Ville de La Rioja (La Rioja)

argentine

Présentation

La Rioja, c'est l'Argentine ! Bienvenue à toutes et à tous dans ce pays qui offre un climat typiquement tropical dans sa province de La Rioja dont la ville du même nom est la capitale. Avant d'oublier, emportés qu'ils seront par les multiples découvertes qui les attendent à La Rioja, les voyageurs doivent ajuster leurs montres à GMT - 3. Ceci étant fait, il reste à vérifier que l'on possède bien quelques pesos argentins pour payer les achats effectués dans la ville. Celle et ceux qui désirent payer plutôt par cartes bancaires peuvent tout à fait le faire dans de nombreux commerces, mais il est bon de savoir qu'un supplément variant de 5% à 15 % est alors prélevé. Lors d'un séjour à La Rioja, c'est l'espagnol que l'on parle principalement, bien que l'anglais puisse dépanner. Il se peut qu'on entende également quelques personnes s'exprimer en langues amérindiennes telles que le quechua et le guarani.

La ville de La Rioja appartient à la province La Rioja.

La ville de La Rioja s'étend sur 13 638 km² et compte 146 411 habitants (recensement de 2001) pour une densité de 10,74 habitants par km². L'altitude moyenne est de 498 m.
Le maire de la ville de La Rioja est actuellement Ricardo Clemente Quintela.
Un habitant de la ville de La Rioja est appelé un riojano/a. Le nom français de la ville est La Rioja.
Le site Internet de La Rioja est http://www.municipiolarioja.gov.ar

Points ou centres d'intérêts

La cathédrale San Nicolas

Le nom exact de celle que l'on appelle simplement la cathédrale San Nicolas est en fait la cathédrale San Nicolas de Bari. Il s'agit d'une cathédrale construite à la fin du 19ième siècle sur l'emplacement de l'édifice initial qui fut, comme de nombreux autres monuments et bâtiments, détruit lors du terrible tremblement de terre qui a eu lieu ici en 1894. Son style architectural est néo-byzantin. Lorsque l'on pénètre à l'intérieur de l'édifice, plusieurs éléments sont à admirer. Il y a tout d'abord la splendide représentation du Saint Patron San Nicolas de Bari. Puis, l'on ne devrait pas manquer de regarder tous les détails de la scène illustrant la signature du traité de paix entre les conquistadors et les Diaguitas. Ces derniers furent ainsi nommés par les espagnols, mais leur nom était à l'origine les Paziocas. 
Tout au long de l'année, de nombreuses messes sont célébrées dans la cathédrale. Toutefois, celles et ceux qui se trouvent à La Rioja au mois de décembre auront le privilège d'assister à la cérémonie Tincunaco qui rend hommage à l'enfant Jésus et qui est spécifique à la ville de La Rioja.

La statue de José de San Martin

Ladite statue se trouve sur la Plaza 25 de Mayo et représente le célèbre général argentin sur sa monture. Une plaque commémorative indique que cette statue est un hommage de la ville de La Rioja au grand libérateur du pays. Effectivement, José de San Martin et Simon Bolivar sont considérés comme étant les deux grands libérateurs de l'Amérique du Sud. L'ordre du Général Libérateur San Martin a été créé en l'honneur de ce grand homme et constitue la plus haute distinction qui puisse être conférée par le gouvernement argentin. Né en 1778 et décédé en 1850, José de San Martin fut, entre autres, le fondateur de l'Armée des Andes. Le général a terminé ses jours en France. Ultérieurement, sa dépouille fut rapatriée en Argentine. Elle se trouve actuellement au sein de la cathédrale de Buenos Aires que les voyageurs pourront visiter en complément de leur voyage à La Rioja (un voyage d'une heure et trente minutes par avion sépare les deux villes). Les férus d'histoire souhaiteront peut-être également se rendre à Yapeyu tout à fait à l'est du pays, ville où naquit le général.

Le musée folklorique

Le musée folklorique de La Rioja est un lieu à visiter absolument autant pour l'endroit en lui-même que pour la multitude d'informations qu'il offre à ses visiteurs. L'édifice qui l'héberge est de toute beauté. Il s'agit d'un ancien presbytère du 17ième siècle. Puis, une fois à l'intérieur, le patio arboré est lui aussi un lieu dont l'esthétique enchante absolument tous les visiteurs sans exception. Il se trouve proche de la salle consacrée à la mythologie. Mais, cette dernière n'est qu'une toute petite partie de ce fabuleux musée qui permet de découvrir la culture locale. L'on y évoque les costumes folkloriques, la viticulture, le tissage, le travail du cuir et... la Chaya ! Cette fête ancestrale est un carnaval doublé d'un festival de musique qui a lieu chaque année au mois de février. Caliente ! Caliente ! Le Brésil et son carnaval de Rio n'ont qu'à bien se tenir car on sait faire la fête à La Rioja ! Si cela est possible, se trouver sur place lors des festivités est une expérience inoubliable. Mais revenons quelques instants au musée folklorique pour préciser qu'il se trouve au 802 de Pelagio Luna. Bonne visite !

L'église et le couvent Santo Domingo

Autres attraits majeurs de La Rioja : l'église et le couvent Santo Domingo. Ce sont les plus anciens temples de tout le pays ! Leur construction remonte effectivement à l'année 1623 et ils ont pu témoigner de leur extrême solidité lors du tremblement de terre de 1894. Ils sont les seuls à être alors restés debout ! Leurs épais murs de pierre et de chaux sont assurément la raison de ce miracle. Autre élément architectural à ne surtout pas manquer lors de la visite des lieux : la porte d'entrée en bois de caroubier. Elle est d'origine et présente de très fines décorations constituées de motifs floraux ainsi que de l'écusson de l'ordre dominicain.
L'érection de l'église et du couvent Santo Domingo fut rendue possible à l'époque grâce à la généreuse contribution de Pedro Ramirez de Velasco qui n'était nul autre que le fils du fondateur de la ville : Juan Ramirez de Velasco. Rappelons ici que la ville de La Rioja fut fondée en 1591.
L'église et le couvent Santo Domingo se trouvent à l'angle de la rue Lamadrid et de la rue Pelagio Luna, non loin de la Plaza 25 de Mayo.

La Rioja vue du ciel !

Les paysages de montagnes et de collines que l'on peut admirer tout autour de La Rioja sont des endroits rêvés pour tous les amateurs de deltaplane et de parapente. Lorsque l'on sait par ailleurs que les vents sont fréquents dans la région, les conditions optimales sont alors réunies pour prendre son envol au-dessus de La Rioja. La plupart des itinéraires de vol s'effectuent en direction de la ville de Famatima. Il existe différentes distances ainsi que différents niveaux de difficultés. Plusieurs clubs et écoles offrent leurs services dans la région, mais il peut aussi être intéressant de se joindre à un groupe venu de Buenos Aires avec la très renommée école de vol : Alto Valle. Celle-ci est dirigée par un instructeur possédant de très nombreux diplômes et une immense expérience que beaucoup considèrent d'ailleurs comme le meilleur pilote d'Argentine : Juan Otado. N'hésitez pas ! Envolez-vous et admirez La Rioja et ses environs depuis le ciel avec exactement le même point de vue que les condors ! Bon vol !  

Coordonnées d'Alto Valle
Téléphone : (+54-9) 11-5415-0373
E-Mail : info@altovalleparapente.com.ar
Site internet : http://altovalleparapente.com.ar/ (Attention ! Ce site n'est disponible qu'en espagnol)

La gastronomie locale

Le climat et la géographie de la région de La Rioja lui permettent de produire de délicieux vins parmi lesquels les fameux Torrontès que l'on ne trouve plus qu'en Argentine et qui sont similaires à l'alsacien Gewurtztraminer. Ce type de vin sera idéal pour accompagner votre « Chivito asado», ce plat de chevreau rôti sur une grille et assaisonné de romarin et de thym. Quelques légumes grillés viendront agréablement compléter ce menu typique gastronomique et absolument succulent. Bon appétit ! Sachez toujours consommer les délices viticoles avec modération si vous devez ensuite prendre la route.

La plaza 25 de Mayo

La plaza 25 de Mayo à La Rioja est un lieu central de rencontre et de vie par lequel tous les visiteurs de la ville passent à plusieurs reprises durant leur séjour. Beaucoup d'habitants s'y retrouvent également et s'y reposent à l'ombre des grands arbres qui occupent une partie de l'endroit. Le nom de la place fait référence au 25 mai 1810, date reconnue comme point de départ officiel du processus d'indépendance de l'Argentine. C'est ce jour-là que fut effectivement constitué, à la suite de ce que l'on a appelé « La révolution de Mai », le premier conseil du gouvernement communément appelé « Primera Junta ».

Les marchés artisanaux

Que ce soit sur les marchés de La Rioja même où dans les villes voisines, les voyageurs ne manqueront pas de remarquer l'omniprésence du tissage dont on fabrique principalement les traditionnels ponchos. Ces derniers sont réalisés à partir de laine de lama ou d'alpaga ou bien de coton. Ce qu'il faut savoir, c'est que chaque région possède ses propres couleurs et ses motifs spécifiques. Ainsi, à environ deux heures au nord de La Rioja, on trouve les ponchos de Catamarca qui sont très réputés. Les plus beaux sont d'ailleurs souvent utilisés comme décoration et non comme vêtement.

Le parc national Talampaya

Pour se rendre dans ce somptueux parc reconnu patrimoine mondial par l'UNESCO, il suffit depuis La Rioja d'emprunter la route 38 vers le sud, puis la route 150 et finalement la route 76 qui traverse le parc lui-même. L'entrée au parc coûte 50 pesos argentins et l'on peut venir profiter de ce magnifique lieu 365 jours par année.

Coordonnées
Téléphone : 03825-470 356
E-Mail : talampaya@apn.gov.ar
Site internet : http://www.talampaya.gov.ar/ (Attention ! Ce site internet est entièrement rédigé en espagnol. Cependant, dans la colonne de droite de la page d'accueil, il est possible de télécharger un document informatif en anglais).

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
AR
Code postal :
F5300
Latitude :
-29.41334
Longitude :
-66.85757
Zone horaire :
America/Argentina/Buenos_Aires
Fuseau horaire :
UTC-3
Heure d'été :
N

Villes voisines

  • Las Padercitas ~7 km
  • Padercitas ~7 km
  • Pozo de Ávila ~9 km
  • Dique los Sauces ~11 km
  • La Esperanza ~12 km
  • Las Higuerillas ~15 km
  • La Yesera ~16 km
Booking.com

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

En avion
La ville de La Rioja possède son propre aéroport appelé Capitan Vicente Almandos Almonacid.

Site internet de l'aéroport de La Rioja : http://www.aa2000.com.ar/ (Ce site internet regroupe les 33 aéroports argentins. Il est donc nécessaire de cliquer en haut à gauche de la page d'accueil sur l'onglet « 33 airports » afin de pouvoir sélectionner La Rioja dans le menu déroulant et accéder aux informations relatives à l'aéroport de La Rioja).

En voiture
Onze kilomètres séparent l'aéroport de La Rioja du centre de la ville. 
Un permis de conduire international est obligatoire pour être autorisé(e) à conduire en Argentine.
Afin de planifier l'itinéraire (ainsi que le budget s'y rapportant) que vous suivrez durant votre séjour à La Rioja et dans sa région, il peut être intéressant de consulter le site internet Ruta.

Site internet Ruta : http://www.ruta0.com/ (le site n'est disponible qu'en espagnol, mais très facile d'utilisation cependant même si l'on maitrise peu cette langue).

En train
L'option ferroviaire est à mettre de côté lorsque l'on voyage en Argentine. Seules demeurent désormais quelques lignes touristiques.

En bus
Pour connaitre tous les horaires et les tarifs des autobus de la région de La Rioja, consultez le site internet Plataforma10.

Site internet Plataforma 10 : http://www.plataforma10.com/

Les transports de La Rioja

Autre transport
La Rioja ~7 km