Ville de Bulqiza (Dibër)

albanie

Présentation

Bulqiza est une ville d'Albanie. L'on trouve également souvent l'orthographe Bulqizë, mais il s'agit bel et bien de la même ville située dans le district du même nom dans la région de Dibër. Un peu plus de 10 000 habitants peuplent cette ville où l'on parle l'albanais. Attention toutefois, cette langue comporte deux dialectes : le guègue et le tosque. C'est le premier qui est parlé à Bulqizë, le second n'étant employé qu'au sud du fleuve Shkumbin. La monnaie qu'il faut avoir ici en main pour payer ses achats est le lek dont il faut environ 130 unités pour obtenir l'équivalent d'un euro. Une mise en garde s'impose ici puisque les leks en circulation sont les « nouveaux » leks, mais que certains albanais comptent encore en « anciens » leks. La différence est d'une dizaine : 10 anciens leks équivalent à un nouveau lek. Posez toujours la question avant de payer pour vous assurer de payer le juste prix.

La ville de Bulqiza appartient au comté Dibër et au cercle Bulqizë.

La ville de Bulqiza compte 10 475 habitants (recensement de 2001).

Points ou centres d'intérêts

Les parcs nationaux

Il existe au total une douzaine de parcs nationaux en Albanie. Tous sont extrêmement bien préservés. Ceci est en partie dû au fait qu'ils sont protégés des trop grands flux de visiteurs. Effectivement, leur accès est parfois un peu difficile, mais leur beauté infinie vaut la peine que l'on se donne un peu de mal pour parvenir jusqu'à eux. Les deux parcs qui se trouvent à proximité de Bulqizä sont ceux du mont Dajti et Shebenik-Jabllanice. Le premier est localement appelé « le balcon de la capitale » car les habitants de Tirana aiment venir y passer le week-end entre amis, en couple ou en famille pour profiter de beaux moments de détente et de randonnée. Sa superficie couvre environ 3 000 hectares et la promenade la plus prisée est celle qui mène au sommet du mont qui culmine à 610 mètres. Le second parc que l'on appelle Shebenik-Jabllanice possède une caractéristique bien particulière. En effet, il héberge l'une des rares espèces encore existantes de lynx des Balkans. Des équipes de chercheurs sont mêmes parvenues à photographier ce majestueux animal. Des ours bruns, des loups gris, des aigles royaux vivent également sur le territoire du parc.

Le bektachisme et les tekkes

Le bektachisme est un courant musulman libéral qui a vu le jour en Albanie en 1922. Proche du soufisme et des mondialement connus derviches tourneurs, le bektachisme est pratiqué par environ 15% de la population albanaise. L'on retrouve dans cette religion des cérémonies similaires à celles du soufisme : les semah, ainsi que les mêmes lieux de rassemblement que l'on appelle des tekkes. Les voyageurs qui séjournent à Bulqiza peuvent visiter l'un de ces édifices situé à proximité de la ville. Donnons ici quelques précisions sur cette religion afin de mieux la connaître avant d'en admirer le lieu de culte et d'en rencontrer les pratiquants. Le guide spirituel du bektachisme s'appelle un baba. Chacun des croyants peut progressivement devenir un derviche, puis un baba. Dans le bektachisme, les femmes ne sont pas exclues des divers rites et elles ne sont pas obligées de porter le voile. L'UNESCO a classé les cérémonies religieuses du bektachisme au patrimoine culturel immatériel de l'humanité et reconnait la grande modernité des textes fondateurs de cette religion qui, avec huit siècles d'avance, contenaient déjà en leur sein les bases de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948.

La mine Batra

La visite de la mine Batra est un incontournable lorsque l'on séjourne dans la région de Bulqiza. La mine a commencé à fonctionner en 1967, puis elle a été privatisée en 1999. Il s'agit d'une mine de chrome. La réserve de chrome de Batra est l'une des plus importantes d'Europe. La mine Batra se trouve au sein du massif Bulqiza dont l'épaisseur de la roche varie entre quatre et six kilomètres. Certains puits descendent jusqu'à plus de 1500 mètres de profondeur et ce sont à ce jour 65 gisements qui ont été explorés. Selon les experts en géologie, les réserves de minerai à cet endroit s'élève à 12 millions de tonnes. De plus, la teneur en chrome du minerai de la mine Batra est plus élevé que beaucoup d'autres ce qui fait en sorte qu'il est très demandé. C'est à partir de ce matériau de base que l'on produit l'acier inoxydable omniprésent dans notre vie quotidienne. Le site de la mine est véritablement impressionnant à visiter, niché entre d'immenses montagnes aux sommets enneigés. La visite peut avoir lieu en tout temps de l'année, mais en hiver, la route est souvent plus difficilement praticable.

Berat

Bulqiza est un parfait point d'ancrage pour partir à la découverte de toute la région. La ville de Berat devrait assurément figurer au programme. Elle se trouve cependant à trois heures de route environ de Bulqiza, il est donc peut-être mieux de prévoir de passer une nuit sur place.
Berat est accrochée à flanc de montagne et cette situation contribue grandement à son charme. Mais, ce n'est certes pas son seul attrait. Ses maisons ottomanes typiques avec leurs façades ajourées font de Berat celle que l'on appelle « la ville aux mille fenêtres » ! Qu'il est doux de se promener dans les ruelles escarpées de cette ville qui a été reconnue en 2008 par l'UNESCO comme faisant partie du patrimoine mondial. Aux murs blancs des maisons s'ajoutent la vigne grimpante et des fleurs multicolores, c'est splendide. Certes les photographes se régaleront lors de cette visite, mais encore plus peut-être les peintres et les dessinateurs. Sortez vos pinceaux et vos chevalets ! Ou, tout au moins, votre carnet de croquis plus facile à transporter lorsque l'on voyage. Mais Berat a encore plus à offrir. Il s'y trouve effectivement une très belle citadelle ainsi que des églises byzantines et des mosquées.

Apollonia

Se rendre jusqu'au parc Apollonia depuis Bulquiza représente à peu près la même distance que pour effectuer le trajet Bulqiza-Berat et en vaut tout autant la peine. Apollonia est un parc archéologique développé autour d'une ville antique dont la fondation remonte à 620 avant Jésus-Christ. Plusieurs itinéraires sont proposés aux visiteurs en fonction du temps dont ceux-ci disposent. Ainsi donc, l'on part à la découverte de la vie des 60 000 personnes qui vivaient ici à l'époque. L'on découvre leur bibliothèque, leur odéon, leurs divers portiques, les temples dans lesquels ils adoraient diverses divinités, leur gymnase, leur acropole et bien d'autres lieux encore qui ont été découverts au fil des années de recherche par des archéologues passionnés. 
Dans le parc même se trouve également un monastère et un musée. Ce dernier permet d'aller encore plus loin dans les découvertes de ce lieu époustouflant et d'admirer des artefacts provenant des fouilles effectuées ici-même. Le monastère pour sa part date de l'époque médiévale et beaucoup des matériaux utilisés pour sa construction venaient directement de la ville ancienne. Bonne visite !

Escapade à Tirana

Il serait dommage de voyager en Albanie sans prendre le temps de visiter la capitale du pays : Tirana. Elle se trouve à environ deux heures et trente minutes de Bulqize. Les attraits ne manquent pas dans cette ville centrée sur la fameuse place Skanderbeg que les architectes ne se lassent pas d'admirer avec ses constructions d'origine ottomane qui côtoient des immeubles de style fasciste et des bâtiments caractéristiques de l'esthétique soviétique. Une grande partie de l'histoire du pays se trouve autour de cette place ! Mais Tirana, c'est aussi son opéra, sa tour de l'horloge et tant d'autres lieux encore.

Mère Teresa

On ne présente plus Mère Teresa dont la bonté est connue partout à travers le monde. La sainte femme est le plus souvent associée à l'Inde et à Calcutta où elle a oeuvré durant plusieurs années auprès des nécessiteux, mais un séjour à Belqiza permet de se rappeler qu'elle était au début de sa vie une religieuse catholique albanaise. Une journée de fête lui est d'ailleurs consacrée chaque année ici le 19 octobre. Cette date a été choisie afin de commémorer la béatification de Mère Teresa qui a eu lieu le 19 octobre 2003 à Rome en Italie.

La cuisine locale

Mélangez un peu de saveurs grecques, ajoutez quelques goûts typiquement italiens et saupoudrez le tout de traditions ottomanes et vous obtenez la cuisine albanaise. Chacune des influences que cette dernière a connues se retrouve dans les mets locaux. Le principal repas albanais est le déjeuner. Autour d'un plat principal de viande et de légumes, l'on savoure des tomates, des concombres, des poivrons verts simplement assaisonnés d'huile d'olive, de sel et de poivre. En dessert, l'on retrouve avec grand plaisir le célèbre baklava. À ce propos, saviez-vous qu'un baklava doit comporter exactement 33 feuilles de pâte ? Celles-ci rappellent la durée de la vie du Christ sur la Terre.

Durrës

Les voyageurs qui séjournent à Bulqiza et qui ont envie d'aller admirer la mer peuvent se diriger pour ce faire vers la ville de Durrës. Il s'agit du principal port du pays et il faut compter environ deux heures et trente minutes de route pour y parvenir depuis Bulqiza. Sur place, l'amphithéâtre et le château sont deux visites absolument incontournables. La construction de l'amphithéâtre date du 1er siècle, alors que le château, pour sa part, fut édifié à la fin du 5ième siècle. La visite du château permet également de souvenir de la célèbre bataille de Durrës qui fut livrée le 7 avril 1939 contre les forces fascistes italiennes.

Vous aimez ? Partagez !

Chiffres

Code pays :
AL
Code postal :
8402
Latitude :
41.49167
Longitude :
20.22194
Zone horaire :
Europe/Tirane
Fuseau horaire :
UTC+1
Heure d'été :
Y

Villes voisines

  • Bulqizë ~0 km
  • Martanesh ~9 km
  • Cërrujë ~9 km
  • Bejn ~9 km
  • Klos ~11 km
  • Zerqan ~12 km
  • Selishtë ~16 km
  • Lis ~19 km

Rejoignez-nous !

Comment y aller ?

Comment se rendre à Bulqiza ?

En avion
L'aéroport le plus proche de Bulqiza est celui de Tirana. Il s'agit de l'aéroport Mère Teresa.

Site internet de l'aéroport Mère Teresa de Tirana : www.tirana-aiport.com 

Par la route
Depuis Tirana, il faut prévoir un voyage d'environ deux heures et trente minutes par la route E852 pour arriver à Bulqiza.
Une précision importante doit être apportée ici : la vitesse maximum en ville et de 40 kilomètres par heure. Attention ! Les sanctions pour excès de vitesse sont très sévères en Albanie.

En train
Le réseau ferroviaire albanais est peu développé et seuls les axes principaux sont desservis. Ce n'est donc pas un moyen de transport à retenir pour se rendre à Bulqiza.

En autobus
Il existe certes en Albanie quelques autobus pour relier les grandes villes entre elles, mais pour les autres destinations, la solution réside dans les mini-bus. Ce moyen de transport typique a un charme indéniable. En zone rurale, il suffit de se placer sur le bord de la route principale et de faire signe au chauffeur lorsqu'on voit arriver le véhicule. En ville, les mini-bus sont bien souvent à proximité des stations de taxis. 

Les hôtels de Bulqiza (Dibër)

Reserver votre chambre

BAR-RESTAURANT-HOTEL "IRDI"

Rruga e Arbërit
8402 - Bulqizë

Prix indicatif: 20 EUR - 30 EUR

Reserver votre chambre

Hotel Bulqiza

Lagjia Minatori, Shetitorja e Bulqizes, Bulqize, Albania
8401 - Bulqizë

Prix indicatif: 60 EUR - 80 EUR