Ville de Puerto Iguazú (Misiones)

argentine

Présentation

Située à 300 kilomètres de la ville de Posadas et à 18 kilomètres des 275 chutes d’eau (Chutes d’Iguazu), la ville de Puerto Iguazu fondée en 1901, est une ville de toute beauté dotée de magnifiques paysages et une destination idéale pour les amoureux de nature et grands espaces.

Baignée par un climat subtropical humide, Puerto Iguazu (Port d’Iguazu en portugais) est un véritable paradis naturel alimenté par la rivière Iguazu sur laquelle il est possible d’effectuer des voyages et escapades en bateau à travers la forêt exubérante subtropicale, à la découverte de la faune et de la flore locale.

Nichée à un emplacement stratégique au nord-est de l’Argentine, à la limite du Brésil et du Paraguay, Puerto Iguazu est dotée d’un centre-ville équipé de différentes infrastructures touristiques pour accueillir les visiteurs qui viennent dans la région dans le but d’admirer les Chutes d’Iguazu.

Localisation : Misiones (province), Argentine
Population : 31 715 (recensement 2001)
Monnaie : Peso argentin
Langue : Espagnol
Fuseau horaire : UTC / GMT – 4

La ville de Puerto Iguazú appartient à la province Misiones.

La ville de Puerto Iguazú s'étend sur 766 km² et compte 31 715 habitants pour une densité de 41,40 habitants par km². L'altitude moyenne est de 162 m.
Le maire est Marcelo Horacio Sánchez.
Un habitant de la ville de Puerto Iguazú est appelé un iguazuense. Le nom français de la ville est Puerto Iguazú, le nom espagnol est Puerto Iguazú.
Le site Internet de Puerto Iguazú est http://www.iguazu.gov.ar

Points ou centres d'intérêts

Visiter la Casa Museo de El Angel de la Selva

Que les amateurs d’escapades culturelles ne s’inquiètent pas, ils ne s’ennuieront pas à Puerto Iguazu qui abrite quelques sites culturels et historiques, à l’instar de la Casa Museo de El Angel de la Selva (Ange de la jungle) ou Musée Mémorial International de la Maison de l’Ange de la Jungle.

Ce musée mémorial a élu domicile dans la maison qui était à l’origine la demeure et le cabinet du docteur Marta Schwarz et a été nommé ainsi pour rendre hommage à cette femme exceptionnelle qui était à l’époque, le seul médecin de la ville et se fit connaître par ses actes de bonté ainsi que par l’aide qu’elle apporta durant de nombreuses années aux gens pauvres de la région en les soignant gratuitement.

Le musée situé sur l’artère principale de la ville, juste en face de l’hôpital public Dr. Marta Schwarz fondé en 1947, est un site culturel et historique important d’Argentine qui a ouvert ses portes au public en décembre 2006.

Adresse : 116, rue Victoria Aguirre, Puerto Iguazu
Numéro de téléphone : 0154 – 32165 / 0154 - 27113
Horaires d’ouverture : Lundi à samedi 9h – 11h et 18h – 20h / 17h – 22h

Teofilo Allou’s Museo De Tallas, le musée niché en pleine forêt

Niché en plein cœur de la jungle de Puerto Iguazu, le Teofilo Allou’s Museo De Tallas ou le Musée de la Forêt est une escapade culturelle inédite qui ne plaira pas qu’aux amateurs de culture, mais également aux amoureux de nature qui pourront faire une découverte historique et culturelle dans un cadre verdoyant luxuriant.

Le Musée de la Forêt a été créé il y a près de 60 ans par l’artiste Rodolfo T. Allou, un artiste local autodidacte qui travailla sans relâche le bois indigène brut, afficha une grande passion pour la forêt tropicale Paraná et fut l’un des pionniers de la formation de la ville de Puerto Iguazu. Ce musée dans lequel est abritée une faune locale et subsistent des légendes populaires, régionales et religieuses, expose toute la vie et le travail de l’artiste Rodolfo T. Allou, et permet aux visiteurs de se plonger dans l’histoire à travers le temps de la communauté locale et de découvrir des personnages populaires de la région.

Depuis la réouverture du Teofilo Allou’s Museo De Tallas en 2009, les visiteurs peuvent découvrir la nouvelle muséologie attenante qui s’est enrichie de nouvelles collections ainsi que le Sanctuaire de Santa Maria del Iguazu situé à 5 kilomètres de là, à proximité des Chutes d’Iguazu.

Horaires d’ouverture : Tous les jours 8h – 18h

Admirer les époustouflantes Chutes d’Iguazu, l’un des plus magnifiques sites naturels au monde

Découvertes et admirées en 1542 par le premier européen, Alvar Nunez Cabez de Vaca, les Chutes d’Igazu (Cataratas del Iguazu) situées dans la réserve naturelle du Parc National d’iguazu, au niveau de la Triple Frontière, entre l’Argentine et le Brésil, appartiennent au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984 et font partie des chutes les plus impressionnantes du monde.

Les Chutes d’Iguazu se composent en réalité de 275 cascades d’eau dont la plus haute, la Garganta del Diablo ou la Gorge du Diable, atteint 90 mètres de haut et sont alimentées par la rivière Iguazu, un affluent de la rivière Paraná. Bien que les chutes s’écoulent de deux côtés, Brésil et Argentine, c’est le côté argentin qui comporte la plus grande majorité des chutes d’eau. La beauté du lieu est tellement époustouflante que beaucoup de réalisateurs s’en sont servis pour le tournage de scènes de films, notamment Indiana Jones 4 (2008) et OSS 117 : Rio ne répond plus (2009). Plusieurs passerelles et circuits mis en place permettent aux visiteurs de sillonner la forêt et de se rapprocher des chutes d’eau.

Le Sanctuaire de Santa Maria del Iguazu (El Santuario Nuestra Senora Del Iguazu) doté d’une petite chapelle en bois réalisée par Rodolfo Allou fait partie des sites à découvrir sur le site verdoyant des Chutes d’Iguazu. 

Plonger au cœur de la biodiversité du Parc National d’Iguazu

Réserve naturelle à la végétation luxuriante et la faune grouillante, le Parc National d’Iguazu fondé en octobre 1934, s’étire sur plus de 67 620 hectares entre deux pays, l’Argentine et le Brésil. Le parc du côté argentin qui appartient au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984 est célèbre pour la biodiversité de sa forêt et la magnificence des chutes d’eau de la rivière Iguazu qui s’y écoulent. Le projet de création du parc naît à la suite du projet qui consistait à effectuer un relevé détaillé des chutes d’eau au début du XXe siècle.

A l’intérieur du parc, la végétation luxuriante est alimentée par les eaux du Rio Iguazu, de sorte que les visiteurs peuvent admirer des espèces d’arbre majestueuses, très exigeantes en humidité telles que le mbarayu (pin du Parana), le ceibo, le curupay ou l’aguay, ainsi que plus de 90 espèces de plantes et d’arbres à l’instar des palo rosa (perobas) qui peuvent atteindre 40 mètres de haut et abritent sous leur ombrage des palmitos. Les voltiges des oiseaux comme les martinets à proximité des eaux sont également un autre spectacle enchanteur dont pourront profiter les visiteurs du Parc National d’Iguazu. La faune est très variée et se compose entre autres de toucans, d’aigles féroces, de geckos, de coatis, mais également des espèces en voie d’extinction telles que le jaguar, l’ours fourmilier, l’aigle des forêts, le tapir, l’ocelot, le caïman à museau large, etc.

De nombreuses excursions et attractions touristiques sont proposées dans le parc et ses alentours, pour le divertissement de ses visiteurs. Situé à 18 kilomètres de Puerto Iguazu, le Parc National d’Iguazu est accessible par voie routière (routes nationales 12 et 101).

Faire le tour de trois pays à la Triple Frontière ou Tri Zone Frontalière (Triple Frontera)

La visite de Puerto Iguazu ne peut être complète sans une visite de la Triple Frontière ou Tri Zone Frontalière (Triple Frontera) devenue une zone touristique importante, que l’on atteint en longeant l’avenue Tres Fronteras.

La Triple Frontière de Puerto Iguazu est la frontière qui délimite l’Argentine du Paraguay et du Brésil et à partir de laquelle le visiteur pourra avoir un aperçu du Paraguay et du Brésil, observer le cheminement des cargos le long des eaux qui les séparent, l’Iguazu et la rivière Paraná, découvrir les ponts majestueux qui permettent de relier ces différente villes sud-américaines ainsi que les trois obélisques peintes différemment en fonction des couleurs nationales du pays dans lequel elles sont érigées, faire du shopping auprès des commerçants d’artisanat et ramener des souvenirs, des produits d’artisanat local, des mets locaux ou des douceurs de la région, entre autres.

En une demi-heure, il est possible de faire le tour de la Triple Frontière qui se trouve à proximité de la centrale hydroélectrique de la ville d’Itaipu et du site touristique des Chutes d’Iguazu. Les villes les plus importantes situées au niveau de la Triple Frontière sont Ciudad del Este du Paraguay, Foz Iguazu du Brésil et Puerto Iguazu d’Argentine. 

Le Jardin de los Picaflores, paradis des colibris

Les amateurs d’oiseaux et ornithologues en tout genre apprécieront la visite du petit Jardin de los Picaflores (Jardin des Colibris) qui abrite près de 15 espèces de colibris originaires de forêts subtropicales voltigeant au milieu de plantes et fleurs colorées. Au Jardin de los Picaflores, les colibris sont les acteurs du jardin et animent la visite de leurs hôtes avec des scènes composées de couleurs et de voltiges acrobatiques. Situé à proximité de Puerto Iguazy, à l’extérieur du Parc National, le Jardin de los Picaflores se trouve dans une propriété privéeIl faut compter une heure environ pour la visite complète du jardin. 

Adresse : 150 rue Fray Luis Beltran, Puerto Iguazu
Horaires d’ouverture : 9h – 12h / 15h – 18h
Droits d’entrée : 2 dollars

Soigner des animaux au refuge animalier Güira Oga

Attraction familiale incontournable de Puerto Iguazu, le site Güira Oga permet aux visiteurs de découvrir un refuge animalier dans lequel sont abritées plusieurs espèces d’animaux, parmi lesquelles des espèces animales en voie d’extinction. Ce refuge est à la fois un hôpital animalier et un centre de réhabilitation pour les animaux blessés ou traumatisés. Situé à 5 kilomètres de Puerto Iguazu, le refuge Güira Oga est accessible par le biais d’un bus permet au départ du centre-ville de Puerto Iguazu. Des visites guidées pour les groupes sont proposées en anglais à horaires fixes (10h, 12h, 14h et 16h) et permettent aux visiteurs d’assister, voire de participer aux soins donnés aux animaux.

Horaires d’ouverture : Tous les jours 9h – 16h46 (hiver)
Tous les jours 8h30 – 18h30 (été
Droits d’entrée : 75 pesos / 30 dollars

Découvrir un édifice ludique et inédit : la Maison de bouteilles

Entièrement réalisée avec des bouteilles en plastique et des matériaux recyclés par Alfredo Santa Cruz, la Maison de bouteilles est une attraction inédite et ludique pour les visiteurs de Puerto Iguazu. La maison qui fut entièrement réalisée par la famille Santa Cruz se compose de plus de 1200 bouteilles en plastique utilisées pour les murs, de 1300 cartons (Tetra Pack) utilisés pour le plafond, de 140 boîtiers de CD utilisés pour les portes et fenêtres. Les meubles sont réalisés pour l’essentiel des matériaux et objets recyclés (la fabrication du lit a nécessité l’utilisation de 200 bouteilles tandis que celle des chaises a nécessité 120 bouteilles en plastique). 

Horaires de visite : Tous les jours 8h30 – 18h30 (sur invitation)
Tous les jours 8h – 19h (vue extérieure)

Découvrir l’histoire de l’évangélisation des Guarani en visitant les ruines de la Mission Jésuite de San Ignacio Mini

En direction de la ville de Posadas, notamment dans le village de San Ignacio, les ruines de la Mission Jésuite de San Ignacio Mini méritent une visite lorsqu’on séjourne à Puerto Iguazu. S’il ne reste plus grand-chose de la mission jésuite dont le but était d’assurer l’évangélisation du peuple Guarani qui vivait dans la région sans aucune forme de violence, il est encore possible de voir les pierres de sable rouge utilisées pour la réalisation des murs de cet ancien édifice. En visitant les ruines de la Mission Jésuite de San Ignacio Mini qui appartiennent au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984, on pourra en apprendre plus sur l’histoire de la mission, connaître sa période de gloire, les raisons de sa disparition et le style architectural utilisé pour sa conception (Baroque).

Rédacteur :

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
AR
Code postal :
N3370
Latitude :
-25.60000
Longitude :
-54.56667
Zone horaire :
America/Argentina/Buenos_Aires
Fuseau horaire :
UTC-3
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Puerto Aguirre ~1 km
  • Colonia Paduan ~8 km
  • Colonia Duran ~12 km
  • Puerto Península ~12 km
  • Campiñas de America ~13 km
  • 9 de Julio ~14 km
  • Colonia Aparecida ~15 km
  • Puerto Viejo ~14 km
  • Planchada Banderita ~15 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Puerto Iguazu est desservi par un aéroport proche des Chutes d’Iguazu et du centre-ville, l’Aeropuerto International Cataratas del iguazu. Des vols réguliers au départ de Buenos Aires permettent aux visiteurs du monde entier de se rendre à Puerto Iguazu.  Il est également possible de faire escale dans des aéroports situés au Brésil ou au Paraguay, d’où les visiteurs auront le choix entre le bus, la voiture de location et le taxi pour rejoindre Puerto Iguazu.

Pour atteindre la ville de Puerto Iguazu au départ du Brésil, il est possible d’emprunter de traverser le pont international Tancredo Neves à bord d’une voiture de location, qui permet de passer de la route BR-469 (Brésil) à la route RN 12 (Argentine). Des bus réguliers permettent également de quitter le Brésil, au départ de la ville de Foz do Igaçu, ou le Paraguay, au départ de la ville Ciudad del Este, pour se rendre en Argentine, à Puerto Iguazu. 

De Foz do Iguaçu à Puerto Iguazu, il faut compter 35 minutes environ pour le trajet en bus et un budget estimatif de 2 à 3 dollars.

De Ciudad del Este à Puerto iguazu, il faut compter une heure environ pour le trajet en bus et un budget estimatif de 2 dollars.

Les taxis permettent également de rejoindre Puerto Iguazu, quel que soit l’endroit où l’on se trouve. Mais c’est aussi le moyen de transport le plus coûteux, car pour rejoindre Puerto Iguazu au départ de Foz do Iguaçu, par exemple, il faut compter un budget de 50 dollars environ.