De par son emplacement au milieu des prairies et en en hauteur, elle domine toute la vallée de l'Ebbed. L’église d'Odzoun est par son ancienneté très originale et différente des autres églises d’Arménie. En forme de croix, elle se compose de 3 nefs reliées par une coupole. Le long de la façade extérieure de l’église, on aperçoit les ruines d'une ancienne galerie à arcades. Les façades sont ornées de scènes religieuses, comme la sculpture des 2 anges entourant le Christ au sud ou la scène de l'Ascension à l'ouest.A gauche de l’église, se trouve un monument atypique et mystérieux : une grande stèle funéraire en pierre rose à l'architecture très originale, puisqu'elle se dessine comme un rectangle avec 2 grandes ouvertures verticales abritant des colonnes plus fines, sur lesquelles sont sculptées des scènes historiques de Tiridate. Autour de l’église se trouvent de nombreuses sépultures.

Le monastère de Sanahin

Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco car il est un exemple extrêmement bien conservé de l'architecture médiévale arménienne, le monastère de Sanahin se situe sur les abords d'Alaverdi, au milieu des arbres. Construit au Xème siècle par des moines qui fuyaient l'empire byzantin. Il appartint à la famille des Kiourikides (royaume de Lorri) jusqu'au XIIème siècle et est le monastère le plus important de ce royaume. Ensuite, il passa sous la domination des princes Zakarides puis des Arghoutian. Il était a l’époque un grand centre religieux pour l’Arménie et accueillait de nombreux scribes.Le monastère est rattaché à l’église Sourb Astvatzatzin, dédiée au Saint-Sauveur et construite à la demande de l'epouse du roi d’Arménie Achot III. Sur la façade de l’enlise sont d’ailleurs sculptées les silhouettes des deux fils de la reine. L'ensemble se compose également de la petite chapelle Saint-Grégoire, très originale avec son toit pointu. Les incontournables du monastère sont le gravit de Sainte-Mère de Dieu, le portique du Matenadaran, la bibliothèque et ses colonnes représentant des reptiles et des oiseaux, le clocher et la belle pierre de croix (Khachkar).

Le musée des frères Mikoyan

Le musée des frères Mikoyan, natifs du village de Sanahin qui fait désormais partie d'Alaverdi, rend hommage à ces 2 frères ayant vécu au XXème siècle et célèbres pour avoir construit l'avion Mig, avion emblématique de l’empire soviétique durant la seconde guerre mondiale et la guerre de Corée. Anastase Mikoyan, le politicien supporter de Staline et son frère Artem l’ingénieur, ont ainsi eu un rôle primordial dans la construction de la flotte aérienne soviétique.Le musée se situe dans l'ancienne maison des 2 frères et la cour héberge un modèle original d'avion. Dans le musée des frères Mikoyan, les passionnés aéronautique seront happés par cet impressionnant spécimen tandis que les passionnés d'histoire trouveront dans la maison expositions, photos et explications pour satisfaire leur curiosité et leur soif de connaissance. Au rez-de chaussée, la maison est quasi-intacte, avec les meubles et les objets qui faisaient le quotidien des frères Mikoyan, tandis-qu’à l’étage se trouve la galerie d'exposition.
Le musée offre des explications intéressantes et rend compte de la puissance soviétique au XXème siècle, ainsi que du rôle et de la position de l’Arménie à l’époque. De plus, la maison-musée est aujourd'hui gérée par des descendants des 2 frères, qui seront ravis de vous fournir des anecdotes supplémentaires lors de la visite.

Le monastère Haghpat

Le monastère Haghpat est lié au monastère de Sanahin dans son inscription au patrimoine mondial de l'Unesco. Situé à quelques kilomètres du premier, le monastère Haghpat se situe à 15 kilomètres d'Alaverdi et doit son origine aux frères Bagratouni et Gourguen, respectivement rois d’Arménie et du Tachir au Xème siècle, et dont les visages sont sculptés sur la façade de l’église Sourb Nchan. Jusqu'au XIIIème siècle, des modifications ont été effectuées dans l'architecture du monastère, il fut saccagé des mongols au milieu du XIIIème siècle, reconstruit, saccagé ensuite par les Ottomans et une nouvelle fois réhabilité. Après une période sans encombres, le monastère de Haghpat fut au XVIIIème siècle un grand centre intellectuel pour l’Arménie et abrita des savants et des poètes, comme le grand poète lyrique Sayat-Nova. Durant l’époque soviétique, les moines ont été expulsés du monastère, qui a été ensuite rénové.L’église principale du monastère, en pierre gris foncé, est surmontée par un grand dôme soutenu par 4 gros piliers du début du XIIème siècle. A l’intérieur, on aperçoit les traces des anciennes fresques sur les murs.
Le cadre où se situe le monastère est très agréable ; il surplombe la vallée et procure une atmosphère calme et paisible.

Erevan

Erevan, ou Yerevan, est un incontournable à visiter lorsqu'on voyage au nord de l’Arménie. C'est la capitale de l’Arménie et aussi l'une des villes les plus anciennes au monde. Comme en témoigne son certificat de naissance, garant de son authenticité, elle a été créée en 728 av J-C par le roi Argitchi. Elle fut au XXème siècle la capitale de la République soviétique d’Arménie. Entre tradition soviétique et antiquité, l'architecture de la ville est très originale, avec ses bâtiments en tuf (pierre rose volcanique) et ses nombreuses fontaines et espaces verts contrastant avec les grands bâtiments ternes d’influence soviétique. Dans tous les cas, aussi déconcertante qu'elle puisse être, la visite nécessite tout de même le détour.

Le musée des manuscrits anciens d'Erevan

Le musée Matenadaran d'Erevan expose plus de 16 000 manuscrits anciens de l’Arménie mais aussi du monde entier. Il fait le bonheur des bibliophiles pouvant ici admirer grand nombre d’écritures, d'alphabets et de techniques éditoriales. On est frappé dans le Matenadaran par l’intérêt des arméniens pour le livre, intérêt marqué très tôt, et dont les exemples sont éblouissants. Certains spécimens sont dignes d’œuvres d'art avec des nombreuses enluminures, de nombreuses miniatures et un alphabet qui se prête aux ornements typographiques. Au Vème siècle notamment, l’Arménie était un centre de référence mondial pour sa maitrise de la calligraphie et des enluminures. Vous pourrez admirer dans l'une des salles du musée le plus grand manuscrit arménien, qui pèse 34 kilos et qui a été réalisé à partir de 700 peaux de veaux ; qui fait face au manuscrit le plus petit, un livre miniature de 13 g et 4 cm de hauteur.

Le monastère de Hovhannavank

Le monastère de Hovhannavank se situe dans la vallée du Kasakh, dans la commune d'Aragatsotn, à environ 70 kilomètres d'Alaverdi. Construit entre le VIème et le VIIIème siècle, sa façade est originale car elle alterne pierre rose (tuf) et pierre grise. Il abrite l’église de Saint-Jean le Précurseur (Sourp karapet), qui aurait été construite à la demande de Saint-Grégoire l'Illuminateur pour abriter des reliques de Saint-Jean Baptiste, lors de l’évangélisation de l’Arménie. Après avoir partiellement détruit par un séisme au XVIIème siècle et un au XXème, le monastère a depuis été rénové pour finalement avoir retrouvé aujourd'hui son aspect quasiment originel.

Dsegh

Dsegh est un ravissant petit village situé à une trentaine de kilomètres au sud d'Alaverdi. Il est célèbre car il a donné naissance à l'un des plus grands poètes arméniens de la fin du XIXème siècle : Hovhannes Tumanyan, considéré comme le poète national. Au XXème siècle, le village de Dsegh a même été renommé Tumanyan en l'honneur du poète. Vous pourrez visiter le musée qui lui est consacré dans son ancienne maison, découvrir sa vie et ses œuvres et son importance pour la société arménienne.A Desegh, vous pourrez aussi visiter la belle église des Marminokian, érigée au VIIème siècle.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
AM
Code postal :
1701
Latitude :
41.13056
Longitude :
44.65194
Zone horaire :
Asia/Yerevan
Fuseau horaire :
UTC+4
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Aqori ~5 km
  • Qarinj ~6 km
  • Shamlugh ~6 km
  • Haghpat ~6 km
  • Odzun ~9 km
  • Jiliza ~10 km
  • Hagvi ~9 km
  • Akhtala ~10 km
  • Akhtala station ~10 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

En avion : la trafic aérien n'est pas extrêmement développé en Arménie car c'est encore un pays peu touristique. Ainsi, il vous faudra voler jusqu'à la capitale, Erevan, en faisant escale à Moscou, en Autriche ou en Allemagne, selon la compagnie aérienne. Seule la compagnie Air France propose un vol direct depuis l’aéroport de Paris Charles de Gaulle jusqu'à Erevan, il faut compter environ 4h30 de voyage. L'autre solution est de réserver un vol pour la Géorgie, quasiment frontalière avec Alaverdi.

De l’aéroport d'Erevan à Alaverdi : vous pourrez prendre le bus 108 ou 201 jusqu'au centre ville et ensuite prendre le train jusqu'à Alaverdi.
Si vous souhaitez plus d'autonomie, il est possible de louer une voiture directement à aéroport.

Se déplacer sur place : pour explorer Alaverdi, vous n'aurez pas besoin de véhicule. Vous pourrez également voguer dans les alentours à pied et profiter de belles randonnées en pleine nature.
Pour vous rendre dans les villes voisines, comme Vanazdor par exemple, vous pourrez prendre l'un des bus quotidiens à la gare routière. Pour vous rendre dans les villes plus éloignées et en Géorgie, vous pourrez profiter du réseau ferroviaire assez dense.

Les transports de Alaverdi

Autre transport
Stepanavan ~28 km

Les hôtels de Alaverdi (Lori)

Reserver votre chambre

Elen B&B

Neghots
1705 - Alaverdi

Prix indicatif: 8000 AMD - 32000 AMD

Reserver votre chambre

Gayane Hotel

Selo Haghpat
1722 - Alaverdi

Prix indicatif: 8000 AMD - 60000 AMD

Reserver votre chambre

Hizhina

Тбилисское шоссе, д. 32/2, Алаверди, Армения Одноэтажное здание
1701 - Alaverdi

Prix indicatif: 10000 AMD - 10000 AMD

Reserver votre chambre

Hotel Lalvar

Street Engels 5
1704 - Alaverdi

Prix indicatif: 8000 AMD - 24000 AMD