Ville de Ushuaia (Tierra del Fuego)

argentine

Présentation

Située au sud de l’île de Terre de Feu dans la Patagonie d’Argentine et proche du canal de Beagle (proche du Cap Horn), Ushuaïa se dit être la ville la « plus australe du monde ». Ushuaïa est une ville de plus de 56 000 habitants. Le climat est subpolaire océanique avec des températures assez basses toute l’année. Le temps y est très instable. Dans la même journée, il est possible de voir de la neige, du soleil, de la pluie et du vent.

Ushuaïa est le « bout du monde » ! C’est un véritable mythe pour tous ! La ville est entourée de mers, de montagnes, de bois et de glaciers. Les visiteurs pourront pratiquer de nombreuses activités de pleine nature. Selon les saisons, les activités sont principalement : la navigation, la randonnée, l’escalade, l’observation d’animaux marins, le ski… A ne pas manquer : la visite du parc national de la Terre de Feu !

La ville de Ushuaia appartient à la province Tierra del Fuego.

La ville de Ushuaia s'étend sur 9 390 km² et compte 56 825 habitants (recensement de 2010) pour une densité de 6,05 habitants par km². L'altitude moyenne est de 23 m.
Le maire de la ville de Ushuaia est actuellement Federico Sciurano.
Un habitant de la ville de Ushuaia est appelé un ushuaiense. Le nom français de la ville est Ushuaïa.
La ville de Ushuaia a été fondée en 1884. Le site Internet de Ushuaia est http://www.ushuaia.gob.ar

Points ou centres d'intérêts

Ushuaïa, ville des extrêmes

Cette ville de 57 000 habitants est la plus australe au monde car elle se trouve à 4 000 kilomètres du Pôle Sud et à 1 000 kilomètres de l'Antarctique. Elle vit de l'écotourisme, ainsi que de la pêche, de l'extraction de gaz naturels et de la culture d'ovidés. Le climat y est subpolaire et océanique. Les températures sont ainsi généralement comprises entre 1 et 10 degrés Celsius. La ville est souvent nuageuse et 146 jours de précipitations ont lieu chaque année. A cause de sa proximité au continent antarctique, la durée de ses jours est soumise à de nombreuses variations. La nuit ne dure que sept heures en été puis plus de 17 heures l'hiver.

Une colonisation tardive

Les premiers hommes à avoir atteint la Terre de Feu furent les Yaghans, membres de la tribu indienne des Selk'nam. Ils y fondèrent une ville et la baptisèrent Ushuaïa, ce qui signifie « au fond de la baie ». Le premier bateau européen a avoir atteint le canal de la ville fut le Beagle, bateau britannique dont le capitaine était Robert FitzRoy. Il accosta à Ushuaïa le 29 janvier 1833. Le missionnaire britannique Waite Hockin Stirling fut le premier européen à vivre à Ushuaïa, où il baptisa 36 personnes et célébra 7 mariages. Une petite colonie britannique y fut définitivement installée en 1870. En 1873, les premiers citoyens argentins visitèrent la ville. Le Président Julio Argentino Roca y établit une colonie pénitentiaire pour les récidivistes, s'assurant que la Terre de Feu demeure contrôlée par les Argentins. Ushuaïa fut le théâtre d'une ruée vers l'or en octobre 1884 qui s'avéra n'être qu'une fausse alerte. En 1885, l'Argentin Don Feliz M. Paz fut nommé gouverneur de la Terre de Feu et choisit Ushuaïa pour capitale. De nombreuses épidémies ravagèrent la ville et la dépeupla de presque tous les Indiens qui y vivaient encore. La prison d'Ushuaïa fut fermée en 1947, elle accueille aujourd'hui un musée maritime. Les prisonniers de la ville durent construire la plupart des infrastructures qui existent encore aujourd'hui, dont le train du bout du monde.

Le Parc Naturel de la Terre de Feu

Le Parc de la Terre de Feu se trouve au beau milieu de la forêt subantarctique de Patagonie et des Andes Altos. Il fut aménagé en 1960 et agrandi en 1966. Il s'agit du premier parc côtier à avoir été créé en Argentine. Il s'étend sur une superficie de 630 km², à 11 kilomètres de la ville australe d'Ushuaïa. On peut y voir deux lacs : le Fagnano et le Roca. Un chemin côtier relie la baie Ensenada à la baie Laptaia. Il accueille de nombreuses randonnées. Parmi les autres richesses naturelles du parc se trouvent des cascades, des forêts de bouleaux ainsi que des monts et glaciers impressionnants. 
Sa faune y est particulièrement diversifiée. Plusieurs animaux y furent introduits par les européens, parmi lesquels on compte des lapins, des rats musqués, des castors et des renards. Trois types d'oies locales s'y déplacent en toute liberté : des oies de Magellan, des oies de Kelp et des oies à la tête cendrée. Les piverts patagoniens sont particulièrement beaux et les visiteurs s'ébahissent devant le rouge vif de la tête des Piverts Magellaniques. Condors, hérons et perroquets survolent également le parc. On peut enfin y apercevoir des pingouins et des lions de mer.

Le Train du Bout du Monde

Le train du bout du monde consiste en une voie ferrée autrefois utilisée pour le transport du bois jusqu'à la prison d'Ushuaïa. Il circule aujourd'hui au beau milieu du Parc National de la Terre de Feu, grâce à ces locomotives à vapeur rouges et vertes. Il longe le Rio Pipo, rivière qui tient son nom d'un prisonnier qui avait tenté de s'évader. Le train traverse des espaces désolés chargés de mystères et peuplés de souches d'arbres coupés par les anciens bagnards. Cette promenade étrange, aux confins du monde, ponctuée par les toussotements de la locomotive à vapeur, vaut réellement le détour.

Autour de l'Estancia Harberton

L'Estancia Harberton fut créée en 1886 par le missionnaire Thomas Bridges. L'exploitation agricole fut le lieu de la création du premier dictionnaire Yamana, rédigé par le propriétaire de l'estancia. Les visiteurs peuvent désormais se promener sur ce site, des bâtiments jusqu'aux jardins, en passant par le cimetière et le jardin botanique. Ce dernier accueille de nombreuses répliques de huttes Yamana. On peut y louer une chambre pour la nuit où y camper après en avoir obtenu la permission. Des repas sont servis dans la salle à manger du domaine. Le site peut être visité entre octobre et avril. On y accède grâce à des bus au départ d'Ushuaïa, à 85 kilomètres de là.
Le Musée Acatushun expose de nombreux spécimens de la faune marine australe au cœur de l'estancia. 4 000 animaux s'y trouvent : il s'agit pour la plupart d'entre eux d'individus sauvés des filets de pêches où abandonnés sur les plages. 21 squelettes de petits cétacés (dauphins et marsouins), six de grandes baleines, sept de lions de mer et 80 d'oiseaux peuvent y être observés. Le musée accueille également un laboratoire de recherche de faune marine australe, animé par de nombreux universitaires et scientifiques.

Le phare des Eclaireurs

Le phare des Eclaireurs est l'une des attractions les plus populaires d'Ushuaïa. Ce petit édifice rouge et blanc légèrement conique se trouve sur une île à cinq milles nautiques d'Ushuaïa, dans le canal Beagle. Haut de dix mètres, il n'a pas de fenêtres. La lumière se trouve à 22,5 mètres du niveau de la mer et émet des faisceaux blancs toutes les dix secondes jusqu'à 13,9 kilomètres de portée. Le phare est contrôlé à distance et est ainsi inhabité. Son électricité est assurée par plusieurs panneaux solaires. Il n'est pas ouvert au public, mais la petite île qui l'accueille peut être accostée.

Sports d'hiver à Ushuaïa

Les chaînes montagneuses qui entourent Ushuaïa en font une station de sports d'hiver. Cerro Castor est la station de ski la plus australe au monde. Elle se trouve à 27 kilomètres d'Ushuaïa, sur le flanc sud de Cerro Krund. On peut y skier à tout juste 200 mètres au-dessus du niveau de la mer. 28 pistes de ski raviront les sportifs de tout niveau et 10 téléphériques assurent le transport des skieurs. La saison dure de juin à octobre. L'été, des randonnées peuvent être réalisées depuis les bords de la ville jusqu'à la base du glacier.

Le Canal Beagle

Le Canal Beagle marque la frontière entre le Chili et l'Argentine. C'est un détroit qui sépare entre elles plusieurs des villes de la Terre de Feu. Long de 240 kilomètres, il mesure 1,5 kilomètres de large. Il rejoint l'océan Pacifique grâce à la passe de Darwin. Charles Darwin participa, en effet, à la seconde expédition du navire britannique Beagle. Plusieurs épaves sont encore visibles dans le canal. Celle du Logos, ancienne bibliothèque flottante peut être aperçue près de l'îlot Snipe. De nos jours, de nombreux voiliers et navires proposent des croisières dans le canal Beagle. Ces balades maritimes sont ponctuées par l'observation de cormorans, de manchots et de lions de mer.

Le Musée du Bout du Monde

Le Musée du Bout du Monde fut créé en 1979. Il promeut le patrimoine de la Terre de Feu. Six salles et plusieurs galeries extérieures comportent de nombreux documents relatifs aux indigènes, aux explorateurs et aux naufrages. On peut y voir la figure de proue du « Duchess of Albany », navire échoué en 1893. D'autres objets provenant de l'épave sont exposés, ainsi que des photographies du bateau datant des années 1950. Une section ethnographique comprend de multiples objets de la vie quotidienne des Indiens ayant originellement peuplé la Terre de Feu. Canoës et divers objets de vannerie témoignent de la vie de ces nomades au XIXème siècle. Le musée accueille aussi des documents sur les premiers colons de l'île : pasteurs et missionnaires. 
Enfin, on peut visiter, à Ushuaïa, le Bagne et la Prison des Récidivistes, transformés en musée. On y trouve les uniformes des gardiens et des détenus, ainsi que de nombreux objets confectionnés par les prisonniers : porte-plumes, cannes, étuis à cigarette... L'histoire des bagnards les plus célèbres est retracée dans plusieurs salles. On peut y découvrir les parcours atypiques de Cayetano Santos Godino « le petit aux grandes oreilles », des frères Leonelli ainsi que des prisonniers politiques de la dictature.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
AR
Code postal :
V9410
Latitude :
-54.78333
Longitude :
-68.28333
Zone horaire :
America/Argentina/Buenos_Aires
Fuseau horaire :
UTC-3
Heure d'été :
N
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

L'aéroport international Malvinas Argentinas est celui qui se trouve le plus près d'Ushuaïa, à 4 kilomètres du centre-ville. Une seule route relie l'aéroport à la ville. On ne peut regagner cette dernière que par des taxis ou des minibus privés. Il n'existe pas de système de transport public connectant Ushuaïa à l'aéroport. Des vols sont régulièrement assurés entre Ushuaïa et Buenos Aires en Argentine ainsi que Ushuaïa et Santiago au Chili.
Des navires de croisières assurent les liaisons entre Ushuaïa et les îles Malouines ainsi que Valparaiso. Les compagnies Global Maritime, Hurtigruten, Lindblad et Quark Expeditions au départ du port d'Ushuaïa desservent tous les autres ports de la région. Le Cap Horn peut également être rejoint en bateau. Les croisières Australis font la navette entre Ushuaïa et Punta Arenas de septembre à avril.
Plusieurs bus circulent à Ushuaïa même. Ils ne desservent toutefois pas la globalité des quartiers, dans la mesure où ils sillonnent principalement l'axe est-ouest de la ville.
Des minibus privés peuvent être réservés par l'intermédiaire de l'office du tourisme de San Martin. Ils se rendent au parc national, au glacier Martial, depuis le parking qui se trouve à l'angle des rues Maipu et Fadul.
On peut également se déplacer en taxi. Les trajets du centre-ville à l'aéroport ou au Glacier Martial coûtent 8$ argentins.
Il existe enfin des agences de location de vélos.

Les transports de Ushuaia

Autre transport
Ushuaia Malvinas Argentinas ~7 km