Ville de San Martín de los Andes (Neuquén)

argentine

Présentation

Située en pleine Patagonie argentine, San Martin de los Andes a trouvé refuge entre le parc national Lanin et le lac Lacar. Ne se contentant pas de cette position déjà avantageuse, la ville se trouve être à l’entrée de la fameuse route des 7 lacs et à quelques kilomètres de l’une des stations de ski les plus en vogue des Andes. Il ne faudra donc pas en dire d’avantage et laisser l’imaginaire faire le reste. Des paysages à couper le souffle, un accès privilégié à plusieurs merveilles naturelles d’une des régions les plus belles du monde, le tout accompagné de la culture argentine des Andes, chaleureuse et généreuse, à deux pas du Chili. Que l’on y vienne en été ou en hiver, il est impossible de rester insensible aux charmes de cette destination où se pressent touristes argentins et étrangers chaque saison pour tenter d’emporter avec eux un peu de la magie des lieux.

La ville de San Martín de los Andes appartient à la province Neuquén.

Points ou centres d'intérêts

San Martin de los Andes, une ville typique de Patagonie

La Patagonie est de taille comparable à la France. Voilà qui plante le décor des dimensions qui attendent le visiteur dans cette région que l’Argentine partage en partie avec le Chili. Elle flirte avec le rio Colorado au nord et avec le Cap Horn au sud. L’immensité pourrait seule décrire ce paysage. Car oui, tout y semble peint dans des proportions que l’œil humain peine à déchiffrer. De très vastes plaines s’enfoncent au loin jusqu’à d’immenses montagnes, les Andes, elles-mêmes baignées par des lacs grandioses. Pour ajouter à la féérie du panorama, la Patagonie se veut, en plus, un brin loufoque tant par endroits elle ressemble à la Suisse. C’est que la région a connu des vagues d’immigrations qui ne laisseront pas le visiteur indifférent. Les allemands en ont fait leur bastion en Argentine en y implantant la flore de leurs montagnes. Immensément impressionnant donc, mais curieusement pas si dépaysant ! La Patagonie est sans doute l’un des lieux les plus envoûtants du monde, en tous cas l’un des plus fantasmé et visité. Les voyageurs qui ont la chance de la traverser, s’ils ont l’opportunité de séjourner à San Martin de los Andes, y trouveront une ville de montagne au croisement de toutes les merveilles que la zone peut offrir. L’endroit est idéal comme base d’un séjour dans les environs.

L’atout phare : la station de ski

Bariloche, c’est la station de ski chic des argentins. Les plus fortunés du pays y viennent tous les hivers profiter de ses pentes enneigées et des infrastructures luxueuses qu'il y a. Pour n’importe quel habitant d’Amérique du Sud, cette région est une curiosité complète avec ses sapins et sa neige en hiver. Le visiteur européen trouvera de fortes similitudes avec les Alpes s’agissant du paysage et des stations de ski. Elle n’en demeure pas moins excitante. Parmi ces stations, celle de Chapelco est l’une des plus en vogue. Elle se trouve à moins de 10 kilomètres de San Martin de los Andes qui concentre l’ensemble des hébergements et infrastructures de la petite station. C’est son atout majeur et la raison principale du flot de touristes qui l’envahissent l’hiver, argentins ou étrangers. On peut y pratiquer l’ensemble des activités liées à la neige à savoir ski, snowboard, traîneau et autres randonnées d’hiver. Pour les européens, l’autre particularité est de pouvoir s’adonner à tous ces sports en juillet et août, l’hiver austral étant à l’opposé du nôtre. Le Cerro Chapelco culmine à 2400 mètres et comporte environ trente pistes de ski alpin pour tous niveaux. On peut s’y rendre en bus depuis San Martin mais il existe également des voyages organisés depuis la ville, excursions, cours ou simple navette.

Une ville aux portes du parc national de Lanin

Le paysage naturel le plus spectaculaire à observer une fois arrivé à San Martin de los Andes est sans conteste celui du parc national de Lanin. L’un des plus grands d’Argentine, il contient essentiellement des grands arbres dont les très particuliers araucarias. Le visiteur qui s’y aventure évolue entre les monts enneigés et au bord des lacs bordés de sable noir volcanique, typique de la région. A El Saltillo, on aperçoit même des chutes d’eau. Et pour ceux qui viendraient entre novembre et mai, il est possible de gravir le sommet du volcan Lanin qui a donné son nom au parc, culminant à quelques 3776 mètres. Une fois à l’intérieur du parc il est possible de s’adonner à toutes activités, randonnées, canoë et il y a même des sources thermales ! Le nord du parc est plus sauvage et toujours habité par les indiens Mapuches qui organisent des randonnées à cheval et dans la nature la plus sauvage. A ce stade le visiteur l’a compris, il est au cœur d’un immense spectacle naturel qui le dépasse et le comble à la fois. Pour être certain d’en profiter pleinement il est recommandé de bien se renseigner en ville sur les différentes activités que le parc propose.

La gastronomie: asados et cuisine argentine traditionnelle

San Martin de los Andes offre à ses visiteurs la gastronomie typique argentine. Sans trop d’originalité, on y trouve des plats classiques souvent plutôt bien réalisés. Il est recommandé de se diriger vers les restaurants avec vue sur le lac ou les restaurants familiaux pour apprécier de la bonne cuisine face à ces superbes paysages. Parmi les plats traditionnels, vous trouverez des pizzas, influence italienne dûe à l'histoire du pays, mais aussi les fameuses empanadas fourrés à la viande, fromage ou aux légumes et bien sûr, puisque vous êtes en Argentine, de la viande. Pour savourer une bonne viande il est recommandé de se rendre dans les véritables parillas qui prennent le temps de la cuire selon la tradition du pays. Bien que souvent assez cuite, elle reste miraculeusement tendre et savoureuse et son parfum permet immédiatement de comprendre la réputation qu’a acquis le pays en cette matière. Pour l’accompagner, la plupart du temps salade et frites.

Les soirées à San Martin de los Andes: l'apaisement

Pour se divertir, plusieurs options s’offrent au voyageur même si, hiver ou été, après les activités de la journée, il a souvent bien plus envie de se reposer que de faire la fête toute la nuit… Pour le dîner la gastronomie argentine propose de se requinquer de façon plus ou moins légère dans les différents établissements de la ville. De la pizza aux restaurants plus gourmets, les menus ne sont pas très variés mais suffisent pour tous les goûts. Enorme bonus, plusieurs restaurants offrent une vue spectaculaire sur le lac. C’est également le cas de quelques bars où vous pourrez ensuite aller prendre un verre pour profiter d’une soirée magique face à cette nature grandiose. Le pub « Ases y Reyes », situé dans le Casino Magic, propose des concerts fréquents accompagnés d’excellentes bières et autres cocktails.

San Martin de los Andes : l’entrée sur la route des 7 lacs

La ville se trouve sur l’un des accès à la fameuse route des 7 lacs, qui se déroule sur 107 kilomètres de la route 234 entre Saint Martin de los Andes et Villa la Angostura. Elle se situe sur une portion particulièrement magnifique de cette boucle touristique. La route des 7 lacs est en fait un circuit qu’il est possible d’effectuer selon plusieurs rythmes, en un seul ou en plusieurs jours. Les voyageurs qui se déplacent par leurs propres moyens choisiront eux-mêmes, les autres devront choisir une agence qui offre une option qui leur correspond parmi les nombreux établissements proposant cette excursion. La route longe d’abord le lac de Nahuel Huapi, offrant des panoramas époustouflants. Puis elle devient un sentier non goudronné et le spectacle commence. Les lacs sont en réalité au nombre de 10, même si seulement 7 sont effectivement visibles depuis la route : Correntoso, Espejo, Villarino, Falkner, Hermoso, Machonico et Lacar. Ces seules consonances évoquent déjà mille reflets au milieu d’un paysage montagneux gigantesque. Il faut s’arrêter et s’enivrer de cette splendeur. Sur la route, peu d’infrastructures sont disponibles mais l’endroit est malgré tout touristique et le visiteur n’y est jamais perdu ni complètement seul. Pour une visite avec détails et anecdotes sur chaque lieu, ne pas hésiter à prendre un guide.

Villa la Angostura: la petite célébrité locale

Parmi les lieux à explorer dans les environs, Villa la Angostura est l’un des plus célèbres. Et pour cause, il a longtemps été le lieu de villégiature du couple présidentiel Péron. Ce sont désormais les célébrités qui y passent leurs vacances. L’endroit est plutôt charmant et la ville peut se targuer d’être peu touristique et assez préservée du tumulte que connaissent nombre de destinations voisines. Le prix de cette tranquillité est que la ville est très calme et qu’à part y venir se reposer et fréquenter la jet-set porteña (de Buenos Aires), le voyageur n’y trouvera pas grand-chose à faire. La ville vaut au moins un détour, un bref passage durant le circuit des 7 lacs, pour profiter de sa sérénité et de son cadre bucolique. Loin du bouillonnement de Bariloche, Villa la Angostura se reflète paisiblement dans les eaux limpides du lac depuis son petit port et représente une étape originale et toute proche de San Martin de los Andes. Le voyageur qui y séjourne un moment pourra en profiter pour explorer la forêt d’Arrayanes ou Bosque de Arrayanes. Ces arbres aux couleurs étrangement moutarde font la fierté des habitants du coin. On peut circuler dans la forêt à travers des sentiers balisés. On peut même y accéder par bateau.

Bariloche : le bouillonnement

Bariloche ou San Carlos de Bariloche est la plus grande et la plus célèbre des villes de Patagonie de sud-ouest. A la simple évocation de son nom, on commence à voir se profiler montagnes, forêts, lacs et étendues immenses. C’est ici que le tourisme de la région s’est cristallisé, acquérant sa réputation de destination chic et exotique à cause de la neige. La station vit principalement du tourisme, avec des visiteurs qui affluent en nombre tout au long de l’année. On s’y détend, on pratique du sport en été comme en hiver, mais surtout on y fait la fête ! Pas étonnant d’apprendre que les récents bacheliers en ont fait une destination traditionnelle quand on sait que la ville dispose des meilleurs clubs du pays. C’est donc ici qu’il faut passer quelques nuits pour vivre la folie d’une station en ébullition.

Les environs de Bariloche: visiter la Patagonie

San Martin de los Andes est un point de départ idéal pour visiter la région. Néanmoins, quelques centres d’intérêts sont plus proches de Bariloche qui reste tout de même le point d’ancrage et souvent d’arrivée des visiteurs de la Patagonie. Le Cerro Campanario est une randonnée longeant le lac Nahuel Huapi. On en profite pour visiter une colonie Suisse et goûter le chocolat qui fait la réputation de Bariloche ! Un télésiège permet d’accéder au sommet pour un panorama spectaculaire, certainement le plus éblouissant de la région. Il y a évidemment un choix immense d’autres lieux à visiter, des randonnées à cheval aux autres sommets voisins. Le mieux est encore de se renseigner auprès d’une agence en arrivant pour évaluer les possibilités selon la durée du séjour.

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
AR
Code postal :
Q8370
Latitude :
-40.16667
Longitude :
-71.35000
Zone horaire :
America/Argentina/Buenos_Aires
Fuseau horaire :
UTC-3
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • El Bosque ~2 km
  • El Oasis ~3 km
  • Los Sauces ~3 km
  • Lolog ~7 km
  • Trompul ~7 km
  • Quila Quina ~9 km
  • Quilquihue ~15 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Le lieu est idyllique, on l’a compris, mais alors comment y parvenir ? L’aéroport qui dessert San Martin de los Andes est celui de Chapelco, à 20 kilomètres de la ville. Il s’agit d’un aéroport national et la liaison avec Buenos Aires s’effectue plusieurs fois par semaine et assure également une liaison avec El Calafate plus au sud. Cela peut s’avérer utile lors d’un circuit en Argentine pour éviter de repasser systématiquement par Buenos Aires. La ville est reliée à Bariloche par des bus et dispose d’une gare routière. Depuis cette gare, des bus partent plusieurs fois par jour pour les principales directions voisines et notamment les points touristiques, monts, villes et autres lieux suscitant l’intérêt du voyageur. Une fois sur place, il est néanmoins recommandé de louer une voiture. L’opération est facile car de nombreuses agences proposent leurs services à l’aéroport. Disposer de sa propre voiture donne plus de liberté quant aux itinéraires et aux éventuelles haltes. Pour organiser un séjour, il ne faudra pas hésiter à se rendre dans l’une ou plusieurs des nombreuses agences de voyage sur place. La plupart offrent les mêmes services aux mêmes tarifs mais cela donne une idée des excursions à faire avant de se lancer. Plusieurs agences locales sont tenues par des équipes francophones.